Tournage Kaamelott trilogie : de la difficulté de faire des surprises

kaamelott_integrale_dvd_serie_televisee_coffret_humour_legendes_arthuriennes_GraalSujet : Kaamelott, humour, série télévisée,  trilogie, cinéma, tournage, légendes arthuriennes,  quête du Graal, Heroic Fantasy, médiéval-fantastique, comédie.
Période : haut moyen-âge à  moyen-âge central,
Auteur-Réalisateur : Alexandre Astier

Attention « spoil » potentiel

Bonjour à tous,

O_lettrine_moyen_age_passionn se souvient qu’à la fin de janvier dernier, Alexandre Astier avait annoncé, sur les réseaux sociaux, le début du tournage du premier opus de la trilogie Kaamelott (voir article). Il y a quelques jours, soit un peu plus d’un mois plus tard, on a eu la surprise de découvrir que la presse locale d’Auvergne-Rhône-Alpes et du Puy-de-Dôme semblait s’émouvoir de la présence de l’auteur réalisateur et de son équipe, dans la région.

Dès jeudi, un premier article de France bleu a, en effet, révélé que le tournage se réalisait « dans le plus grand secret » tout en indiquant précisément l’endroit : le château de Murol, Les jours suivants, quelques autres papiers lui ont fait suite, faisant état d’un grand nombre de fans, sur le site historique. Quelques uns de ceux qui s’étaient rendus sur place ont minimisé, de leurs côtés, l’importance de ce chiffre, en affirmant qu’ils n’étaient que quelques poignées : une marée selon la presse, trois pécores suivant les « manifestants », c’est bien la première fois que les chiffres vont dans ce sens-là. Le lieu de tournage était, du reste, bien gardé et les intéressés se sont retrouvés face à un périmètre de tournage quadrillé et quelques vigiles veillant à la bonne tenue des opérations.

realistateur_de_kaamelott

Au final, il demeure difficile de savoir si l’information a simplement fui ou si on l’a laissé volontairement filer. Au vu de la popularité de la série Kaamelott et de son auteur, on imagine bien que n’importe quel organe de presse ne pourrait que se réjouir d’un tel scoop, de même que bien des communes seraient ravies de la présence, sur leur sol, d’un tel événement. L’équipe de tournage a, quant à elle, levé les voiles, comme prévu, avant la fin du week-end et comme dirait Bohort, « fort heureusement, l’incident n’a fait,  aucune victime ».

Jusque là et de son côté, Alexandre Astier a plutôt cultivé le goût des surprises. S’il compte maintenir ce cap et tourner « discrètement » sur les terres de France, l’aventure pourrait bien s’annoncer plus mouvementée que prévu. On espère, en tout cas, qu’il pourra réaliser sereinement et sans anicroche, ce film tant attendu, dont il a même précisé, dans un tweet récent, la date de sortie :  le  14 octobre 2020,

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *