Archives pour l'étiquette XVe siècle

Grand Art, Jean-Pierre Joblin, Bruno Daraquy, François Villon en scène et en chanson : spectacle vivant

françois_villon_piece_recital_chanson_poesie_medievale_moyen-ageSujet : poésie médiévale, poésie, chansons, spectacle vivant, livre, exposition
Période : moyen-âge tardif, XVe siècle.
Auteur : François Villon (1431-?1463)
Parolier, illustrateur : Jean-Pierre Joblin Interprète : Bruno Daraquy.
Evénement : « François Villon, Corps à coeur »   Lieu : Théâtre de la Closerie, Etais la Sauvin Yonne, Bourgogne-Franche-Comté
Dates : Samedi 13 octobre  à 20h30, Dimanche 14 octobre à 16h00 et 20h00

Bonjour à tous,

Q_lettrine_moyen_age_passionue les amateurs de François Villon le rebelle, le truculent, le marginal, le supplicié et encore l’angoissé qui se trouve du côté de l’Yonne, cette fin de semaine, ne passent pas à côté de ce bel événement consacré au poète médiéval. Ce samedi et ce dimanche à Etais la Sauvin, on pourra, en effet, assister tout à la fois à un spectacle-vivant de chansons, poésies, repris ou inspirée de Villon ainsi qu’à une exposition d’illustrations sur l’auteur médiéval.

Si les deux aspects sont mêlés c’est qu’ils sont d’abord le fruit d’une rencontre : celle de l’auteur, illustrateur, parolier Jean-Pierre Joblin et celle du chanteur Bruno Daraquy. Partis d’une idée de evenement_francois_Villon_spectacle_vivant_chansons_poesies_auteur_medieval_moyen-age_tardifcollaboration autour d’un récital  de chansons sur Villon, les deux artistes ont bientôt été rejoints par un musicien compositeur Malto, suivi, un peu plus tard, de quelques autres excellents musiciens et d’un regard extérieur éclairé sur la mise en scène (Maurice Galland).

Jouée pour la première fois au Théâtre Libre de Saint-Etienne en 2012, cette pièce-récital plusieurs fois saluée par la presse, continue de tourner depuis. Elle a notamment été présentée au Printemps de Bourges en Avril dernier et c’est donc celle que vous aurez le plaisir de retrouver ce week-end à quelques encablures au sud d’Auxerre pour trois représentations.

Depuis sa création, l’aventure ne s’est pas arrêtée à ce seul spectacle puisqu’elle a fini par donner le jour, un peu plus tard dans le temps, à une oeuvre totalement originale. Sorti en Janvier 2017, ce livre-CD est enrichi de belles illustrations réalisées de la main même de Jean-Pierre Joblin qui double son talent d’auteur-parolier avec celui d’illustrateur. Les images présentes dans cet article ne vous en donneront qu’un très bref aperçu.

La voix, la chair et le verbe :
Villon à Fleur de peau et de plume

bruno_daraquy_spectacle_villon_poesie_medievale_recital_chansonDu côté du récital, qui est émaillé de textes, de « dits », de mots, de « cris », comme ceux de Léo Ferré pouvaient en contenir, il propose 16 chansons auxquelles Bruno Daraquy prête son talent, et même au delà, son cœur, sa chair et sa peau. Incarne-t-il Villon ou, par un étrange tour de passe-passe médiumnique, le poète médiéval serait-il revenu, le temps d’un spectacle, se rêver dans la peau du chanteur-conteur ? La voix, les intonations, le ton, la révolte, la gouaille, tout est là. Fermez les yeux, Villon est sur les planches et le trouble est entier, et si ce n’est pas lui, sans doute n’aurait-il pu songer à un meilleur tribut, une meilleure incarnation.

Illustration de Jean-Pierre Joblin tirée de l'ouvrage François Villon, Corps à Coeur
Illustration de Jean-Pierre Joblin tirée de l’ouvrage François Villon, Corps à Coeur

Quant au verbe, qui vient au commencement, voilà ce que l’auteur lui-même nous en dit, en guise de préface dans le livre CD illustré dont nous parlions plus haut :

« Soucieux d’épargner au lecteur contemporain l’écueil du « vieil langage françois » je me suis employé à développer un style qui mêle le plus « gustativement » possible la saveur des mots actuels à celles des tournures médiévales » Jean-Pierre Joblin

spectacle_villon_poesie_medievale_recital_chanson_joblin_jean-pierre_album_cdEt si c’est toujours une gageure de se frotter à Villon et un pari sans doute encore plus grand que de décider de ne pas le suivre à la lettre, le défi est là aussi brillamment relevé. Avec une dose copieuse d’argot, (d’aucun diront, à ne pas mettre entre toutes les oreilles, âmes sensibles s’abstenir donc, mais il en est encore ainsi pour les plus chastes, de certains textes de Villon), le verbe du parolier a fait totalement corps avec celui de l’auteur médiéval, dans un processus, là encore, étrangement fusionnel.

La hantise de Villon et le terrible gibet de Montfaucon sous la plume de Jean-Pierre Joblin.

Jean-Pierre Joblin a dû, nous dit-il s’immerger tout entier dans tout ce qui faisait François Villon, dans tout ce qui tournait autour de l’homme, dans l’oeuvre de ses biographes, des plus anciens aux plus modernes : a-t-il  hérité au passage de la  fascination d’un Clément Marot pour le style de l’auteur du Testament ou suivi les pas curieux  d’un Pierre Champion sur la piste du poète, dans le Paris du XVe siècle, ses tavernes et ses quartiers?  Qu’on ne s’y trompe pas pourtant, pour un tel exercice lire ne suffit pas et il a fallu une passion dévorante et une véritable plume pour que la magie opère vraiment et pour que Jean-Pierre Joblin  fasse de Villon sien.

Agenda, informations et Livre-CD

Pour ne pas le manquer  s’il passe près de chez vous. retrouvez plus d’informations sur ce beau projet et son agenda au lien suivant :

françois_villon_album_cd_illustration_chanson_poesie_medievale_moyen-age_XVePour plus d’informations sur le livre CD et pour l’acquérir, voici le lien.

Pour le reste et pour rappel, si vous êtes dans l’Yonne le spectacle, l’exposition, les dédicaces et la rencontre des artistes en vrai, c’est à  Etais la Sauvin, ce samedi  et ce dimanche.

En vous souhaitant une  belle journée et un excellent week end.

Frédéric EFFE.
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-âge sous toutes ses formes

Voyage au début du XVe avec les journées médiévales d’Automne du Château ariégeois de Foix

Sujet : agenda, reconstitution, fêtes historiques, médiévales, château-fort,
Période : moyen-âge tardif, 1425
Evénement : Les médiévales d’automne du château de Foix
Lieu : Château de Foix, Ariège, Occitanie
Date : le 6 et 7 octobre 2018

Bonjour à tous,

vec la venue de l’automne, voici que nous arrive aussi la dernière édition de l’année des fêtes médiévales du château de Foix.  Cette fois-ci, loin des victoires ou des faits de guerre du célèbre Gaston Fébus, c’est plutôt autour des bâtisseurs que les organisateurs ont décidé de scénariser l’événement. Cap sur les débuts du XVe donc, et même pour être plus précis sur le mois d’octobre 1425 pour un chantier médiéval de taille.

Chantier médiéval et  bâtisseurs du XVe

Dans le contexte houleux de la guerre de cent ans, la décision a été prise d’édifier la tour ronde. Elle permettra de renforcer le dispositif défensif du château mais aussi de démontrer à tous, l’importance du Comté de Foix, autant que les richesses et la puissance militaire de son seigneur. On le sait désormais clairement et, en tout cas, nombre de médiévistes s’entendent sur cette  question, en plus de leur vocation défensive et stratégique, au moyen-âge, les châteaux sont  aussi, de manière indissociable, des symboles de pouvoir et de prestige.

Sur place ce week-end, à Foix, on pourra donc assister à de nombreuses démonstrations de savoir-faire autour des métiers de la construction et de l’architecture militaire médiévale. Que les amateurs d’action plus musclée se rassurent toutefois, ils ne seront pas en reste puisqu’il y aura aussi des divertissements de nature plus résolument militaire et belliqueuse, aux sons des ancêtres des premiers canons et des premières pièces d’artillerie d’époque.

L’événement devrait encore permettre à ses visiteurs d’assister au baptême de trois nouvelles machines médiévales arrivées dernièrement au château et qui viendront enrichir d’autant toutes ses futures animations : deux engins de guerre (un trébuchet et une pierrière) et un engin de levage (un treuil à tambour).

Le Programme de l’événement  – Page FB officielle de l’organisateur

Une très belle journée à tous !

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-âge sous toutes ses formes

Retrouvez  nos articles précédents sur le château et sur Foix  ici :  Les Fêtes Médiévales d’été 2018Les Médiévales de Printemps 2018 –  Les Médiévales d’automne 2017Les Médiévales de Printemps 2017 –  Les Médiévales d’automne 2016 – Le Festival historique et estival de Foix 2016

Et aussi tous nos articles sur les fêtes médiévales en Occitanie

Une chanson d’amour courtois de Guillaume Dufay et toute sa musique profane par le Medieval Ensemble de London

musique_medievale_ancienne_guillaume_dufay_XV_moyen-age_tardifSujet : musique ancienne,  chansons médiévales, école franco-flamande, rondeau, chants polyphoniques, lyrique courtoise.
Période : moyen-âge tardif, XVe siècle.
Auteur: Guillaume Dufay (1397-1474)
Titre : la plus mignonne de mon coeur.
Interprète : The Medieval Ensemble of London,
Album :  DUFAY, chansons (1995)

Bonjour à  tous,

ujourd’hui, nous repartons à la toute fin du moyen-âge, voire même à la renaissance suivant les chronologies classiques, pour découvrir un nouveau rondeau de Guillaume Dufay. C’est une chanson d’amour courtois  qui fait partie du large répertoire profane que ce grand compositeur nous a laissé et c’est aussi un pièce polyphonique.

« La plus Mignonne de mon coeur », par l’ensemble médiéval de Londres

 The Medieval Ensemble of London

Fondé à la fin des années 70, par Peter Davies & Timothy Davies, le  Medieval Ensemble de Londres connut une carrière d’un peu moins d’une dizaine d’années. Au cours de son activité, il s’intéressa principalement au répertoire du XVe siècle avec quelques incursions du côté du XIVe et invita à son bord des musiciens importants de la scène anglaise de la musique ancienne ou qui allaient le devenir.

De 79 à 85, la formation laissa pas moins 16 albums en comptant ceux présents dans les coffrets, tous produits aux édition de L’Oiseau-Lyre, disparu depuis.

« Dufay Complete Secular Music »
un coffret dédié à la musique profane de Dufay

En 1981, sous la direction de ses deux fondateurs, The Medieval Ensemble of London faisait paraître à la distribution un impressionnant coffret contenant 5 Cds, autour de musique_chanson_medievale_profane_amour_courtois_guillaume_dufay_album_medieval_ensemble_london_Moyen-agela musique profane de Guillaume Dufay.  Sous le titre de Dufay Complete Secular Music, la production tenait ses promesses puisqu’on pouvait y trouver répertoriée près de 100 pièces  du compositeur du XVe siècle dont le rondeau du jour.

Le coffret est toujours disponible à la vente au format CD et Universal Music Diffusion qui a en charge désormais sa distribution a aussi eu la bonne idée de le proposer au format dématérialisé pour ceux qui préféreraient butiner les pièces qui les intéressent de plus près plutôt que d’acquérir d’un coup l’ensemble d’entre elles : Dufay: Complete Secular Music (5 CDs)

La plus mignonne de mon cueur
de Guillaume Dufay

Du point de vue langagier, nous ne sommes déjà plus, avec cette chanson, dans le cadre du vieux français du moyen-âge central que nous côtoyons souvent ici. De fait, la langue de Dufay ne présente pas de grandes difficultés de compréhension et nous laissons donc cette jolie pièce  libre de toute annotation.

Pour plus de détail sur cette retranscription voir ici
Pour plus de détail sur cette retranscription voir ici

La plus mignonne de mon cueur
Je m’esbahis, dont ce me vient
Que sans cesser il me souvient
De vostre beaulté et doulceur.

Des bonnes estez la meilleur,
Puisque dire le vous convient,

La plus mignonne de mon cueur
Je m’esbahis, dont ce me vient.

Quant j’ay desplaisir ou douleur
Aucune foiz, comme il advient,
Je ne scay que cela devient
Pensant en vostre grant valleur.

La plus mignonne de mon cueur
Je m’esbahis, dont ce me vient
Que sans cesser il me souvient
De vostre beaulté et doulceur.

En vous souhaitant une très belle journée.

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

La Ballade de Bon Conseil, un playdoyer de François Villon pour la paix et contre les violences de son siècle

Francois_villon_poesie_litterature_medievale_ballade_menu_propos_analyseSujet : poésie médiévale, ballade,  auteur médiéval, moyen-français, poésie morale,
Auteur : François Villon (1431-?1463)
Titre : « La ballade de bon conseil »
Période : moyen-âge tardif, XVe siècle.
Ouvrages : François Villon, Oeuvres, édition critique avec notices & glossaireLouis Thuasne (1923). François Villon sa vie et son temps, Pierre Champion (1913), Oeuvres complètes de François Villon par Auguste Longnon (1892)

Bonjour à tous,

C_lettrine_moyen_age_passion‘est, vraisemblablement, autour de l’année 1461 que François Villon rédigera une ballade baptisée, longtemps après lui, la ballade de bon conseil. On doit à  Willem Geertrudus Cornelis Byvanck, bibliophile et bibliothécaire hollandais, docteur es Lettres classiques, passionné de littérature française d’avoir réintroduit ce texte, assez tardivement, dans l’oeuvre de Villon, dans son ouvrage Specimen d’un essai critique sur les oeuvres de François Villon, le Petit testament datant de 1882.

Issue d’un manuscrit presque entièrement dédié à l’oeuvre d’Alain ms-français_833_alain_chartier_villon_ballade_bon_conseilChartier (le MS Français 833, voir image), on trouvait cette poésie encore retranscrite, de manière anonyme, dans le célèbre Jardin de Plaisance et fleur de réthorique, au tout début du XVIe siècle (1502).

Feuillet du MS français 833 où l’on trouve cette ballade de Villon.
A consulter sur le site
Gallica de la BnF

Après cette  découverte,  ce texte, par ailleurs signé des initiales de Villon dans sa dernière strophe, sera réintroduit, définitivement, dans les oeuvres dédiées à l’auteur médiéval, la première étant celle d’Auguste Longnon  paru quelque temps plus tard (voir référence en tête d’article). Bien entendu, cette attribution tardive explique aussi son absence dans toutes les publications autour de Villon, antérieures à la fin du XIXe siècle.

La ballade conciliatrice & morale
d’un Villon repenti

L_lettrine_moyen_age_passionoin du mauvais garçon dévoyé et marginal, revendiqué dans ses poésies de jeunesse, on retrouve, dans cette ballade, un Villon tout en sagesse.  Devenu presque moraliste, à la façon d’un Eustache Deschamps, il ne se situe plus, ici, dans le  « Je » du témoignage, auquel il nous avait souvent habitué dans le testament, mais s’élève, au dessus, pour adresser un message à ses contemporains ou, à son siècle, comme on le disait alors.

Rédigé, semble-t-il, à l’issu de son premier exil et après la rédaction du Testament (voir ouvrage de Pierre Champion. op cité), le poète, fatigué et repenti, a pris de la hauteur et il appelle ici ses « frères humains » à plus d’honnêteté et moins de convoitise, moins de discorde, plus de paix aussi. S’il y inclue, sans doute, ses anciens compagnons d’aventure et de rapine (qui ne sont, comme on le verra, pas si loin), le propos s’élargit bien au delà, pour s’adresser à tous les hommes, toutes générations confondues et Villon nous fait même cette ballade, l’épître aux Romains de Saint-Paul, sous le bras.

Peu de temps après, toujours miséreux et bien qu’il paraissait bien engagé sur la voie du repentir, Villon sera, pourtant, à nouveau rattrapé par son passé et ses mauvaises fréquentations. Arrêté puis emprisonné brièvement au Châtelet pour être rapidement relaxé, à la suite d’un nouveau vol, il se trouvera pourtant mêlé, quelque temps après, à une rixe contre le notaire Ferrebouc. L’incident le verra, cette fois, condamné à être pendu. Ayant fait appel, il échappera encore aux fourches pour disparaître, cette fois, à jamais, du grand livre de l’Histoire puisqu’on en perdra alors, définitivement, la trace.

deco_frise

Ballade de bon conseil

Hommes faillis, despourveuz de raison,
Dcsnaturez et hors de congnoissancc,
Desmis du sens, comblez de desraison,
Fols abusez, plains de descongnoissance,
Qui procurez* (oeuvrez)  contre vostre naissance.
Vous soubzmettans a détestable mort
Par lascheté, las ! que ne vous remort
L’orribleté qui a honte vous maine?
Voyez comment maint jeunes homs est mort
Par offencer et prendre autry demaine.

Chascun en soy voye sa mesprison,
Ne nous venjons, prenons en pacience;
Nous congnoissons que ce monde est prison
Aux vertueux franchis d’impacience ;
Battre, touiller* (renverser), pour ce n’est pas science,
Tollir, ravir, piller, meurtrir a tort.
De Dieu ne chault, trop de verte se tort* (s’éloigne de la vérité)
Qui en telz faiz sa jeunesse demaine.
Dont a la fin ses poins doloreux tort
Par offencer et prendre autruy demaine.

Que vault piper*(tricher), flater, rire en trayson,
Quester, mentir, affermer sans fiance* (sans certitude, sans savoir),
Farcer, tromper, artifier* (confectionner) poison,
Vivre en pechié, dormir en deffiance
De son prouchain sans avoir confiance ?
Pour ce conclus : de bien faisons effort.
Reprenons cuer, ayons en Dieu confort,
Nous n’avons jour certain en la sepmaine ;
De noz maulx ont noz parens le ressort* (contrecoup, conséquences)
Par offencer et prendre autruy demaine.

Vivons en paix, exterminons discort ;
Jeunes et vieulx, soyons tous d’ung accort :
La loy le veult, l’apostre le ramaine
Licitement en l’epistre rommaine ;
Ordre nous fault, estât ou aucun port.
Notons ces poins ; ne laissons le vray port
Par offencer et prendre autruy demaine.

deco_frise

Une  belle journée.

Frédéric EFFE.
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-âge sous toutes ses formes

Spectacle Historique : Ouverture de la Bataille de Castillon 2018 pour 15 nouvelles représentations

evenement_spectacle_medieval_guerre_de_cent_ans_moyen-ageSujet : festivités médiévales, spectacle historique, reconstitution historique, guerre de cent ans, animations médiévales
Période : moyen-âge tardif, Juillet 1453,
Evenement : La Bataille de Castillon
Lieu : Castillon la Bataille,  Gironde, Nouvelle-Aquitaine
Dates: Les 20, 21, 26, 27, 28 juillet et les 03, 04,, 09, 10, 11, 16, 17, 18, 24 et 25 août 2018.

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionu coeur du XVe siècle, la Bataille de Castillon vit la victoire de l’Ost du roi de France Charles VII, sur les armées de Henri VI d’Angleterre, poursuivant la reconquête des terres françaises restant encore aux mains des anglais et marquant, ainsi , un tour décisif à la guerre de cent ans.  Comme chaque année, en Nouvelle-Aquitaine, une reconstitution grandeur nature de cette célèbre bataille du moyen-âge est proposée sur le site même où elle se joua et pour en faire revivre les temps forts.

evenement_medieval_spectacle_historique_reconstitution_bataille_de_Castillon_1453_moyen-age

De juillet à août, et chaque fin de semaine, une quinzaine de représentations est ainsi proposée. Largement salué par la presse, avec des centaines de comédiens, figurants et cavaliers. le spectacle met en scène, durant près d’une heure trente, une action haletante, soutenue par de nombreux rebondissements et d’impressionnants  bataille_castillon_evenement_spectacle_historique_animations_medievales_nouvelle-aquitaine_moyen-ageeffets visuels, pyrotechniques et sonores.

Comme on ne change pas une formule qui gagne, l’événement reprend la recette qui a fait son succès. Un village médiéval animé est reconstitué pour l’occasion. Il ouvre ses portes en fin d’après-midi.  Le tout est suivi d’un dîner-spectacle ou, à discrétion, simplement du spectacle qui lui débute, autour de 22 heures et à la nuit tombée.

Informations & programme FB de l’événement

Voir notre article détaillé sur la bataille historique de Castillon
Voir article sur l’édition 2017 de l’événement

En vous souhaitant une excellente journée.

Frédéric EFFE.
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-âge sous toutes ses formes