Les caractéristiques du Moyen-âge et les règles de la guerre médiévale, par Jacques Le Goff

histoire_monde_medieval_jacques_le_goff_citations_moyen-âge« Le Moyen Age a connu une grande aspiration à la nature, à la paix, à la raison ; et a été, dans le même temps, une période de violence, en particulier à travers l’existence endémique de la guerre – quoique la guerre au Moyen Age, si elle entraîne beaucoup de destructions et de malheurs, ne fasse pas beaucoup de morts, et soit soumise à réglementation : les hommes, les théoriciens de l’époque se réfèrent, de manière à peu près constante, à la conception de saint Augustin, n’autorisant que la guerre juste, c’est-à-dire menée contre les infidèles, ou contre les chrétiens injustes ; le prince est seul qualifié pour déclarer ou arrêter la guerre, ce qui a d’ailleurs favorisé la construction de l’État moderne, à partir du xmc siècle ; enfin, même dans la guerre juste, Augustin recommandait de faire preuve de miséricorde à l’égard de l’ennemi. »
Citation de Jacques le Goff, (1924 -2014), historien médiéviste.
Extrait d’un entretien pour la revue L’Histoire, mensuel 236, 1999

histoire_medievale_revue_citations_jacques_le_goff_historien_medieviste
Lire l’ensemble de cet excellent entretien de Jacques le Goff ici
.

2 réflexions sur “ Les caractéristiques du Moyen-âge et les règles de la guerre médiévale, par Jacques Le Goff ”

Laisser un commentaire