Archives pour l'étiquette légendes arthuriennes

Humour Kaamelott: lecture imaginaire autour des Burgondes

kaamelott_serie_televisee_humour_alexandre_astier_roi_arthur_episode_inedit_detournement_fan_artSujet : humour, Kaamelott, série télévisée, série culte, lectures, livres, quête du Graal, légendes arthuriennes, comédie, médiévalisme, Guillaume Briat, Burgondes.
Période : moyen-âge central pour le roman arthurien & haut moyen-âge pour la légende.
Auteur : Alexandre  Astier
Distribution :   CALT production, M6
Médias : détournement, humour

Bonjour à tous,

J_lettrine_moyen_age_passionuste pour la détente, voici un autre  détournement humoristique autour de la série Kaamelott et de la quête du Graal, à la façon d’Alexandre Astier. Il s’agit cette fois, dun nouvel ouvrage imaginaire que vous ne trouverez donc pas dans le commerce, j’en ai peur.

Encore une fois, nous sommes, ici, bien plus clairement dans le registre de la farce, la comédie moderne et le médiévalisme que dans l’humour médiéval à proprement parler, aussi que les puristes veuillent bien nous excuser ce glissement catégoriel, ce ne sera pas le premier. Pour le reste, s’il y a des Burgondes dans la salle et pour paraphraser Pierre Desproges, ils peuvent rester.

kaamelott_serie_televisee_livres_legendes_arthuriennes_alexandre_astier_roi_burgonde_guillaume_briat_humour_detournement_lecture

Quelques liens utiles :

Une très belle journée à tous.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Une version musicale celtique du Perceval de Chrétien de Troyes

perceval_conte_du_graal_chretien_de_troyes_legendes_arthuriennes_enluminures_poesie_medievale_XIIeSujet : légendes arthuriennes, Chrétien de Troyes, Graal, Perceval, roman arthurien, musiques anciennes, celtes, médiévales
Période : moyen-âge central, XIIe siècle.
Album : Perceval la quête du Graal Vol 1 (1999) et Vol 2 (2001), Edition Dorian
Directeur : Sylvain Bergeron, compagnie La Nef (Quebec)

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionu carrefour des légendes arthuriennes et  des musiques anciennes et celtiques, nous voulons vous présenter aujourd’hui un album en deux volumes, réalisé autour des années 2000 par la compagnie musicale québécoise La nef  avec pour ambition la mise en scène et en musique du célèbre roman arthurien Perceval ou le conte du Graal, écrit au XIIe siècle par Chrétien de Troyes.

Avant d’aller plus loin, ajoutons que pour le cas où vous doutiez de l’intérêt certain du Quebec pour le monde médiéval, ses légendes, son histoire et ses musiques, voilà un article qui devrait vous convaincre du contraire, si toutefois le grand salon de la passion médiévale organisé chaque année, à Montréal,  n’avait pas encore réussi à le faire.

musique_roman_arthurien_chretien_de-troyes_perceval_roman_du_graal_moyen-age_XIIe_la_nef

Musiques et compositions d’inspiration celtiques & français modernisé

C_lettrine_moyen_age_passiononçu et dirigé par Sylvain Bergeron, luthiste et concertiste québécois, si la base de cette oeuvre musicale autour de la quête du Graal reste bien, au niveau de ses textes, le roman arthurien de Chrétien de Troyes, musicalement, c’est du côté des terres celtiques que l’artiste est allé chercher ses sources d’inspirations musicales, en faisant en quelque sorte le chemin à l’envers de l’auteur médiéval qui avait transposé l’univers celte des aventures du Roi Arthur en langue française :

« Ce qui est merveilleux avec Troyes, c’est qu’il nous propose l’approche du poète français qui s’approprie une légende celtique, en la transposant dans son propre langage. De notre côté, nous avons retransposé son texte dans le monde celte, grâce à la musique. »
Sylvain Bergeron – Interview – Voir.ca

Du point de vue des pièces musicales et c’est là une de ses grandes originalités, l’oeuvre se compose donc pour partie de mélodies anciennes et traditionnelles en provenance des îles de Bretagne (pays de Galles, Cornouailles, Irlande, Écosse), et pour autre partie (près de la moitié), de mélodies originales revisitées. musique_poesie_medievale_roman_arthurien_chretien_de-troyes_perceval_roman_du_graal_moyen-age_XIIe_la_nefBien entendu, pour faire entrer le roman de Chrétien de Troyes dans deux albums, il a  fallu sélectionner.

Ainsi, le Perceval de Sylvain Bergeron et de La Nef se répartit en différents tableaux aux titres évocateurs : Dans la forêt perdue, Au château de Blanchefleur, Le Château du Graal, Perceval à la cour d’Arthur, etc… Mais pour l’essentiel, on retrouvera bien tous les moments clés de l’oeuvre de Chrétien de Troyes. 

Du point de vue linguistique, le français n’est plus tout à fait la langue ancienne de l’auteur du XIIe siècle et il a été largement modernisé afin d’être plus compréhensible.

Dans la forêt perdue,
un extrait du Perceval de Sylvain Bergeron et La Nef

A l’époque de sa sortie, la production était jouée sous la forme d’un spectacle de près de deux heures entre chants, narrations et musiques.  Du côté de la distribution principale, c’est le contre-ténor Daniel Taylor qui incarnait viviane_leblanc_la_nef_musique_ancienne_medieval_roman_de_graal_percevalle personnage de Perceval. Claire Gignac était à la narration, à la flûte et au chant et jouait encore le rôle de la Veuve Dame (la mère de Perceval). Au psaltérion à archet et au chant également, Viviane Leblanc tenait celui de Blanchefleur (photo ci-contre). En plus des trois artistes, huit autres musiciens faisaient encore partie de la prestation dont, bien sûr, son créateur principal, Syvlain Bergeron.

Dans le courant de l’année 2000, le volume 1 de Perceval, la quête du Graal fut nominé comme Meilleur disque de l’année, dans le cadre du Prix Opus Musique ancienne. Si vous souhaitez vous procurer ces albums, ils sont encore  disponibles à la vente en ligne aux liens suivants :

Perceval La Quête Du Graal (Vol. 1) (La Nef)
Perceval La Quête Du Graal (Vol. 2) (La Nef)

La Nef compagnie musicale

F_lettrine_moyen_age_passion-copiaondée en 1991 par Sylvain Bergeron (luth, guitare baroque et directeur), Claire Gignac (contralto, metteur en scène) et Viviane Leblanc (soprano), La Nef, dont le nom symbolise à la fois un vaisseau voguant sur les mers de l’Histoire à la découverte du passé, mais aussi la partie de l’église qui abrite les fidèles, est une compagnie musicale  canadienne et, comme nous le disions plus haut, plus précisément québécoise.

la_nef_compagnie_musicale_musique_ancienne_medievale_quebec_sylvain_bergeronPlus qu’un ensemble, la Nef intègre des aspects théâtraux, narratifs et artistiques dans ses productions qui se présentent plus comme des spectacles à part entière que comme de simples concerts. Au niveau de son répertoire musical, la compagnie explore un champ assez large qui va des musiques anciennes et médiévales à  des musiques folkloriques ou traditionnelles plus récentes ou même des genres plus modernes. (ci-contre Sylvain Bergeron)

Depuis sa première production et son premier spectacle en 1992, « Musiques pour Jeanne la Folle », la Nef a fait du chemin et a produit quelques 22 albums sur des thèmes variés, ainsi que de nombreux spectacles. Pour en relever quelques uns, parmi les sujets qui nous intéressent sur ce site, la_nef_compagnie_musicale_musique_ancienne_Claire_Gignacon notera Montsegur, la tragédie cathare, Trobairitz, (chansons des femmes troubadours des 12e et 13e siècles) ou encore Sacrum Mysterium (une célébration des noëls celtes, de la Bretagne à la Galice, de la renaissance au XVIIIe siècle).

( Claire Gignac, co-fondatrice de la Nef, aujourd’hui directrice artistique et générale de la compagnie)

Après plus de 25 ans de scène et de travail artistique et musical, la Nef est toujours bien active sur la scène canadienne et même au delà. En plus de ses productions et spectacles réguliers sur le thème des musiques anciennes, elle explore aussi d’autres terrains et propose notamment de nombreux ateliers musicaux ou créatifs, et même des productions ciblant plus particulièrement la jeunesse. Vous pourrez retrouver plus d’informations sur l’ensemble de ces sujets, sur leur site web : compagnie musicale la Nef.

Les paroles:  l’air des chevaliers et leur découverte par Perceval

L_lettrine_moyen_age_passiona pièce musicale présentée plus haut dans l’article fait partie du tableau intitulé « Dans la forêt perdue ». Elle se situe au début de l’oeuvre, à l’arrivée des chevaliers sur le domaine de Perceval et est suivi de leur rencontre avec lui. On s’en souvient, à leur vue, il s’émerveillera de leurs armes, armures et de leur nature « angélique » et ayant questionné sans relâche le chevalier qui mène la troupe, il sera aussitôt convaincu qu’il veut en être, malgré toutes les précautions prises auparavant par sa mère pour lui éviter ça.

Chœur:
Et moult grand noise démenait
Les armes de ceux qui venaient,
Et souvent heurtaient aux armes
Les branches des chênes et des charmes.
Sonnait le bois, sonnait le fer
Des écus et des hauberts.
Sonnait le bois, sonnait le fer
Et les écus frappent sur les hauberts.

Perceval:
Il s’émerveille et dit:
Par mon âme, vrai me dit ma mère ma dame
Qui me dit que les diables sont choses
Plus effrayantes du monde.
Elle dit pour moi enseigner
Que pour eux se doit-on signer,
Mais jamais ne me signerai
Cet enseignement dédaignerai.

ET QUAND IL LES VIT EN APERT

Perceval:
Et quant il les vit en apert
que du bois furent découverts,
il vit les hauberts frémissants
et les heaumes clairs et luisants
et vit le vert et le vermeil reluire
contre le soleil et l’or et l’azur et l’argent,
si lui fut moult très bel et gent.

Et dit: Biaux Sire Dieu,
merci ce sont anges qui je vois ci.
Et vrai or ai-je moult péché,
qui dit que c’était des diables.
Ne me dit pas ma mère fable
qui me dit que les anges sont
les plus belles choses qui sont,
Hors Dieu qui est plus bel que tout.

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

« Holy » Kaamelott & Holy Grail: en attendant la sortie au cinéma

kaamelott_serie_televisee_humour_alexandre_astier_roi_arthur_episode_inedit_detournement_fan_artSujet : humour, Kaamelott, Alexandre Astier, série télévisée, série culte, Saint  Graal,   légendes arthuriennes, roi Arthur. comédie, médiévalisme,
Période : moyen-âge central pour le roman arthurien, haut moyen-âge pour la légende.
Auteur : Alexandre  Astier
Distribution :   CALT production, M6
Médias : détournement affiche cinéma

Bonjour à tous,

N_lettrine_moyen_age_passionous vous proposons aujourd’hui un peu de détente à la façon Kaamelott, en tirant encore partie du temps qui nous est laissé avant que ne sorte le premier opus de la trilogie sur grand écran. Nul besoin de préciser que nous sommes, là encore, bien plus dans le médiévalisme que dans le moyen-âge réaliste, et bien plus dans l’humour contemporain que dans l’humour médiéval au sens propre.

kaamelott_serie_televisee_cinema_monty_python_sacree_graal_alexandre_astier_non-sens_humourQuoiqu’il en soit, avant la date tant attendue par des millions de fans impatients, et dont il n’est pas impossible que ce petit cachottier d’Alexandre Astier (oui non je sais, c’est un peu familier, je l’ai senti en le disant) nous la taira jusqu’à la sortie effective du film en salles, voici donc une digression et une affiche de cinéma totalement imaginaire, certainement très loin d’ailleurs de ce que nous réserve le premier long métrage de l’auteur de la série culte autour du Saint Graal et du roi Arthur. Ceux qui connaissent bien les Monty Python et leur Holy Grail ne manqueront pas de reconnaître l’inspiration plutôt marquée de ce détournement.

kaamelott_holy_grail_saint_graal_humour_affiche_cinema_detournement_alexandre_astier_hommage_Monty_Python

B_lettrine_moyen_age_passionien sûr, il s’agit là encore d’un clin d’oeil et d’un hommage rendu à la série française, en l’inscrivant dans l’univers de référence des Monty Python et de leur Holy Grail.  En 75, le film fit l’effet d’une bombe et l’on a quelquefois du mal à se souvenir du souffle et du ton nouveau que les six comédiens britanniques amenaient alors dans les salles. Dans l’Angleterre conservatrice, l’impertinence de cette bande qui osait tous les contre-pieds et passait tous les sujets au crible de leur humour déjanté faisait aussi débat et divisait; difficile en tout état de cause, de demeurer indifférent.

Si l’absurde et le non-sens sont au rendez-vous dans Kaamelott, à travers de nombreux dialogues et situations, sans faire d’échelle et pour des raisons ne serait-ce que culturelles, on ne peut pas pour autant  comparer point par point  l’humour présent dans la série télévisée avec les délires très british des Monty Python qui faisaient, par exemple, courir le roi Arthur à pied sur un rythme kaamelott_monty_python_sacree_graal_non-sens_humourde noix de coco pour simuler le bruit de son cheval ou qui faisaient encore intervenir des cars de police pour arrêter les frais, dans un anachronisme totalement assumé.

L’anachronisme est aussi présent dans Kaamelott et c’est même un moteur humoristique dont Alexandre Astier use à de nombreuses reprises, mais s’il joue allègrement avec le non sens et s’aventure, on peut même le dire, bien plus loin que de nombreuses oeuvres comiques françaises sur les rives de l’humour british (et de son sens du non-sens), il y a indéniablement aussi, dans son écriture, une vraie touche de comédie française « classique » dans les situations. Par ailleurs, n’importe quel anglais mis en face de la série vous le dira, ça n’arrête pas de lever le ton et de s’engueuler dans Kaamelott, ce qui est perçu, semble-t-il, outre manche, comme « typiquement »  français.

Au delà des différences évidentes, pour qui aime les Monty Python et leur humour, on ne peut s’empêcher pourtant de voir une vraie forme de filiation entre cette version française d’Alexandre Astier autour de la « Matière de Bretagne » comme la définissait  Jean Bodel et la version des joyeux drilles anglais. Dans les deux cas, il s’agit bien de revisiter de manière légère et totalement décalée une oeuvre sérieuse, sans pour autant considérer que l’humour n’est pas une affaire à prendre au sérieux.

D’ailleurs, l’auteur de Kaamelott lui-même ne cache  pas son admiration pour les comiques anglais  et nous reprenons ici, en guise de conclusion,  ses propres mots, tirés d’un interview qu’il donnait en 2013, au journal Le Progrès, dans le cadre du Festival Lumière.

Qu’est ce qui rapproche les Monty Python de Kaamelott ?

kaamelott_monty_python_sacree_graal_alexandre_astier_non-sens_humour« Je dirais qu’il y a quelque chose de l’ordre de la bienveillance paternelle. Pour nous, la mythologie, la légende arturienne, l’ancien testament sont à tout le monde, ce sont des matières faites pour être triturées. La légende arturienne est un mur et chacun met sa brique, y compris George Lucas avec « Star Wars ». Les Monty peuvent déconner, mais ils ne sont jamais pris en défaut de respect, c’est ça que j’aime chez eux. Ma scène préférée de » Sacré Graal », c’est quand le châtelain dit aux deux gardes de surveiller la chambre de son fils. Ça dure un quart d’heure parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’on leur demande. Le fait qu’au cinéma, des auteurs aient consacré plusieurs minutes d’écran utile à deux mecs qui ne comprennent pas, pour moi, ça a été une véritable révélation. C’est l’essence même de la comédie. »
Alexandre Astier, propos recueillis par François Monnet, Le progrès

Vous aurez noté au passage les géniales illustrations de Terry Gilliam qui émaillent cet article. En réalisation, comme en animation, ses créations ont amené une touche unique dans les productions télévisuelles comme cinématographiques des Monty Python.

Pour retrouver tous nos articles au sujet de Kaamelott, suivez ce lien.

En vous souhaitant une belle journée!

Fred
Pour moyenagepassion.com

« L’ardente passion, que nul frein ne retient, poursuit ce qu’elle veut et non ce qui convient. » Publilius Syrus  Ier s. av. J.-C

Kaamelott au cinéma : Détente, humour et concours cover Facebook

kaamelott_serie_televisee_humour_alexandre_astier_roi_arthur_episode_inedit_detournement_fan_artSujet : humour, Kaamelott, Alexandre Astier, série télévisée, série culte, Saint-Graal,   légendes arthuriennes, roi Arthur. comédie, médiévalisme,
Période : moyen-âge central pour le roman arthurien, haut moyen-âge pour la légende.
Auteur : Alexandre  Astier
Distribution :   CALT production, M6
Médias : détournement, humour, cover Facebook
Groupe Facebook : Kaamelott au Cinema

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionu titre de nos facéties infographiques et/ou humoristiques autour de la série Kaamelott, nous avons le plaisir ici d’annoncer que le groupe Kaamelott au Cinéma, qui est, à ce jour, sur Facebook, le plus grand groupe de fans de la série télévisée culte d’Alexandre Astier, arbore désormais une nouvelle cover de notre crû, que voici :

kaamelott_serie_tele_trilogie_cinema_Alexandre_Astier_cover_facebook

Un concours avait, en effet, été lancé dans le courant du mois de juillet pour élire la cover facebook qui rencontrerait le plus de succès auprès des membres et c’est donc (sûrement sous l’effet de la boisson) une de nos créations qui à été choisie. Nous en sommes, pour tout dire, ravis et en profitons donc pour la partager ici et pour vous indiquer aussi, au passage, les adresses utiles pour rejoindre ce groupe sur  Facebook  et même récemment sur Twitter.

Kaamelott au Cinéma sur Facebook – sur Twitter

Qu’est-ce que c’est encore
que cette co…rie d’oeufs mimosa?

minuteConcernant l’allusion aux oeufs mimosa présente sur la cover et pour donner quelques clés à ceux qui seraient passés à côté de l’info, autour de la mi-juin, Alexandre Astier répondait sur son twitter à un fan qui se disait impatient de voir la suite (très attendu) de Kaamelott  au Cinéma:  « Minute, ça  se fait pas comme des oeufs mimosas ». (voir image ci-contre)

Dans un souci d’information, nous avions, à cette occasion, relayé l’information sur notre page FB Autour de Kaamelott et même rédigé un billet spécial pour décortiquer la nouvelle. Vous allez peut-être me dire « y en a qui n’ont vraiment pas grand chose à gratter! » et je vous répondrai que, sans tout à fait être en mesure de vous donner tort, j’ai vu de mes yeux vus des journalistes d’organes de presse officiels et de renom user de l’encre pour bien moins que ça.

Quelques autres créas autour de Kaamelott

Dans la foulée et pour rester dans le sujet, nous vous présentons quelques autres covers que nous avions réalisées à l’occasion de ce concours.

Kaamelott_trilogie_cinema_alexandre_astier_facebook_actualite_arthur_morgane_meneagant_lancelot

Arthur_logres_excalibur_alexandre_astier_kaamelott_au_cinema

Kaamelott_trilogie_cinema_alexandre_astier_facebook_actualite_

kaamelott_cinema_alexandre_astier_cover_facebook   kaamelott_cinema_legendes_arthur_graal_alexandre_astier

kaamelott_trilogie_dates_actualite_cinema_sortie_alexandre_astier_arthur

kaamelott_cinema_serie_tele_actualite_trilogie_alexandre_astier_escalibur_roi_arthur

kamelott_au_cinema_actualites_alexandre_astier_cover_facebook

Et encore deux de plus pour le fun.

kaamelott_trilogie_cinema_humour_sortie_actualite

kaamelott_cinema_cover_humour_facebook_actualite

Pour retrouver tous nos articles sur la série kaamelott c’est ici.

En vous souhaitant une belle fin de semaine!

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes

Une danse médiévale à la rencontre de Tristan et Yseut et du manuscrit ancien ms 2542

enluminure_legendes_arthuriennes_tristan_tournoi_medieval_combat_chevalier_Ms_fr_189_bibliotheque_geneveSujet : musique, danse médiévale, poésie, amour courtois, lyrique courtoise, roman arthurien.
Période : moyen-âge central
Auteur : Anonyme
Titre : Nota danse médiévale
Manuscrit : MS 2542, Manuscrit de Vienne.
Interprètes : Alla Francesca, Brigitte Lesne & Pierre Hamon.
Album : Tristan et Yseut (2004)

Bonjour à tous,

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour débuter cette journée, voici un peu de musique du moyen-âge avec une Nota, danse médiévale de cour à tempo modéré, voisine de la Ductia. Cette pièce est issue d’un album tout entier dédié aux célèbres aventures amoureuses de Tristan et Yseult que nous devons à l’ensemble Alla Francesca. Pour la réalisation de cette production, les artistes de cette excellente formation furent directement inspirés, à leur habitude, par un codex ancien et cet article nous donne l’occasion de vous en parler: il s’agit du Manuscrit de Vienne.

Enluminure tiré du roman de Tristan en prose, manuscrit de Vienne, MS 2542, v. 1300
Enluminure tiré du roman de Tristan en prose, manuscrit de Vienne, MS 2542, v. 1300

Le roman de Tristan en prose et
Manuscrit de Vienne ms 2542

I_lettrine_moyen_age_passion copiasemble que les experts en codicologie aient eu quelques difficultés à se mettre d’accord sur la datation du ms 2542, conservé à la Bibliothèque National de Vienne en Autriche, encore connu sous le nom de Manuscrit de Vienne. Les avis ont oscillé entre les débuts du XIVe siècle (1300) et le milieu du XVe (1456), la confusion venant du fait qu’un feuillet unique de l’ouvrage provient du XVe. Aujourd’hui, on peut, sans grand risque se enluminure_legendes_arthuriennes_tristan_yseult_combat_chevalier_Ms_fr_189_bibliotheque_geneverésoudre à trancher que le ms 2542 date bien de 1300.

Tristan en prose roman arthurien, enluminure du Ms fr 189, Bibliothèque de Genève (XVe siècle)

Quoiqu’il en soit et du point de vue de son contenu, il reste qu’il appartient au corpus des légendes arthuriennes puisqu’il est un des nombreux roman en prose en provenance du moyen-âge central contant  les aventures de Tristan et Yseut, après leur « réincorporation » dans le corpus arthurien. Les versions originales de ce texte sont en général datées de 1230 et bien qu’en prose, le roman contient 17 lais et poésies musicales annotées qui s’inscrivent dans la continuité de  la lyrique courtoise et interviennent au fil du récit. Ce sont ces lais qui ont inspiré l’album de la formation Alla Francesca dont la pièce du jour est extraite.

Sauf erreur de notre part, il ne semble pas pour l’instant que ce manuscrit ait été digitalisé et si c’est le cas, il n’est, en tout cas, pas encore disponible à la consultation en ligne, ce qui vous explique, au passage, que certaines des enluminures utilisées ici n’en soient pas issues mais proviennent d’un autre manuscrit, conservé lui à Genève: le Ms Fr 189.

enluminure_legendes_arthuriennes_tristan_yseult_desespoir_amour_courtois_Ms_fr_189_bibliotheque_geneveTristan en prose Yseut se languit de Tristan, enluminure du Ms fr 189, Bibliothèque de Genève (XVe siècle)

A noter qu’à partir de 1987, c’est ce ms 2542 ou Manuscrit de Vienne qui a servi de base et de référence à une édition en neuf tomes du roman de Tristan en Prose sous la direction de l’historien et essayiste Philippe Ménard, aux éditions Droz de Genève. C’est d’ailleurs de ce dernier que nous tenons pour vrai que ce manuscrit est bien daté de 1300 et non du XVe siècle. Tout cela étant dit, place à la danse !

Une nota médiévale par Alla Francesca

Alla Francesca et les lais lyriques
courtois de  Tristan & Yseut

C_lettrine_moyen_age_passionette nota  fait l’ouverture de l’album Tristan et Yseut de la formation Alla Francesca, sorti en 2004. En plus des lais de Tristan tiré du manuscrit de Vienne, dont ils nous régalent dans cette production, sur laquelle nous aurons assurément l’occasion de revenir, ils y ont ajouté quelques danses et estampies médiévales qui viennent ponctuer l’album.

musique_danse_medievale_nota_alla_Francesca_album_Tristan_Yseut_moyen-age_central

musique_poesie_medievale_formation_alla_francesca_ethnomusicologie_moyen-age_centralDans cet album comme dans les autres, la formation Alla Francesca se situons ici autant dans l’Art musical que celui de la restitution savante. Il y a dans la démarche un véritable parti-pris « ethno-musicologique » et l’ambition de retraduire et de resituer au mieux la musique médiévale dans son contexte historique. Au delà de la « simple » interprétation des partitions et de la pratique des instruments, tout cela se fait au moyen de l’étude des codex, textes, documents en manuscrits d’époque, des enluminures mais encore des pratiques actuelles d’instruments anciens de par le monde.

Retrouvez plus de pièces interprétées par  Alla Francesca et plus d’information sur cet excellent ensemble spécialisé tout particulièrement sur le répertoire médiéval.

En vous souhaitant une excellente journée.
Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Kaamelott, humour : ma petite bibliothèque imaginaire autour de la série télévisée d’Alexandre Astier

kaamelott_serie_televisee_humour_alexandre_astier_roi_arthur_episode_inedit_detournement_fan_artSujet : humour, Kaamelott, Alexandre Astier, série télévisée, série culte, lectures, quête du Graal,   légendes arthuriennes, roi Arthur. comédie, médiévalisme,
Période : moyen-âge central pour le roman arthurien & haut moyen-âge pour la légende.
Auteur : Alexandre  Astier
Distribution :   CALT production, M6
Médias : détournement, humour

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionujourd’hui, nous partageons un peu d’humour façon Kaamelott avec quelques créations et lectures imaginaires inspirées, au fil de l’eau, par la série télévisée d’Alexandre Astier. Inutile donc de chercher ces livres dans le commerce, ils sont totalement fictifs et vous ne pourrez les trouver sur les rayonnages d’aucun libraire. D’ailleurs et les fans de Kaamelott le savent bien, à quelques exceptions près, la grande majorité des personnages de la série est censée ne pas savoir lire et encore moins écrire.

kaamelott_serie_televisee_legendes_arthuriennes_perceval_de_galles_franck_pitiot_humour_detournement_lecture
l’encyclopédie des jeux du pays de Galles par Perceval le Gallois (Franck Pitiot), façon Kaamelott
kaamelott_serie_televisee_legendes_arthuriennes_alexandre_astier_lancelot_thomas_cousseau_humour_detournement_lecture kaamelott_serie_televisee_legendes_arthuriennes_alexandre_astier_dame_mevanwi_caroline_ferrus_humour_detournement_lecture
 Lancelot du Lac (Thomas Cousseau)  Dame Mevanwi (Caroline Ferrus)
 kaamelott_serie_televisee_legendes_arthuriennes_alexandre_astier_guethenoc_serge_papagalli_pecore_humour_detournement_lecture  kaamelott_serie_televisee_legendes_arthuriennes_alexandre_astier_roparzh_pecore_gilles_graveleau_humour_detournement_lecture
 Guethenoc (Serge Papagalli)  Roparzh (Gilles Graveleau)
 kaamelott_serie_televisee_legendes_arthuriennes_alexandre_astier_leodagan_lionnel_astier_humour_detournement_lecture  kaamelott_serie_televisee_legendes_arthuriennes_alexandre_astier_nicolas_gabion_bohort_humour_detournement_lecture
 Léodagan (Lionnel Astier)  Bohort de Gaunes (Nicolas Gabion)

kaamelott_serie_televisee_legendes_arthuriennes_alexandre_astier_roi_arthur_humour_detournement_lecturePour des lectures plus sérieuses sur la série, vous pouvez consulter l’article suivant: Kaamelott : lectures, conferences et colloques, du rire intelligent au service des légendes Arthuriennes.

Les créations postées ici sont entièrement originales. Vous pouvez les retrouver ainsi que de nombreuses autres sur notre page Facebook Autour de Kaamelott (Kaamelottcreas).

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Humour : Kaamelott en attendant la trilogie au Cinéma

kaamelott_cinema_trilogie_humour_alexandre_astier_news_infos_serie_culteSujet : humour, Kaamelott, Alexandre Astier, trilogie, cinéma, actualité, série télévisée, série culte.
Période : moyen-âge central et haut moyen-âge
Auteur original: Alexandre  Astier
Distribution :   CALT production, M6
Média : détournement

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionllez ! Nous postons aujourd’hui  une petite création graphique supplémentaire autour de la série télévisée Kaamelott pour détendre les fans et les faire patienter en attendant la trilogie au cinéma.

Que le bon roi Arthur (Alexandre Astier) nous pardonne s’il tombe dessus par hasard et, pour le paraphraser, qu’il n’y voit aucune malice, mais avec le temps qui passe, la tentation était trop grande pour y résister. J’en profite d’ailleurs pour faire passer cette ânerie graphique maintenant parce qu’à mon avis, justement, le premier opus ne va vraiment pas tarder et il n’y aura pas besoin d’attendre 30 ans comme cet image le suggère; quelques signes donnés sur twitter par l’auteur lui-même, il y a encore à peine deux mois, l’indiquent.

kaamelott_cinema_trilogie_mysterieux_roi_arthur_lancelot

A_lettrine_moyen_age_passionu passage pour les utilisateurs ou aficionados de Facebook, vous pouvez retrouver toutes nos créations graphiques originales et des informations sur la série Kaamelott et l’actualité de ses acteurs ici: Page Facebook « autour de Kaamelott ».

Pour ceux qui aiment aussi échanger dans le cadre de groupes FB, n’hésitez pas à rejoindre le groupe Kaamelott au Cinéma. Avec plus de 60 000 personnes inscrites, c’est sans doute, à ce jour, un des groupes les plus actifs autour de la célèbre série télévisée d’Alexandre Astier.

Une fois dit tout cela, et de vous à moi, l’idée de deux anciens de plus de 80 printemps qui s’amuseraient à rejouer à leur manière des scènes de Kaamelott m’enchanterait totalement.

Une belle journée à tous.

Fred
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Kaamelott, épisode inédit, le script : Merlin et Elias, une colère gratinée

kaamelott_cinema_trilogie_humour_alexandre_astier_news_infos_serie_culteSujet : humour, détournement, série télévisée, légendes arthuriennes, Kaamelott, Alexandre Astier, comédie, série culte, Merlin, Elias, druide, enchanteur, script. médiévalisme.
Période : moyen-âge central et haut moyen-âge
Auteur original: Alexandre  Astier
Distribution :   CALT production, M6
Média : détournement, épisode inédit hommage.

Bonjour à tous,

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour égayer votre journée, voici le script d’un épisode inédit écrit en hommage à la série télévisée Kaamelott. Du même coup, nous postons à nouveau la vidéo/audio qui va avec.

Nous sommes, ici, à quelque distance du flamboyant ou même quelquefois plus obscur et inquiétant Merlin des légendes arthuriennes classiques et de son côté, Elias n’en faisait pas partie puisqu’il est une pure création d’Alexandre Astier.

Elias est affairé dans le laboratoire à préparer une potion quand Merlin, entre, trempé jusqu’aux os.

Elias : Tiens, vous êtes là vous?

Merlin : Bin oui chuis rentré plus tôt. I s’est mis à pleuvoir des trombes de flotte. Du coup forcément ça a écourté le rassemblement.

elias_bruno_fontaine_enchanteur_kaamelott_serie_televisee_humour_alexandre_astier_fan_artElias : Non mais vous avez bien fait. A vos âges avancés des fois, une ptite ondée, un ptit coup d’froid ça a vite fait de se compliquer… D’autant que sur les quarante druides, j’imagine qu’il y en avait pas un d’foutu de contrer une petite averse…

Merlin : Oh ça va l’ironie hein… Non, mais c’est dommage par contre, y avait du beau monde cette fois.

Elias : Ah bin racontez, j’m’en voudrais de louper ça.

Merlin : Y a un druide qu’était venu d’Armorique pour faire une démonstration de cueillette de gui. Une nouvelle technique. Le type i lance sa serpette d’une certaine manière et tac ça coupe la plante directement dans les hauteurs. Y a plus qu’à se baisser pour la récupérer au sol. Même plus besoin de monter dans l’arbre! Bon là i s’est loupé et i s’est un peu coupé le bout du doigt avec la serpette mais en principe i réussit à chaque coup! I parait que c’est drôlement impressionnant!

Elias : Effectivement ça à l’air oui… Et dans la série des trucs révolutionnaires, à part le jonglage, y avait des trucs utiles ou pas? ²Non parce que là bon…

Merlin : Non pas cette année, mais bon avec la pluie si ça se trouve ça allait venir. On peut pas savoir.

Elias : J’ai ma petite idée quand même…

Merlin : Oui, oh ça va; Non mais sinon, y avait aussi un druide avec un corbeau apprivoisé. Le gars y jetait un croûton de pain en l’air . Et bin croyez moi, si vous voulez, à chaque coup presque l’oiseau arrivait à les rattraper. il ratait en moyenne qu’un coup sur deux. Ah, ça vous la coupe ça hein !

merlin_jacques_chambon_enchanteur_kaamelott_serie_televisee_humour_alexandre_astier_fan_artElias : Ah bin, c’est sur avec un truc de clodo pareil, si le mec tend la main après, si ça se trouve on lui jette un petite pièce…

Merlin : C’est ça moquez-vous, Mossieur Elias, Vous d’toute façon, sorti d’votre magie…

Elias : Ah non mais croyez pas que je sois pas impressionné. Des vieux barbus qui pique niquent dans les sous bois et qui ont encore l’énergie de s’occuper l’esprit avec des petits numéros plutôt que de rester dans leur hutte auprès du feu a manger leur soupe, moi je suis admiratif..

Merlin : Oh et puis ça commence à suffire hein!. Respectez un peu les traditions ancestrales ou sinon ça va se mettre de travers.

Elias : Non mais sinon, j’y pense, si vous avez le temps, y a une araignée là dans le coin du plafond entraînez-vous donc à lui faire attraper des mouches crevées en vue du prochain rassemblement. Avec ça vous risquez de tout déchirer, non?

Merlin : Bon !  Cette fois vous l’aurez voulu! vous direz pas que vous l’avez pas cherché.

Elias : Oh? Sérieux? Et vous allez faire quoi?

Furieux Merlin sort un parchemin de sous sa robe et crie avant de le dérouler :

Merlin : SORT DE FOUDRE! Va y avoir de l’Elias grillé! Vous allez moins faire votre mariole, c’est moi qui vous le dit !

Elias : Vous ? Un sort de Foudre? Non mais Allez y, j’attends de voir..

Merlin relit à voix basse le parchemin, mais visiblement rien ne se passe.

kaamelott_serie_televisee_humour_alexandre_astier_roi_arthur_episode_inedit_detournement_fan_artElias : Bon bin qu’est ce qui se passe ça vient ou quoi? Vous lancez votre truc. J’ai pas la journée moi !

Merlin : Non mais c’est bon je me suis gouré en fait

Elias : Bin c’est quoi alors? Boule de feu, Sort de Froid? Paralysie? allez y,quoique ce soit maintenant que vous avez piqué ma curiosité. J’m’en voudrais de rater ça.

Merlin : Non mais c’est rien, j’vous dis. Remettez vous donc a vos ptites affaires et arrêtez d’enquiquiner l’monde.

Elias : RHoooo i veut même pas le dire.

Merlin : Non mais c’est à la fin on s’est échangé des trucs…

Elias : Bon mais qu’est-ce que c’est ? Allez-y dites le.

Merlin : C’est une recette de gratin de courge.Voila ! Vous êtes content !

Elias : Oh oh oh, un gratin de courges.. Remarquez j’rigole mais on sait pas, suivant dans quel plat vous y mettez, lancé bien fort ça peut avoir son p’tit effet. Bon bien sûr faut compter le temps de cuisson…

NOIR

Merlin : Bon bin, du coup maintenant que je l’ai sous la main, vaut autant l »préparer…

Elias : En tout cas vous quand vous vous mettez en colère, c’est drôlement impressionnant. La prochaine fois si je vous pousse un peu plus, vous pensez que vous pouvez nous faire aussi griller une ou deux saucisses dans la foulée?

Merlin : Zuuuuuuttttteuuuuuuu !

_________________________

Pour voir d’autres articles sur le sujet des deux enchanteurs de Kaamelott, Merlin (Jacques Chambon) et Elias (Bruno Fontaine) :
Merlin le boulet et Elias le fourbe – La colère de Merlin en vers

En vous souhaitant une très belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes