Archives pour l'étiquette XVe

Château de Falaise : une fête médiévale sur les traces de Guillaume le Conquérant

armoirie_blason_heraldique_falaise_chateau_forteresse_normandie_fetes_medievaleSujet : fêtes, animations médiévales, marché  médiéval,  vie au moyen-âge, tournois, joutes, lices, combat médiéval.
Evénement: 15e fête médiévale de Falaise
Lieu :
 Château de Falaise, Calvados, Normandie
Dates : samedi 12 et dimanche 13 août 2017

Bonjour à tous,

T_lettrine_moyen_age_passionoujours au titre de l’agenda médiéval de ce week end, nous vous avons déjà parlé des médiévales de Brignoles dans le Var, de la bataille de Castillon qui se rejoue toutes les fins de semaine en Aquitaine jusqu’à la mi-aout, et encore plus spécifiquement pour les Fans de la série Kaamelott du Rassemblement du Corbeau dans la région de Tours et il nous faut ajouter à tout cela pour cette fin de semaine, les fêtes et animations du Château normand de Falaise, dans le Calvados.

fetes_animations_medievales_chateau_falaise_nomandie_guillaume_le_conquerant

Au programme des 15e médiévales
du château de Falaise

S_lettrine_moyen_age_passioni, à l’occasion de ces 15e fêtes médiévales de Falaise, il est, bien sûr, avant tout question de divertissement et d’amusement, l’histoire vivante n’y sera pas négligée pour autant. Ainsi durant l’événement, les organisateurs vous convient entre autres animations théâtrales, musicales ou festives à un tournoi équestre et plus précisément, à des joutes médiévales à la façon du XVe siècle, suivant un cérémonial « rigoureusement reconstitué ».

fete_animations_compagnies_marche_medievale_chateau_falaise_normandie

En dehors de ces joutes très spéciales et des animations permanentes,  il y aura encore, pour compléter la fête, un marché médiéval, des camps pour découvrir l’artisanat et la vie au moyen-âge, mais aussi des démonstrations de tirs de machines de guerre et, des spectacles équestres et combats médiévaux animés par des reconstituteurs passionnés d’histoire.

fetes_animation_medievale_chateau_forteresse_falaise_normandie_tournoi_joute_XVe_reconstitution_histoire_vivante_moyen-age_tardifCompagnies médiévales et mesnies présents sur place

La Cie théâtrale Sembadelle – Trébuca et les Coqs de Brume –  la Confrérie de l’Arc en Main – Les Écuyers de l’Histoire, Peloton XVe – Barba Jovis – Fidelis Normannorum – Fratres & Milites – La Cie Aisling 1198

La fête ne sera pas qu’au château mais aussi autour et pour les grand faim et soif, vous pourrez, bien entendu, vous restaurer sur place, ou même dans les nombreuses tavernes   et restaurants de la ville qui se feront, à n’en pas douter, un plaisir de vous accueillir et de vous sustenter.

 Télechargez le programme complet de la fête médiévale du château de Falaise

Visitez la page Facebook officielle du château

Vous l’avez compris, si vous êtes du côté de la Normandie cette fin de semaine, voilà une excellente opportunité d’aller voir de plus près la célèbre forteresse où naquit Guillaume le Conquérant et qui fut un lieu hautement stratégique du duché de Normandie dans le courant du moyen-âge central. Pour l’occasion, nous faisons d’ailleurs suivre cet article d’un autre billet dédié à l’Histoire médiévale du château de Falaise.

En vous souhaitant une excellente journée.

Frédéric F.

Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Une « invitation » au voyage en forme de Ballade par Eustache Deschamps

poesie_ballade_medievale_guerre_de_cent_ans_eustache_deschamps_moyen-age_tardif_XIVSujet : poésie médiévale, poésie morale, réaliste, littérature médiévale, ballade, français ancien, invitation au voyage
Période : moyen-âge tardif
Auteur : Eustache Deschamps (1346-1406)
Titre : «Il ne scet rien qui ne va hors»
Ouvrage :  Oeuvres complètes d’Eustache Deschamps, Gaston Raynaud, Tome VII (1891)

Bonjour à tous,

D_lettrine_moyen_age_passion‘orléans à la Lombardie en passant par la Flandre, la Hongrie, ou l’Allemagne, au cours de sa longue vie, mais surtout durant sa jeunesse, Eustache Deschamps dit Morel, eut l’occasion de voyager et de voir du pays.

S’il faut se fier à certains de ses biographes, il serait même encore allé au delà des mers parcourant la Syrie, l’Egypte, visitant Jérusalem et le Caire. Dans ses pérégrinations, il aurait aussi été, quelque temps, esclave des Sarrasins (voir introduction Poésies morales et historiques d’Eustache Deschamps, Georges Adrien Crapelet).

Concernant ces destinations lointaines et si on la prend au pied de la lettre, la ballade « Quand j’ai la terre et mer avironnée » que nous avons déjà présenté ici, semble aussi l’attester :

« Quant j’ay la terre et mer avironnée,
Et visité en chascune partie
Jherusalem, Egipte et Galilée,
Alixandre, Damas et la Surie,
Babiloine, le Caire et Tartarie,
Et touz les pors qui y sont,… »

Comme Eustache Deschamps est un poète « réaliste » attaché aux éléments factuels, on peut supposer, sans en avoir pour autant la moindre confirmation documentaire, qu’il ne fait pas là qu’une simple licence poétique et, au bénéfice du doute, décider de mettre ces voyages à son crédit. C’est en tout cas et semble-t-il une position de principe que nombre de ces biographes ont adoptée.

eustache_deschamps_morel_poesie_ballade_medievale_voyage_moyen-age_tardif_XVe

Il ne scet rien qui ne va hors

C_lettrine_moyen_age_passion‘est donc une ballade en forme d’invitation au voyage à laquelle nous convie aujourd’hui le poète médiéval. Bien entendu, il le fait avec le tranchant habituel de sa plume et les absences de nuances dans lesquelles son caractère bien trempé l’ont si souvent conduit. Comme c’est aussi ce qui fait son charme, nous ne pouvons totalement l’en blâmer mas de fait, plus qu’une simple « invitation » au voyage, voilà bien plutôt une injonction dans le pur style qui le caractérise.

deco_frise

Ceuls qui ne partent de l’ostel
Sanz aler en divers pais,
Ne scevent la dolour mortel
Dont gens qui vont sont envahis,
Les maulx, les doubtes, les perilz
Des mers, des fleuves et de pas,
Les langaiges qu’om n’entent pas,
La paine et le traveil des corps;
Mais combien qu’om soit de ce las,
Il ne scet rien qui ne va hors.

Car par le monde universel
Qui est des nobles poursuis,
Sont choses a chascun costel* (de tous côtés)
Dont maint seroient esbahis,
De la creance, des habis*, (moeurs)
Des vivres, des divers estas,
Des bestes, des merveilleux cas,
Des poissons, oiseaulx, serpens fors,
Des roches, des plains, des lieux bas:
Il ne scet rien qui ne va hors.

De vir les montaingnes de sel,
Les baings chaux dont maint sont garis,
Le cours desquelz est naturel
Par vaines de soufre tramis,
Les divers fruis, ermines, gris;
Minieres d’or, d’argent a tas,
De fer, d’acier, d’estain verras,
De plomb, cuivre, arain, et alors
A toutes gens dire pourras:
Il ne scet rien qui ne va hors.

L’envoy

Princes, nulz ne sera sutils,
Saiges, courtois ne bien apris,
Tant soit riches, puissans ou fors,
S’en divers voyages n’est mis
En jeunesce pour avoir pris;
Il ne scet rien qui ne va hors.

deco_frise

Une belle journée à tous!

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Les Flamboyantes de Cusset 2017, une grande fête médiévale teintée de fantastique en Auvergne

geek_culture_medieval_fantastique_fantaisie_dragonSujet : fêtes médiévales, festival, marché, compagnie, animation médiévale, agenda.
Période  : moyen-âge fantastique et XVe
Lieu : Cusset (Allier)
Evénements: les Flamboyantes 3e édition
Dates : les vendredi 19, samedi 20 & dimanche 21 mai 2017

Bonjour à tous,

I_lettrine_moyen_age_passion copial nous trottait dans la tête depuis hier, de faire un add on du côté de l’agenda de ce weekend, et comme nous avons cette fâcheuse tendance à fete_festival_medieval_fantastique_reconstitution_evocation_moyen-age_2017_cusset_les_flamboyantestoujours suivre le fil de notre passion, ce sera chose faite avec cet article.

Pour ceux qui se tienne en Allier ou dans les parages, nous voulions en effet revenir ici sur un festival original qui s’y tient durant trois jours cette fin de semaine : il s’agit de la 3ème édition des Flamboyantes de la ville de Cusset.

Un événement médiéval-fantastique
de taille en Rhône-Alpes Auvergne

I_lettrine_moyen_age_passion copial faut avouer que cet événement est tentant à bien des points de vue. Qu’on considère un peu les chiffres pour en prendre la mesure, la deuxième édition a rallié sur 3 jours près de 15 000 visiteurs. Nous parlons donc d’un rassemblement de taille.

fetes_medievales_festival_moyen-age_fantastique_fantaisie_agenda_sorties_cusset_flamboyantes_2017Le programme est de choix et la ville de Cusset, autant que les Associations impliquées se sont encore drapées, cette année, de leurs plus belles toilettes pour vous emporter loin des vicissitudes de notre monde moderne sur des terres qui, mêleront le moyen-âge réaliste et historique avec le médiéval fantastique et une grande parade sur ce thême.

De nombreuses troupes et compagnies y sont attendues, près de quinze associations sont partie prenante de l’événement, et des centaines comédiens ou d’exposants viendront animer les rues de Cusset, pour les transporter dans le temps, vers le XVe siècle et du moyen-âge tardif mais aussi en direction d’un moyen-âge plus imaginaire et magique, celui de la fantaisie médiévale.

fetes_compagnie_medievales_gueule_de_loup_festival_moyen-age_fantastique_agenda_cusset_flamboyantes_2017

Le programme des Flamboyantes

A_lettrine_moyen_age_passionrtisans et marché médiéval, scénette et théâtre de rues, musique et troubadours,, spectacle de fauconnerie, campement médiéval, défilés et parades déambulatoires et grand spectacle d’ouverture, rien n’y manquera et tout le centre ville sera à la fête pendant deux journées complètes. Cette année, la thématique générale de ces Flamboyantes sera « l’Ouverture sur le monde » et en voici le programme détaillé :

fetes_animation_festival_medieval_fantastique_cusset_flamboyantes_2017_agenda_moyen-age

Plus de détails sur les compagnies médiévales présentes,  ici

Un peu de l’Histoire médiévale de Cusset

Q_lettrine_moyen_age_passionue l’on ne s’y trompe pas, pour autant que la fête s’aventure sur les terres d’un moyen-âge littéraire et imaginaire, il y aura aussi des compagnies plus axées sur la restitution d’un moyen-âge historique et réaliste, et à travers cet heureux mélange et ce grand événement festif , la municipalité de Cusset ne cache pas sa volonté de valoriser, à travers ces grandes réjouissances, son patrimoine historique. Disons ici un mot de ce riche passé.

blason_armoirie_cusset_fetes_medieval_moyen-age_flamboyantesSans même parler de son histoire gauloise et gallo-romaine et de son oppidum, attestés par la découverte de vestiges archéologiques et qui fait remonter l’occupation du site au IVe siècle avant J-C, l’histoire médiévale de la ville de Cusset commence, avant la fin du Xe siècle, avec l’établissement sur place d’une abbaye de soeurs bénédictines. Cette dernière favorisa le développement de la région et s’imposa bientôt par sa puissance économique. Ainsi, au XIIe siècle, Cusset deviendra une ville royale et sera consacrée comme une cité avec laquelle il faudra désormais compter en Auvergne.

Les meneurs de la Praguerie, enluminure médiévale, XVe, Martial d'Auvergne
Les meneurs de la Praguerie, enluminure médiévale, XVe, Martial d’Auvergne

blason_armoirie_heraldique_cusset_fetes_medievale_moyen-ageLe XIIIe siècle y verra s’édifier des remparts, à la demande de l’abbaye et avec l’autorisation de Philippe le Bel mais la ville connaîtra durant le guerre de cent ans une période troublée. Ses fortifications seront d’ailleurs détruites et les compagnies de mercenaires qui sillonnent alors les terres de France lui feront la vie dure. Pour mettre fin à ces compagnies de mercenaires, autant que pour lutter contre l’ennemi anglais, dans le courant du XVe, en 1439, Charles VII entendra lancer la création d’une véritable armée royale permanente mais certains princes et vassaux, craignant d’y voir leur pouvoir égratigné, se soulèveront contre lui donnant lieu à des révoltes  que l’on appellera plus tard : la Praguerie. Le dauphin, Louis XI, fils du roi prendra lui-même le partie des révoltés contre son père mais Charles VII tiendra bon face à ses vassaux et à son fils.

La révolte sera durement réprimée et un traité de paix sera signé en 1440 à Cusset même. Quelques années plus tard, la Praguerie connaîtra  de nouveaux soubresauts mais ceci est une autre histoire qui nous éloignerait un peu de notre propos.

Cusset, les remparts du XVe, très belle maquette en provenance du site www.paysdauvergne.fr
Cusset, les remparts du XVe, très belle maquette en provenance du site www.paysdauvergne.fr

Concernant les défenses militaires de la ville, il faudra attendre le cusset_histoire_medievale_remparts_XVe_tour_prisonniere_Louis_XIXVe et le roi Louis XI pour que de nouveaux remparts y soient édifiés dans les règles de l’art, avec quatre grandes portes et des tours flanquées (photo ci-dessus). On dit que le roi lui-même dit à leur propos qu’ils étaient  « les plus beaux remparts de France ». Le temps a hélas fait son affaire et les fortifications furent détruites graduellement. Il n’en reste aujourd’hui presque rien, qu’une tour qui fut un temps une prison et des souterrains.

________________________

Voilà donc pour un bref survol de l’histoire de la ville de Cusset qui se propose, cette fin de semaine, de vous accueillir à l’ombre de ses murs pour un festival médiéval, teinté de fantastique et haut en couleurs.

En vous souhaitant une merveilleuse journée et un très beau week end.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

Balade virtuelle dans Londres avant le grand incendie

Type : vidéo historique, visite virtuelle, balade
Période :
post-médiévale, XVIIe siècle
Sujet :
reconstitution historique du centre de Londres avant le grand incendie de 1666.

B_lettrine_moyen_age_passionon, je déroge un peu à la règle parce que, techniquement, l’époque de cette vidéo se situe avant le grand incendie qui a ravagé une partie de Londres en 1666, et qui dura du 2 septembre  là au 5 septembre de cette année. Techniquement, nous sommes donc au XVIIe siècle et le moyen-âge est derrière nous.

moyen_age_reconstitution_historique_3D_visite_virtuelle_londres
Pudding Lane Productions, Crytek Off The Map

Il y a pourtant dans cette balade virtuelle et cette reconstitution historique faite par un groupe d’étudiants de l’Université de Montfort dans le cadre du projet « the Crytek Off the Map project« , une vraie sensation de se trouver dans le monde médiéval encore ou dans son souvenir persistant, au moins dans une partie de cette architecture et ses dédales de ruelles, dans ces maisons à colombages mais aussi dans ces rues que l’on sent vivantes de produits et d’étals de marchands.

moyen_age_architecture_medievale_3D_visite_virtuelle_londres

Bien sûr, la densité du Londres du XVIIe ne peut se comparer même avec ce qu’elle atteignait même encore, ne serait-ce qu’un siècle avant, au début du XVIe. Dans l’espace des presque deux cent ans qui séparent 1500 de 1666, la capitale décuplera en effet, passant de 50000 à 500000 habitants! On imagine bien dans ce contexte que l’impression d’hyper urbanisation que nous avons en suivant la caméra de cette visite virtuelle ne saurait être comparable, deux, voir même trois, siècles auparavant.

D_lettrine_moyen_age_passione même, à la fin du bas moyen-âge et jusqu’au début du XVIe siècle,  on aurait surement bien moins d’édifices équipés de belles fenêtres vitrées comme on en voit dans cette vidéo. Les maisons auraient sans doute moins d’ouvertures et un aspect plus rural. Les ouvrants des habitations seraient surement, pour une ville_architecture_medievale_3D_reconstitution_historique_moyen-agepartie d’entre eux en tout cas, recouverts de papier huilés ou de toiles cirées, tendus dans leur encadrement de bois, ou encore de volets de bois et même dans certain cas de peaux, et sans doute protégés par des grillages ou des croisillons de bois.

Voilà une petite balade bien magique quand même et un travail remarquable de reconstitution historique en environnement 3D dont il nous a semblé qu’elle pourrait trouver sa place ici, auprès des amateurs du monde médiéval.

Souvenons-nous :  « L’ardente passion, que nul frein ne retient, poursuit ce qu’elle veut et non ce qui convient. » Publiliue Syrus  Ier s. av. J.-C

Une très belle journée à tous!
Fred
Pour moyenagepassion.com