Kaamelott, humour & jeux vidéo : Provençal le gaulois meets Geralt de Riv

kaamelott_cinema_trilogie_humour_alexandre_astier_news_infos_serie_culteSujet : légendes arthuriennes, humour, détournement, série télévisée,  Kaamelott,  Perceval, Franck Pitiot, citations, Heroic Fantasy, Jeu vidéo, médiéval fantasy
Période : moyen-âge fantastique
Auteurs : Alexandre Astier pour Kaamelott, CD Projekt pour The Witcher

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionla faveur du week-end, « un peu d’humour ne fait jamais de mal » comme le disait très justement en son temps, le philosophe Didier Bourdon. Inspiré à nouveau par la série télévisée  Kaamelott et, suite à un premier détournement graphique dans lequel le clan des « semi-croustillants » croisait la route du jeu vidéo The Witcher (voir aticle ici), nous récidivons, aujourd’hui, avec trois nouvelles créations, à la lisière de ces deux univers. La limite de l’exercice étant que, si vous n’êtes familier ni de l’un ni de l’autre, bien évidemment, vous n’allez pas trouver ça drôle; les deux références étant un peu pointues, je m’en excuse, par avance, si c’est le cas.

perceval_kaamelott_franck_pitiot_serie_TV_alexandre_astier_jeux-video_humour_detournement_legendes_arthuriennes_the_witcher_001_

perceval_kaamelott_franck_pitiot_serie_TV_alexandre_astier_jeux-video_humour_detournement_legendes_arthuriennes_the_witcher_002_

perceval_kaamelott_franck_pitiot_serie_TV_alexandre_astier_jeux-video_humour_detournement_legendes_arthuriennes_the_witcher_003_

N’empêche…

Alors, je sais, oh oui je sais bien, va…, Alexandre Astier n’a pas quatre bras, il n’est pas Vishnou et, quand bien même il les aurait, comme il aime faire les choses lui-même et s’y impliquer à fond, en l’occurrence, il lui faudrait aussi deux têtes (bon, j’arrête c’est en train de devenir du Stephen King, cette histoire). Or, en ligne droite, perceval_franck_pitiot_kaamelott_serie_tv_humour_alexandre_astier_semi-croustillants_legendes_arthuriennes_l’actualité de Kaamelott  serait plutôt la réalisation du premier opus de la trilogie au cinéma dont, sauf aléas toujours possibles, on peut raisonnablement attendre la sortie autour de la fin 2019.

Pourtant, tout de même, geeks de tous bords, mes amis, mes frères, français, françaises, cousins, cousines, et vous aussi le gros monsieur qui dort là-bas dans le fond, si vous êtes amateurs de la série autant que de jeux vidéos, à la vue de ces âneries graphiques, vous ne pourrez rester insensible à l’énorme potentiel que pourrait avoir un tel titre autour de la licence Kaamelott, centré autour d’épiques aventures du Perceval de Galles (Franck Pitiot à l’écran), revu et corrigé par Alexandre Astier; ce légendaire chevalier arthurien qui, dans une de ses premières apparitions à la table ronde, faisait déjà dire à Léodagan de Carmélide:


leodagan_kaamelott_legende_medievale_roi_arthur_moyen-age_passionC’est quand même pas de bol, les rares fois où il arrive à faire quelque chose de ses 10 doigts, il se goure quand on lui demande son nom !
Léodagan (Lionnel Astier, Kaamelott, Alexandre Astier. 


Rarement là où on l’attend, à la fois surdoué et non-comprenant, roi du double-combo « c’est pas faux » et encore antihéros qui bazarde allègrement les Saintes Reliques quand il finit par tomber dessus, au niveau du concept, un tel jeu vidéo serait rien moins qu’une sorte de première mondiale dans l’histoire du RPG ou de l’action Play. Mais ne rêvons pas trop, les moyens et le temps à engager ne sont sans doute pas pour l’instant, comme nous le disions plus haut, sur la liste des priorités.

the_witcher_jeu_video_medieval_fantaisie_RPG_moyen-age_fantastiqueConcernant The Witcher, excellent jeu produit  par le studio polonais CD Projekt et basé sur un univers sorti de la plume de l’écrivain Andrzej Sapkowski, (voir là encore article précédent),  il est aussi question de la réalisation prochaine d’un long métrage au cinéma. Quelque peu retardé aux dernières nouvelles, de dernier est d’ailleurs lui aussi très attendu par les fans du titre, comme quoi, souvent et selon l’expression, les bonnes choses savent se faire languir.

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
« L’ardente passion, que nul frein ne retient, poursuit ce qu’elle veut et non ce qui convient. » Publilius Syrus   Ier s. av. J.-C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *