l’adoubement du chevalier au moyen-âge, Régine Pernoud

Sujet : citations médiévales, histoire médiévale, historien, médiéviste, moyen-âge, chevalerie, chevalier, adoubement, cérémonie, citations.Période : moyen-âge centralAuteur : Régine Pernoud  (1909-1998)Ouvrage : Lumière du Moyen Age ( Grasset, 1981) « Du futur chevalier, on exige des qualités précises, que traduit le symbolisme des cérémonies au cours desquelles on lui décerne son titre. Il doit être pieux, dévoué à l’Église, respectueux … Continuer la lecture de l’adoubement du chevalier au moyen-âge, Régine Pernoud

Idées reçues & pépites de médiévistes : Régine Pernoud & la femme au Moyen-âge

Sujet : médiéviste, histoire médiévale, mentalités médiévales, moyen-âge chrétien, église médiévale, statut de la femme, féminisme. Période : haut moyen-âge, moyen-âge central & XIXe s Auteur : Régine PernoudMédia : entretien avec Radio Canada (1982) Bonjour à tous, assée un peu inaperçu à en juger les vues actuelles, cette archive de Radio Canada, postée en … Continuer la lecture de Idées reçues & pépites de médiévistes : Régine Pernoud & la femme au Moyen-âge

Valeurs médiévales et valeurs actuelles mises en perspective par Régine Pernoud

Sujet  :   citations, moyen-âge,  historien, médiéviste, Régine Pernoud, valeurs médiévales, valeurs actuelles, fanatisme, oppression.

citation-valeurs-medievales-valeurs-actuelles-regine-pernoud-fanatisme-oppression_002

« Pour l’historien de l’an 3000, où sera le fanatisme ? Où, l’oppression de l’homme par l’homme ? Au XIIIe ou au XXe  siècle ? »

Pour en finir avec le Moyen Age  –    Régine Pernoud (1909-1998)

La formation du sens historique, par Régine Pernoud

Sujet :  citations, moyen-âge, monde médiéval, historien, médiéviste, Régine Pernoud, sens historique, amnésies.

citation_histoire_medieviste_moyen-age_regine_pernoud

« En négligeant la formation du sens historique, en oubliant que l’Histoire est la Mémoire des peuples, l’enseignement forme des amnésiques. On reproche parfois de nos jours aux écoles, aux universités, de former des irresponsables, en privilégiant l’intellect au détriment de la sensibilité et du caractère. Mais il est grave aussi de faire des amnésiques. Pas plus que l’irresponsable, l’amnésique n’est une personne à part entière; ni l’un ni l’autre ne jouissent de ce plein exercice de leurs facultés qui seul permet à l’homme, sans danger pour lui-même et pour ses semblables, une vraie liberté. »

Pour en finir avec le Moyen Age, de Régine Pernoud (1909-1998)