Archives de catégorie : Evènements et fêtes médiévales

Cette rubrique d’actualité contient une sélection d’événements culturels, festivals, fêtes ou marchés autour du Moyen-âge. Pour chaque événement concernée, vous trouverez un aperçu des programmes, les liens vers les sites des organisateurs, ainsi que la liste des compagnies médiévales et passionnés de reconstitution historique attendus.

En juin, Retour du grand Tournoi de Chevalerie de Sainte-Croix-Grand- Tonne

Sujet : agenda, fêtes médiévales, animations,  tournoi, chevalerie, Moyen Âge festif.
Lieu : Château de Sainte-Croix-Grand-Tonne, Thue et Mue, Calvados, Normandie
Evénement : Tournoi de chevalerie de Sainte-Croix-Grand-Tonne
Dates : 26 et 27 juin et les 24 et 25 juillet 2021

Bonjour à tous,

l est difficile de vous dire à quel point il nous est plaisant d’annoncer, à nouveau, la tenue de beaux événements et fêtes célébrant le Moyen Âge, en terres de France. Cette fois, l’agenda nous mènera du côté du Calvados et de la Normandie. C’est là que se tiendra, en effet, les 26 et 27 juin, ainsi que les 24 et 25 juillet prochains l’habituel grand tournoi de chevalerie du château de Sainte-Croix-Grand-Tonne.

Nous avons déjà salué, à plusieurs reprises, la tenue de ce tournoi qui a pour cadre le XVe siècle (voir nos articles sur les éditions 2019 et 2018). Pour dire un mot de sa localisation, le château des chevaliers est situé à mi-distance au sud-est de Bayeux et au nord-ouest de Caen, sur la commune de Thue et Mue.

Programmation du premier week-end

Ceux qui auront la chance de s’y joindre à ce cru 2021 ne devraient pas être déçus. En plus d’y voir de talentueux chevaliers croiser le fer et se mesurer dans un grand nombre de disciplines, de nombreuses autres animations médiévales sont, en effet, prévues.

Le samedi 26 juin, dès l’ouverture du château et de sa taverne, sur le coup de midi, on pourra d’emblée festoyer autour de quelques collations. À partir de 13h30, l’après-midi du samedi et du dimanche enchaîneront riches épreuves avec force démonstrations de talents aux armes ou à l’adresse, avec ou sans montures : béhourd à pied et à cheval, duels, archerie montée, jeux de chasse et de guerre mais encore tournoi de joutes en armure du XVe siècle.

Les chevaliers et champions ayant le plus brillés au cours de la journée du samedi, seront annoncés en fin de journée, à 18 heures. Les prix officiels seront, quant à eux, remis au terme de l’ensemble des épreuves, soit le dimanche en fin d’après-midi.

Les autres animations médiévales

Tout au long de ces deux journées et de l’ouverture à la fermeture, les visiteurs auront l’occasion de profiter d’animations et d’activités médiévales prévues à leur intention. Ainsi on pourra s’initier à l’archerie ou encore, découvrir des jeux médiévaux gratuits pour petits et grands avec deux espaces prévus à cet effet. A tout moment, les amoureux de verdure auront aussi le loisir de partir à la découverte du beau parc à l’anglaise du château, avec sa rivière et son lac.

Côté tarif, l’événement affiche un prix de participation à 12 euros et une gratuité pour les enfants de moins de 5 ans). Pour en suivre l’actualité ou pour plus d’information, retrouvez les organisateurs sur la page Facebook officielle du tournoi.

Une très belle journée à vous.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

NB : sur la photo d’en-tête, on retrouve en premier plan, Xavier Fauvel, alias le chevalier de Gonneville, fier normand, propriétaire du château de Grand-Tonne et grand vainqueur du tournoi 2020 (crédits photo Claire Honorin). En arrière plan, l’enluminure est tirée du « Traité de la forme et devis comme on peut faire les tournois » de René d’Anjou (Français 2695). Elle représente le duc de Bretagne et le duc de Bourgogne tournoyant. Cet ouvrage médiéval, daté du XVe siècle est conservé au département des manuscrits de la BnF (à consulter ici).

DeS fêtes johanniques 2021 hors normes, à orléans

Sujet : fêtes, festivités médiévales, fête de Jeanne d’Arc,  guerre de cent ans, commémoration, histoire vivante, patrimoine culturel, chevauchée johannique
Personnage historique : Jeanne d’Arc (1412 – 1431)
Période  : Moyen Âge tardif, XVe siècle
Lieu : Orléans,  Loiret, Centre-Val de Loire
Evénement : 591e fêtes Johanniques d’Orleans
Dates : 8 mai 2021

Bonjour à tous,

lors que les rues d’Orleans sont restées désespérément désertes en raison des mesures prises par l’exécutif face à la Covid, nous souhaitons, à tous ceux qui célèbrent Jeanne d’Arc, d’heureuses fêtes autour de l’héroïne médiévale qui défit les anglais et permit au dauphin de reprendre espoir et foi, et de devenir roi. Elle est, depuis, entrée dans l’Histoire et le roman national par la grande porte.

Célébrations johanniques inhabituelles
mais célébrations tout de même

« Les vies des femmes célèbres » A Dufour
MS 17 Musée Dobrée, Nantes, (1505)

Pour rappel, depuis près de six siècles, on commémore, à Orléans, les fêtes de Jeanne d’Arc. Ces grandes réjouissances johanniques se tiennent, en principe, de la première semaine de mai jusqu’au second week-end de ce même mois. Elles incluent, notamment, la date du 8 mai, en relation avec la libération d’Orléans par la jeune guerrière, à la tête des armées françaises, le 8 mai 1429. Depuis 1920, cette commémoration est aussi devenue officielle sur l’ensemble du territoire français, sous le nom de Fête nationale de Jeanne d’Arc et du patriotisme. Elle est célébrée le deuxième dimanche du mois, en souvenir de cette même libération.

Dans le dernier tiers du XXe siècle et jusqu’à présent, les célébrations johanniques, notamment à Orléans, ont fourni l’occasion constante à de nombreux politiques de s’écharper et de se prendre à partie : « Qu’est-ce que la nation ? » « Qu’est-ce que le patriotisme ? » « Qui a le monopole du cœur en politique ? » etc… (Vous avez 3 heures). L’évidence est là : avec le Général Charles de Gaulle, Jeanne d’Arc, jeune bergère « appelée », nimbée de son aura miraculeuse et prophétique, personnage éclatant de l’Histoire de France, est sans doute celle qui fédère le plus autour d’elle sur les plans à la fois civil, politique, militaire, et spirituel. Aujourd’hui encore, elle se pose comme le symbole d’une France forte et unie, quand ce n’est pas celui d’une France à retrouver et à reconquérir.

Jeanne d’Arc au temps de la Covid

On connait le faste habituel des fêtes johanniques à Orleans. Nous les avons souvent couvertes dans nos articles. 2020 les avaient vu tristement annulées mais deux années de suite c’était, décidemment, une de trop. En 2021, la municipalité a donc tenu à célébrer, à sa façon, la jeune pucelle médiévale, en s’adaptant au contexte. Ainsi, en date du 1er mai, après un office religieux loin des médias, un petit rassemblement dans le respect des mesures imposées avait été suivi d’une chevauchée un peu hors du commun. Sans grande foule, ni cortège, ni chevaux, elle s’était clôturée par la restitution de l’étendard et on avait pu y voir une Jeanne et un public masqués, à l’heure, notons-le, où l’obligation du port du masque en extérieur suscite des polémiques scientifiques de plus en plus vives.

Un reportage commémoratif qui fait polémique

En matière de polémique mais dans un autre registre, on a également vu, récemment, le maire d’Orléans, Serge Grouard, se manifester sur les réseaux et diverses chaînes youtube à propos d’un reportage réalisé, par la cité, à l’occasion de ses fêtes johanniques 2021. Selon lui, la diffusion du documentaire avait été convenue au préalable avec et sur France 3. Pourtant, contre toute attente, 24 heures avant le début du tournage, la décision de diffusion aurait été finalement mise en suspens par la chaîne, au motif qu’une des commentatrice-journalistes en charge de la voix off du documentaire aurait eu, par le passé, certaines accointances du côté d’une droite jugée un peu trop à droite (RN ?).

D’après Serge Grouard toujours, lui même républicain (LR) et qui se dit assez loin de ce type de considérations : « l’amour pour Jeanne d’Arc est chevillé au corps de la cité depuis près de 600 ans, indépendamment de l’obédience politique de ses élus« . Il en fallait donc bien plus pour empêcher que le reportage ne soit réalisé et proposé au public. Il est donc disponible depuis le 7 mai, sur les réseaux. N’ayant nous-même, par nature, que très peu d’affinités pour les chasses aux sorcières (quel qu’en soit le bord) et refusant d’entrer dans la polémique, nous vous proposons de découvrir ce documentaire ci-dessous. Au passage, vous aurez le plaisir d’y entendre et d’y reconnaître le chanteur et musicien Luc Arbogast.

Voir également nos articles sur les éditions précédentes des fêtes d’Orléans : Edition 2017 – Edition 2018  – Edition 2019Voir toutes les fêtes Johanniques

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen Âge sous toutes ses formes.

en Septembre 2021, Les figurants de l’histoire de retour à Senlis

Sujet : agenda, animation, fêtes médiévales, sorties historiques, foires, marché médiéval.
Lieu : Senlis, Oise, Hauts-De-France
Evénement ; la 6e foire médiévale de Senlis 
Date : 25 et 26 septembre 2021

Bonjour à tous,

réée en 1994, l’Association des Figurants de l’Histoire de Senlis anime, depuis près de 25 ans, une partie de la vie culturelle de cette célèbre bourgade de l’Oise, mais aussi de ses environs. Tenue par des bénévoles enthousiastes et passionnés, on la retrouve à l’organisation de nombreux événements autour de l’histoire et du patrimoine local, mais elle est également présente dans de nombreuses fêtes françaises autour du Moyen Âge(Fête des remparts de Dinan, Fête de Jeanne Hachette de Beauvais, etc…). Du point de vue des périodes, les « Figurants » et leur 450 costumes ne se cantonnent pas au Moyen Âge. Ils couvrent aussi la renaissance, le XVIIIe siècle et vont même jusqu’au XXe siècle et ses années folles.

La 6eme foire médiévale de Senlis :
le chancelier Guérin de retour à la fête

Au titre des activités de l’association qui nous intéressent plus particulièrement, ici, pour des raisons éditoriales, nous avons déjà mentionné, à plusieurs reprises, la belle Foire médiévale de Senlis (voir nos articles sur l’édition 2017 et sur l’édition 2019 de cet événement). Les Figurants organisent, en effet, cette grand fête et s’y investit à plein.

En général, la thématique centrale gravite autour du personnage du chancelier Guérin, personnage qui a marqué le XIIIe siècle par ses hauts faits et sa présence. Chevalier de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, on lui prête d’avoir participé activement à la victoire de Bouvines au côté de Philippe-Auguste. Consacré évêque de Senlis en 1213, il sera aussi nommé chancelier de France et premier officier du royaume en 1223. Entre autre legs, on le considère, également, comme un des pères de ce qui deviendra plus tard les archives nationales. Il contribua, en effet, à fonder le Trésor de Chartes, l’un des fonds les plus anciens des archives nationales.

Camps, animations médiévales et grand marché,

La dernière édition de la foire médiévale de Senlis ayant eu lieu en 2019, cette fête bisannuelle n’a pas eu à souffrir, l’année dernière, des nombreuses annulations culturelles dues aux mesures anti-covid prises par le pouvoir exécutif français. De son côté, l’association des figurants a dû, tout de même, suivre le mouvement en mettant partiellement en sommeil ses autres activités. Cette année, elle compte bien, en revanche, maintenir son habituel calendrier en proposant, en septembre, une belle fête de deux jours pour mettre à l’honneur le Moyen Âge festif, au temps de frère Guérin.

Du point de vue de l’organisation, aux Figurants de l’Histoire se joindra, à nouveau, l’Association Cité d’Antan. Formée en 2008, cette structure qui prend le Moyen Âge et la reconstitution très au sérieux, est focalisée sur la vie quotidienne au XIIIe siècle. A l’occasion de la foire, les deux associations s’entoureront encore d’autres collaborations.

Au titre des animations, on pourra donc compter sur force musiques, parades et joyeuses déambulations. Diverses troupes de reconstituteurs seront aussi présentes et on devrait donc pouvoir visiter des camps de vie quotidienne médiévale et même d’artisanat d’époque. Des démonstrations de combats seront, bien sûr, de la fête avec même, des tirs de machines de guerre. Enfin, troupe animalière et numéro de dog training ou encore jeux géants pour les plus jeunes seront aussi au rendez-vous. Elément indispensable de toute fête réussie autour du Moyen Âge, un marché et ses exposants inspirés par le monde médiéval devraient venir compléter le tableau.

Programme détaillé et interrogations
dans un contexte persistant de navigation à vue

Nous aurons, sans doute, un détail plus précis des troupes à vous fournir à l’approche de l’événement. Pour l’instant, à propos de cette fête, l’organisation ajoute, tout de même, par mesure de prudence : « si la crise sanitaire nous le permet ». Affaire à suivre ici ou sur leur site web donc. Nous allons croiser les doigts et y croire avec eux, tout en notant au passage que cet état d’incertitude dans lequel on nous a plongé et qui nous fait douter d’une sortie du tunnel, même à 6 mois de là, devient aussi préoccupant pour le devenir de la culture que pour celui des libertés individuelles.

Quoi qu’il en soit, longue vie à la foire médiévale de Senlis et aux fêtes médiévale à venir !

En vous souhaitant une très belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Annonce : lA fête médiévale de Mehun-Sur-Yèvre REcherche exposants

Sujet : fête médiévale, marché médiéval, animations, exposants, artisans, événement, Moyen Âge festif.
Evénement : la 22e Fête médiévale de Mehun
Lieu : Mehun-sur-Yèvre, Cher, Centre-Val de Loire
Dates : les 3 et 4 juillet 2021

Bonjour à tous,

a-t-on enfin sortir de cette folie ? Nous nous posons tous la question en ayant, de plus en plus, une certitude : c’est désormais une nécessité absolue. On ne pourra pas éternellement verrouiller la vie économique, sociale et culturelle. On ne pourra pas non plus, ad vitam aeternam, continuer à chasser les gens sur les plages et au dehors pour les verbaliser comme s’ils étaient des criminels. La science et la raison doivent reprendre leurs droits. La vie doit reprendre son cours avec les précautions d’usage si elles sont nécessaires, avec les distances, avec des moyens et des lits pour l’hôpital, avec des vraies informations sur les traitements préventifs déjà en place et sur les chiffres.

Pour ce qui est des fêtes médiévales 2021, nombre d’organisateurs sont encore sonnés. On le comprend. Dans une France sous couvre-feu, entre le chaud et le froid permanent des mesures et une navigation à vue sans calendrier, difficile d’oser s’avancer sur les mois à venir.

Dans ce marasme, on en trouve tout de même qui demeurent confiants et entendent bien maintenir leur programmation. C’est dans ce cadre que les organisateurs de la Fête médiévale de Mehun-sur-Yèvre nous ont contacté. Ils sont encore en bouclage et à la recherche d’artisans et d’exposants, en prévision de leur grande fête médiévale de juillet. C’est donc avec plaisir que nous relayons leur annonce, confiant que cet été ne sera plus sous le signe de cette politique moribonde et dévastatrice à tous points de vue.


Annonce pour le Marché Médiéval des 3 & 4 JUILLET 2021 à Mehun sur Yèvre

Notre 22e Fête médiévale de Mehun-sur-Yèvre (18) se déroulera les 3 et 4 juillet 2021 dans la prairie du Chateau. Nous recherchons des exposants, créateurs, artisans ou produit de bouche en lien avec la thématique médiévale.

Si vous êtes concernés, vous trouverez ici le règlement, la fiche de candidature, et la présentation du programme. Pour plus d’informations, contacter Marie à l’Office du tourisme Coeur du Berry  aux coordonnées suivantes : Page Facebook – Tél 02 48 57 35 51 – marie.mabilat[@]ad2t.fr


Pour rappel, l’événement durera deux jours complets et de nombreuses animations médiévales  y sont prévues, en plus du marché.

En vous souhaitant une belle journée!
Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen Âge sous toutes ses formes

NB : l’image d’en tête représente un diner nocturne clandestin, en avril 2021, à Paris. On peut y voir uniquement des gens de bien (dont un ministre) immunisés socialement contre la Covid et ses mesures coercitives par un effet de classe. Nous plaisantons, bien sûr, elle est tirée d’une toile renaissante de Pieter Brueghel le Jeune (1564-1636) : The Wedding Dance in a Barn (« La danse de mariage dans une grange »)