Archives pour l'étiquette Falsobordone

Un virelai de Guillaume de Machaut « Je vivroie liement/Liement me deport »

Guillaume-de-Machaut_trouvere_poete_medieval_moyen-age_passionSujet : musique, chanson médiévale, virelai, maître de musique, chanson, amour courtois.
Titre : « Je vivroie liement»
Auteur: Guillaume de Machaut (1300-1377)
Période : XIVe siècle, moyen-âge central
Interprète : Falsobordone
Album : Figs, fiddles and fine play, a musical taste of the 14th century (2003)

Bonjour à tous,

N_lettrine_moyen_age_passionous faisons un retour sur le grand maître de musique Guillaume de Machaut, aujourd’hui, avec un virelai d’amour courtois que nous avions déjà posté et sur lequel nous avions donné alors traduction et détails. Cette pièce était alors interprétée par la belle et talentueuse  Elisabeth Pawelke et nous vous proposons cette fois une version plus orchestrée, mais également très réussie, de la formation  Falsobordone.

Falsobordone, une formation suédoise
à la conquête du répertoire médiéval

F_lettrine_moyen_age_passion-copiaormée en 1995, l’ensemble Falsobordone s’est imposée rapidement comme un des leaders dans le répertoire ancien et médiéval, en Suède. Leur champ d’élection reste les XIIIe et XIVe siècles et particulièrement les musiques et chansons en provenance de l’Italie ou l’Espagne médiévale.  On les retrouvera également sur les reprises du répertoire suédois plus traditionnel et folk, avec bien sûr, comme on peut s’y attendre, une prédilection pour les instruments anciens.

Bien qu’ayant fêté leur dix ans, en 2005,  il ne semble pas qu’ils aient été productifs après ces années là, en terme d’album. Le dernier en date reste donc celui dont est tirée la pièce de Guillaume Machaut que nos vous proposons aujourd’hui. Il a pour titre: Fikon, fiddlor och finlir, en musikalisk smak av 1300-talet -: figures, vièles et beau jeu (élégant, subtil), « un goût » ou « la saveur » musicale  du XIVe siècle. On trouve encore quelques traces de concerts autour des années 2010, mais pas d’avantage pour l’instant.

chansons_musique_medievale_amour_courtois_guillaume_machaut_ensemble_falsobordone-moyen-age_central

Pour dire un mot de l’origine du nom de leur groupe, le « Falsobordone » ou le faux-bourdon désigne, en musique, une forme d’improvisation musicale et vocale dans le cadre de chants liturgiques ou sacrés. Cette technique date du XVe et suivants, même si la formation suédoise dont il est question ici s’est plus attachée aux musiques médiévales qu’à celles de l’ère baroque ou de la renaissance.

Pour le reste, tous les détails additionnels sur ce virelai, ainsi que ses paroles traduites en français moderne sont ici : L’amour courtois de Guillaume de Machaut et la belle interprétation d’Elisabeth Pawelke

En vous souhaitant une belle journée et une bonne écoute.
Fred
Pour moyenagepassion.comµ
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.