Archives par mot-clé : monuments historiques

Les bâtisseurs médiévaux : des maîtres Compagnons au service du patrimoine et de la restauration

metiers_anciens_batisseurs_chantier_medieval_restauration_patrimoine_construction_moyen-ageSujet : bâtisseurs médiévaux, métiers anciens, construction médiévale, passion, restauration, patrimoine, Compagnons du tour de France, monde médiéval, engin de chantiers médiéval, compagnie médiévale
Période : Moyen-âge à nos jours
Site web : bâtisseurs-medievaux.fr

Bonjour à tous,

D_lettrine_moyen_age_passionans un moyen-âge central qui s’urbanise et qui voit s’édifier un nombre impressionnant de monuments dont certains gigantesques entre châteaux, maisons fortes ou donjons, fortifications urbaines, halles de marché, ponts et installations portuaires, églises, cathédrales et même encore abbayes et monastères, les métiers et, un peu plus avant, les corporations de bâtisseurs demeurent une point névralgique du développement. Elles sont constituées de nombreux corps de métiers qui peuvent être attachés à des villes, mais qui sont, bien souvent aussi, itinérants et qui viennent renforcer de leur main d’oeuvre et de leur expertise les divers chantiers qui s’ouvrent ici ou là, au gré des opportunités, sur les terres de la France médiévale. Entre taille de pierre, forge et fabrication d’outils, de cordage, la confection d’enduits, les travaux de couverture, de charpente et encore tous les métiers autour des bois de construction, la chantier_medievale_corporation_batisseurs_metiers_construction_restauration_moyen-ageréalisation d’ouvrages médiévaux est un théâtre fourmillant de mille savoir-faire et techniques dont il faut, hélas, constater que certains se sont même perdus, faute de traces écrites.

Détail miniature, construction de la Cathédrale de Saint-Denis, Ms Français 2609, Grandes Chroniques de France (XVe) BnF, Dept des manuscrits

A travers les siècles pourtant, nul ne peut rester indifférent face à l’échelle et au nombre des réalisations ou face encore à la somme d’expériences mise en oeuvre dans les édifices de pierre profanes comme religieux du monde médiéval. Si, pour paraphraser Geoges Duby,  le Moyen-âge est un peu notre « Far West », ses chantiers, par l’ampleur et la magnificence de leurs prouesses, ne sont pas sans évoquer par certains côtés, quelques réalisations pharaoniques de l’Egypte antique. Gigantisme, majesté, flèches et tours qui se tendent vers le ciel comme pour tutoyer Dieu de plus près, le moyen-âge est peuplé de symboles divins, seigneuriaux ou régaliens mais c’est aussi le règne de la transcendance, un temps partagé et collectif dans lequel commencer une oeuvre ne garantissait pas toujours de la voir terminer durant une vie d’homme.

Pascal Waringo, maître artisan Compagnon passionné de construction médiévale

engins_chantier_construction_medievale_batisseurs_compagnons-tour-de-France_moyen-ageCompagnon du tour de France, Pascal Waringo est un passionné de bâti et de constructions anciennes, de l’époque médiévale à la renaissance. Primé à plusieurs reprises par ses pairs pour ses travaux et ouvrages de restauration, ce maître artisan de longue date, digne représentant de l’excellence du compagnonnage en matière de savoir-faire,  est à l’initiative de la création d’un certain nombre de structures entrepreneuriales ou associatives. Leur vocation ? Intervenir pour la sauvegarde et la restauration des bâtiments d’époque mais aussi promouvoir les techniques de constructions médiévales, en sensibilisant le public le plus large, autour de ces sujets.

Interventions :  sauvegarde, nettoyage
& restauration de bâtiments anciens et classés

Côté chantier et patrimoine,  c’est la SNRB, Société de construction et de restauration qui chapeaute les travaux de réfection et de sauvegarde. En plus de vingt ans, elle est déjà intervenue sur un grand nombre de monuments historiques classés et la renommée de son fondateur a même dépassé les frontières puisqu’il compte parmi les trois experts mondiaux à avoir été mandatés sur le chantier restauration_batiments_monuments_classes_moyen-agede la Forteresse médiévale de Ozark, aux Etats-Unis : lancée en 2009, cette expérience, directement inspirée du Château Guédelon de Michel Guyot,  consiste à bâtir ex-nihilo et aux moyens des techniques d’époque, un château fort du XIIIe siècle, en plein coeur de l’Arkansas.

Au sujet de Guédelon , profitons-en pour mentionner ici que Pascal a compté parmi les tout premiers experts à être attachés au projet. Au delà de son intervention sur l’étude préalable, il a même œuvré sur certains aspects du chantier naissant, techniques de prise de mesures anciennes, premières  cages à écureuil, c’est même lui qui a dessiné le plan de la belle cheminée de la salle d’accueil et de la boutique, à la proportion dorée.

Au titre des chantiers expérimentaux d’envergure, on retrouve encore ce véritable pionnier en matière de techniques de construction médiévale en expert éclairé sur l’ambitieux projet de Montcornelles dans l’Ain, (voir Montcornelles, une cité médiévale du XIVe sort de terre)

chantier_restauration_batisseurs_construction-medievale_passion_moyen-age

Pour revenir aux interventions de la SNRB dans le domaine de la sauvegarde du bâti et du patrimoine ancien, ouvrages de maçonnerie, taille de pierre et tous les métiers autour de la restauration ancienne n’ont plus guère de secrets pour le maître compagnon, même si chaque nouveau chantier est toujours pris comme un défi à relever. Ici, l’art côtoie toujours la technique et le plus grand respect du patrimoine guide chaque geste. A force d’expériences et de recherches, la SNRB a d’ailleurs mis au point des interventions uniques en leur genre dans le domaine de la restauration, dont notamment une technique de réparation de voûtes, en passe d’être brevetée.

Etudes, conseils et diffusion

Dans le prolongement de cette société d’intervention, un cabinet a été mis en place: le RCP, comité pour la recherche, le conseil et la pédagogie sur les techniques médiévales de construction.

engins_chantier_construction_medievale_batisseurs_moyen-ageAnimé là encore par Pascal Waringo entouré d’une équipe d’experts pluridisciplinaires, ce bureau d’études a vocation à assister les acteurs du patrimoine (publics ou privés) dans le montage de leurs projets de restauration. Au titre de ses missions, il prend également sa part active dans la diffusion des techniques de construction médiévale auprès d’un plus large public. Dans ce cadre, l’organisme accompagne les acteurs touristiques en charge de bâtiments historiques dans la mise au point d’animations ou de visites spécialisées autour de ses sujets de prédilection, mais il organise aussi divers expositions et conférences dans le domaine du bâti médiéval.

« Du moyen-âge à nos jours »: une troupe
au service de la pédagogie et du divertissement

Pour couvrir des aspects encore plus ludiques et pédagogiques de toutes ces activités, une véritable compagnie médiévale a même été créée. Elle a pour nom Les bâtisseurs médiévaux. Depuis une vingtaine d’années, elle propose ses animations aux quatre coins de France mais elle s’exporte aussi au delà des frontières, sur les terres d’Europe. Cette troupe, pas comme les autres, se déplace même avec ses engins de chantiers médiévaux minutieusement engin_chantier_medieval_batisseurs_moyen-age_sreconstitués et remontés sur site pour l’occasion. Elle propose ainsi de recréer sous les yeux du public et sur tout site désireux de l’accueillir, l’effervescence et les savoir-faire que l’on pouvait trouver sur un véritable chantier médiéval. Les démonstrations s’étendent à un large nombre de métiers et d’activités : de la charpente à la corderie en passant par la géométrie et la prise de mesure, l’utilisation des engins, bien sûr et encore le montage des structures nécessaires à la construction.

Du point de vue des engins présentés et des activités, la troupe s’est même diversifiée puisqu’elle s’est attelée, en plus de la réalisation de cages à écureuil, nacelles et autres roues à échelons qu’on retrouvait sur les chantiers d’époque, à la reconstitution d’engins militaires de siège ou défensifs du moyen-âge:  bricoles, trébuchets ou autres pierrières qu’elle propose à l’exposition ou à la location.

Pour plus d’informations sur l’ensemble de ces activités, voir :
Batisseurs-medievaux.fr –  FB officielConférences & expositions 

Articles   et ouvrages d’intérêt
autour de la construction médiévale :

Pour alimenter votre curiosité sur le sujet de la construction au moyen-âge et des chantiers médiévaux, nous vous invitons également à consulter les articles suivants :

Une Conférence de l’historienne médiéviste Cécile Sabathier sur les chantiers médiévaux en milieu urbain

Un article sur l’Aventure de Château Guédelon.

Côté lecture, voici quelques romans d’aventure qui touchent de près le sujet du chantier médiéval et le font revivre dans le détail : 

Les pierres sauvages de Fernand Pouillon
La Cathédrale de la Mer de Ildefonso Falcones
Les Piliers de la terre de Ken Follet

Enfin, vous trouverez dans notre catégorie sur les châteaux forts et l’architecture médiévale, nombre d’éléments complémentaires sur toutes ces questions.

En vous souhaitant une excellente journée

Frédéric F
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

Le Château de la Barben, monument historique classé et joyau de Provence

heraldique_blason_armoirie_chateau_barben_provenceSujet : site d’intérêt, châteaux, forteresses médiévales, architecture médiévale.
Lieu : Château de la  Barben, La Barben
Département : Bouches-du-Rhône, région PACA.

N_lettrine_moyen_age_passioniché à quelques lieues de Salon-de-Provence, le château de Barben a la réputation d’être l’un des plus beaux de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Bâti sur un piton rocheux, le site fut probablement un haut lieu de défense, dès le moyen-âge central. Les premières mentions d’un Castrum et d’une occupation militaire datent, en effet, du XIe siècle.

Devenu durant le moyen-âge tardif, la propriété du « roi René », René 1er d’Anjou, qui s’était installé dans le courant du XVe siècle dans la région d’Aix en Provence, il passa bientôt à la main de la célèbre famille provençale des Forbin qui le conserva pendant plus de cinq siècles, en en prenant grand soin.

chateau_de_la_barben_histoire_medievale_provence_site_interet

Au cours de son histoire, l’édifice connut de nombreux réaménagements et les vestiges de son architecture défensive médiévale y côtoient aujourd’hui le luxe et l’agrément des plus beaux palais renaissants. Situé au coeur d’un domaine de plus de 300 hectares, il compte, avec ses dépendances un espace habitable dépassant les 5000 m². Avec des intérieurs vertigineux au beau mobilier d’époque, il s’enorgueillit encore de magnifiques jardins classés, réalisés de la main même du célèbre Le Nôtre.

Étonnamment, ce fantastique monument historique où viennent se croiser des siècles d’Histoire et d’architecture médiévale et renaissante a dû jardin_le_notre_chateau_de_la_barben_provence_histoire_medievaleattendre 1984 pour être classé. Il le fut à l’initiative des propriétaires privés qui, depuis les années soixante, ont la lourde charge de son maintien et sa conservation.

En dehors de ses Médiévales (la « petite » dédiée aux enfants dont notre article suivant fait l’objet et les plus grandes de mai), le château propose, à l’année, une pléthore d’animations historiques et des visites guidées animées et colorées. Il se loue aussi pour les événements spéciaux (mariages, anniversaires, conventions, etc) et dispose encore de belles chambres d’hôtes pour qui désirerait réaliser le rêve de dormir au sein des murs d’un château et de se prendre, le temps d’une nuit ou de quelques-unes, pour un noble de Provence ou un proche du Roi René. L’expérience en serait d’autant plus grande que, depuis ses hauteurs, le lieu offre d’imprenables vues sur son environnement naturel.

Pour plus d’informations : Site web du château – Page Facebook 

En vous souhaitant une belle journée.
Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-Age sous toutes ses formes.

Une belle reconstitution 3D pour le château-fort anglais de Corfe

mondes_3D_virtuels_rue_médiévale_unity_3D_jeux_videosSujet  : château-fort, lieu d’intérêt, reconstitution 3D, vidéo, architecture médiévale, Guillaume le Conquérant, monument historique, patrimoine anglais.
Période  : Moyen-âge central (XIe siècle)
Lieu :  Château de Corfe (Dorset, île de Purbeck, Angleterre)

Bonjour à tous,

V_lettrine_moyen_age_passion copiaoilà quelque temps que nous n’avions pas publié un article sur un édifice et château-fort médiéval, et c’est un reconstitution très réussie à l’aide de technologies de pointe en matière de 3D qui nous en fournit aujourd’hui l’occasion.

Cette fois, il s’agit d’un château anglais, celui de Corfe. Situé dans le Dorset sur la péninsule de Purbeck, à la pointe sud de l’Angleterre,  avant son occupation normande, le site et sa belle élévation auraient été occupés par des saxons. On prête la construction de cet édifice défensif à Guillaume le Conquérant, dans le courant du XIe siècle. Il est d’ailleurs considéré comme un des plus anciens châteaux fort anglais de cette époque à avoir été construit, dès le départ et partiellement, en pierre et non en terre et en bois comme de nombreuses autres châteaux à mottes ou mottes castrales de cette période.

architecture_medievale_chateau-fort_corfe_angleterre_reconstitution_maquette_3D_moyen-age_centralPar la suite, le château de Corfe est demeurée forteresse royale anglaise jusqu’au milieu du XVIe siècle et plus précisément en 1572, date à laquelle il fut cédé par la couronne au lord chancelier Christopher Hatton, pour changer à nouveau de main jusqu’à l’aube de la révolution anglaise. Durant les XIIe et XIIIe siècles, ce  beau château-fort connut un certain nombre d’aménagements par ses différents monarques successifs. dont la construction de son donjon, l’aménagement de sa cour intérieure et encore diverses autres opérations de restauration ou de renforcement sur ses ouvrages défensifs. Au début du XIIIe siècle, il servit encore de prison royale, de garde du trésor et même d’entrepôt militaire, c’est dire si l’on comptait alors sur la fiabilité de son architecture défensive.

Plus tard, dans le courant du XVIIe siècle, il fut un des derniers bastions des partisans de la royauté et du roi Charles 1er et fut assiégé par les Parliamentarians puritains farouches défenseurs du parlement anglais contre la couronne. Ils finirent d’ailleurs par faire tomber le château et ordonnèrent qu’il soit démantelé. Il le fut pratiquement complètementDe fait, aujourd’hui d’un édifice témoin du moyen-âge central, il est devenu également  un des symboles encore débout de la révolution anglaise.

Comme nombre d’autres monuments historiques du patrimoine anglais, le château de Corfe est actuellement géré par le National Trust qui y organise les visites et finance le maintien de ses vestiges.


Les technologies 3D au service
de l’architecture médiévale et de l’Histoire

Pour en revenir à la vidéo qui accompagne cet article, bien qu’assez courte, elle permet bien de se représenter l’édifice tel qu’il se présentait encore dans le courant du XVe siècle. D’un grand réalisme et d’une très belle qualité d’intégration (sur le site réel), elle démontre bien tout l’intérêt et l’apport des technologies 3D pour approcher de manière réaliste l’architecture médiévale. Ajoutons encore qu’elle a été réalisée dans le cadre d’un projet de fin d’études par l’infographiste  Ciprian Selegean, alors étudiant en animation digitale et 3D de l’université de Porthmouth. Le moteur de modélisation utilisé ici  était le très puissant software Maya d’Autodesk.

En vous souhaitant une belle journée.

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.