Blaise cendrars, Gilles de Rais : un poête du XXe siècle à la rencontre d’un ogre du XVe

histoire_medievale_inquisition_gilles_de_rais_rets_crimes_serial_killer_moyen-ageSujet : procès, inquisition, histoire de France, histoire médiévale et criminelle, Maréchal de France,
Période : moyen-âge tardif, XVe
Auteur : Blaise CENDRARS
Titre : les annales de la Violence
Personnage historique : Gilles de Rais ou Retz (1404-1440)
Média : théâtre radiophonique (1950) France Culture

Bonjour à tous,

V_lettrine_moyen_age_passion copiaoici près de soixante-dix ans, Blaise Cendrars essayait sa plume aux programmes radiophoniques et pour cette émission particulière, sur un média qui était alors en gestation, c’est sur un personnage
du moyen-âge tardif, devenu tristement légendaire que le célèbre écrivain et poète du XXe siècle décidai de se pencher: le terrible et gilles_de_rais_gilles_de_retz_histoire_medievale_histoire_criminelle_moyen_age_barbe_bleueténébreux maréchal de France Gilles De Rais ou encore de Gilles de Retz.

(Gilles de Montmorency Laval, Baron de de Raiz ou Retz (1404-1440), par Eloi Firmin Féron, XIXe, musée Versailles)

Vous l’avez compris, c’est donc un programme très particulier que nous publions aujourd’hui. Il ne sera peut-être pas du goût de certains d’entre vous parce que les voix des commentateurs ou des débatteurs d’alors lui donnent, en début de diffusion, une saveur un peu désuète et rétro. D’autres y trouveront assurément un certain charme mais, quoiqu’il en soit, cela dure peu et  concernant la pièce radiophonique en elle-même, qui est ce qui nous intéresse le plus dans ce programme, les prestations, ni la voix des acteurs ne souffrent de cet aspect. Les mots et leur saveur restent et particulièrement quand ils sont sortis de la plume d’un grand écrivain.

L’émission par l’INA

 

Le podcast de France Culture

Deux mots sur Blaise Cendrars

R_lettrine_moyen_age_passionomancier, poète et essayiste du XXe siècle, Blaise Cendrars (1887-1961) a fait de sa vie comme de sa poésie et ses écrits une aventure littéraire, en mélangeant les deux au point que le public avait quelquefois du mal à démêler de son personnage le vécu du romancé. D’une jeunesse voyageuse de Moscou aux Etats Unis, en passant par Paris et ses milieux artistiques dadaïstes et surréalistes, d’Apollinaire à Henri Miller, de peintres en poètes, ce talent prodigue  dont on dit qu’il inspira la poésie de son temps,  se singularisera aussi durant la première guerre mondiale aux côtés de la légion étrangère et qui y perdra un bras, semble avoir eu plusieurs vies en une seule. N’ayant jamais cessé d’écrire à l’exception de quelques courtes périodes, il laissera derrière lui une oeuvre considérable faite de poésies, de romans, de contes, de blaise_cendrars_gilles_de_retz_rais_histoire_medievale_serial_killer_theatre_poesie_radiophoniquepièces de théâtres, de nouvelles, mais aussi d’écrits plus auto-biographiques, même si dans sa conception de la littérature, on écrivait finalement  toujours le livre de sa vie à travers tous les autres.

Concernant son approche de Gilles De Rais, sous l’angle d’une forme de schizophrénie à bouffées délirantes dont une des actrices principales, bien qu’absente reste Jeanne d’Arc, on peut se demander si certains de ses traits furent, en partie, inspirés à Cendrars, par Adolf Wölfli: artiste dessinateur, et un des pères de l’Art Brut, mais aussi schizophrène violent que ses crimes sexuels et tentatives de viols sur de très jeunes filles avaient poussé à l’internement psychiatrique à vie, au début du XXe siècle. Blaise Cendrars aurait, en effet, rencontré l’homme durant ses années de médecine à Berne qui l’aurait marqué au point d’en faire l’un de ses personnages de roman: « Moravagine » qui conte l’histoire d’un fou dangereux et homicide, dont la folie fascinera tant le narrateur, un médecin, qu’il l’aidera à s’évader, avant de partir avec lui à l’aventure. Cette oeuvre à tiroirs habitera longtemps Blaise Cendrars, de même que ce personnage violent et sombre, véritable « grand fauve humain » qui campe aussi le double obscur qui hante l’auteur et que seule l’écriture lui permet d’exorciser.

St-Adolf portant des lunettes, Art brut, Adolf Wölfli, début du XXe siècle.
St-Adolf portant des lunettes, Art brut, Adolf Wölfli, début du XXe siècle.

C_lettrine_moyen_age_passiononcernant Gilles De Rais et pour y revenir, dans un premier temps, nous avons choisi de poster uniquement cette pièce de théâtre qui le présente à travers le prisme et la sensibilité de l’auteur et poète suisse contemporain. D’autres articles suivront sur ce personnage historique terrifiant qui nous permettront de l’aborder plus en détail, sources historiques à l’appui, mais pour l’instant,  place au théâtre radiophonique de Blaise Cendrars et à sa vision de cet étrange maréchal de France que l’on a souvent présenté et considéré comme un des premiers serial killers de l’Histoire.

En vous souhaitant une excellente journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

2 réflexions sur “ Blaise cendrars, Gilles de Rais : un poête du XXe siècle à la rencontre d’un ogre du XVe ”

  1. Jacques Anquetil ,Gilles De Rais Adolescent dans la pièce radiophonique ,J’ai cherché à savoir si c’était le cycliste ,pas trouvé . Ce champion eu aussi une vie privé très singulière.
    Encore un bon moment pour moi aujourd’hui , Gilles De Rais me fascine . Blaise Cendrars mérite d’être beaucoup plus connu. Merci .

    1. Merci à vous. En fait j’ai un dossier en cours sur lui que je ne suis pas encore parvenu à boucler. L’affaire est quand même compliquée, avec des collusions d’intérêt énorme, avec un tribunal qui le juge sans être véritablement habilité à le faire et qui rejette son appel sur cette question, des témoins à charges un peu suspects et finalement pas si nombreux que cela, et puis bien sûr de l’autre côté des aveux. Pour corser le tout, le tribunal est inquisitorial. Du coup je me suis tellement plongé dans l’histoire comparée que je n’en ai pas encore sorti la tête mais je ne désespère pas d’y parvenir. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *