La Viole de Jordi Savall, au coeur des traditions celtiques

musique_medievale_danse_estampie_manuscrit_du_roy_moyen-age_jordi_savall_hesperion_XXISujet : musique traditionnelle, folk irlandais, viole celtique, musique ancienne.
Période : XVIIIe (Médiéval fantastique)
Titre:  The Musical Priest”, Scotch Mary, An Sagart Ceolmhar,The New Bridge of Edinburgh.
Interprète: Jordi Savall, Andrew Lawrence-King
Album : la viole celtique (2009) Alliavox.com

Bonjour à tous,

Q_lettrine_moyen_age_passionue les puristes du moyen-âge historique veuillent nous pardonner de faire, aujourd’hui, un incursion dans le XVIIIe siècle, en publiant une musique traditionnelle irlandaise dont il se pourrait bien d’ailleurs, qu’elle ait pour origine une compositeur écossais du nom de  William Marshall, mais la tentation était trop forte.

Tout d’abord, parce qu’on doit l’interprétation de cette pièce à Jordi Savall, artiste d’exception, passionné de musiques historiques et anciennes et qui a décidément la fâcheuse tendance à sublimer toutes les genres qu’il explore pour les élever vers un ailleurs qui se situe invariablement dans la grâce. En 2009, il décidait, en l’occurrence, de se pencher sur le répertoire des musiques traditionnelles irlandaises et écossaises autour de la viole celtique. A son habitude, il compulsait de nombreux ouvrages d’époque et passait d’incomptables heures en recherche, pour retrouver au delà des partitions, les techniques, le toucher, et encore l’esprit de cette viole celtique.

En fait de corpus, et pour vous donner une idée du travail entrepris, comme nous sommes au XVIIIe siècle, le matériel abonde et on parle de plusieurs milliers de pièces. Jordi Savall en extraira finalement le matériau pour deux albums ayant, respectivement, pour titre: the celtic viol I (2009) et the celtic viol II (2010). La pièce du jour provient du premier et en est même l’ouverture. Côté instrument ancien, et pour encore souligner le sens du perfectionnisme de ce grand virtuose, il se servira pour ces albums de trois violes différentes, une du XVIe et deux autres du XVIIe siècle.

E_lettrine_moyen_age_passionnsuite, c’est encore une tentation parce que le répertoire d’origine celtique des siècles postérieurs au moyen-âge historique, trouve largement sa place dans ce moyen-âge imaginaire que l’on nomme le médiéval fantaisie ou fantastique et qui se mêle souvent, dans une joyeuse confusion, dans nos représentations moderne du monde médiéval. Qu’il s’agisse de musique ou d’autres thèmes, il faut dire que ce genre littéraire ou cinématographique qui puise, en effet, largement, dans les traditions et le folklore celtique n’hésite jamais à déborder les époques, sans crainte des anachronismes. Est-ce l’approche du week end, mais je dois avouer que les sonorités de cette belle pièce irlandaise m’entraîneraient volontiers du côté de la comté de JRR Tolkien, de ses hobbits enjoués et de ses forêts verdoyantes.

medieval_fantastique_racines_celtiques_musique_traditionnelle_irlande_viole_celtique

Une très beau week end à tous!
Fred
Pour moyenagepassion.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *