Archives pour l'étiquette Histoire

Agenda festival médiéval : Saint-Ambroix l’occitane sous l’aile du Volo Biù

saint-ambroix_volo_biou_fetes_medievales_heraldique_blason_armoirieSujet : fêtes médiévales, festivités, animation , agenda week end, sorties,  légende volo bioù,
Lieu : Saint-Ambroix, Gard,  Occitanie
EvénementFêtes Médiévales de La légende du Volo Biòu
Dates : du 12 au 14 juillet 2017

Bonjour à tous,

Q_lettrine_moyen_age_passionuand arrivé à la hauteur niveau de Bollène et de Pont-Saint-Esprit, on s’éloigne un peu à l’ouest de l’axe rhodanien pour partir du côté du massif cévenol,  on trouve à quelques lieues de là, en pays de Cèze, une belle cité du nom de Saint Ambroix.

fetes_festival_medievales_agenda_week_end_saint-ambroix_gard_volo_biou_legendes_votives

Terre d’Histoire

saint_ambroix_fetes_cite_medievale_pays_de_ceze_ceyvennesDominé par un piton rocheux fortifié, durant l’antiquité, le site a vu passer les romains et même les celtes. Ces derniers ont d’ailleurs laissé une trace étonnante. Le point culminant de la cité, le plateau du Dugas fut, en effet, un haut lieu de culte celte et on y a retrouvé la trace d’un oppidum mais aussi d’un autel à sacrifices humains.

Devenue ville fortifiée dans le courant du moyen-âge, Saint-Ambroix en a gardé la marque indélébile  et quelques très beaux remparts. Elle fut aussi longtemps une cité florissante et, durant plusieurs siècles, on y donnait, dit-on, de grandes foires et d’opulents marchés. Au XIXe siècle, elle se montra encore active dans l’industrie de la soie perpétuant ainsi sa vocation de centre commercial et économique.

Sur ces belles terres du Gard, les pieds trempés dans les berges sinueuses  de la Cèze, Saint-Ambroix est encore la théâtre d’une curieuse légende locale, celle qui nous intéresse aujourd’hui. On la célèbre chaque année depuis plus de 30 ans, et elle donne l’occasion de grandes agapes et réjouissances médiévales : la légendes du Volo Bioù.

La légende du Volo Bioù, le boeuf qui vole.

O_lettrine_moyen_age_passionn conte que jadis, en des temps reculés, il y eut une année où les vignes de Saint-Ambroix avaient produit du raisin à foison, bien vite transformé en fetes_festival_saint_ambroix_gard_cite_medievale_legendes_volo_biou_fete_votive_agenda_2017vin à la grande joie de tous. Làs ! Le fin nectar de Bacchus commença à se piquer, menaçant de  tourner au vinaigre, changeant ainsi la fortune d’une belle récolte en ruine. Lors, pour éviter que tout ne se gaspille, on eut l’idée de faire mander des messagers dans toute la région pour y faire annoncer un événement aussi inédit que surprenant : pour la première fois, en effet, un boeuf volerait à Saint Ambroix.

Le résultat ne se fit pas attendre et de tous les coins de la province, les gens vinrent par milliers pour voir le miracle s’accomplir. Il fit grand soif cet été là, sous le soleil torride du mois de juillet, et avant même que le boeuf ne s’envole du plus haut point de la cité, l’histoire conte qu’il ne restait déjà plus, dans toute la cité, une seule goutte du nectar des vignes. Le vin était vendu sans avoir eu le temps de se piquer. La cité était sauvée.

fetes_festival_saint_ambroix_cite_medievale_legendes_volo_biou_fete_votive_agenda_juillet_gard

Programme des festivités

E_lettrine_moyen_age_passionn réalité, il s’agit là de la 31e édition officielle des fêtes médiévales de Saint-Ambroix autour du  Volo Bioù. Pour en donner la mesure, il faut retenir que ces célébrations sont, à ce jour, considérées comme parmi les plus belles fêtes votives de France. Elles débutent dès le mercredi 12 au soir et se poursuivent  jusqu’au 14 juillet inclus, en faisant grand train.

En plus du traditionnel marché d’époque, vous retrouverez sur places des démonstration d’artisanat, de classiques camps médiévaux et bien sûr des spectacles et activités permanentes tout au long de l’événement. En plus des acteurs, compagnies et bénévoles locaux impliqués dans la fête, de nombreuses compagnies fetes_festival_saint_ambroix_cite_medievale_legendes_volo_biou_fete_votive_agenda_juillet_2017_gardet troupes médiévales, historiques, théâtrales, musicales et festives ont été cette année encore, invitées pour animer les rue de la ville. En voici quelques unes :

Compagnies médiévales, musicales et historiques présentes:

Tornais et Ibrahim Hassan (danses jonglerie) – Le gueux – Promenades en dromadaire – Cradem Aventure – Les Dragons du Cormyr – Aouta et Philéas Khan, fakir – Macabra – Les Baladins de Méliador – Cie Kervan – Cie Art Circus – Cie Via Cane – Le Rêve d’Epialès – marionnettes Bosch et Bruegel –  Cie Desmodium – Les Archers  de Dugas – Poterie à la corde – Compement des archers – Campement de vie médiévale – Jeux occitans – Cie la tête en friche. Bambouseraie -ferme géante) – Cie Cradem

Comme il se doit dans toute bonne fête médiévale et historique digne de ce nom, les ripailleurs et amateurs de bonne chère n’ont pas été oubliés et une grand taverne, ménagée pour l’occasion,  servira, de manière permanente, belles viandes grillés et rôtis à la braise, arrosé de bon vin ou forces boissons fraîches, Après un défilé parade au coeur de la ville, le Volo Biòu s’envolera dans la soirée du vendredi, en nocturne dans une apothéose de feu d’artifices !

Retrouvez tout le programme 2017 des fêtes du Volo Bioù ici,

En vous souhaitant une excellente journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Sauveur ou destructeur ? Figure « archétypale » de l’adversité et du recommencement ? « L’invention » du Barbare par Bruno Dumézil

histoire_invasions_identites_barbares_bruno_dumezilSujet : invasions barbares, empire romain, histoire, identités barbares, figure archétypale, figure mythologique, livre, histoire.
Période : fin de l’antiquité, haut moyen-âge,
Média  : émission de Radio, France Culture
Programme : Concordance des temps, déc 2016
Titre : Les barbares, vraiment différents ?
Conférencier : Bruno Dumézil, maître de conférences à Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passion l’aube du moyen-âge, y-a-t’il eu véritablement des mouvements et des afflux massifs de « tribus », de populations ou d’armées venues pénétrer les frontières de l’empire romain pour le détruire? N’est-ce là qu’une « invention » dramatisée des historiens et des hommes du passé, une « construction »  pour mettre un visage sur la décadence et la fin d’une civilisation ? Le « barbare », coupable idéal et désigné. Comme s’il n’était pas concevable que Rome se soit effondrée sur elle-même, sous la pression de ses propres fêlures et de ses faiblesses endémiques?

invasion_invention_barbares_chute_rome_identites_barbares_figure_historique_bruno_dumezil_histoirePour faire suite à une première conférence de  Bruno Dumézil que nous avions postée, il y a quelques semaines, au sujet de la chute de l’empire romain et la réalité historique des invasions barbares, nous retrouvons ici l’historien dans une émission radiophonique proposée en décembre 2016 par France Culture et produite par Jean-Noël Jeanneney (lien vers le podcast ici).

Bruno Dumézil y interroge, à nouveau, son sujet de prédilection, la réalité d’invasions ayant précipité la chute de Rome, mais plus précisément encore, il se pose ici la question de l’existence factuelle d’une « identité » barbare. Plus qu’une réalité, il s’y dessine un assemblage conceptuel, une construction ou peut-être pourrait-on dire un barbare « archétypal » : figure terrifiante de l’altérité, le sauvage, le non civilisé hirsute, guerrier sans pitié annonciateur de la fin des temps et paradoxalement aussi d’un possible renouveau.

Brunon Dumézil, à la poursuite des  identités « barbares »

F_lettrine_moyen_age_passion-copiaigure punitive, dramatique et dramatisée, venue mettre en péril les civilisations, était-il déjà aux origines du monde ? Se tenait-il déjà, depuis l’aube des temps, à la source même des éternels recommencements ?

Brandi comme l’étendard de la peur par l’homme « civilisé » « sophistiqué », afin d’unir ses propres contraires ou de protéger ses frontières et son monde, le barbare est encore celui qui ne parle pas et qui n’use pas des mêmes mots. De fait, il reste même le muet de l’Histoire, cet « autre » qui ne parle que le langage du feu et du sang et que l’on ne peut ni raisonner, ni convaincre, sauf à s’unir pour y mettre toutes ses forces et ses armes. Figure primale ? Visage d’un ancêtre commun, d’un premier homme dormant dans nos inconscients collectifs et qui se livre_histoire_barbares_invasion_identite_historien_bruno_dumeziltiendrait à l’embuscade des fêlures de nos civilisations et de leurs fragilités ? Existe-t’il vraiment ou n’est-il qu’une ombre ? Laissons Bruno Dumézil nous parler de ce barbare « construit » ou pour le dire autrement, de cette « invention » du barbare.

Pour creuser le sujet, nous vous mettons à nouveau ici le lien Les barbares, édité chez P.U.F.

En vous souhaitant une excellente journée et une bonne écoute.

Frédéric F.

Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes

Fête des bâtisseurs, animations médiévales et un joyeux anniversaire à Château Guédelon !

chateau_guedelon_lieu_interet_medieval_moyen-age_central_architecture_philippienneSujet : fêtes, animation médiévale, lieux d’intérêt, reconstitution historique, agenda médiéval, archéo-site, chantier historique, château fort
Période: moyen-âge central (an 1000)
Lieu : Treigny  (Yonne, Bourgogne-Franche-Comté)
EvénementsLa fête des bâtisseurs de Guédelon
Dates : le samedi 24  juin 2017

Bonjour à tous,

D_lettrine_moyen_age_passionans quelques jours, le chantier du château de Guédelon, ce projet incroyable  qui consiste à rebâtir un château-fort du XIIIe siècle avec des moyens et des techniques du moyen-âge central et plus précisément des XIIe, XIIIe siècles, va s’animer d’une activité hors du commun.

chateau-guedelon_fetes_batisseurs_animation_agenda_medieval_sorties_moyen-ageTous les ans en effet, on célèbre sur place la fête des bâtisseurs et, pour quelques jours, des myriades de bénévoles viennent se joindre à tous ceux qui font vivre la chantier à l’année pour leur donner la main.

De fait, plus de 120 bâtisseurs sont attendus ce samedi 24 juin pour aider à construire le château. Un site fourmillant d’activités, des animations médiévales en plus des habituelles, si vous n’avez pas encore visité ce site d’exception, le 24 juin prochain pourrait bien être la journée idéale pour le faire.

La célébration sera d’autant plus spéciale qu’en plus de ses bâtisseurs, Guédelon fêtera aussi ses 20 ans de chantier! La première pierre du château fut, en effet, posée en 1997.

Vous trouverez plus d’informations sur la fête des bâtisseurs de Guédelon ici.

fete_animation_evenement_medievale_chantier_chateau_guedelon_reconstitution_historique

Le chantier de château Guédelon

E_lettrine_moyen_age_passionngagé, il y a deux décennies, le chantier du château de Guédelon a fourni, depuis lors, l’occasion de confronter les données de l’archéologie et de l’Histoire aux problématiques concrètes qui se posent, au jour le jour, sur la construction d’une forteresse de pierre du moyen-âge central, avec des moyens et savoir-faire d’époque.

Pour un certain nombre de techniques employées, aucune trace écrite véritable ne demeurait et les ingénieurs et acteurs du chantier ont dû redoubler d’ingéniosité pour les retrouver et, on peut même guedelon_chantier-aventure_chateau_medieval_reconstitution_historique_moyen-age_central_lieux_interet_agenda_medievaldire, dans certains cas, les réinventer.

Grand Aventure qui tient à la fois de l’archéologie et de la reconstitution historique, le projet formé à Guédelon intéresse tout autant les chercheurs et historiens que l’histoire des sciences et techniques et celle des méthodes de construction médiévale.  Loin pourtant de se murer dans un laboratoire, les organisateurs ont fait le choix d’ouvrir cette expérience au public avec un véritable parti-pris pédagogique,  Grâce aux visites, le chantier peut ainsi être partiellement financé ainsi que tous les permanents qui s’y trouvent à l’année pour faire vivre l’endroit et, de leurs côtés, les visiteurs ont l’opportunité d’y découvrir un lieu unique et inédit qui, à ce jour, n’a aucun équivalent dans le monde.

Liens utiles pour découvrir ou visiter le château de Guédelon :
Site web officiel  –  Page Facebook.

L’aventure de Guedelon :
une vidéo reconstitution 3D

I_lettrine_moyen_age_passion copial y a quelque temps nous vous présentions dans une vidéo, une reconstitution achevée du château, effectuée à l’aide du moteur du jeu Medieval Engineers. Nous y parlions à la fois du projet et d’architecture philippienne. Si vous l’aviez manqué, la voici à nouveau.

Vous pouvez également retrouvez notre article complet sur le château de Guédelon ici.

On n’a pas tous les jours vingt ans, dit-on, alors avant de nous quitter, nous souhaitons un bel anniversaire à Château Guédelon. Longue vie au projet, à ses organisateurs et à tous ses « oeuvriers »!

En vous souhaitant une très belle journée!

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Université d’Eté de l’Ecole des Chartes : plus que deux semaines avant l’ouverture

universite_ete_ecole_nationale_chartes_histoire_medievale_patrimoine_moyen-ageSujet :   école d’été, Summer School, Histoire, monde médiéval, patrimoine, passion,  enseignement, conférence, visites guidées,
Période :  du moyen-âge à l’ancien régime
Organisateur :  Ecole nationale des Chartes
Lieu  :  sites historiques d’intérêt,  Cité internationale universitaire de Paris.
Date : du lundi 3  au vendredi 7  juillet 2017

Bonjour à tous,

P_lettrine_moyen_age_passion copiaetit rappel pour ceux qui seraient passés à côté de l’information. La première Université d’été de l’Ecole des Chartes ouvre ses portes dans seulement quelques semaines. Si vous n’aviez pas vu notre article précédent sur la question et que vous souhaitiez profiter de cette formation d’excellence autour du patrimoine français, du moyen-âge à l’empire, c’est le moment où jamais de vous y pencher!

Vous trouverez plus d’informations ici :  L’Ecole d’été de l’Ecole nationale des Chartes : excellence & prestige au service de l’Histoire.

 Voici également une courte vidéo de présentation.

Pour les détails pratiques, vous pouvez également vous rendre directement sur le site de l’école ici : Informations et inscriptions sur le site de l’ENC.

En vous souhaitant une très belle journée.

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
« L’ardente passion, que nul frein ne retient, poursuit ce qu’elle veut et non ce qui convient. » Publilius Syrus  Ier s. av. J.-C.

Le moyen age, état primitif de notre civilisation et notre littérature par Michel Zink

“Le Moyen Age est le moment où nous pouvons saisir notre civilisation et notre littérature dans leur état primitif et pourtant la civilisation médiévale n’est nullement une civilisation primitive, bien que certaines approches anthropologiques permettent parfois de mieux la comprendre.”
Introduction à la littérature française du moyen-age
Michel ZINK – médiéviste, philologue et académicien français

Sujet : citation moyen-âge, histoire, civilisation, littérature médiévale.

Pérouges, histoire d’une belle cité médiévale au coeur du bugey

perouges_blason_histoire_cite_medievale_patrimoine_moyen-age_centralSujet :  histoire médiévale, plus beaux villages de France, histoire du Lyonnais, comte du Forez et de Lyon, Guichard d’Anthon. Guigues II,  Guichard de Pontigny
Période : moyen-âge central et tardif
Lieu : Pérouges (Ain – région Rhône-Alpes).

Bonjour à tous,

L_lettrine_moyen_age_passion‘agenda des sorties de fin de semaine nous amène du côté du célèbre village médiéval de Pérouges et comme il s’agit d’un lieu d’intérêt véritablement unique, nous voulons toucher ici deux mots de son histoire médiévale.

perouges_histoire_medievale_moyen-age_central_savoie_dauphine_plus_beaux_village_de_france_

 L’histoire médiévale de Pérouges,

I_lettrine_moyen_age_passion copial y a à Pérouges, comme pour de nombreux autres sites, un fossé ou si l’on préfère une zone d’ombre entre les découvertes de l’archéologie ancienne et les éléments connus par leurs traces écrites à compter du moyen-âge central. On sait que le site  était déjà occupé plus de deux perouges_histoire_medievale_age_du_cuivre_merovingien_archeologiemille cinq cent ans avant notre ère, durant l’âge du cuivre et qu’il le fut jusqu’au XVIIIe siècle et à l’époque mérovingienne. Dans les années 80, cinquante-huit tombes couvrant cette large période furent, en effet, découvertes sur place

Sépulture mérovingienne – site archéologique de la Croix Tombée, (Musée du vieux Pérouges )

Après cela, il faut attendre le XIIe siècle pour reprendre l’Histoire en marche. La seigneurie de Pérouges était alors sous la main des comtes de Forez et de Lyon qui l’inféodèrent à Guichard d’Anthon 1er.  Nous sommes autour de l’an 1100, ce dernier est de retour victorieux de la première Croisade. Il y a conquis Jérusalem aux côtés de Girart de Roussillon. C’est dans le courant de ce même XIIe siècle qu’on trouvera la première mention d’un château sur le lieu dit nommé alors Péroges. Il est vraisemblable que le Seigneur d’Anthon le fit ériger.

Des comtes de Forez à l’Archevêché de Lyon

perouges_histoire_medievale_plus_beau_village_de_france_lieu_interetA l’approche de la fin du XIIe siècle, Guigues II,  comte de Forez et de Lyon, traite avec l’Archevêché de Lyon mettant  ainsi fin à des tensions et un conflit de près d’un siècle entre les comtes de Forez et l’Eglise pour la possession du Lyonnais.  Ce traité datant de 1173 et connu sous le nom de Permutatio est entériné par une bulle papale de 1174. L’église y cède ses terres du Forez et de Loire et récupère en échange toutes les terres lyonnaises de Guigues II, prenant ainsi la main sur la région dont elle devient la suzeraine. La  cession de la seigneurie de Pérouges, ainsi que son château sont dans les termes du traité. Ils passent donc sous le contrôle de l’archevêché lyonnais, en la personne de  Guichard de Pontigny.  Les Anthons conservent la tenue du fief.

Permutation 1173 - le traité d'échange entre le Comte de Forez et l'Eglise de Lyon (source Chapitre de Lyon — Archives départementales du Rhône )
Permutation 1173 – le traité d’échange entre le Comte de Forez et l’Eglise de Lyon (source Chapitre de Lyon — Archives départementales du Rhône )

A_lettrine_moyen_age_passionu XIIIe siècle, la Seigneurie de Pérouges passe par jeu de mariages des Anthon à la famille de Genève pour finalement échoir au début du XIVe aux Dauphins du Viennois qui accordèrent à la cité, entre les années 1329 et 1334, d’importants privilèges .

En 1343, le dernier dauphin du Viennois cède la seigneurie à la maison de France qui l’échangera contre d’autres terres, 11 ans plus tard, en 1354, aux comtes de Savoie. En 1469, le duc de Savoie s’étant allié à Charles le Téméraire, Louis XI envoie les troupes dauphinoises à l’assaut de Pérouges. La cité résistera bravement aux assauts et ne tombera pas. Elle recevra de ce fait, un perouges_histoire_village_medievale_dauphine_savoie_lieu_interetan plus tard, de nouveaux privilèges, cette fois ci de la main de son seigneur savoyard Philippe de Savoie: exonération de droits de fouages, subsides, péages, gabelle et Pontonnage pour un durée de 20 ans.

Dans le courant du XVIe siècle, Pérouges sera échangée par les Ducs de Savoie contre d’autres terres, au profit du Baron de Meximieux, puis finalement du Baron de Monfort. La ville suivra, par la suite, le jeu des familles et des héritages nobiliaires jusque XVIIIe siècle.

Pérouges, bijou médiéval, classé parmi
les plus beaux villages de France

C_lettrine_moyen_age_passion‘est entre le XIIIe et le XIVe que le château de Pérouges sera partiellement détruit et qu’une ville fortifiée sera établie sur le site, suite à un droit de franchise concédé aux habitants du lieu. Les murs d’enceinte datant du XIIe y sont encore relativement bien conservés et c’est la seule cité de tout le département de l’Ain qui ait su préserver intacte sa physionomie comme son architecture médiévale.

histoire_medievale_perouges_village_medieval_exception_
Une belle ruelle de Pérouges – photo très réussie de Ltduende sur le site monnuage.fr

Son état de conservation est tel qu’un écrin mystérieux semble l’avoir protégée du passage du temps et l’on oublierait presque, le temps d’une ballade sur les vieux pavés de ses rues en pente, qu’elle fut sauvée des morsures du temps, au début du XXe siècle, sous la houlette d’Edouard Herriot. Depuis, sa beauté unique en a fait un lieu privilégié de tournage de film d’époques et ce n’est pas par hasard, si Pérouges est classé parmi les plus beaux villages de France. C’est une appellation amplement méritée.

Si vous passez dans la région Rhône-Alpes ou si vous ne connaissez pas encore cette belle cité médiévale, nous ne pouvons que vous conseiller de faire un crochet pour la visiter. Et s’il fallait vous convaincre qu’elle en vaut vraiment le coup d’oeil, sachez qu’entre toutes les personnalités célèbres que ses murs ont vu passer dans le courant du XXe siècle, le président américain Bill Clinton lui-même a fait le détour pour la visiter.

En vous souhaitant une belle journée !

Fred
Pourmoyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

Le fabuleux voyage d’Ibn Battûta, grand aventurier musulman et marocain du moyen-âge central

ibn_batouta_explorateur_monde_medieval_livre_moyen-age_centralSujet : aventurier, explorateur, musulman, Islam médiéval, voyageur,
Portrait :  Ibn Battûta  (1304-1368 ?77),
Abu Abdullah Muhammad Ibn Battuta (Batutah ou Batouta)
Période : moyen-âge tardif, XIVe siècle
Ouvrage : « les voyages » ou « Un cadeau pour ceux qui contemplent les splendeurs des cités et les merveilles des voyages » (1356)

« Écrivain arabe et l’un des plus grands voyageurs de tous les temps, Ibn Baṭṭūṭa est l’auteur d’un récit de voyage (Riḥla) qui, par l’ampleur du champ parcouru et les qualités du récit, constitue une des œuvres de la littérature universelle » André MIQUEL – Encyclopédie Universalis

Bonjour à tous,

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour les besoins de l’indexation, nous reprenons ici, en le complétant largement, le portrait que nous avons dédié au grand voyageur berbère et musulman Ibn Battûta dans l’article consacré au Festival Musique et Histoire  de Fontfroide à venir.

ibn_battuta_aventurier_pelerin_musulman_medieval__moyen-age_centralIl a fallu attendre le XIXe siècle pour que les européens découvrent ce grand aventurier, chroniqueur et témoin du monde musulman du moyen-âge central que l’on a souvent surnommé « le plus grand voyageur de tous les temps » (en opposition aux voyageurs maritimes et sur le plan de la distance parcourue par les terres, il l’est assurément).

Ayant recouvert bien plus de miles et de distance que Marco Polo, la popularité de ce pèlerin explorateur, hors du monde arabe, est sans doute, aujourd’hui plus grande dans le monde anglophone que francophone, aussi ce portrait rétablira-t-il un peu, à sa manière, l’équilibre. Voilà donc quelques mots de l’histoire de Abu Abdallah Muhammad Ibn Abdallah al-Lawati at-Tanji plus connu sous le nom de Ibn Battûta (Batutah),

ibn_battuta_aventurier_musulman_voyageur_moyen-age_central_XIVe_siecle

« Je sortis de Thandjah, lieu de ma naissance, le jeudi 2 du mois de redjeb, le divin et l’unique, de l’année 725,  dans l’intention de faire le pèlerinage de La Mecque et de visiter le tombeau du Prophète. (Sur lui soient la meilleure prière et le salut !) J’étais seul, sans compagnon avec qui je pusse vivre familièrement, sans caravane dont je pusse faire partie ; mais j’étais poussé par un esprit ferme dans ses résolutions et le désir de visiter ces illustres sanctuaires était caché dans mon sein. Je me déterminai donc à me séparer de mes amis des deux sexes, et j’abandonnai ma demeure comme les oiseaux abandonnent leur nid. Mon père et ma mère étaient encore en vie. Je me résignai douloureusement à me séparer d’eux, et ce fut pour moi comme pour eux, une cause de maladie. J’étais alors âgé de vingt-deux ans. »
Ibn Battûta — Voyages  

Un périple aux confins du monde musulman du XIVe siècle

D_lettrine_moyen_age_passione 1325 à 1349, cet aventurier berbère musulman, né à l’aube du XIVe siècle, parcourut plus de 120 000 kilomètres à l’occasion de trois grands périples qui le menèrent de son Maroc natal jusqu’aux confins du monde musulman médiéval.

Parti originellement en pèlerinage vers la Mecque, à l’age de 22 ans, il finira par visiter des myriades de destinations dans une longue aventure où il prendra toute la mesure du monde musulman, de sa diversité autant que de ibn_battuta_voyages_moyen-age_central_explorateur_musulman_monde_medievalson étendue : Inde, Asie centrale, Chine, Afrique orientale, Moyen et proche orient, Palestine, Perse, Irak, Syrie, son périple le conduira jusqu’à l’Anatolie, et encore Sumatra ou plus près l’Andalousie et il s’aventura même encore, hors des terres de l’Islam, jusqu’à la ville de Constantinople.

Si ses longs périples pourraient prendre par moments, les contours d’une longue errance, Ibn Battûta  connaîtra aussi des périodes de sédentarisation qui lui permettront de mieux approfondir ses observations. Démontrant d’une solide capacité d’adaptation et bénéficiant aussi de l’aura que son origine arabe lui confère dans les pays musulmans qu’il traverse et qui ne sont pas tous arabes, l’explorateur prodigue est aussi lettré et occupera des fonctions variées, au fil de ses voyages, dont, à de nombreuses reprises, celles de juge.

Quelques années après son retour, en 1354 et à la demande du sultan du Maroc Abu Inan Faris,  il dictera ses aventures à un historien, poète, juge et érudit, ibn_battuta_voyages_moyen-age_central_explorateur_monde_medievaloriginaire de Grenade et de la grande Andalousie d’alors (Al-Andalous), du nom de Ibn Juzayy al-Kalbi al-Gharnati, pour les inscrire dans la postérité.

Par la suite, il finira vraisem-blablement sa vie en occupant la charge de juge mais l’on n’est pas vraiment fixé sur la date de sa mort qui oscille de 1368 à 1377, suivant les historiens. A l’image des aventures de Marco Polo, la véracité de certains récits d’Ibn Battuta a été partiellement mise en doute. Sans entrer dans le détail, ces polémiques ne touchent toutefois que quelques destinations qu’il dit avoir visitées. Et pour être clair, nul ne peut aujourd’hui nier qu’il ait véritablement effectué ces immenses voyages et sillonné le monde qui lui était contemporain. Nombre des observations qu’il fut le tout premier et même le seul à faire, dans certains cas, ont d’ailleurs été corroborés par des voyageurs et observateurs ultérieurs et, pour tout dire, sa sincérité est à ce point reconnu qu’on l’a encore baptisé quelquefois : « l’honnête voyageur ».

Ibn Battuta, conteur, chroniqueur et sa contribution aux sciences humaines

« Voyager vous laisse d’abord sans voix, avant de vous transformer en conteur. »
Ibn Battûta — Voyages

B_lettrine_moyen_age_passionien sûr, même si le leg et les écrits d’Ibn Battuta restent d’une valeur inestimable, au regard des sciences humaines modernes et de leurs méthodes, on y rencontrera  des limites communes à tous les chroniqueurs du moyen-âge.

Apports historiques

Du point de vue de l’historien, les repères chronologiques manquent, des imprécisions et incohérences demeurent, certaines destinations décrites, nous l’avons dit plus haut, n’ont sans doute pas été visitées (ce qui, en soit, ne serait pas un obstacle majeur). En réalité, le récit d’Ibn Battuta s’approche plus d’un grand tableau ou d’une fresque, si l’on préfère, du monde musulman médiéval et des pays visités, que de chroniques historiques, à ibn_battuta_batutah_aventurier_moyen-age_monde_musulman_medieval_XIVe_siecleproprement parler. On ne sait s’il tenait un journal de bord systématique, il semble que ce n’était pas le cas, même si l’on sait, par ailleurs, qu’il a perdu des notes en chemin, en se faisant dérober ses effets,

Dictée de mémoire et après coup, sur la base essentiellement de ses souvenirs, cette compilation comporte forcément certaines limites « scientifiques », même si la quantité de détails et d’anecdotes fournis ne cesse de forcer l’admiration. Pour mieux comprendre cela, il faut se souvenir que durant ses périples, Ibn Battûta se rapproche souvent des rois, des émirs et des puissants pour bénéficier de leurs dons et de leur largesse. Bien décidé à vivre de ses voyages, il leur conte, à plus d’un tour, ses aventures, sous forme de récits. De fait, c’est une matière qui n’est donc pas restée cloisonnée en lui pour ne sortir,  par magie, que des années après ce qui explique sans doute aussi qu’il ait pu la garder aussi vive.

Alors, pour le reste, peut-il être considéré comme un historien ? Non. et encore moins au sens où nous l’entendons aujourd’hui. Il n’en a ni la rigueur, ni les méthodes, à son époque nul ne les a. Il n’en a pas non plus d’ailleurs la prétention. Quoiqu’il en soit, dans le domaine de l’histoire médiévale du monde musulman, sa grande contribution ne peut être niée, pas d’avantage que l’intérêt et la valeur particulière de ses récits. A cette même époque, les historiens du monde arabe sont un peu à l’image de ceux de l’Europe médiévale, nombre d’entre eux s’occupent bien plus de grandes batailles ou des hauts faits militaires ou religieux (plus ou moins enjolivés) des seigneurs et nobles (qui, la plupart du temps, les financent et les font vivre).

ibn_battuta_voyages_portrait_livre_medieval_moyen-age_central_aventurier_monde_musulman_arabe

Dans ce contexte, Ibn Battuta apparaît comme l’un des rares à dépeindre les moeurs, les cultures et les sociétés qu’il observe. Son approche est plus celle d’un chroniqueur ou d’un journaliste; il décrit plus qu’il ne questionne en profondeur ce qu’il voit, mais il a légué un témoignage précieux par la qualité autant que par l’ampleur des destinations parcourues. Il a  encore été un des premiers voyageurs à s’aventurer en profondeur dans le centre Afrique et de même qu’il n’a pas constitué un atlas et une cartographie précise des régions traversées durant tous ses périples, son apport en géographie a longtemps été reconnu.

ouvrage_ancien_chroniques_voyages_ibn_batouta_batutah_aventurier_monde_medieval_moyen-age_centralApports ethnologiques

Pour l’ethnologue, comme pour l’anthropologue, au regard des méthodologies actuelles de ces disciplines, là encore, l’ouvrage d’Ibn Battuta ne peut être considéré comme « scientifique », L’auteur médiéval  ne conduit pas une monographie précise et systématique des pays traversés ou des cultures rencontrées pas plus qu’il n’engage une réflexion profonde et conceptuelle à partir de ses observations (qui ne serait, de toute façon et là encore, pas de son temps). En revanche, sa contribution est là aussi de taille, pour ces sciences humaines. Certaines de ses observations sur les cérémonies de mariage, sur le patriarcat mais aussi le matriarcat et les lignées matriarcales de certains pays ou cultures qu’il visite sont d’un haut intérêt ethnologique. (voir à ce sujet l’article de Joseph Chelhod Ibn Battuta, ethnologue, sur persée). Au delà et sur le terrain des observations, la curiosité de l’explorateur médiéval  reste insatiable et s’exerce dans de nombreux domaines; moeurs sexuelles, techniques, musiques, monnaie, économie, bureaucratie, pratiques religieuses qui intéressent l’anthropologie comme l’ethnologie dans un perspective historique.

Se procurer les ouvrages Ibn Battuta.

D_lettrine_moyen_age_passionu point de vue de l’édition, les  récits de Ibn Battûta sont en général découpés en 3 tomes: de l’Afrique du Nord à la Mecque (tome 1), de La Mecque aux steppes russes (tome 2), et Inde, Extrême-Orient, Espagne & Soudan (tome 3).

ibn_battûta_voyages_portrait_aventurier_monde_medieval_moyen-ageLes versions que l’on retrouve le plus communément ont été traduites depuis l’Arabe en 1858 par Charles Defrémery et Beniamino Raffaelo Sanguinetti, tous deux orientalistes. On peut trouver des versions digitalisées de quelques uns de ces ouvrages d’époque sur le web.

Pour ce qui est de l’édition papier, les versions les plus récentes datent des années 1980-90. Leur traduction provient des auteurs sus-mentionnés et elles sont annotées et préfacées par Stéphane Yerasimos  (Historien, professeur des universités, spécialiste de l’empire ottoman, 1942-2005). On les trouve chez plusieurs maisons d’édition, Les éditions de la découverte sont encore, à ce jour, semble-t-il, celles qui proposent les prix les plus abordables (autour de 15 euros par exemplaire). En voici les liens:

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

Médiévales du week end : châteaux et villes en fête

agenda_sortie_historique_festivals_fetes_ripailles_week_end_theme_medieval_moyen-ageSujet : fêtes, festivités médiévales, festival,  marché, animation, compagnie médiévale, sortie historique, agenda, lieu d’intérêt.
Lieu : Brezé le chatel, Verneuil sur Avre, Montreuil-Bellay, Nogent-le-Rotrou
Evénements: fêtes, réjouissances  et festivals médiévaux en terres de France.
Dates : les samedi 27 & dimanche 28 mai 2017

Bonjour à tous,

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour ceux qui ne se tiennent pas près de l’Ariège ce week end et qui ne peuvent se rendre aux Médiévales de printemps du château de Foix, vous ne serez pas oublié à l’heure d’aller festoyer, plusieurs autres cités et sites historiques vous proposent en effet des fêtes qui rivalisent entre elles de qualité et d’animations autour du moyen-âge. Il en existe assurément une non loin de chez vous. En tout cas, en voici quelques une triées sur le volet :

Les 12e Médiévales de Verneuil-sur-Avre :
« La fête des Gueux »

agenda_fetes_festival_celebration_medievales_normandie_concert_animation_spectacle_fetes_des_gueux_moyen-ageDates : du 27 au 28 mai 2017
Lieu : Verneuil sur Avre, Normandie , Eure.

Voici un événement qui s’annonce plutôt bien et qui n’en est plus à son galop d’essai, ce qui est en principe un gage de qualité. Cette année, cette fête des Gueux  vous proposera un grand concert du désormais célèbre chanteur contre-ténor Luc d’Arbogast, un marché médiéval avec plus de 100 exposants, et onze  compagnies venues spécialement pour animer l’événement : spectacles visuels et musicaux, parades et créatures fantastiques, machines de guerre, danses médiévales,  fauconnerie et spectacles animaliers, rien n’y manquera. Et pour couronner le tout, des ripailles façon médiévale y sont prévues avec, entre autre, du cochon rôti ! Pour plus d’informations,  Tout le programme est ici.

Teaser vidéo des médiévales de Verneuil-sur-Avre

Combats en armures et animation médiévale à la Forteresse de Berzé

Dates : du 25 au 28 mai 2017,
Lieu :  Berzé le Châtel, Bourgogne-Franche-Comté, Saône et Loire

animation_fetes_festivites_medievales_combat_armures_armes_anciennes_forteresse_berze_chateau-fort_moyen-age

C_lettrine_moyen_age_passionlassé monument historique, exceptionnellement conservé ce château-fort médiéval reste une de plus importants des terres bourguignonnes. Situé sur une élévation, son emplacement stratégique était déjà, avant l’an 1000, celui d’un Castrum, avec pour vocation de repousser les vagues d’invasions qui sévissaient alors. Plus tard, au début du XIIe siècle, le château sera considérablement renforcé pour devenir une véritable fetes_animation_marche_combat_medieval_agenda_sortie_forteresse_berzeforteresse ce ce qui lui permettra de  jouer à plein son rôle stratégique et militaire dans les siècles suivants et notamment pendant la guerre de cent ans.

C’est donc un lieu hautement chargé d’histoire que cette forteresse et tout cela pourrait fournir en soi une raison suffisante de s’y rendre ce week end pour le visiter. On pourrait même encore y ajouter que trois des jardins du château de Berzé ont hérité, depuis 2011, d’un label de qualité décerné par le ministère de la culture qui les classe parmi les jardins les plus remarquables de France dans un palmarès de seulement 420 autres sur l’ensemble du territoire,  Et si tout cela n’était pas suffisant pour vous décider à diriger vos chausses du côté de cette belle forteresse, d’autres arguments viennent encore s’ajouter, durant cette fin de semaine,  pour vous attirer à l’ombre de ses remparts, avec des animations autour des armes et de l’escrime ancienne et la présence sur place d’un camp médiéval animé.  Pour plus de détails, voyez le site web de la forteresse. (Le téléphone est aussi sur l’affiche).

Les médiévales de Montreuil Bellay

Dates : du 27 au 28 mai 2017,
Lieu :  Montreuil Bellay, Pays de Loire,  Maine et Loire

C_lettrine_moyen_age_passionité chargée d’histoire, l’importance de Montreuil Bellay  l’a élevé durant le moyen-âge au rang des villes closes et fortifiées d’Anjou. A travers le temps, elle est d’ailleurs restée d’entre les 32 villes closes que comptait alors la province angevine, l’une de celle qui a le mieux su conserver ses remparts et ses édifices historiques. De fait, Montreuil Bellay s’enorgueillit aujourd’hui de 18 fetes_marché_animation_compagnies_medievales_montreuil_bellay_agenda_sorties_historiques_moyen-ageinscriptions au Patrimoine et de 17 monuments historiques, et elle a conservé intra-muros, le visage et le charme d’une cité qui a peu évolué depuis la fin du moyen-âge.

Pour ses Médiévales, le centre historique sera tout entier investi par un grand marché d’époque. Plus de vingt compagnies et troupes sont aussi attendues pour animer l’événement tout au long de ces deux journées avec spectacles, musique, théâtre de rue, mais encore école de chevalerie. Au titres des joies de la panse et autres ripailles, un grand banquet médiéval est prévu pour le samedi soir. Enfin, pour vous immerger encore plus dans l’événement, et ajouter à son côté ludique, les organisateurs ont décidé cette année de mettre en circulation une véritable monnaie d’échange médiévale que vous pourrez utiliser si le coeur vous en dit et des costumes pourront également être loués sur place.  Voir le programme détaillé

Percheval : Nogent le Rotrou fête
les percherons et les temps médiévaux

Dates : du 27 au 28 mai 2017,
Lieu :  Nogent le Rotrou, Centre Val de Loire, Eure et Loire

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour la 16e année consécutive, la ville de Nogent le Rotrou fête son histoire et celle du Perche, cette province historique  dont la cité fut longtemps le centre névralgique et la capitale jusqu’à sa suppression lors de la révolution française. Au sortir de cette dernière, le Perche et sa région naturelle se retrouvèrent en effet morcelés entre cinq départements.

fetes_festival_medievales_percheval_nogent_le_retrou_sorties_historiques_moyen_age_agendaPour revenir un peu avant cela et aux temps médiévaux, comme l’histoire    d’un grand nombre de nos villes ou de nos villages commence souvent au moyen-âge avec un château ou encore une abbaye, c’est la conjonction des deux qui accéléra le développement de Nogent le Rotrou durant le XIe siècle, même si le site était, en réalité, occupé depuis la fin du Xe siècle et déjà protégé par un castrum.

Durant le XIIe siècle, par le prestige de ses seigneurs et notamment Rotrou III le Grand,  Nogent continuera d’affirmer son importance. C’est aussi durant cette période que le château sera fortifié.  Au début du XIIIe siècle, et à la mort du dernier héritier de la lignée des Retrou, le Perche sera rattaché au domaine royal et avec lui la cité qui, à l’évidence n’a rien oublié de son histoire et entend bien la célébrer cette fin de semaine et avec elle le robuste Percheron, cheval emblématique de la région.

fetes_festival_animation_medievales_historiques_nogent_le_rotrou_percheval_perche_histoire_moyen-ageLe programme de l’édition 2017 est de choix avec la présence ici aussi de compagnies médiévales professionnelles de l’animation  ou de la reconstitution. En plus des animations qui occuperont chaque instant durant ces deux journées de réjouissances et de festivités historiques et ludiques, des grandes parades costumées sont prévues, et encore un spectacle pyrotechnique et un grand banquet médiéval animé. Il y aura aussi sur place, un « village médiéval », soit un marché composé d’artisans mais aussi de tout le nécessaire pour se restaurer et pour « mangeailler » à pleines dents pendant l’événement.  Tout le programme est là.

Voilà pour ce digest festif et médiéval  du week-end mes amis. En vous souhaitant une très belle journée et une excellente fin de semaine dans la joie!

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

haut moyen-âge: une approche globale des invasions barbares et de la chute de l’empire romain

histoire_medievale_invasion_barbare_chute_de_rome_conference_haut_moyen_ageSujet : invasions barbares, empire romain, histoire médiévale, analyse historique et économique de la chute de Rome.
Période : fin de l’antiquité, haut moyen-âge,
Média  : vidéo-conférence
Titre : Les invasions barbares
Conférencier : Bruno Dumézil, maître de conférences à Paris-Ouest-Nanterre-La Défense
Lieu : Aix-en-Provence (2015)

Bonjour à tous,

L_lettrine_moyen_age_passion’empire romain est-il, comme on l’a longtemps avancé, uniquement tombé du fait des invasions répétées de barbares ? En réalité, la réponse à cette question est un peu plus complexe qu’un simple oui ou non.

Illustration d'Angus Mc Bride. Visigoths mettant à mal l'empire romain
Illustration d’Angus Mc Bride. Visigoths mettant à mal l’empire romain

D’ailleurs ainsi formulé, le problème est sans doute mal posé et peut-être faudrait-il privilégier des questions comme: quelles raisons endémiques, historiques, économiques, financières et politiques peuvent expliquer un affaiblissement de l’empire romain ayant fragilisé ses frontières ? Y avait-il dans ses fondements économiques même  et/ou dans sa mécanique d’expansion et de conquête, les conditions d’une fragilité structurelle qui allait se révéler avec le temps ? Devant la taille qu’il avait atteint, jusqu’à quel point l’intégration des « barbares » et la délégation de pouvoir à leurs chefs les plus puissants pouvaient-elles être évitées ? Rome allait-elle ainsi nourrir en son sein de futurs rois, aptes à se retourner contre son propre pouvoir et si oui pour quels motifs ?

Analyser les causes de  l’affaiblissement, puis de la chute, de l’empire romain dans une perspective globale prenant à la fois en compte les données endogènes et exogènes, voilà donc l’ambitieux sujet de la conférence auquel nous convie  Bruno Dumézil.

Bruno Dumézil
et la passion du haut moyen-âge

« – Tu veux me dire que l’Empire romain aurait été détruit par des Romains déguisés en Barbares pour payer moins d’impôts ? »
Les Barbares expliqués à mon fils . Bruno Dumézil

A_lettrine_moyen_age_passiongrégé d’Histoire, formé à l’école normale supérieure; Bruno Dumézil est un jeune et néanmoins brillant historien médiéviste français, plus particulièrement spécialisé dans le haut moyen-âge. On lui doit de nombreux ouvrages sur cette période et quand il n’écrit pas sur ce sujet, il enseigne à l’Université de Paris Ouest Nanterre.

bruno_dumezil_historien_medieviste_livres_ouvrage_monde_medieval_haut_moyen-age_identite_invasion_barbare

Dans cette conférence sur les « invasions » barbares, il se propose, comme nous le disions plus haut,  de nous donner de sérieux éléments de réflexion sur les causes de la chute de Rome mais il se penche aussi sur l’existence factuelle d’une « reélle » identité barbare. Au passage, la vision un peu schématique qu’une certaine Histoire avait pu nous enseigner sur les « grandes » invasions barbares s’en trouve totalement ré-éclairée et dans cette relecture le profil du « barbare » se trouve, du même coup, sérieusement redéfini. De fait, nous nous retrouvons bien moins face à la vision « classique » d’un « choc » de civilisation que devant le constat d’une intégration romaine des populations et des guerriers en provenance des nations et tribus dites barbares, bien longtemps avant l’effondrement de l’Empire.

En bref, à l’image de la complexité du monde et des interrelations entre cultures et sociétés humaines, rien n’est jamais simple, ni aussi tranché en Histoire, et c’est encore un grand enseignement à tirer de cette excellente conférence. Soyez donc les bienvenus pour un voyage d’une heure trente  à l’aube du moyen-âge et à l’encontre des idées reçues.

Une sélection de quelques ouvrages
de Bruno Dumézil sur le haut moyen-âge

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour prolonger le plaisir de cette conférence et creuser de manière plus détaillée l’approche du Bruno Dumézil, sur ces questions, voici quelques liens utiles qui vous permettront, si vous le désirez, d’acquérir ses ouvrages.

En vous souhaitant une très bonne écoute, ainsi qu’une excellente journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Reconstitution 3D : Vincennes, près de 1000 ans d’histoire en moins de trois minutes

mondes_3D_virtuels_rue_médiévale_unity_3D_jeux_videosSujet : Infographie 3D, infographiste, Château, reconstitution historique, Vincennes, Histoire, Architecture, Histoire de l’Art, documentaire
Période : du moyen-âge central à nos jours
Média : vidéo 3D, youtube
Artiste : Dimitri Bez

Bonjour à tous,

N_lettrine_moyen_age_passionous  partageons aujourd’hui une très sobre mais très réussie réalisation 3D autour de l’histoire architecturale du château de Vincennes, du XIe siècle à nos jours. Nous la devons à Dimitri Bez, infographiste 3D, designer et peintre.

chateau_vincennes_reconstitution_3D_histoire_moyen-age_central

On trouve les premières mentions d’un habitat rural sur le site de Vincennes dès le XIe siècle. Jusqu’au début du XIIe un droit d’usage du bois sera concédé par différents rois de France à l’abbaye de Saint-Maur, ainsi qu’à différentes abbayes de la région.  S’il se trouvait donc occupé de longue date, au moins de manière rurale, chateau_vincennes_reconstitution_3D_histoire_sainte_chapelle_moyen-age_centralc’est Louis VII, qui, dès le XIIe siècle, conférera au site et à son bois, une première vocation royale.

Dans les siècles qui suivront, Vincennes ne cessera de s’embellir pour devenir d’un simple pavillon de chasse, un véritable palais. Philippe-Auguste y laissera son empreinte en y érigeant un manoir sur lequel Louis IX (Saint-Louis) effectuera à son tour quelques transformations mais ces constructions ne résisteront pas à l’emprise du temps pas d’avantage qu’aux grands travaux entrepris par la suite, dans le courant du XIVe, par Philippe de Valois et Charles V. C’est ce dernier qui lancera également vers la fin de ce siècle, en 1379, les travaux de la Sainte chapelle en vue d’y conserver  les Saintes reliques de la Passion du Christ.

I_lettrine_moyen_age_passion copial faut noter que si, dans les premiers siècles, Vincennes n’était que d’un usage marginal et secondaire par les rois de France, c’est véritablement Saint-Louis en y faisant de nombreux séjours qui lui conférera une importance qu’il gardera aux yeux des souverains français dans les siècles suivants. Le château deviendra alors une résidence principale d’élection. On y célébrera des noces royales (Philippe II et III) et c’est aussi là que mourront les rois maudits chateau_vincennes_reconstitution_3D_histoire_donjon_medieval_moyen-age_central (Louis X, Philippe V et Charles IV).

Le Donjon du XIVe, fleuron architectural de Vincennes, avec 50 m de hauteur, c’est un des plus hauts donjon d’Europe.

Dans le courant du XVIe siècle, le site verra encore s’effectuer de grands travaux et de Louis XI à Louis XIV, les rois continueront de construire et d’édifier à Vincennes. Ce n’est que sous Louis XV que la vocation de palais royal du lieu sera laissée de côté au profit, d’abord d’une fabrique de Porcelaine et bientôt d’une école militaire.

Plus tard, au XVIIIe et sous la révolution, il demeurera en si piteux état qu’il sera question de le raser, mais on ne trouvera personne pour se charger des travaux. Sous l’empire, Vincennes et son Donjon deviendront même une prison et il faudra attendre le XIXe siècle pour que de sérieux travaux de restauration y soient entrepris.

En vous souhaitant une excellente journée!

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

NB : pour des informations détaillés sur l’Histoire du château de Vincennes vous pouvez valablement consulter l’ouvrage suivant :
Le château historique de Vincennes à travers les ages, François de FOSSA, 1908.