Archives pour l'étiquette folk

Hors saison : quand le trouvère Colin Muset chantait avec humour le retour de l’hiver

poesie_litterature_medievale_realiste_satirique_moral_moyen-ageSujet : musique, chanson médiévale, humour,  trouvère, ménestrel, jongleur, auteur médiéval, vieux-français, grivoiserie, chanson satirique.
Période : moyen-âge central, XIIIe siècle.
Auteur ; Colin Muset (1210-?)
Titre :  « Quant je voi yver retorner»
Interprètes : Krless Medieval Crossover Band
Album :  
Hudci písní nejstarších, Musique de l’Europes médiévale (1998)

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionujourd’hui, nous vous proposons un chanson médiévale « rafraîchissante » de Colin Muset. Elle l’est à plus d’un titre, tout d’abord parce que le trouvère y célèbre le retour de la saison froide (c’est un peu tôt mais en l’absence de climatisation, ça peut être bienvenu pour certains) et, ensuite, parce qu’elle contient, comme nous le verrons, l’humour de ce poète du XIIIe siècle, amateur déclaré et assumé, toute à la fois de bonne chère et de plaisirs « courtois » et plus si affinités.

Du côté de l’interprétation et pour varier, nous vous en présentons ici une version instrumentale. Assez enlevée, on la doit à  Krless, ensemble folk/rock d’inspiration médiévale plein d’énergie, et qui nous vient de République Tchèque,  ce qui nous démontre encore une fois, à quel point la musique du moyen-âge central n’en finit pas de séduire et de voyager dans le temps et l’espace, autant que dans les formes.

Quant je voi yver retorner, la version musicale du groupe Krless

Krless, folk, rock énergique
d’inspiration médiévale

F_lettrine_moyen_age_passion-copiaormé dans les années 90, par quatre musiciens tchèques passionnés de musique médiévale mais pas que, le groupe Krless s’est positionné, depuis sa création, au carrefour des genres. Ce « Medieval Crossover » totalement assumé dont ils entendent bien se faire les représentants, comporte une bonne dose de rock, folk, de musiques arabes ou séfarades et va même jusqu’au blues, au besoin.

Ce qui est recherché ici c’est donc plutôt de se situer dans une énergie et une acoustique telles que peuvent les attendre un auditoire moderne et le groupe s’affirme lui-même  comme bien plus  proche de la « World music », que de l’Ethnomusicologie. Autrement dit, même si les compositions comportent leur lot d’instruments anciens ou d’époque, il n’est pas question pour ces quatre artistes de chercher à restituer la musique médiévale telle qu’on pouvait peut-krless_groupe_musique_medieval_tcheque_republique_chansons_trouveresêtre l’entendre dans son berceau original. Le moyen-âge est  la source d’inspiration qui donne libre cours à la fusion des genres; Krless parle même  de « reliquat » médiéval et le cadre est ainsi clairement posé.

Du point de vue du répertoire,  le groupe puise dans des compositions qui vont du XIIIe au XVe siècle. Ouvert à tous les styles, profanes ou religieux, leur champ d’exploration a encore ceci d’original qu’il s’étend sur une ère géographique assez vaste qui inclue l’Europe médiévale pour s’élargir au bassin méditerranéen et aller jusqu’à la Turquie et le moyen-orient.

Depuis leur formation, Krless a sorti pas moins de 5 albums et ils se sont aussi produits dans un nombre impressionnant de manifestations, mais aussi de pays autour du bassin méditerranéen et au delà (République Tchèque, Biélorussie, Estonie, Roumanie, Allemagne, France, Etats-Unis, Libye, Algérie, etc,…).

Voir le site web de Krless (en français)

L’album Hudci písní nejstarších »,
musiques de l’Europe médiévale

musique_europe_medievale_poesie_trouvere_carmina_burana_groupe_krless_album Sorti en 1998, l’album « Hudci písní nejstarších », musiques de l’Europe médiévale, proposait 16 titres, pris dans un large répertoire de pièces du moyen-âge central  à tardif, en passant par la Provence des troubadours, les trouvères du nord de la France, et encore l’Espagne, l’Allemagne, la bohème, avec des titres en différentes langues dont un certain nombre en latin, empruntés notamment au Manuscrit des chants de Benediktbeuern  et aux Carmina Burana.

Quant je voi yver retorner
dans le vieux français de Colin Muset

L’impertinence et l’humour grivois
d’un bon vivant, loin des codes courtois

A_lettrine_moyen_age_passionu retour de l’hiver, quand bien d’autres poètes, trouvères ou troubadours du moyen-âge central pouvaient être tentés de chanter leur douleur, leur tristesse ou leur espoir de reconquérir leur dame, dans l’attente du « renouvel » printanier, Colin Muset, partageait, de son côté, avec cette chanson, bien d’autres préoccupations.

Résolument pragmatique, il n’a, en effet, ici, qu’une idée en tête : trouver un hôte généreux qui le gratifie des largesses de sa table, si possible riche et garnie en victuailles, viandes et gibiers de saison. Mais les espérances du trouvère ne s’arrêtent pas là, et il forme encore l’espoir que ce bienfaiteur potentiel le laisse accessoirement s’adonner à quelques plaisirs « courtois », voire même lutiner avec sa dame, sans se montrer trop jaloux de la chose. Rien ne lui déplairait plus, en effet, que de devoir chevaucher, aux côtés d’un seigneur, qui soit rancunier voir mal disposé à son encontre.

Bref, gourmandise et grivoiserie sont au programme de  l’hiver rêvé de Colin Muset. Les codes courtois y sont totalement retournés à l’avantage du jouisseur et il y a, à travers cet humour, une forme de provocation que, plus près de nous, un Georges Brassens, par exemple, n’aurait certainement pas désavoué.

deco_frise

Les Paroles

Quant je voi yver retorner,
Lors me voudroie sejorner,
Se je pooie oste trover,
Large qui ne vousist conter.
Qu’eüst porc et buef et mouton,
Mas larz faisanz, et venoison,
Grasses gelines et chapons,
Et bons fromages en glaon.

Et la dame fust autresi
Cortoise come li mariz
Et touz jors feïst mon plesir
Nuit et jor jusqu’au mien partir,
Et li hostes n’en fust jalous,
Ainz nos laissast sovent touz sous,
Ne seroie pas envious
De chevauchier toz bo[o]us* (tout boueux)
Après mauvais prince angoissoux* (colèreux, violent, cruel).

deco_frise

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

La Sexte estampie par the Albion Dance Band, dans la mouvance folk-rock du milieu des années 70

sexte_estampie_royale_manuscrit_ancien_musiques_medievales_français_844Sujet : musique, danse médiévale, folk, rock, Estampie Royale, British Folk, musique traditionnelle
Période :  moyen-âge central, XIIIe siècle
Titre :  la Sexte Estampie Royale
Tirée du manuscrit du Roy (Roi), chansonnier du Roy, français 844
Interprète: The Albion Dance Band
Album : The Prospect Before US, chez Emi-Harvest (1977)

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionprès avoir présenté, il y a quelque temps, une version de la Sexte Estampie Royale par l’Ensemble Eurasia Consort, en voici une version plus enlevée et bien plus folk aussi. On la doit à  The Albion Dance Band. une formation à la longue carrière, qui sévit en Angleterre, à partir des années 70 dans un style mêlant, folk british, musiques traditionnelles et  rock.

La Sexte Estampie par The Albion Dance Band

The Albion Dance Band

C_lettrine_moyen_age_passionréée en 1971,  par le musicien, bassiste, producteur et artiste très polyvalent, Ashley Hutchings, la carrière de cette formation anglaise tout entière dévouée au « Rock Folk » s’est étalée sur plus de trente ans jusqu’à l’année 2014. Au cours de ce long parcours, elle a vu passer un nombre considérable de musiciens et a même changé plusieurs fois de noms : The Albion Band, The Albion Musique_medievales_traditionnelle_folk_rock_british_sexte_estampie_albion_dance_band_Ashley-HutchingsCountry Band ou encore The  Albion Dance Band, nom sous lequel elle signait, en 1977, l’album  The Prospect Before Us dont est extraite cette version de la Sexte estampie. Sous ses différents noms, la formation a produit près des 55 albums.

Avec The Prospect before us, le groupe anglais et son fondateur partaient dans une projet dans lequel on retrouve assez bien l’esprit du rock anglo-saxon du milieu des années 70. On en sent le son, le souffle créatif et une certaine liberté de ton aussi, avec des touches lointaines d’un rock qui pourrait presque devenir progressif et s’épancher, par instants, du côté des premiers Genesis, sans jamais aller aussi loin, toutefois, dans la digression ou la « destructuration », comme si, d’une certaine façon, le folk lui tenait lieu d’amarres.

Pour le reste, les sons des instruments anciens y côtoient allègrement et sans complexe les sonorités plus électriques et plus modernes et il ne faut donc pas chercher ici une plongée dans le répertoire médiéval, mais plutôt la découverte d’un album folk expérimental qui mélange musiques traditionnelles et historiques et musique_medievale_sexte_estampie_folk_the_albion_dance_band_album_prospect_before_ustraverse un peu toutes les époques. Les puristes de musique médiévale resteraient peut-être ici un peu sur leur faim, mais les amateurs de folk, de musiques traditionnelles et,  en un mot, de British Folk Rock y trouveront, en tout cas, beaucoup d’entrain et un vrai plaisir à l’écoute. Pour l’instant l’album ne semble pas réédité mais en cherchant un peu on en trouver quelques occasions et import.

En vous souhaitant une belle journée.
Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Le Festival Interceltique de Lorient : une grande célébration du monde et des musiques celtes en Bretagne

festival_bretagne_musiques_monde_celte_lorientSujet : fêtes, festival, monde celte, musiques celtiques, folk, Bretagne, culture, légendes celtiques.
Evénement : le 48e Festival
interceltique de Lorient

Lieu :
Lorient, Morbihan, Bretagne
Dates : du 3 au 12 août 2018

Bonjour à tous,

L_lettrine_moyen_age_passion‘exploration du monde médiéval sous toutes ses formes, y compris les plus actuelles, nous a souvent conduit à recroiser son évocation, et partant les représentations littéraires ou culturelles les plus modernes de cette période, ce qu’on est convenu d’appeler le médiévalisme. Sur les rivages de ce moyen-âge « reconstruit »,  il n’est pas rare que le monde celtique, ses légendes mais aussi ses musiques trouvent largement leur place et viennent se mêler aux récits les plus épiques et les plus imaginaires. On pense notamment à des oeuvres comme le romain arthurien des origines, mais aussi celles de Tolkien ou même encore l’univers du médiéval fantasy au sens large,

festival_musique_folk_celtique_lorient_bretagneDe fait et pour toutes ses raisons, si son programme est certes bien plus « folk » et traditionnel que médiéval au sens propre, le Festival Interceltique de Lorient qui revient en Bretagne, cette fin de semaine, ne pouvait que trouver naturellement sa place ici.

Il débutera dès le 3 août pour se prolonger jusqu’au 12 de ce même mois. Entre musiciens, danseurs, chanteurs, chercheurs, cinéastes, etc…, un nombre rien moins qu’impressionnant d’invités devrait venir s’y joindre. On y attend, en effet, près de 4500 artistes et représentants de la culture et des nations celtes, venus des quatre coins du monde et au delà : Bretagne bien sûr, mais encore Ecosse, Irlande, Pays de Galles, Cornouailles, Île de Man, Galice, Asturies, Bretagne, Etats-Unis, Canada, Australie, etc… A noter que cette année, au titre de « pays invité », le Pays de Galles y sera particulièrement à l’honneur.

Le programme

A_lettrine_moyen_age_passionvec 120 spectacles dont plus de 60% sont gratuits, ce grand événement, toujours très attendu, devrait accueillir, pour sa 48e édition, des centaines de milliers de festivaliers (une moyenne de plus de 750 000 visiteurs le fréquente chaque année).

La manifestation ne s’arrête pas à ses nombreux concerts et se veut une véritable vitrine de la culture celte et de ses nations. On pourra donc y trouver, entre autres activités, des expositions d’art, de costumes, des livres, ainsi que des jeux et des danses et encore un grand marché interceltique.

Réunissant près de 3500 participants, la désormais traditionnelle Grande parade du monde celte, organisée dans le cadre de l’événement et qui se tiendra, le dimanche 5 août, dans les rues de Lorient, devrait être un autre des grands temps forts de la fête à ne pas manquer.

Teaser vidéo de l’édition 2018 du Festival de Lorient

Site officiel du Festival – Programme détaillé

En vous souhaitant une belle journée et un excellent festival à Lorient, si vous vous y rendez.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Le servantois de Huon d’Oisy à la façon néo-médiévale de l’Ensemble Estampie

chanson_musique_medievale_croisades_enluminures_moyen-age_centralSujet : chanson médiévale, poésie médiévale, servantois, poésie satirique, trouvère, chanson de croisades, musique médiévale, musiques anciennes.
Période : moyen-âge central, XIIe siècle
Auteur : Huon d’Oisy  (1145 – 1190)
Titre : Maugré tous sains et maugré Diu ausi 
Interprète : Estampie
AlbumCrusaders. In nomine domini, ed NaxosofAmerica (1996) 

Bonjour à tous,

S_lettrine_moyen_age_passionuite à notre article détaillé sur le servantois d’Huon d’Oisy écrit à l’intention du trouvère Conon de Bethune, nous vous proposons, aujourd’hui, une version musicale de cette chanson.

Elle nous provient de l’Ensemble Estampie que nous en profitons pour vous présenter. On notera, au passage, qu’il existe, à travers l’Europe, plusieurs formations médiévales portant le nom d’Estampie dont notamment une, en Angleterre, sous la direction de Graham Derrick, dont nous avions déjà parlé ici (voir article) ; il convient donc de ne pas la confondre avec la formation du jour qui est d’origine germanique.

« Maugré tous sains et maugré Diu ausi »  Huon d’Oisy par Estampie

L’Ensemble Allemand Estampie

F_lettrine_moyen_age_passion-copiaondé en Allemagne, dans le courant de l’année 1985, par trois artistes férus de musiques anciennes, l’Ensemble Estampie sous la direction de Michael Popp s’est proposé, dès son origine, de revisiter le répertoire médiéval, en lui ajoutant une touche de sonorités modernes. Nous sommes donc, ici, dans un moyen-âge revisité musicalement de manière totalement assumée et on peut parler d’un style Néo-médiéval, cher à nombre de musiciens et artistes d’Outre-Rhin.

Très éclectique, son directeur Michael Popp (au premier plan, à droite sur la photo ci-dessous) participe, par ailleurs, à plusieurs autres formations : Qntal, qui explore les rives de la Dark Wave, de « l’électro-médiéval » et du Néo-folk et encore Deine Lakaien qui se classe dans le champ de la World music, de la « Dance » et de l’Easy Listening, avec, là-encore, une touche de Dark Wave.

Albums, productions et projets

ensemble_estampie_musiques_anciennes_neo-medieval_moyen-agePour la petite histoire, la formation s’appelait, au départ,  Münchner Ensemble für frühe Musik (l’Ensemble de Munich pour la Musique Ancienne) et Estampie n’était que le nom de leur premier projet. Avec le temps, les deux se sont confondus et le groupe a fini par s’appeler Estampie.  Depuis sa création, il compte à son actif près d’une quinzaine d’albums (en comptant  les lives et les compilations) sur des thèmes aussi variés que le culte marial, les troubadours, la fine amor, les compositions d’Hildegarde de Bingen, les musiques et légendes d’origine scandinaves et nordiques et même encore un album dvd autour des voyages de Marco Polo.

Au fil de sa longue carrière, on retrouvera cet ensemble néo-médiéval en association avec divers artistes ou formations. Dans le courant des années 2010, il mettra notamment en place un projet autour des musiques de l’Andalousie médiévale en collaboration avec des artistes espagnols et marocains pour revisiter les musiques Séfarades, musulmanes et chrétiennes de l’Espagne de cette période. Ce projet leur vaudra notamment de recevoir en 2012, le « Ruth Price », prix allemand décerné dans le domaine de la musique Folk international.

L’album Crusaders – In nomine domini

E_lettrine_moyen_age_passionn 1996, l’ensemble s’attelait aux musiques et chansons de la période des croisades, en proposant un album ayant pour titre Crusaders. In nomine Domini. Venus en renfort de la formation, on pouvait y apprécier les choeurs polonais de la Schola Cantorum Gedanensis.

chanson_musique_medievale_croisade_moyen-age_ensemble_estampie_album

Entre minnesingers, trouvères et chants liturgiques, l’album Crusaders présentait douze pièces se situant toutes entre le XIIe et le XIIIe siècle.

Du côté la France médiévale et de la langue l’oil, Guiot de Dijons y côtoyait Thibaut de Champagne, ainsi que Conon de Bethune et Huon d’Oisy. On y retrouvait également  des pièces anonymes dont certaines en latin, et même une en langue d’oc. Le célèbre chant de croisades Palästinalied  de Walter von der Vogelweide y était également repris et encore une chanson du très reconnu poète médiéval allemand Wolfram von Eschenbach.

Pour plus d’informations sur Estampie, vous pouvez retrouver ici leur site officiel (en anglais et allemand).

En vous souhaitant une belle journée.
Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Vielle à roue, une ballade nordique et folk du compositeur Andrey Vinogradov

musique_folk_ethno-musicologie_sonorites_medievales_vielle_a_roue_russieSujet : musiques anciennes, folk, musiques traditionnelles, vielle à roue, balade nordique, Russie.
Titre : Northern Ballad,  Hurdy-Gurdy Solo
Compositeur/ Interprête : Andrey Vinogradov
Album : Music For Hurdy-Gurdy, 2016.
Média : chaîne youtube officielle de l’artiste

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionprès un premier article détaillé sur le compositeur, multi-instrumentiste et joueur de vielle à Roue Andrey Vinogradov, nous ne résistons pas à partager de nouveau ici, une vidéo issue de sa chaîne youtube.

Il nous entraîne, cette fois-ci, dans une ballade nordique aux sonorités plus folk que médiévales dont on peut se dire, en l’écoutant, qu’elle pourrait tout à fait trouver sa place dans un univers médiéval-fantastique, fait de légendes nordiques et celtiques revisitées, à la façon de JRR Tolkien  (cf le Seigneur des musique_folk_danse_medievale_vielle_a_roue_Andrey_VinogradovAnneaux ou le Hobbit réalisé par Peter Jackson. )

Pour avoir un aperçu de l’album dont est tirée cette pièce ou même pour l’acquérir, vous trouverez plus de détails sous ce lien : Music for Hurdy-Gurdy [Import USA]

Une balade nordique à la vièle à roue par Andrey Vinogradov

En vous souhaitant une belle journée.
Fred

Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Danse « Médiévale » et Vielle à roue : les envoûtanes compositions du maître de musique Andrey Vinogradov

musique_folk_ethno-musicologie_sonorites_medievales_vielle_a_roue_russieSujet : musiques anciennes, inspiration médiévale, folk, ethno-musicologie, musiques traditionnelles, vielle à roue, danse médiévale, Russie.
Titre : Medieval Dance. Hurdy-Gurdy Solo
Compositeur/ Interprête : Andrey Vinogradov
Album : Music For Hurdy-Gurdy, 2016.
Média : chaîne youtube officielle de l’artiste

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionprès être passé par le jazz classique et le jazz rock, Andrey Vinogradov, compositeur, vielliste, pianiste et multi-instrumentiste russe, originaire de l’Oural, a décidé, depuis les années 2000, de se consacrer aux musiques anciennes et traditionnelles au sens large. Il couvre ainsi un musiques_medievales_folk_anciennes_ethno-musique_Andrey_Vinogradov_compositeur_vielle_a_rouerépertoire très personnel, à la fusion des musiques du moyen-âge, aux musiques plus folk et ethniques.

Sur la partie la plus médiévale de ses inspirations, les titres,  composés et arrangés par ses soins,  ne sont pas, la plupart du temps, issus directement de cette période mais en sont plutôt inspirés ou évocateurs.  Pour autant, le résultat est au rendez-vous et on en jugera avec la pièce que nous partageons de lui, aujourd’hui. Elle est intitulée « Danse médiévale » et elle donne un échantillon de ses talents de compositeur, autant que de vielliste.

Danse médiévale par Andrey Vinogradov

Vielle à roue et musiques folk et ethniques

C_lettrine_moyen_age_passionette danse médiévale est tirée d’un album de 2016 ayant pour titre « Music For Hurdy-Gurdy »  (Musique pour vielle à roue). Cette production se situe au carrefour et à la rencontre de chants traditionnels slaves (auxquels la chanteuse Natalia Serbina  prête sa voix) et de compositions originales d’inspiration plus médiévale  de Andrey Vinogradov et sa vielle à roue.

musique_folk_danse_medievale_vielle_a_roue_Andrey_VinogradovL’album est à ce jour disponible au format Import et même MP3 dématérialisé. Si vous souhaitez plus d’informations, en voici le lien Music for Hurdy-Gurdy by Andrey Vinogradov

S’il ne s’est pas cantonné à la vieille à roue par le passé, le maître de musique a déjà produit plusieurs albums dans la même veine. Deux d’entre eux s’intéressent notamment aux traditions musicales russes anciennes, autour de l’instrument.

Chants sacrés, chants traditionnels et chants de mendiants russes à la vielle à roue

C_lettrine_moyen_age_passionomme  l’Ukraine et d’autres pays slaves, dans les siècles passés, la Russie a bien connu l’usage de la vielle à roue. Elle fut, en effet, utilisée pour les chants sacrés orthodoxes mais aussi par des mendiants et artistes itinérants qui couraient le pays en quête de leur pitance, en chantant et en s’accompagnant de l’instrument. Andrey Vinogradov a consacré un album complet sur chacun de ces thèmes : l’album Russian Hurdy​-​Gurdy Tunes, sorti en 2007, sur les chants sacrés ou traditionnels russes et l’album Russian Strolling Beggars Tunes, sur les chants de mendiants, sorti en 2013.

On notera encore, parmi ses autres expériences dans le domaine de l’Ethno-musicologie expérimentale, un album intitulé Ethno-Mirages (2013), à la rencontre de cultures et d’ethnies de l’Europe celte, de la méditerranée, mais aussi de l’Inde et de l’Asie.

– Chaîne Youtube – Bandcamp – Site officiel –

En vous souhaitant une belle journée.
Fred

Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

« le Miracle de la guérison de Lugo », la Cantiga de Santa Maria 77 commentée et traduite

musique_espagne_medievale_cantigas_santa_maria_alphonse_de_castille_moyen-age_centralSujet : musique médiévale, Cantigas de Santa Maria, galaïco-portugais, culte marial, miracles, Sainte-Marie, vierge, moyen-âge chrétien, Espagne médiévale
Période : moyen-âge central, XIIIe siècle
Auteur : Alphonse X  (1221-1284)
Ensemble : Arany Zoltán
Titre : Cantiga 77 « Da que deus mamou »
Média : chaîne youtube  de l’artiste (2011)

Bonjour à tous,

E_lettrine_moyen_age_passionn route pour l’Espagne médiévale du XIIIe siècle, nous continuons d’y dérouler le fil des Cantigas de Santa Maria du roi Alphonse de Castille. Aujourd’hui, c’est sur la Cantiga 77 que nous portons notre attention et c’est un autre récit de miracle à inscrire au crédit du culte marial du moyen-âge central.

Pour son interprétation, nous avons choisi ici une version assez « enlevée ». Il s’agit de celle de l’artiste hongrois Arany Zoltan (voir portrait de ce musicien multi-instrumentiste et chanteur ici). Loin des rivages du chant lyrique ou classique, le rythme de sa version autant que musique_culte_marial_medievale_cantigas_santa_maria_moyen-age_centralsa voix très « terrestre » ou ancrée nous sortent des lieux de culte habituels pour nous ramener vers une interprétation qui nous fait toucher du doigt un autre aspect de ces chants. Au moyen-âge, ils appartiennent à tous et on se les approprie dans les arts les plus allégoriques et les plus sophistiqués comme dans les plus populaires ( dans les écoles, dans la rue et bien sûr encore sur les routes de pèlerinage).

Vierge à l’enfant,Jean Fouquet (1481), moyen-âge tardif, début renaissance

D’une certaine manière, c’est encore un peu le cas de nos jours et en voici un autre exemple. Ces miracles médiévales autour de la vierge continuent en effet de séduire et d’interpeller les artistes les plus classiques du répertoire médiévale comme les plus folk.

La Cantiga Santa Maria 77 par Arany Zoltan

Cantiga 77 : la guérison de Lugo et son  adaptation-traduction en français moderne

L_lettrine_moyen_age_passione miracle conté dans la Cantiga de Santa Maria 77 touche le champ de l’infirmité. Elle ne sera pas la seule à traiter de ce sujet et on retrouvera d’autres Cantiga sur le thème.

Pèlerins ou sujets frappés de paralysie, d’infirmités, de maux étranges et orphelins ou même encore de lèpre, dans le courant du Moyen-âge central, la vierge guérit tout, pour peu qu’on lui prête foi, et comme celui qu’elle avait enfanté avait accompli, avant elle, de merveilleux prodiges, elle répète ses miracles quelquefois avec son aide et en intercédant auprès de lui, d’autre fois seule.

Nous vous proposons, ici, une adaptation traduction en français moderne des paroles de cette Cantiga.

deco_frise

Esta é como Santa María sãou na sa igreja en Lugo ũa mollér contreita dos pées e das mãos.

Voici comment, dans son église de Lugo, Sainte-Marie guérit une femme qui avec les pieds et les deux mains paralysés (rétrécis)

Da que Deus mamou o leite do seu peito,
non é maravilla de sãar contreito.

Puisque Dieu elle a nourri de son sein,
Il ne faut pas s’étonner qu’elle puisse soigner les paralysés

Desto fez Santa Maria miragre fremoso
ena sa ygrej’ en Lugo, grand’ e piadoso,
por ha moller que avia tolleito
o mais de seu corp’ e de mal encolleito.
Da que Deus mamou o leite do seu peito…

De fait, Sainte Marie accomplit un grand,
pieux et merveilleux miracle dans son église de Lugo
pour une femme qui avait contracté
un mal ayant paralysé (contracré, rétréci) la plus grande partie de son corps. (refrain)

Que amba-las suas mãos assi s’ encolleran,
que ben per cabo dos onbros todas se meteran,
e os calcannares ben en seu dereito
se meteron todos no corpo maltreito.
Da que Deus mamou o leite do seu peito…

Ses deux mains étaient contractées de telle manière
qu’elles se mettaient jusqu’à dedans ses épaules
et ses deux talons, pour la même raison,
entraient jusque dans son corps maltraité. (refrain)

Pois viu que lle non prestava nulla meezinna,
tornou-ss’ a Santa Maria, a nobre Reynna,
rogando-lle que non catasse despeyto
se ll’ ela fezera, mais a seu proveito
Da que Deus mamou o leite do seu peito…

Après avoir vu qu’aucune médecine ne lui fonctionnait
Elle se tourna vers Sainte Marie, la noble reine,
La suppliant de ne pas prendre mal
ce qu’elle avait pu faire, mais qu’elle le prenne à son avantage. (refrain)

Parasse mentes en guisa que a guareçesse,
se non, que fezess’ assi per que çedo morresse;
e logo se fezo levar en un leito
ant’ a sa ygreja, pequen’ e estreito.
Da que Deus mamou o leite do seu peito…

Qu’elle fasse cesser son mal de façon à ce qu’elle guérisse
Et, sinon, qu’elle fasse en sorte qu’elle meurt vite (à l’instant).
Et suite à cela elle se fit emmener sur un lit
petit et étroit, en face de son église. (refrain)

E ela ali jazendo fez mui bõa vida
trões que ll’ ouve merçee a Sennor conprida
eno mes d’ agosto, no dia ‘scolleito,
na sa festa grande, como vos retreito
Da que Deus mamou o leite do seu peito…

Et se trouvant là, elle mena une vie virtueuse,
Jusqu’à obtenir la miséricorde de la dame pleine de bonté
au mois d’août,  durant le jour choisi
pour sa grande fête, comme je vous le conterai (refrain)

Será agora per min. Ca en aquele dia
se fez meter na ygreja de Santa Maria;
mais a Santa Virgen non alongou preyto,
mas tornou-ll’ o corpo todo escorreyto.
Da que Deus mamou o leite do seu peito…

Vous le conterais désormais. Qu’en ce jour
elle se fit porter à l’intérieur de l’église de Sainte Marie.
Et la Sainte ne retarda pas son action
mais remis tout son corps en ordre. (refrain)

Pero avo-ll’ atal que ali u sãava,
cada un nembro per si mui de rig’ estalava,
ben come madeira mui seca de teito,
quando ss’ estendia o nervio odeito.
Da que Deus mamou o leite do seu peito…

Mais tout survint de telle façon que là où elle soignait
chaque membre, tout à tour, se mettait à craquer
comme le bois très sec d’un toit
quand son muscle rétréci s’étirait. (refrain)

O bispo e toda a gente deant’ estando,
veend’ aquest’ e oynd’ e de rijo chorando,
viron que miragre foi e non trasgeito;
porende loaron a Virgen afeito.
Da que Deus mamou o leite do seu peito…

L’évêque et tous ceux qui se trouvaient en face,
voyant cela et l’entendant, et criant à haute voix,
virent qu’il s’agissait d’un miracle et non une tromperie,
et pour cela, ils louèrent la Vierge. (refrain)

deco_frise

Retrouvez-ici l’index des  Cantigas de Santa Maria que nous avons déjà abordée, commentée et même traduites.

En vous souhaitant une très belle journée!

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

« Echos et Merveilles », un grand festival aux couleurs médiéval-fantastique, celtiques et « fantasy » en Occitanie

festival_musique_animations_moyen-age_fantastique_medieval_fantaisie_occitanie_echos_merveilles_Sujet : fêtes, festival, médiéval fantastique, médiéval fantaisie, fantasy, marché, animations médiévales, concerts, folk, neo-folk médiévale
Evénement :  Festival Echos & Merveilles 2018
Lieu : Bruguières,  Haute-Garonne, Occitanie
Dates : du 26 au 28 avril 2018

Bonjour à tous,

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour ceux qui se trouveront en région occitane et dans le sud de France cette fin de semaine, un grand festival est à retenir. Il se tient à Bruguières, à quelques lieues au nord de Toulouse et il a pour nom « Echos et Merveilles ».

Créé à l’origine par le groupe Neko Light Orchestra, (collectif de compositeurs et orchestre de rock mélodique spécialisé dans la ré interprétation des musiques des « cultures de l’imaginaire »), relayé depuis par l’Association Echos & Merveilles, cet événement festival_medieval_fantastique_echos_et_merveilles_moyen-age_fantasy_musique_folk_medievalcélèbre, cette année, sa  3ème  édition.

Du point de vue thématique, ce festival se situe « au carrefour des cultures de l’imaginaire, des cultures médiévales, celtiques et de la fantasy ». Au delà de son aspect musicalil propose encore une foule d’autres animations et s’articule autour de deux grands axes festifs. Le premier, en journée, se concrétise autour de la mise en place d’un grand « village des légendes ». Le second axe est nocturne et rejoint la vocation musicale initiale de l’événement avec trois soirées, les jeudi, vendredi et samedi autour de concerts exceptionnels.

Le  « Village des Légendes »

Animations, spectacles, concerts, conférences, grand marché artisanal, rencontre d’auteurs, …

I_lettrine_moyen_age_passion copianstallé au coeur d’un théâtre de verdure de plusieurs hectares – le Parc du Bascala de Bruguières -, le Village des Légendes du festival Echos et Merveilles propose sur les journées du vendredi et du samedi quantités d’activités et de divertissements autour des thèmes du médiéval-fantastique, des cultures celtiques et encore du monde de la fantasy. L’accès à l’ensemble de cette partie de l’événement est gratuit.

festival_medieval_fantastique_imaginaire_culture_celtique_folk_animations_concerts_echos_et_merveilles_occitanieOn pourra ainsi y trouver des compagnies médiévales avec leurs campements (démonstrations d’escrime ancienne, vie quotidienne, etc…) mais aussi des espaces dédiés à des jeux grandeur nature ou de plateaux, et encore bien d’autres divertissements et surprises. Au coeur du parc et toujours en journée, l’amphithéâtre proposera également un programme continu riche en contes, conférences et concerts.

Quelques campements, compagnies et artistes présents au village

Asso Armadag – Escrime médiévale – La Loubatière d’Occitanie – Escape Game Thème Magie – Florant Mercadier – Les Becuts de Gascogne – Béhourd – Les Compagnons d’Ancelin – Les Afustés – Troubadours – Asteria Karavan – Libertalia – Barbar’O Rhum – The Deep ones – Mestr Tom

La bande annonce du Festival 2018

Grand Marché Artisanal

On pourra aussi trouver sur place un grand marché artisanal totalement original  puisque les exposants proposeront là des créations et produits en relation avec l’esprit et les thèmes du festival. Plus de cent artisans devraient être au rendez-vous de cette édition 2018.

Rencontre d’auteurs  et d’illustrateurs

La dimension « salon » ne sera pas non plus en reste puisque un espace sera dédié aux auteurs et illustrateurs du genre fantasy, médiéval fantastique ou imaginaire. Près d’une vingtaine d’entre eux seront présents pour présenter et dédicacer leurs oeuvres.

Tavernes & Restauration sur place

Côté ripailles, un large espace est dédié aux restaurateurs et aux tavernes.

Découvrir le programme détaillé du Village

Trois grandes soirées de concerts

E_lettrine_moyen_age_passionfestival_concerts_echo_merveilles_folk_celtique_medieval_fantastique_fantasy_geekn nocturne et comme nous le disions plus haut, le Festival Echos et Merveilles ouvrent ses portes sur trois grandes soirées concerts avec des groupes venus de toute la France, mais aussi d’Angleterre et d’Allemagne. Au programme :  Neo Folk, Folk médiéval, « Dark » Folk, Folk Celtique ou irlandais, et même encore une touche de pop, de rock et d’inclassables pour faire bonne mesure.

Jeudi 26 avril
Luc Arbogast – Fanel – Guilhem Desk

Vendredi 27 avril
Echos de Poudlard – Nekko light Orchestra  – The Greenaways – The Rowan Tree – Firdan

Samedi 28 avril
Faun – La Horde –  Les Compagnons du Gras Jambon – Stille Volke

(la soirée du samedi est prolongée par une spéciale à la taverne jusqu’à tard dans la nuit)

Pour le détail des groupes, les tarifs, accès, hébergement, etc, voir le site de l’événement  – Page FB officiel ici

En vous souhaitant une belle journée et un beau festival Echos & Merveilles 2018 si vous avez l’opportunité de vous y rendre.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-Age sous toutes ses formes.