Archives par mot-clé : haut moyen-age

Société de production recherche figurants : période, Ve siècle, Huns, guerriers et tribus barbares

Sujet : figurants, tournage, documentaire historique, Ve siècle, haut moyen-âge, mondes barbares, huns.

Bonjour à tous,

E_lettrine_moyen_age_passionn vue d’un documentaire historique, une société de production parisienne recherche des troupes de reconstituteurs historiques spécialisées.

annonce-reconstituteurs-recherche-figurants-documentaire-historique_haut-moyen-age-barbaresLa période ciblée est le Ve siècle et les compagnies attendues doivent être issues des tribus de guerriers barbares de cette période, préférablement les Huns.

Pour cette figuration, les intervenants devront disposer de leurs équipements (armures, vêtements, etc…) et être en situation de restituer des savoir-faire d’époque.

Si vous êtes intéressés, merci de nous contacter. Merci de prendre en compte le fait que cette annonce est sérieuse et s’adresse à des reconstituteurs déjà spécialisés sur la période concernée. Le documentaire dont il est question sera diffusé sur une grande chaîne.

Cordialement.

Fred F
Pour moyenagepassion.com

A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

Kaamelott au cinéma : début de tournage imminent pour le premier volet de la trilogie

kaamelott_integrale_dvd_serie_televisee_coffret_humour_legendes_arthuriennes_GraalSujet : Kaamelott, humour, série télévisée,  trilogie, cinéma, tournage, légendes arthuriennes,  quête du Graal, Heroic Fantasy, médiéval-fantastique, comédie.
Période : haut moyen-âge à  moyen-âge central,
Auteur : Alexandre Astier

Bonjour à tous,

O_lettrine_moyen_age_passionn sentait bien, depuis quelque temps, que le tournage du premier opus très attendu de Kaamelott au cinéma se précisait.  A l’occasion de divers programmes et d’interviews récents,  Alexandre Astier l’auteur de la célèbre série télévisée avait, en effet, laissé échapper quelques allusions confirmant que le projet  allait s’engager bientôt.

« Début de tournage dans quelques jours »

Comme il aime souvent à le faire, c’est par l’intermédiaire des réseaux sociaux qu’il vient donc d’annoncer, hier, la bonne nouvelle aux fans des Légendes Arthuriennes à la française. A en juger par les nombreux commentaires, retweets et partages qui ont suivi, sur Facebook et Twitter, tous s’en montrent déjà ravis.

Avec près de 10 ans d’attente, les difficultés juridiques des origines, suivies par quelques faux départs de communication, finissaient par donner, un  peu, au projet des allures de légende. Force est de constater pourtant que si quelques « mécréants » finissaient par se décourager, la fan base, dans son ensemble,  continuait de tenir bon, en répondant présente à chaque appel de l’auteur. On se souvient notamment des longues files d’attente devant la Fnac de Lyon, à l’occasion d’une séance de dédicace qu’Alexandre Astier avait donné en décembre dernier, pour la sortie du coffret de l’Intégrale de la série ou même encore de son passage très remarqué au Festival d’Angoulême, début 2018, pour le lancement du Tome 8 de la BD Kaamelott : « L’Antre du Basilic« . La presse avait même parlé, à cette occasion, de « Marée humaine » !

Bref, pour y revenir, la nouvelle de ce départ de tournage est de taille et risque de valoir à l’auteur de Kaamelott une nouvelle avalanche de questions de la part de toute la presse. Y répondra-t-il ?  Rien n’est moins sûr. Connaissant son goût de la surprise et cette salutaire tendance qu’il cultive à n’être jamais là où on l’attend, il pourrait bien être enclin à n’en dire guère plus jusqu’à nouvel ordre, et choisir de se réfugier, à nouveau, dans le silence.

kaamelott_trilogie_cinema_annonce_officielle_tournage_legendes-arthuriennes

Si le démarrage du tournage est donc bien confirmé pour ce début 2019, à en juger par les « Htags » utilisés, la sortie du film semble, pour l’instant, prévue pour 2020. Au vue de la mer de dunes postée par l’auteur avec l’annonce, les grands espaces seront au rendez-vous. Va-t-il tirer quelques passages de cette nouvelle aventure Kaamelottesque du côté des références moyen-orientales ? Mystère. On ne sait pas non plus s’il a retouché les scenarii qu’il a déclaré avoir écrits depuis quelques années déjà, ni si le ton qu’il adoptera sera plus proche des premiers opus non-sensiques de la série, ou plutôt voisin des derniers livrets qui n’étaient pas exempts d’une certaine gravité. Quoiqu’il en soit, sachons nous contenter de cette heureuse nouvelle et souhaitons-lui bonne chance pour ce nouveau défi de réalisation !

Asterix au box office

Rappelons également qu’en 2018, Alexandre Astier s’est vu confier la réalisation d’un nouvel Asterix, au scénario cette-fois totalement original et écrit de sa plume :  « Le Secret de la potion Magique ». Le film d’animation faisait suite à « Asterix et le domaine des Dieux » sorti en 2014 et qui avait connu un franc succès. Très bien accueilli par le public, ce deuxième film, réalisé une nouvelle fois, avec la complicité de Louis Clichy a déjà dépassé depuis sa sortie, début décembre,  les 13 millions d’entrées au box office et il est toujours à l’affiche.

Retrouvez tous nos articles sur la série Kaamelott au lien suivant.

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

Passion reconstitution : approche d’une armure viking du haut moyen-âge

prince_noir_arts_militaires_armure_reconstitution_historique_moyen-age_XIIIe_siècleSujet : armure médiévale, équipement, histoire vivante, reconstitution historique, armure viking
Période : haut moyen-âge, Xe siècle
Média : vidéo documentaire
Auteur :   Ola Onsrud  (chaîne youtube)

Bonjour à tous,

N_lettrine_moyen_age_passionous partageons, aujourd’hui, un nouveau vidéo documentaire produit par Ola Onsrud. A l’occasion d’un article précédent ( voir  passion histoire vivante :  revêtir une armure du XIVe siècle ), nous vous avions déjà touché un mot de ce passionné d’histoire médiévale d’origine norvégienne qui s’efforce de restituer au plus près les armures, armes et même parfois les armoiries de guerriers et chevaliers nordiques du haut moyen-âge au moyen-âge tardif.

Du point de vue méthodologique, ce reconstituteur chevronné prend sa tâche très à cœur en épluchant consciencieusement les manuscrits anciens et les ouvrages les plus sérieux sur la question, mais en visitant également, au besoin, les églises datant de la période médiévale et les gisants des chevaliers, princes ou puissants que l’on peut encore y trouver.

Une armure viking du Xe siècle

Dans cette vidéo publiée, il y a déjà quelque temps, sur sa chaîne youtube, il nous invitait à la découverte de la tenue d’un homme du nord et d’un viking du haut moyen-âge et particulièrement du Xe siècle.

Limites de la reconstitution

camail_armure_casque_viking_moyen-ageComme le dit lui-même, par ailleurs, Ola Onsrud, recréer très fidèlement et précisément une armure viking du Xe siècle relève de la gageure. Les sources sont peu nombreuses, souvent incomplètes et laissent libre champ à certaines interprétations. De fait, certains détails peuvent toujours être sujets à débat entre experts de la question. Faut-il privilégier, comme il a été fait dans cette vidéo, un camail d’armure en forme de capuche qui recouvre entièrement la tête et le cou ou plutôt lui préférer un simple couvre-nuque que l’on attachait directement au casque et qui permettait de protéger le cou, voir la partie inférieure du visage ? Sans doute retrouvait-on ce dernier de manière plus commune au Xe siècle. De la même façon dans le courant de ce même siècle et du suivant, l’usage des casques comprenant une visière en métal cerclant les yeux et permettant de les protéger ainsi que le nez, semble avoir eu tendance à se généraliser (voir photo ci-dessus).

L’armure, marque de pouvoir et de privilèges

Bien entendu, sauf à inclure l’usage de pièces glanées pendant les raids ou confisquées à la faveur des batailles, il faut encore ajouter que de telles armures n’étaient pas le lot de tous les vikings mais plutôt celui des plus prestigieux. De nombreux guerriers de base devaient, quant à eux, se contenter de combattre avec des protections bien moins sophistiquées et onéreuses.

Ci copassion_reconstitution-historique_armure_viking_monde_medieval_angus-mc-bridentre  détail d’une illustration de Angus Mc Bride : Vikings contre Carolingiens. (Osprey Publishing)

Quoiqu’il en soit, nous avons ici une base sérieuse pour approcher le sujet. Inutile donc d’y chercher l’ombre de quelques casques à cornes, nous sommes loin des fantasmagories hollywoodiennes qui, dans les débuts du 7e art et quelquefois même jusqu’à très récemment, se souciaient autant de réalisme que de l’an quarante.

En vous souhaitant une très belle  journée.

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Harald et le Trésor d’Ignir : une BD à la croisée de l’Heroic fantasy et des mondes vikings

medieval-fantastique_heroic-fantasy_vikings_bandes-dessinees_bamboo-editionsSujet : Bande dessinée, médiéval fantaisie, légendes nordiques, vikings, aventure médiévale, heroic fantasy, fantastique.
Période : Haut moyen-âge, VIIIe siècle
Auteur : Matthieu Brivet et Antone Brivet
Titre : Harald et le Trésor d’Ignir
Maison d’édition : Bamboo Edition.
Date de sortie : janvier 2019

Bonjour à tous,

C_lettrine_moyen_age_passione mois-ci, dans le domaine de la Bande dessinée Heroic fantasy à destination plus particulière de la jeunesse, la maison d’édition Bamboo nous propose le premier opus d’un bel album autour du monde viking et des légendes du Nord.

Une aventure viking
sur toile de fond médiéval-fantaisie

monde-viking_heroic-fantasy_legendes-nordiques_bande-dessinee_moyen-age_harald_004_sSigné de la plume de Matthieu Brivet, avec des illustrations et une mise en couleur d’Antoine Brivet, l’album a pour titre Harald et le Trésor d’Ignir.

L’histoire se range résolument sous le signe de l’aventure dans un univers médiéval-fantastique assumé. Elle se passe quelque part autour du haut moyen-âge et du VIIIe siècle et on y croisera dragons des mers, trésors et gemmes extraordinaires, mais encore magie runique et légendes nordiques, dans une course poursuite haletante et pleine de rebondissements.

Le « pitch »

Après que les vikings aient tenté de s’attaquer au trésor du terrible dragon des mers Ignir et notamment à son bien le plus précieux, une gemme aux pouvoirs incommensurables, la bête furieuse lancera une malédiction à l’encontre de Dagmar, le chef des vikings. Si le bien n’est pas restitué au plus vite à la créature, ce dernier périra. De
fait, le sort, à peine prononcé, ses jours sont déjà comptés mais les monde-viking_heroic-fantasy_legendes-nordiques_bande-dessinee_haut-moyen-age_001_shommes du Nord ne peuvent restituer au dragon ce qu’ils ne possèdent pas. De mystérieux pillards, en provenance d’une civilisation inconnue les ont, en effet, devancés et ont subtilisé la pierre précieuse. Pour sauver le chef viking d’une mort certaine, Harald, son jeune fils, prendra la tête d’une trépidante expédition sur les mers et à travers les landes, à la poursuite des fuyards.

Avec de belles planches et une superbe mise en couleur, Harald et le Trésor d’Ignir propose une agréable bouffée d’évasion. Si son récit n’a pas la prétention du réalisme historique et demeure bien plus un voyage au sein de l’imaginaire nordique, peut-être cet album suscitera-t-il chez certains la curiosité d’aller creuser d’un peu plus près la culture des ancêtres des normands, pour faire la part du réel et de l’imaginaire.

monde-viking_heroic-fantasy_legendes-nordiques_bande-dessinee_haut-moyen-age_002_s

monde-viking_heroic-fantasy_legendes-nordiques_bande-dessinee_haut-moyen-age_003_s

Les éditions Bamboo

Spécialisée dans la Bande dessinée tout public, la maison d’édition Bamboo a le vent en poupe. Fondée en 1993 par Olivier Sulpice et Henri Jenfèvre, elle a, depuis, développé de nombreuses collections dans des domaines aussi variés que la BD réaliste, le sport, l’humour, l’éducation ou même encore le manga. Du point de vue de son lectorat, Bamboo a réussi le pari de séduire un large public, qui va de la jeunesse à des publics plus adultes, et inclut même le lectorat féminin. Avec plus de 25 ans d’existence, elle compte, dans ses collaborations, près de 150 auteurs et elle propose aujourd’hui un ample catalogue  d’albums.

monde-viking_heroic-fantasy_legendes-nordiques_bande-dessinee_haut-moyen-age_005_s

A noter qu’en 2016, Bamboo Edition a même racheté la revue mythique Fluide Glacial. Fondée dans le courant de l’année 75 par Marcel Gotlib, Alexis et Jacques Diament, le magazine a fait, depuis les années 80-90, les beaux jours d’une longue liste d’illustrateurs humoristiques et talentueux. On pourra citer, entre autres noms, Carali, Edika, Foerster, Binet et ses Bidochons, ou encore Tronchet et son impayable Jean-Claude Tergal.

Visiter le site officiel des éditions bamboo –
Le lien vers l’album chez Bamboo  –  chez Amazon

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes