Archives par mot-clé : instruments anciens

La lyre d’Hespérie II et l’archet du talentueux Jordi Savall, accompagné de Pedro Estavan

rebec-musique-medievale-jordi-savall-liria-esperiaSujet  : musique médiévale, danse,    vièle, rebec,   Galice médiévale,   Cantiga de Santa Maria,  instruments anciens, musiques anciennes, inspirations celtiques.
Période    : Moyen-âge central, XIIIe siècle
Titre  :  « danses,  cantigas & chants de la terre  « 
Auteurs    : Anonymes, Alphone X de Castille, Jordi Savall
Interprète    : Jordi Savall,  Pedro Estavan
Album :     La lira d’Espéria  II ,  Allia Vox  ( 2014)

Bonjour à tous,

E_lettrine_moyen_age_passionn 1994-96, Jordi Savall partait sur les traces de la méditerranée médiévale et de ses musiques anciennes.  L’album, intitulé    La Liria d’Espéria  (la lyre d’Hespérie), faisait référence à cette région qui désignait, pour les grecs antiques, les péninsules italiennes et ibériques. Quant au  voyage musical, il passait de sonorités espagnoles à des danses italiennes d’époque pour encore faire des incursions du côté andalous et proche-oriental, avec des jordi-savall-maitre-de-musique-medievalecompositions venues d’Afrique du nord et même encore de la culture juive séfarade.

Accompagné du percussionniste  Pedro Estavan. le maître de musique  catalan  s’était, ici, doté pour seuls instruments, d’une vièle ténor,  d’un rebec et  d’un rabab. Un choix de formation audacieux et minimaliste qui allait lui permettre de marier l’essentiel à la pureté dans un album superbe et sans artifice. La critique, comme le public, ne s’y est d’ailleurs pas trompée en réservant un bel accueil à  ce premier opus de  la   Liria d’Esperia.

Danses, cantigas & chants de la terre  sous l’archet de Jordi Savall,

La lira d’Esperia II Galicia

jordi-savall-pedro-estevan-la-liria-d-esperia-II-musique-medievalePour le plus grand plaisir des amateurs de musique médiévale et de voyages sonores dans le temps,  Jordi Savall allait reprendre, un peu plus tard, le même concept et le même complice pour poursuivre son exploration. Ainsi, en 2014, un deuxième opus intitulé La Lira d’Esperia II allait  naître, d’un niveau de qualité égale au premier.

Avec vingt-trois pièces pour près d’un heure quinze d’écoute, comme son titre l’indique, un accent particulier serait mis, dans ce deuxième album, sur les musiques de la Galice médiévale et ancienne,  province la plus « celtique » de l’Espagne d’alors, selon les propres mots de Jordi Savall.

Sonorités celtiques et envolées uniques sur fond de Galice médiévale à la main d’Alphonse le sage

Dans cette nouvelle pièce d’orfèvrerie musicale, on reconnaîtra, plus encore que dans le premier opus, l’influence directe  et prégnante du règne d’Alphonse le Sage ; aux côtés de pièces anciennes et traditionnelles de Galice, plus de dix compositions sont, en effet, issues des Cantigas de Santa Maria du souverain de Castille. Nous vous avions déjà présenté, ici, la très belle ductia, librement inspirée de la Cantiga de Santa Maria 248, qui ouvrait cet album.  Sous le jeu d’archet  du musicien catalan et ses sonorités instrumentales si particulières, elle nous entraînait dans une atmosphère toute à fait nouvelle, à des lieux des exécutions classiques  habituelles.

musique-medievale-album-jordi-savall-liria-esperia-II-moyen-âge-central-vieleAujourd’hui, c’est une vidéo produite en 2014 par Allia-Vox (la société d’édition de Jordi Savall), que nous partageons avec vous. Elle donne un bel aperçu de la puissance de cette production et, on a, en prime, le plaisir d’y retrouver des extraits d’interviews du talentueux directeur musical. Pour le reste, on trouve  toujours ce bel album récent à la vente, sous forme de CD ou même  au détail et par fichier, au format MP3 : La Lira d’Esperia II – Galicia.

En vous souhaitant une  belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-Age  sous toutes ses formes

La Viole de Jordi Savall, au coeur des traditions celtiques

musique_medievale_danse_estampie_manuscrit_du_roy_moyen-age_jordi_savall_hesperion_XXISujet : musique traditionnelle, folk irlandais, viole celtique, musique ancienne.
Période : XVIIIe (Médiéval fantastique)
Titre:  The Musical Priest”, Scotch Mary, An Sagart Ceolmhar,The New Bridge of Edinburgh.
Interprète: Jordi Savall, Andrew Lawrence-King
Album : la viole celtique (2009) Alliavox.com

Bonjour à tous,

Q_lettrine_moyen_age_passionue les puristes du moyen-âge historique veuillent nous pardonner de faire, aujourd’hui, un incursion dans le XVIIIe siècle, en publiant une musique traditionnelle irlandaise dont il se pourrait bien d’ailleurs, qu’elle ait pour origine une compositeur écossais du nom de  William Marshall, mais la tentation était trop forte.

Tout d’abord, parce qu’on doit l’interprétation de cette pièce à Jordi Savall, artiste d’exception, passionné de musiques historiques et anciennes et qui a décidément la fâcheuse tendance à sublimer toutes les genres qu’il explore pour les élever vers un ailleurs qui se situe invariablement dans la grâce. En 2009, il décidait, en l’occurrence, de se pencher sur le répertoire des musiques traditionnelles irlandaises et écossaises autour de la viole celtique. A son habitude, il compulsait de nombreux ouvrages d’époque et passait d’incomptables heures en recherche, pour retrouver au delà des partitions, les techniques, le toucher, et encore l’esprit de cette viole celtique.

En fait de corpus, et pour vous donner une idée du travail entrepris, comme nous sommes au XVIIIe siècle, le matériel abonde et on parle de plusieurs milliers de pièces. Jordi Savall en extraira finalement le matériau pour deux albums ayant, respectivement, pour titre: the celtic viol I (2009) et the celtic viol II (2010). La pièce du jour provient du premier et en est même l’ouverture. Côté instrument ancien, et pour encore souligner le sens du perfectionnisme de ce grand virtuose, il se servira pour ces albums de trois violes différentes, une du XVIe et deux autres du XVIIe siècle.

E_lettrine_moyen_age_passionnsuite, c’est encore une tentation parce que le répertoire d’origine celtique des siècles postérieurs au moyen-âge historique, trouve largement sa place dans ce moyen-âge imaginaire que l’on nomme le médiéval fantaisie ou fantastique et qui se mêle souvent, dans une joyeuse confusion, dans nos représentations moderne du monde médiéval. Qu’il s’agisse de musique ou d’autres thèmes, il faut dire que ce genre littéraire ou cinématographique qui puise, en effet, largement, dans les traditions et le folklore celtique n’hésite jamais à déborder les époques, sans crainte des anachronismes. Est-ce l’approche du week end, mais je dois avouer que les sonorités de cette belle pièce irlandaise m’entraîneraient volontiers du côté de la comté de JRR Tolkien, de ses hobbits enjoués et de ses forêts verdoyantes.

medieval_fantastique_racines_celtiques_musique_traditionnelle_irlande_viole_celtique

Une très beau week end à tous!
Fred
Pour moyenagepassion.com.

Deux troubadours pour une belle prestation à la découverte de la musique médiévale et de ses instruments

 trouveres_troubadours_musique_poesie_medievale_musique_ancienneSujet : instruments et musique médiévale, trouvères et troubadours, instruments anciens
Artistes et auteurs : anonyme (pour l’instant!)
Période : moyen-âge
Média : vidéos youtube

Bonjour à tous,

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour autant que nous ayons l’habitude de toujours sourcer les musiques anciennes et médiévales, ainsi que les autres créations que nous postons sur ce site, en proposant même toujours de liens vers les sites ou les pages des interprètes et créateurs, cette fois-ci nous ne pouvons le faire parce que nous n’avons pas l’information, ni même aucune piste pour la trouver. Cette prestation est pourtant tellement réussie et ces artistes si talentueux que nous n’avons pas résisté à la poster. Une fois n’est pas coutume donc.

Ensemble médiéval Xeremia

Après quelques mois et grâce à une visiteuse du site que nous remercions chaleureusement, nous avons enfin pu retrouver l’information concernant ces deux troubadours talentueux. La vidéo en question provient d’un concert en extérieur de l’ensemble médiéval Xeremia dont vous trouverez le site web ici : xeremia.com

Dans le futur, nous aurons sans nul doute l’occasion de revenir sur cette formation très active dans le domaine de la musique médiévale.

En vous souhaitant une bonne journée.
Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes