Hommage Kaamelott : Perceval et la potion d’intelligibilité

kaamelott_alexandre_astier_legende_medievale_roi_arthur_moyen_age_passionSujet:  Kaamelott, roi Arthur, Perceval, Merlin, enchanteur, potion, Angharad, Bohort, Intelligibilité, légendes arthuriennes, Graal,  humour, humour médiéval, hommage, fan.
Auteur:  Alexandre Astier
Période: haut moyen-âge, moyen-âge central
Série culte : Kaamelott, M6, Calt production
Média : lecture audio, épisode hommage

Bonjour à tous,

J_lettrine_moyen_age_passione vous propose aujourd’hui un autre script et épisode   maison de notre petite série audio Kaameloot en accéléré. Il s’agit, en réalité, de nouveaux épisodes « inédits » mettant en scène les personnages de l’excellente oeuvre télévisuelle  d’Alexandre Astier. C’est un clin d’oeil en somme à cet univers pour ceux qui l’ont aimé avec l’idée d’y passer perceval_kaamelott_alexandre_astier_legendes_arthuriennes_medievalquelques minutes de plus en attendant le premier opus du long métrage  d’Alexandre Astier au Cinéma. Si ces petits épisodes sans prétention devaient se situer dans le temps, pour ceux qui connaissent bien la série, nous nous situons plutôt avant le livre III. Lancelot n’a pas encore commencé à courtiser ouvertement  Guenièvre, le seul enjeu véritable reste la découverte du Graal  et il y  règne une sorte d’insouciance qui permet de donner libre cours au non sens et à une certaine légèreté.

Encore une fois,  c’est un hommage, donc il faut plutôt y voir l’élan et ne pas rechercher à tout prix la fidélité des voix. Comme  je leur mets un sacré coup de speed  en plus, les différences sont un peu lissées en sortie. Pour le reste, la série originale co-produite par  Calt Production et Alexandre Astier et diffusée  sur M6, il y a quelques Merlin_enchanteur_kaamelott_serie_culte_roi_arthur_moyen-age_passiontemps déjà est disponible en  coffret DVDs et je sais que je me répète mais il est toujours temps de l’acquérir et de la découvrir si vous ne l’avez pas encore fait!  Ca vaut son pesant de cacahuètes.

Notre épisode du jour met en scène Merlin l’enchanteur (Jacques Chambon à l’écran), Perceval (Franck Pitiot), Angharad (Vanessa Guedj), Bohort (Nicolas Gabion) et Arthur (Alexandre Astier).

Kaamelott hommage, épisode audio

Perceval et  la Potion d’intelligibilité :
le script

Merlin est dans son laboratoire quand Perceval se présente à l’entrée:

Merlin :Tiens Seigneur Perceval, qu’est ce que vous faites là? Vous êtes pas avec votre ami Karadoc?

Perceval: Non mais il est pas là. Il est allé chez les pégus pour acheter du jambon…

Merlin : Ah? Et vous aimez pas ça, vous?

Perceval : Si mais j’voulais vous parler d’un truc.

Merlin :J’VOUS PREVIENS SI C’EST POUR D’LA MAGIE, VOUS ALLEZ ENCORE ME METTRE DE TRAVERS!

Perceval : Bin si c’était pour traire une vache je serais pas venu vous voir vous…

Merlin :Ah bin alors là vous avez tord parce que justement ça j’m’en sors drôlement bien, ça et les chèvres figurez vous.

Perceval : Non mais allez…

Merlin:Bon qu’est ce que c’est qui vous faut alors?

Perceval : Bin c’est Angharad. A chaque fois qu’elle me parle j’bite rien a c’qu’elle me dit du coup, c’qui m’faudrait c’est une potion que quand j’la prends je puisse la comprendre quoi…

Merlin :Vous préférez pas plutôt lui dire qu’vous bitez rien à c’qu’elle vous dit?

Perceval : Vous voulez que j’passe pour un con?

Merlin :Bin faut reconnaître que c’est le risque mais au moins après elle fera peut-être un peu gaffe à son vocabulaire.

Perceval : A son quoi?

Merlin:A c’qu’elle dit je voulais dire. L’autre truc ce serait que j’vous file une potion pour la mettre au niveau elle.

Perceval : Ah ? Heu ça change quoi?

Merlin :Bin niveau magie, c’est plus simple dans ce sens là. S’il existait une potion pour augmenter l’intelligence ça fait bien longtemps que j’m’en serais fait un stock, vous vous doutez bien. Le seul truc c’est qu’il va falloir lui faire prendre.

Perceval : Non mais c’est bon, ça. J’vais m’démerdez

(Générique)

Merlin : Tiens voilà c’est prêt. Attention par contre j’ai peut-être un peu forcé mais comme ça on est sûr.

Perceval : Ça va marcher vous croyez?

Merlin : Heu oui plutôt. Disons que là elle va être un peu au dessus du poisson blanc en terme d’intelligence. Mettez en qu’un infime pourcentage ça devrait suffire

Perceval : Ouais, c’est pas faux!

Merlin : Bon bin bon courage alors…

Perceval : Allez merci!

Dans les cuisines. Perceval verse du vin dans deux coupes et prend garde de verser le fiole de merlin dans l’une par contre comme il n’a rien bité il met toute la fiole.

Angharad: Comme je vous le disais mon cher ami, notre transport ne saurait perdurer si de votre côté, vous ne preniez pas un peu les devants.

Perceval : Ouais… Vous voulez pas plutôt boire un peu de vin là?

Angharad: Si plus tard… Car en l’absence de signe ostentatoire de votre élan pour moi…

Perceval : La vache… Vous z’êtes en forme aujourd’hui vous…

Angharad : Aussi sans vous offusquer ne croyez vous pas qu’il serait relevant de pouvoir enfin donner libre cours à notre idylle.

Perceval : … En tout cas, moi tout c’que vous m’dites ça m’donne drôlement soif pas vous?

Angharad: Si bien sûr. Mais je voudrais d’abord finir de vous exprimer mon ressenti profond afin de m’assurer que ce hiatus ne reste pas lettre morte.

Perceval : Qui c’est qu’est mort? J’étais pas au courant…

Angharad: Heu, c’était une métaphore…

Perceval : Ah? Ça m’dit rien, j’devais pas la connaître. Elle était de votre village?

Angharad: …

Un serviteur entre:

Serviteur : Angarhad la reine vous fait quérir de toute urgence. Magnez vous l’train!

Angharad: Bien. Réfléchissez à tout cela mon ami. Je suis certaine que vous saurez en tirer le meilleur partie et lui donner suite avec toute votre grande noblesse de coeur.

Perceval: Ouais, c’est pas faux!

Angharad partie, Perceval se retrouve comme une noix devant les deux coupes quand Arthur entre dans la pièce.

Roi Arthur: Tiens Perceval mais qu’est ce que vous faites là?

Perceval : Heu rien j’parlais avec Angharad

Roi Arthur: Ah? Et comment ça se présente?

Perceval : Comme d’habitude, plutôt mal…

Roi Arthur: Bon, allez vous billez pas! ça va bien finir par s’décanter. Mais bon j’vous laisse j’ai l’autre taré de roi Burgonde qui m’attend en salle de réunion. Ah par contre ça tombe pas mal ça, j’ai un de ses soifs moi !

Perceval : Non mais sire, attendez!

Roi Arthur: AHHHHHHH, merci bien, il a un drôle de gout votre picrate mais il est drôlement rafraîchissant!

Un moment après , Bohort se tient soucieux devant la porte fermée de la salle de réunion quand Perceval le rejoint, l’air inquiet.

Perceval: Ça se passe comment?

Bohort : Plutôt bien. C’est bien ce qui m’inquiète. Cela fait deux heures qu’ils sont là dedans et on dirait qu’ils sont en grande conversation.

Perceval : Houla! Arthur, en grande conversation avec le roi burgonde? Vous devriez peut être aller voir, non?

Bohort : Je l’ai déjà fait il y a une heure et je n’ose plus depuis.

Perceval: Bin qu’est ce qui s’est passé?

Bohort : C’était affreux. Le roi Arthur m’a regardé d’un drôle d’air et puis il a crié « PAS CHANGER ASSIETTE POUR FROMAGE », le roi Burgonde a lâché un énorme vent et je me suis enfui.

NOIR

Perceval : N’empêche si i arrivent à signer le traité d’paix ils viendront pas dire encore que j’ai rien foutu…

Bohort : Comment seigneur Perceval? Je confesse ne pas avoir appréhendé la subtilité de votre remarque.

Perceval: Non mais maintenant que j’y pense vous aussi un d’ces jours, faudra que j’vous fasse goûter un truc.

_______________________________________

En vous souhaitant un très bon début de semaine dans la joie !

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *