Archives pour l'étiquette médiévale fantaisie

Kaamelott et kadoc : humour, variations graphiques et un hommage à Brice Fournier

Sujet : Kaamelott, légendes arthuriennes, roi Arthur, humour,  comédie, série télévisée culte, Brice Fournier,  citations, Kadoc.
Période : moyen-âge central, haut moyen-âge pour la légende.
Auteur : Alexandre  Astier
Média : détournements graphiques
Distribution :  M6, Calt Production

Bonjour à tous,

V_lettrine_moyen_age_passion copiaoici une nouvelle parenthèse d’humour autour de la série Kaamelott. Nous en profitons pour vous présenter Kadoc,  personnage  mythique de la série, ainsi qu’un portrait de Brice Fournier qui le joue à l’écran.

kadoc_serie_kaamelott_legendes_arthuriennes_poulette_caillou_graal_brice_fournier_acteur_francais_genial_karadocDu côté des variations graphiques et humoristiques, nous laissons voguer notre imagination vers l’univers du médiéval fantaisie qui n’est pas absent des légendes arthuriennes à la façon d’Alexandre Astier, mais aussi vers le cinéma (avec des détournements d’affiches) et encore  les « produits dérivés ».

Concernant ce dernier point, il s’agit  d’un clin d’oeil  puisque, jusqu’à présent,   l’auteur de la série télévisée s’est montré plutôt réticent à laisser exploiter Kaamelott en terme de merchandising. Sur cette question, sa position a toujours été claire. Il  ne souhaite pas voir transformer son oeuvre  en sous-produit marketing et il entend bien en conserver la maîtrise.

Brice Fournier, Thomas Cousseau, Jean-Christophe Hembert et les légendes arthuriennes selon Alexandre Astier

Kadoc, frère du chevalier Karadoc et
personnage mythique de Kaamelott

O_lettrine_moyen_age_passionn peut difficilement évoquer le personnage Kadoc de Kaamelott  sans parler de celui  qui l’incarne à l’écran et sans lui rendre, ici, un véritable tribut. Dans la série, c’est  Brice Fournier, acteur senior, originaire de la région lyonnaise (Saint-Priest)  qui campe avec brio ce  frère improbable du chevalier Karadoc  (Jean-Christophe Hembert), lui-même largement sous-doué et bien plus fort dans le domaine de  la boustifaille que dans celui de la quête du Graal. Quant à son frère, Kadoc, n’en parlons pas, ou plutôt si parlons-en.

perceval_kaamelott_alexandre_astier_legendes_arthuriennes_medieval« Bah, Karadoc, c’est le gars brillant, quoi… Le frère à côté c’est sûr… C’est vraiment un gros con. »
Perceval (Franck Pitiot)
Kaamelott, Alexandre Astier.

Dans   Kaamelott, le personnage  de Kadoc atteint des sommets et bat tous les records en terme de nullité. Il frise même, on peut le dire, la déficience mentale légère. Une de ses particularités est qu’il ne dort jamais, ce qui d’après les druides consultés, pourrait expliquer son retard certain sur d’autres points. En revanche, il faut le savoir, il s’évanouit  quand on lui parle de « machins trop techniques » (dixit Karadoc) et, autre détail important, il faut aussi d’éviter de lui donner des couteaux; il n’y a pas droit, parce qu’il risque  d’attaquer les gens avec.
kadoc_kaamelott_alexandre_astier_legendes_arthuriennes_moyen-age_central_monde_medieval
« Dans trois jours, ma tata elle m’emmène à la mer pour me noyer. »

Kadoc (Brice Fournier), Kaamelott, A. Astier.

Au titre de ses compétences principales, son vrai point fort reste le jeu du caillou dans  lequel il excelle.  En gros, il s’agit de lancer un caillou, on imagine dans un pot, ou peut-être simplement en s’approchant le plus près du mur (les avis des experts divergent sur la question) mais quoiqu’il en soit, attention ! sans mordre la ligne, sinon Kadoc fait un blocage. A part cela, ses interrogations les plus existentielles tournent autour d’une question qui le préoccupe excessivement: « Elle est où la poulette ?« , et qu’il pose,  la plupart du temps, sans aucune relation au contexte, comme d’ailleurs  à peu  près tout ce qu’il dit.

Le jeu du Caillou de Kaamelott, façon World of Warcraft et médiéval fantaisie

E_lettrine_moyen_age_passionn bref, Kadoc évolue dans un  monde qu’il est à peu près le seul à comprendre et dont lui seul (et dans une certaine mesure son frère Karadoc) possède les clés. Il vit en principe chez sa « tatan » où il a vraisemblablement été élevé, mais comme visiblement tout le monde en a un peu marre de s’occuper de lui, son frère Karadoc  hérite quelquefois de sa garde  et essaye, comme il le peut, de le caser dans les pattes du roi Arthur. Jusque là, les tentatives de lui trouver une quelconque utilité au château ont toutes lamentablement échoué.

kadoc_kaamelott_alexandre_astier_legendes_arthuriennes_moyen-age_central_monde_medieval« J’ai le droit d’être quatre jours pas chez moi, et après chez moi. Mais y a du voyage qui se prépare, et pour soigner les bêtes, y a pas que ma tante, y a moi aussi. »
Kadoc (Brice Fournier), Kaamelott, A. Astier.

Kadoc et la poulette, moment culte de la série Kaamelott d'Alexandre Astier avec Brice FournierKadoc apparaît dans moins de vingt épisodes de la série télévisée. Il n’a, en tout  qu’une vingtaine de lignes de dialogue, mais mis au service du génie comique d’Alexandre Astier, le talent de Brice Fournier  et sa performance comique, en ont fait rien moins qu’un personnage mythique. Pour tous les amateurs de Kaamelott, ces quelques lignes sont désormais entrées dans la postérité  et les apparitions de Kadoc sont toutes gravées dans les mémoires.

Brice Fournier,
de Kadoc à la passion du 7ème art

A_lettrine_moyen_age_passionctif au théâtre comme au cinéma et en télévision, Brice Fournier apparaît aussi  comme jury  ou parrain dans de nombreux festivals de cinéma (court et kaamelott_acteur_kadoc_humour_brice_fournier_serie_tele_cinema_legendes_arthuriennes moyen métrages).

Avec plus de dix-sept films à son actif et un nombre équivalent de participations dans des productions télévisuelles,  il a, entre autre, dans le courant de l’année 2014, reçu le prix du meilleur second rôle au Macabre Faire Film Festival de New York pour sa prestation dans le très déjanté  Extrême Pinocchio  de Pascal Chind. Il a aussi participé à plusieurs reprises à des longs métrages primés à Cannes, dont l’excellent film  À l’origine de Xavier Giannoli  (11 nominations aux Césars du cinéma 2010)  dans lequel François Cluzet campe un escroc  pris à son propre jeu. En voici un petit extrait, vous en trouverez plus sur la  chaîne youtube de Brice.

A l’origine de Xavier Giannoli, avec Brice Fournier. extrait.

En dehors de ses nombreux rôles, Brice a mis en scène la pièce de théâtre humoristique « Pachyderme » de Jacques Chambon, dans brice_fournier_court_metrage_jean_christophe_hembert_laquelle il incarnait en 2015-2016, l’un des rôles principaux. Il est également passé derrière la caméra comme réalisateur à deux reprises. Son premier court métrage Salvic Angel (2008) est un film émouvant et profond sur la solitude, et les déchirures familiales. En 2014, il lance aussi « Des Quiches et des Hommes« , une émission culinaire légère et fun avec Guest. Dans le premier épisode, on retrouvait son complice  J-C Hembert (le Karadoc  de Kaamelott).  A ce jour, deux épisodes sont réalisés et  les canaux de distribution devraient se mettre en place, on l’espère, sous peu.

Ajoutons encore que  Brice a été également enseignant  à l’école et société de production Acting Studio de Lyon, société présidée et gérée par Joelle Sevilla (la dame Seli de Kaamelott).

Pour suivre Brice en ligne et son actualité , voici les liens  :
Filmographie   –  Twitter     –   Facebook   – Youtube

Loin de Kadoc, que nous retrouverons, nous l’espérons, dans la trilogie  Kaamelott au grand écran, nous lui souhaitons tout le meilleur pour ses projets sur les planches ou au cinéma !

Bonus affiches cinéma détournées Kadoc

kadoc_kaamelott_alien_serie_culte_poulette_citations_humour_alexandre_astier_detournement_brice_fournier_legendes_arthuriennes kadoc_karadoc_kaamelott_serie_culte_poulette_humour_alexandre_astier_detournement_affiche_brice_fournier_legendes_arthuriennes

Si vous êtes hors de France/Benelux, vous pouvez retrouver  sur la chaîne youtube officielle de CALT   l’épisode du cCaillou que voici :

En vous souhaitant une belle journée !

Fred

Pour moyenagepassion.com.
« L’ardente passion, que nul frein ne retient, poursuit ce qu’elle veut et non ce qui convient. » Publilius Syrus   Ier s. av. J.-C.