Guillaume Briat : de la Burgondie de Kaamelott à la gaule bretonne d’Obélix

guillaume_briat_acteur_obelix_roi_burgonde_kaamelottSujet : portrait, acteur, kaamelott, Astérix et Obélix, roi burgonde. 3D, cinéma, film d’animation.
Période : Gallo-romaine
Auteur : Albert Uderzo et René Goscinny
Réalisateur : Alexandre Astier
Acteur : Guillaume Briat

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionlors que se prépare le tournage d’un nouvel Astérix et Obélix, dont la réalisation échoira, pour la seconde fois et pour notre plus grand plaisir, à Alexandre Astier, nous en profitons pour vous toucher un mot des aventures prochaines de nos héros gaulois, mais également pour faire ici un tribut à l’acteur Guillaume Briat qui prêtera sa voix, une fois de plus, à Obélix, dans ce nouveau opus et qui jouait également dans la série télévisée Kaamelott.

Des légendes arthuriennes revues et corrigées à la manière d’Alexandre Astier à la Gaule d’une Pax romana pas tout à fait acquise, nous sortons donc aujourd’hui, à demi, de notre belle ornière médiévale habituelle. Nous disons à demi car chaque fois asterix_obelix_alexandre_astier_domaine_des_dieux_M6_studioqu’il est question de Kaamelott, il est forcément question de médiévalisme, soit de référence au monde médiéval dans des siècles qui lui sont postérieurs et finalement de Moyen-âge « reconstruit » et c’est, vous le savez un des propos de ce site, que de s’intéresser aussi à cela.

Et pour ce qui est d’Astérix et Obélix, que celui qui n’a jamais musardé hors des sentiers battus me jette la première pierre. Une enfance passée, en partie, à courir après les sangliers, dans les vertes forêts imaginaires, autour de l’ultime village gaulois résistant encore à l’envahisseur romain, y est sûrement pour quelque chose et peut-être que certains d’entre vous partagerons avec nous le souvenir de quelques premiers « émois » historiques suscités alors par les deux légendaires héros d’Albert Uderzo et René Goscinny. Certes, cette gaule romaine n’était pas toujours historiquement réaliste, elle n’en avait d’ailleurs pas la totale ambition, mais à travers l’extraordinaire divertissement que ses pages colorées faisaient naître, elle a, j’en suis sûr, éveillé à sa manière, quelques vocations précoces, et à tout le moins, chez certains, une curiosité enjouée pour l’Histoire de ces périodes reculées.

Un nouvel Asterix et Obélix
sous l’heureuse férule d’Alexandre Astier

A_lettrine_moyen_age_passionprès un premier opus très réussi , Astérix Le domaine des Dieux, Alexandre Astier se voit donc confier la direction d’un nouvel épisode des aventures des deux gaulois préférés des français. Cette fois ci, du côté de la réalisation et de l’écriture, l’auteur de Kaamelott a décidé de s’attaquer à un scénario original inspiré, en partie, de deux albums différents: la serpe d’or et le tour de Gaule. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, la direction et la réalisation des animations 3D seront encore signées de la main du très talentueux Louis Clichy, sorti diplômé, il y a quelques 10 ans déjà alexandre_astier_asterix_obelix_guillaume_briatde la très célèbre école parisienne des Gobelins.

Le Domaine des Dieux :
rétrospective

Accueilli favorablement par le public et la presse, Astérix le domaine des Dieux, tant au niveau de ses personnages que de sa réalisation renouait au plus près de l’oeuvre d’Albert Uderzo et René Goscinny. Retour aux sources « salutaire » pour les puristes ? Il faut dire que les dernières super-productions cinématographiques européennes autour de l’oeuvre s’étaient parfois éloignées des origines de cette dernière. Le débat de la portabilité de la bande dessinée à l’écran avec des acteurs incarnés est sans cesse remis sur la table et nous le laisserons de côté ici; il y a eu aussi, dans les adaptations au cinéma quelques belles perles et d’heureuses trouvailles, mais au delà, c’est un exercice toujours difficile que de mettre sa plume au service d’une oeuvre en y apportant sa touche, tout en sachant s’effacer suffisamment pour lui laisser du champ. Or, ce fragile équilibre et cette légèreté de plume ont indéniablement été atteints par Alexandre Astier à l’occasion de ce Domaine des Dieux.

alexandre_astier_asterix_obelix_domaine_des_dieuxQuoiqu’une certaine presse ait pu, par ailleurs, en dire, qui attendait peut-être justement que le réalisateur éclipse plus résolument l’oeuvre et prenne avec elle plus de libertés, pour nous en faire, pourquoi pas, une sorte de nouveau Kaamelott sauce gauloise, l’auteur-réalisateur n’y a pas cédé, sans doute plus par humilité et respect pour l’oeuvre originale, que par timidité.

Difficile de savoir, s’il s’en tiendra à la même ligne pour ces nouvelles aventures mais nous pouvons le supposer. Ses choix précédents, lui ont, en effet, donné raison, puisque finalement, Anne Goscinny comme Albert Uderzo ont salué ce premier film d’animation avec enthousiasme, au point même de décider de lui en confier un second. Direction de qualité, justesse de ton, choix graphiques judicieux, réussite des animations et pour tout dire fidélité dans la restitution, Albert Uderzo parlera même de « réalisation extraordinaire », de « merveille »  et de « talent fou » et considérera encore cette adaptation de son oeuvre à l’écran, comme la meilleure de toutes jusque lors!

Pour ce qui est des chiffres, le film d’animation s’était placé à la treizième place du box office français avec près de 3 millions d’entrée et il s’est tenu dans le Top 10 des films français les mieux exportés pour l’année 2015.

gauloiserie_asterix_obelix_alexandre_Astier_Guillaume_Briat

Guillaume Briat,
des légendes arthuriennes à Obélix

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour la deuxième fois consécutive, Guillaume Briat tiendra donc, dans ce nouvel opus, la voix de notre Obélix national. Il l’avait déjà incarné dans Astérix le domaine des Dieux.

kaamelott_burgonde_guillaume_briat_roi_burgondie_legendes_arthuriennes_alexandre_astierPour ceux qui s’en souviennent, dans la série Kaamelott Guillaume incarnait et incarne virtuellement toujours puiqu’elle n’est pas achevée, l’incroyable roi burgonde, barbare rabelaisien et pantagruélique, amateur de ripailles et de poésie mais qui, il faut bien le dire, n’arrive pas à aligner deux mots cohérents d’affilée. Lui et ses armées, passent leur temps à venir assiéger le château de Kaamelott et le Roi Arthur doit se mettre en quatre pour éviter le pire. En général, il s’en tire à grands renforts de victuailles et de pirouettes hasardeuses, vu qu’il semble à peu près impossible de communiquer avec le Burgonde, même en présence d’un interprète; le problème n’est, à l’évidence, pas que langagier.

kaamelott_roi_burgonde_citation_guillaume_briat_portrait_acteur« Les oiseaux sifflent, le printemps siffle. »
Guillaume Briat, roi des burgondes,
Kaamelott, Alexandre Astier, M6, Calt Production

Un burgonde chez les bretons de Logres

kaamelott_burgonde_guillaume_briat_roi_burgondie_legendes_arthuriennes_alexandre_astier_002La rencontre entre le mythique roi breton et le représentant burgonde est là encore une pure création d’Alexandre Astier, puisque, sauf erreur et jusqu’à lui, on n’en trouvait la trace dans aucune légende arthurienne. De fait, dans le premier tiers du VIe siècle, le royaume des burgondes a déjà fort à faire avec ses propres problèmes et notamment avec les francs qui le convoitent. Les ancêtres des bourguignons ne s’aventureront donc pas jusqu’aux côtes de l’île de Bretagne, mais sans cet anachronisme aussi drôle que savoureux, nous n’aurions pu entrevoir le visage de ce chef de guerre barbare épique, incarné par Guillaume Briat .

Parcours et itinéraire d’un bel acteur français

kaamelott_burgonde_guillaume_briat_roi_burgondie_legendes_arthuriennes_alexandre_astier_003S’il faut saluer sa performance dans ce rôle kaamelottien dans lequel il s’est donné à fond, en prêtant vie à cet incroyable personnage, la carrière et le travail d’acteur de Guillaume sont pourtant loin de se résumer à cela. L’acteur parisien tourne, en effet, depuis 1989.

Il a aujourd’hui, à son actif, des rôles dans plus de 25 longs métrages, plus d’une dizaine de productions télévisuelles et encore de nombreux moyens et courts métrages, De 86 à 99, il est aussi monté sur les planches, à l’occasion de pièces de théâtre variées. Au fil de sa carrière, ses performances et son interprétation à l’écran ont été saluées et primées à plusieurs reprises.  Ce roi burgonde  de Kaamelott qui a tant marqué les esprits par sa force comique et sa justesse, n’est donc qu’un aspect de la palette que l’acteur peut livrer face à la caméra. Si vous voulez vous en faire une idée juste, ne manquez pas cette vidéo :

Vous pouvez également  retrouver toute son actualité sur son site web ici : Le site officiel de Guillaume Briat

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *