Archives pour l'étiquette régime

Variations graphiques autour du « régime » suivant les mois, par l’Ecole de Salerne

medecine_medievale_ecole_salerne_science_savant_Regimen_SanitatisSujet :  médecine, citations médiévales, école de Salerne, Europe médiévale, moyen-âge,  manuscrit ancien,  saignée.  calendrier
Période: moyen-âge central (XIe, XIIe siècles)
Titre:  l’Ecole de Salerne (traduction de 1880)
Auteur :  collectif d’auteurs anonymes
Traducteur : Charles Meaux Saint-Marc

A_lettrine_moyen_age_passion la faveur du nouvel extrait du Flos Medicinae sur le régime au mois le mois de l’Ecole médicinale de Salerne que nous vous présentions dans l’article précédent, nous vous proposons un peu de variations graphiques autour de ce « calendrier ».

Même si les documents que l’on utilise au moyen-âge sont loin d’être tous de beaux manuscrits reliés ou même des codex, ornés de somptueuses lettrines et d’enluminures, cet art y demeure omniprésent et le monde médiéval nous a légué en témoignage de nombreuses et précieuses illustrations. Pour ceux qui auront noté les efforts que nous développons sur la partie graphique du site pour agrémenter nos articles, c’est, bien sûr, un peu de cette idée et de cette ambiance visuelle que nous tentons de recréer, pour rendre la lecture plus agréable et plus immersive de la période aussi.

Ce « calendrier » visuel du régime au mois le mois nous donne encore l’occasion de célébrer la rubrique « Médecine médiévale » que, vous l’aurez peut-être remarqué, nous venons d’ajouter comme une rubrique à part entière dans le menu catégoriel de gauche. Au fil du temps, nous y ajouterons tous les articles concernant ce sujet et  sans doute même (nous y travaillons) un « herbier » médiéval.

science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_regime_couverture_calendrier_moyen-age_central

science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_janvier_calendrier_moyen-age_central science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_fevrier_calendrier_moyen-age_central
 science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_mars_calendrier_moyen-age_central  science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_avril_calendrier_moyen-age_central
 science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_mai_calendrier_moyen-age_central  science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_juin_calendrier_moyen-age_central
 science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_juillet_calendrier_moyen-age_central  science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_aout_calendrier_moyen-age_central
 science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_septembre_calendrier_moyen-age_central  science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_octobre_calendrier_moyen-age_central
 science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_novembre_calendrier_moyen-age_central  science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_decembre_calendrier_moyen-age_central

En vous souhaitant une très belle journée !

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Médecine médiévale de Salerne : la santé et l’hygiène au mois le mois

medecine_medievale_ecole_salerne_science_savant_Regimen_SanitatisSujet :  médecine, citations médiévales, école de Salerne, Europe médiévale, moyen-âge,   manuscrit ancien,  saignée.  calendrier
Période: moyen-âge central (XIe, XIIe siècles)
Titre:  l’Ecole de Salerne (traduction de 1880)
Auteur :  collectif d’auteurs anonymes
Traducteur : Charles Meaux Saint-Marc

Bonjour à tous,

E_lettrine_moyen_age_passionn suivant le fil de la médecine médiévale « hygiéniste » de  l’Ecole de Salerne et notamment de son long poème en vers qui traversa le temps du XIe  au  XVIIe siècles, nous découvrons aujourd’hui des indications de santé, au science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_mars_calendrier_moyen-age_centralmois le mois que recommandaient  alors les médecins italiens.

Sur les terres d’une Europe médiévale où, serfs ou vilains, 95% des populations sont paysannes, on vit alors, de manière étroite, au rythme du calendrier agricole et de l’alimentation saisonnière. Du côté de la médecine, on prend très au sérieux l’adaptation du « régime » (au sens large d’ensemble de mesure et pas seulement de diète) au climat et aux  conditions de chaque mois.  Ce nouveau chapitre  du Regimen Sanitatis ou du Flos Médicinae est là pour l’attester.

science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_saignee_calendrier_moyen-age_central

C_lettrine_moyen_age_passionomme nous l’avions vu dans notre article précédent  sur cet ouvrage ancien, de même que la médecine médiévale le fait pour les saisons, elle lie encore les mois aux humeurs, à la saignée, aux bains, aux activités physiques incluant même celle  de l’amour. On n’imagine pas, sans sourire, un médecin généraliste s’avancer de nos jours, sur ce dernier terrain science_hygiene_medecine_medievale_salerne_mois_regime_couverture_calendrier_moyen-age_centralau moment de rédiger son ordonnance.

Quoiqu’il en soit et pour revenir à notre sujet, en rapprochant ces conseils des médecins italiens de Salerne avec les illustrations de calendrier agricole et de ses rythmes, on peut d’ailleurs aisément jeter des ponts de l’un à l’autre. Dans un contexte où la relation à l’environnement et la nature reste étroite, la médecine médiévale ne peut qu’entériner, autant qu’elle réaffirme la forte dépendance de l’homme et de sa santé, à la terre et à ses rythmes. Au passage et toute proportion gardée, cette approche hygiéniste de l’Ecole de Salerne  n’apparaît pas aujourd’hui  si éloignée de certains courants de médecines dites « holistiques » qui tentent de remettre en exergue l’importance du lien entre santé, environnement naturel et alimentation.

calendrier_agricole_vie_paysanne_sante_regime_alimentation_saisonniere_medecine_medievale_salerne
Calendrier du Rustican, Pierre de Crescent (1306). Enluminure du XVe siècle

Du régime suivant les mois 

Un seul rapprochement par mois te suffira,
S’il n’a rien de suspect; sinon, il t’en cuira.
A ce prix, des docteurs l’aréopage illustre,
De vie et de santé te garantit maint lustre.

Janvier.
Janvier se réjouit de vins chauds, généreux.
L’hydromel est trop fade et rend moins vigoureux;
Prends contre les langueurs des boissons salutaires.
Écarte les soucis et fuis les mets vulgaires;
Les bains sont bienfaisants; bois sans faire d’excès ;
Les mets chauds en janvier méritent leur succès.

Février.
La fièvre, en Février, se glisse dans tes veines.
Pour écarter le froid n’épargne pas tes peines;
De boissons, de mets chauds emprunte le secours.
Oie, aneth et poirée entretiendront tes jours;
Arrose-les de vin. Ta santé souffre-t-elle ?
Fais-toi saigner au pouce, adieu le mal rebelle.

Mars.
Mars, rouvrant des humeurs les sources jaillissantes,
Enfante dans le corps cent douleurs renaissantes.
Aux veines garde-toi de dérober leur sang,
Mais de racines bois le suc rafraîchissant.
Plonge-toi lentement dans de chaudes étuves
Qui raniment ta force à leurs tièdes effluves.
Des mets avec leur jus, des aliments sucrés
Réparent la vigueur d’estomacs délabrés.

Avril.
Quand Avril fleurissant vient rajeunir le monde,
Quand s’entr’ouvre le sein de la terre féconde,
Tout revit. Le sang pur se gonfle en bouillonnant*,
Dégage alors le ventre, au pied soustrais du sang.

Mai.
Tu pourras en ce mois te purger à loisir;
Fais-toi saigner; des bains goûte le doux plaisir,
Parfume l’eau des bains d’un arôme sauvage;
L’absinthe en lotion est utile au visage.

Juin.
L’hydromel trouble en Juin le cerveau du buveur;
Du houblon fermentant crains la jeune liqueur;
Prends la verte laitue et bois l’eau des fontaines,
La bile malfaisante évitera tes veines.

Juillet.
La saignée en Juillet est chose redoutable;
Ne charge pas de vin un viscère irritable;
Abrège ton sommeil: fuis les bains, le plaisir,
Et de sauge et d’aneth compose un élixir.

Août.
Pour garder en ce mois un tempérament sage,
Dors peu, crains la fraîcheur, de Pamour fuis l’usage,
Abandonne les bains, fais de sobres repas,
Évite la saignée et ne te purge pas;
De vins, de lotions crains la suite fatale;
Surtout qu’aucun mets chaud à tes yeux ne s’étale.

Septembre.
Que Septembre en tes mains prodigue ses fruits mûrs,
Poires, pommes, raisins, lait de chèvre et vins purs;
Qu’un doux jus dans ton sang coule et le renouvelle,
Fais-toi saigner au bras; mange amande nouvelle.

Octobre.
Qu’Octobre en tes celliers verse ses vins nouveaux,
Entasse autour de toi gibier, oiseaux, chevreaux;
Mange autant qu’il te plaît sans charger tes viscères,
Que lasserait l’abus d’aliments salutaires.
Mange et le lait de chèvre et le lait de brebis,
En disques savoureux, épaissis et durcis.

Novembre.
Observe de Novembre un précepte formel:
Mange miel et gingembre, et bois doux hydromel.
De l’amour et des bains néglige la pratique
Qui rend l’époux débile et la femme hydropique.

Décembre.
Les mets chauds en ce mois sont chose capitale;
Point de choux. Qu’on te saigne à la veine frontale.
Les lotions du corps n’ont pas d’utilité.
Bois sec, mange faisans avec sécurité.
Contre le froid piquant couvre avec soin ta tête,
Au mal le cinnamome* et s’oppose et l’arrête.

* Cannelle

Une excellente journée !
Fred

Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.