La fontaine du verger en hommage à Jordi Sabates

Sujet  : troubadour, chanson médiévale,  poésie, occitan médiéval, catalan, pastourelle, hommage.
Période : moyen-âge central, XIIe siècle
Auteur :   Marcabru   (1110-1150)
Compositeur : Jordi Sabatés
Titre  :  « A la fontana del vergier»
Concert : Palabra de Trovador », Teatre Lliure de Barcelone (1989)

Bonjour à tous,

ous venons d’apprendre, avec tristesse, que le pianiste Jordi Sabatés vient de s’éteindre à l’âge de 73 ans. En avril dernier, nous avions dédié un article à son travail de composition autour des troubadours occitans du moyen-âge et à ce bel album « Bréviari d’Amor« , interprété par Maria Del Mar Bonet. A cette occasion, nous avions pu échanger avec lui en ligne, et il avait répondu avec beaucoup d’ouverture et de gentillesse à nos questions.

En hommage à son travail, nous partageons ici une autre version de cette chanson de Marcabru (voir le lien pour la traduction et le texte en français actuel). Elle est extraite d’un concert donné au Teatre Lliure (Théâtre libre) de Barcelone durant l’été 89. Le programme avait pour titre “Palabra de Trovador” (parole ou mots de troubadour). La chanteuse qui y prêtait sa superbe voix était Laura Simó. Paul Stouthamer était au violoncelle et on retrouvait Jordi Sabatés lui-même, au piano et à la composition. La traduction des vers de Marcabru de l’occitan médiéval au catalan avait été effectué par Toni Morena, un passionné de littérature et de musiques médiévales, ami du pianiste et que ce dernier nous avait confié avoir totalement perdu de vue, d’un jour à l’autre.

Un mot de sa riche carrière

Avec une carrière de plus de 50 ans en tant que compositeur, arrangeur, soliste ou interprète, Jordi Sabatés est loin de s’être limitée à la période médiévale. Elle est même assez marginale dans son œuvre. Il s’est signalé beaucoup plus par son goût prononcé et son talent pour le Jazz. Son album Vampyria (1974) en collaboration avec Tete Montoliu fut même considéré comme la meilleure production de toute l’histoire du jazz catalan.

Il est loin de s’être cantonné à ce seul style musical et on le retrouve dans tous les styles. Le rock, les chansons populaires, les contes pour enfants, la musique symphonique et la musique de chambre, tout cela est encore venu enrichir son répertoire. Il s’est aussi largement employé à la composition de bandes sons cinématographiques mais encore à la mise en place des concerts audiovisuels où il jouait en direct sur des films comme Nosferatu ou d’autres grandes œuvres du cinéma muet, de Méliès à Keaton, en passant par les réalisateurs Friedrich Wilhelm Murnau et Segundo de Chomón. Il faudrait encore ajouter à cette riche et longue carrière qui faisait de lui un artiste unique, un grand nombre de prix et de reconnaissance.

Nous lui souhaitons un voyage paisible, heureux et en musique de l’autre côté du miroir.

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-âge sous toutes ses formes.

NB : sur l ‘image d’en-tête, l’enluminure en arrière plan est tirée du codex Manesse connu également sous le nom de Manessische Handschrift. Référencé Cod. Pal. germ. 848, ce manuscrit du XIVe siècle est actuellement conservé à la Bibliothèque Universitaire de Heidelberg.

Laisser un commentaire