Citations

Littérature médiévale et amour courtois au Moyen-âge, une citation de Michel Zink

Sujet : citations, moyen-âge, littérature médiévale, Michel Zink, amour courtois, Delectatio morosa

Bonjour à tous,A_lettrine_moyen_age_passion

ujourd’hui, nous vous proposons une citation du médiéviste, philologue et académicien Michel Zink, qui, si elle déborde sans doute de son cadre médiéval, vient apporter de l’eau au moulin de la Delectatio Morosa et au fonctionnement du désir dans la lyrique courtoise  du Moyen-âge.

citation_litterature_medievale_moyen-age_amour-courtois_Michel_zink

« Le désir, par définition, est désir d’être assouvi, mais il sait aussi que l’assouvissement consacrera sa disparition comme désir. C’est pourquoi l’amour tend vers son assouvissement et en même temps le redoute, comme la mort du désir. Et c’est ainsi qu’il y a perpétuellement dans l’amour un conflit insoluble entre le désir et le désir du désir, entre l’amour et l’amour de l’amour. »

Littérature française du Moyen Âge, Michel Zink (PUF, 2014)

Pour retrouver tous nos articles sur l’Amour courtois au moyen-âge, suivez le lien.

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Saadi, munificence ou bravoure, générosité et charité dans la sagesse persane

saadi_mocharrafoddin_sagesse_persane_moyen-age_XIIIe_siecleSujet : citations médiévales, sagesse persane, poésie morale, conte moral, munificence, générosité, bravoure
Période : moyen-âge central, XIIIe siècle
Auteur : Mocharrafoddin Saadi (1210-1291)
Ouvrage : Gulistan, le jardin des roses  traduit par Charles Defrémery (1838)

« On demanda à. un sage laquelle était préférable, de la munificence ou de la bravoure. Il répondit: « Celui qui a de la munificence n’a pas besoin de la bravoure.

La main de la libéralité vaut mieux que le bras  de la force. »

citation_medievale_sagesse_persane_saadi_munificence_charite_contre_bravoure

La formation du sens historique, par Régine Pernoud

Sujet : citations, moyen-âge, monde médiéval, historien, médiéviste, Régine Pernoud, sens historique, amnésies.

citation_histoire_medieviste_moyen-age_regine_pernoud

« En négligeant la formation du sens historique, en oubliant que l’Histoire est la Mémoire des peuples, l’enseignement forme des amnésiques. On reproche parfois de nos jours aux écoles, aux universités, de former des irresponsables, en privilégiant l’intellect au détriment de la sensibilité et du caractère. Mais il est grave aussi de faire des amnésiques. Pas plus que l’irresponsable, l’amnésique n’est une personne à part entière; ni l’un ni l’autre ne jouissent de ce plein exercice de leurs facultés qui seul permet à l’homme, sans danger pour lui-même et pour ses semblables, une vraie liberté. »

Pour en finir avec le Moyen Age, de Régine Pernoud (1909-1998)

Glissement… valeurs médiévales, valeurs actuelles avec la médiéviste Régine Pernoud

Sujet : citations, moyen-âge, monde médiéval, historien, médiéviste, Régine Pernoud, valeurs médiévales, valeurs actuelles.

citation_histoire_medievale_medieviste_moyen-age_regine_pernoud_valeurs

“On pourrait tout au plus faire remarquer que ce qui distingue une époque d’une autre, c’est l’échelle des valeurs : ainsi, au XIXe siècle, le terme même de « valeurs » désigne des actions susceptibles d’être cotées en Bourse ; au Moyen Age, on appelle ainsi l’estime que ses exploits valent au chevalier, sa beauté, son courage, etc..”

Régine Pernoud (1909-1998) Aliénor d’Aquitaine

Voilà c’est tout pour moi, rien à ajouter, après on va encore aller dire que bon, bref ! Il n’empêche j’en pense pas moins.

Bonne journée, dans la joie !

 Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Renaissance esclavagiste contre moyen-âge « barbare », une citation de Régine Pernoud

citations_medievales_Sujet : citations médiévales, histoire médiévale, historien, médiéviste, préjugés, idées reçues, moyen-âge, barbarie, esclavage, citations.
Auteur : Régine Pernoud  (1909-1998)
Ouvrage : Pour en finir avec le Moyen-âge (1977)

Bonjour à tous,

P_lettrine_moyen_age_passion copiaartie au milieu des années 70 à l’assaut des préjugés et des idées reçues à l’encontre du Moyen-âge, la grande historienne médiéviste Régine Pernoud remettait les choses à leur place. Dans son ouvrage « Pour en finir avec le Moyen-âge », elle rappelait, entre autres points, que contre un monde médiéval occidental exempt d’esclavage (l’Eglise en avait prohibé l’usage), les grands « progrès » (économiques) renaissants s’étaient faits en en restaurant la pratique.

citations_histoire_medievale_historien_medieviste_finir_moyen-age_regine_pernoud

“Au XVIe siècle, on n’a nullement douté que l’humanité ne fût en progrès, et notamment du point de vue économique; fort peu de gens ont pris conscience de ce que, comme le clamaient Las Casas et quelques autres frères dominicains du Nouveau Monde, ce progrès économique se faisait en rétablissant l’esclavage par un gigantesque mouvement de réaction et que, par conséquent, un pas en avant ici peut se payer d’un recul ailleurs. L’humanité progresse indiscutablement, mais pas uniformément ni partout.”
Régine Pernoud (1909-1998) Pour en finir avec le Moyen-âge 

Quand il s’agit d’opposer Moyen-âge et Modernité, on doit toujours, avec raison et précision, analyser les notions de « Barbarie » et de « Progrès » dans leurs plus grandes largeurs : réalité objective, nuances, instrumentalisation idéologique et partie-pris. A défaut et comme cette citation l’établit, on risque de dire assez vite  et sans même le savoir de grosses âneries.

Une belle journée!

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes