Archives de catégorie : Jeux vidéo et espace ludique

Depuis l’invention des premiers jeux vidéo, le monde médiéval a été une source d’inspiration pour de nombreux éditeurs. Moyen-âge réaliste ou médiéval fantasy, avec des dizaines et des dizaines de titres, tous les genres y sont représentés : aventure, action, exploration d’obscurs souterrains et donjons, FPS, RPG, MMORPG, et, bien sûr, des titres d’anthologie dans le domaine de la stratégie, de la construction (sandbox) ou de la gestion. Cette rubrique leur est dédiée.

Medieval Total War : stratégie militaire et batailles médiévales épiques

Vidéo d’une bataille médiévale épique entre l’ost française et anglaise*

* Ne vous laissez pas arrêter par le fait que la première tirade du chevalier n’est pas traduite en français, ce n’est pas nécessaire pour comprendre ce qui se joue dans cette video.

Jeu video : Medieval Total War et Medieval Total War II.
Editeur : Creative Assembly
Distributeur : Activision
Type : stratégie/action; jeux de stratégie au tour par tour et tactique en temps réel.

Sujet : Batailles médiévales épiques du moyen-âge
Période : de 1080 à 1530
Lieu : Europe, Afrique du Nord, Moyen-Orient
Date de sortie : 2002, 2006, collector donc.

La série Total War

M_lettrine_moyen_age_passionélange de stratégie et de batailles de terrain tactiques, la série Total war a connu son premier succès en 2000 avec le jeu Shogun Total War. Depuis la société Creative Assembly a développé et sorti de nombreux titres ayant pour objectif de faire revivre de grandes batailles stratégiques et historiques depuis Rome, jusqu’à Attila et même encore plus récemment l’univers médiéval fantastique de Warhammer.

bataille_medievale_epique_moyen_age_passionDe fait, ce concept Total War a rencontré un grand succès auprès des amateurs de batailles épiques et de jeux de stratégie militaires et de conquête, sur fond de réalisme historique. Dans les titres qui nous intéressent particulièrement ici, il faut relever Medieval Total War sorti en 2002 et Medieval Total War 2 en 2006. Chacun des titres proposera à son tour des extensions.

moyen-age_bataille_epique_jeu_video

Medieval Total War (1)

12 factions jouables, 8 présentes sur le terrain mais non jouables.

bataille_medievale_epique_jeu_video_total_warLa carte de campagne se partage entre vingt factions dont douze sont jouables. La stratégie se fait au tour par tour avant de passer en mode action ou bataille le cas échéant. Une fois les options stratégiques choisies, les batailles pourront alors se résoudre en 3D et sur le terrain. En terme de gestion, en dehors de la force pure et dure, il est également possible d’utiliser la religion ou la diplomatie.

Le territoire de chaque faction et les factions présentes, dépendent de la période historique choisie en début de partie : haut Moyen Âge le Moyen Âge central ou le bas Moyen Âge tardif. A la sortie de l’opus un de Medieval Total war,  les journalistes ont notamment salué l’exactitude de sa trame historique.

En 2003, une extension appelée « Invasion Vikings » sortira proposant une campagne plus spécifique qui aura pour théâtre les îles Britanniques et la Scandinavie et se déroulera entre 793 et 1066.

Medieval Total War 2

bataille_medievale_epique_jeu_videoLe jeu vous propose le choix entre  17 factions, d’Europe occidentale
et orientale, ainsi que du Proche-Orient, avec comme objectif de bâtir votre propre empire à travers l’Europe, l’Afrique du Nord et le Moyen Orient.

Une extension offrant quatre campagnes supplémentaires et de nouvelles factions, sortira en 2007: « Total War Kingdoms »

Editeur et Batailles épiques filmées

bataille_epique_moyen_age_siege_chateau

V_lettrine_moyen_age_passion copiaéritable plus, l’éditeur permet la réalisation de véritables petits films sur les scènes d’action et l’on trouve sur youtube de nombreux exemples de ce type de vidéos. Celle que nous partageons en début d’article vous permettra de vous en faire une idée.  Trés beau travail d’édition, cette vidéo donne une excellente idée de ce à quoi peuvent ressembler les batailles de Médiéval Total War.  Epique à n’en pas douter!

S’il fallait être tatillon, nous dirions qu’il y a peut- être un peu trop de belles armures, notamment sur l’infanterie. Au vue du coût des armures en métal complète, heaume inclus, à la période médiévale, on a, en effet, un peu du mal à imaginer des milliers d’hommes à pied tous suréquipés de la sorte.  On manque donc certainement un peu de ces troupes de mercenaires, de guerriers ou encore de routiers qui se joignaient aux batailles et aux différentes osts à la faveur des opportunités ou du plus offrant.

bataille_medievale_armure_infanterie_chevalier

Reste que l’effort est louable et l’essai transformé, la bataille est épique et les blasons et armures, autant que les harnachements sont totalement somptueux.

En bref

chevalier_moyen_age_passion_medievalePar goût personnel n’étant pas fan du moteur de jeu Total War et n’ayant pas pour être honnête passé des heures dessus, il faut bien reconnaître qu’à ce jour il reste encore le seul à permettre d’offrir des batailles rangées avec des milliers d’hommes en environnement 3D.  Graphiquement réussi, les jeux de cette série offrent aussi une profondeur qui en garantit la durabilité pour les amateurs du genre. Un ou deux mécréants et néanmoins amis de ma connaissance ont blanchi de sérieuses nuits avec cette série et ils ne sont pas les seuls. Je sais qu’ils se reconnaîtront.

Fred
Pour moyenagepassion.com

Jeux video sur le moyen-âge, Batailles médiévales, Réconstitution historique

Châteaux forts & Architecture médiévale défensive : hourds, mâchicoulis et bretèches

chevalier_bayard_architecture_chateau_medievale_moyen-age_passion
« Il n’y a point de place faible, là ou il y a des gens de cœur »
Pierre de Terrail de Bayard  (1476 – 1524)
Citation médiévale du célèbre chevalier sans peur et sans reproche.

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour aborder l’architecture médiévale et les systèmes de défense essentiels des châteaux forts que sont les hourds, les mâchicoulis et bretèches, voici une autre de nos vidéos,  réalisée  à l’aide du moteur du Jeu Medieval Engineers.

En dehors de ses tours défensives, de ses hauts murs, ses pont-levis ou ses élévations (qu’elles soient naturelles ou de pierre), en dehors même des archères ou meurtrières qui offrent aux défenseurs la possibilité de tirer sur les assaillants en restant à couvert, au moyen d’arcs longs ou à l’arbalète, minimisant ainsi leurs chances d’être vus ou touchés, il existe, dans l’architecture des châteaux forts et forteresses, d’autres mécaniques de défense passive qui permettent d’ouvrir des angles supplémentaires sur les pieds de murailles ou les portes, et de les défendre avec plus d’efficacité.

hourd_defense_chateau_fort_moyen_age

Ces systèmes de défenses sont plusieurs ordres : les hourds, les mâchicoulis et les bretèches.  Dans les trois cas, ils procèdent d’ouvertures  verticales qui permettent des tirs plongeants ou des jets de liquides ou d’objets sur les assaillants arrivés au pied des murailles ou devant les portes du château ou de la forteresse. Dans les trois cas encore, ces systèmes défensifs ménagent une couverture au défendeur, de façon à ce qu’il puisse tirer ou jeter des choses sur les assaillants sans être lui-même fortement exposé à leurs possibles représailles. Qu’ils se tiennent sur des murs droits ou de corbeilles à créneaux, l’objectif des hourds et des mâchicoulis reste donc toujours le même, améliorer la visibilité sur les pieds de murs ou de tours et offrir un couvert propice à la défense du bâtiment.

Les Hourds : histoire & définition

hourd_defense_chateau_medievale_moyen_age

Les hourds sont en bois. On trouve les premières traces de leur présence ou, en tout cas, de leur mention, dans l’ouvrage de Jules César « commentaires sur la guerre des gaules ». On a donc la certitude que les romains les connaissaient, même s’il est difficile de les dater précisément.

On a émis l’hypothèse que les hourds n’étaient montés qu’en temps de guerre et ôtés en temps de paix. On les trouve sur les hauts des murailles, le long des chemins de ronde, ou en haut des corps de garde et des porteries, mais aussi sur le haut des tours défensives qu’ils ornent des leurs merveilleuses boiseries. Dans ce dernier cas, comme ils sont aussi, souvent, les supports de toitures, il semble peu probable qu’on se soit pris de l’idée de les démonter, sauf à s’assurer que les années de paix allaient durer; nul doute qu’on ne le faisait pas dans les régions où les conflits perduraient entre seigneuries ou entre territoires frontaliers. Avec le temps, ces installations de bois ont été peu à peu supplantées par les mâchicoulis qui sont des trous et des ouvertures ménagés directement dans les corbeilles de pierre qui soutiennent les créneaux; le défenseur bénéficie alors de l’abri des créneaux et le dispositif a l’avantage d’être plus solide que les hourds de bois et surtout moins inflammable.

* sur la photo ci-dessus, prise à Carcassonne, les hourds reconstitués par l’architecte Eugène Viollet-le-Duc en 1850 .

Les Mâchicoulis & Bretèches

machicoulis_breteche_architecture_medieval_histoire_chateau_fort

Avec l’évolution des engins de siège et spécialement l’avènement des trébuchets dans le courant du douzième siècle  – engins redoutables, capables de propulser à grande vitesse dans les airs et contre les murailles des châteaux des blocs de pierre pouvant peser plus de 140 kilos -, la résistance des hourds se trouvait fortement compromise. De fait, progressivement, au fil du XIIIe XIVe siècle, les mâchicoulis sont venus s’y substituer. Jusque tard dans le temps et même s’ils n’avaient plus la même fonction défensive, on a tout de même souvent laissé les anciens hourds en place en haut des tours défensives, justement parce que, comme nous le disions plus haut, les toitures reposaient sur eux.

machicoulis_architecture_defensive_moyen_age_passion

breteche_architecture_medieval_defensive_moyen_age_passionComme les mâchicoulis, (photo ci-dessus) les bretèches sont également en pierre et sont ménagées le long des murs, pour protéger une porte ou même un angle de mur ou de muraille. (photo à gauche).


Survivance de ces systèmes de nos jours

Comme le bois est périssable, la majorité des hourds n’a pas traversé le temps, certains ont été entretenus et les bois remplacés et sont encore visibles, d’autres ont été reconstitués totalement. Il faut savoir qu’à la période où les hourds étaient populaires, on pouvait en observer, pas uniquement sur les tours de garde ou les murailles des châteaux, mais également sur les églises ou même sur les bâtiments ou fermes qui se situaient dans des zones fortement exposées ou  conflictuelles.

hourds_moyen_age_meuse_egliseOn trouve encore aujourd’hui sur le territoire français et, notamment, dans la Meuse, des églises qui ont conservé ou pris soin de leur hourd.

hourds_moyen_age_fortification_meuse_eglise

architecture_defensive_hourds_moyen_age_meuse architecture_defensive_hourds_moyen_age

Quant aux mâchicoulis ou aux bretèches, on peut encore les observer dans les châteaux en pierre d’époque quand les œuvres de restauration des siècles précédents ne les ont pas détruits ou simplement bouchés.

Dans le courant du XVe siècle, avec l’avènement de l’artillerie lourde et la recentralisation des pouvoirs autour d’un roi et d’une armée forte, les guerres changeront. Graduellement, les châteaux passeront alors de châteaux forts et bâtiments défensifs à palais d’agrément et de prestige, on trouvera pourtant, encore, dans ces nouveaux édifices élevés à la gloire de leurs princes ou de leurs rois, des traces de bretèches mais elles ne seront plus alors que décoratives, comme en hommage à leurs ancêtres de pierre et aux châteaux forts.

Voilà, mes amis, un peu d’informations sur ces systèmes de défense et sur l’architecture médiévale défensive.

Une excellente journée à tous.

Frédéric EFFE.
moyenagepassion.com
A la découverte du monde du moyen-âge sous toutes ces formes.

Medieval Engineers : tous dans le bac à sable pour construire des châteaux

medieval_engineers_jeux_video_moyen_age
Medieval Engineers : un jeu vidéo sur le moyen âge

Titre : MEDIEVAL ENGINEERS
Editeur :
Keen Software
Type de jeu : construction et architecture médiévale, siège de château, etc…
Environnement : médiéval réaliste
Mode : Solo, bac à sable, sandbox créatif ou survie et multiplayer

V_lettrine_moyen_age_passion copiaoilà enfin un jeu qui va vous transporter en plein coeur du moyen-âge et vous permettre, après une prise en main rapide, de pouvoir construire vos propres châteaux et forteresses, et plus encore.

Le château de Bodiam recrée avec le jeu vidéo Medieval Engineers
Le château de Bodiam recrée avec le jeu vidéo Medieval Engineers
Un château du Moyen- âge crée avec le jeu vidéo Medieval Engineers
Un château du Moyen- âge crée avec le jeu vidéo Medieval Engineers

De nombreuses pièces sont disponibles dans « medieval engineers », sans parler d’une communauté relativement active qui crée autour du moteur du jeu des mods* additionnels. Le jeu se passe dans un environnement 3D, architecturé sur une technologie voxel. Vous pouvez donc non seulement construire châteaux et forteresses avec force pont-levis, créneaux, tours défensives et autres hourds ou mâchicoulis, mais vous pourrez également agir sur les reliefs de la carte en creusant des douves, en créant de montagnes, des souterrains ou des mines, à l’envie.

Voici la vidéo de présentation du jeu par la société keen software:

TUTORIEL DE PRISE EN MAIN 

Voici un petit tutoriel  de prise en main maison pour vous présenter un peu Medieval Engineers et sa boîte à outils.

BAC A SABLE MAIS PAS SEULEMENT!

Mode Survie/Mode créatif

Outre le fait de pouvoir créer vos forteresses en mode bac à sable, Medieval Engineers vous permet également de jouer en mode survie en récoltant les ressources nécessaires à vos constructions (bois, pierre) et en devant, bien sûr, vous alimenter pour survivre. Les sous-bois sont nantis de nombreuses baies et champignons pour vous permettre de le faire.

Barbares en vue!

Si vous le souhaitez, vous pourrez également mettre à l’épreuve vos capacités de survie et la résistance de vos constructions médiévales en faisant face à des hordes de barbares qui viendront vous défier,  par vagues successives.

Mode Multi

Le mode multiplayer vous permettra de jouer en mode survie mais propose également un mode Siège médiéval (Castle Siege) dans lequel vous pourrez défendre ou attaquer des forteresses à grand coups d’engins de siège, de masse ou encore d’arbalète.

INTEGRITE STRUCTURELLE

medieval_engineers_jeux_videos_medieval

Casse réaliste des bâtiments et intégrité structurelle font une grande différence dans ce jeu puisque, si vous activez ces options, vous devrez construire vos bâtiments en respectant certaines contraintes logiques et mécaniques pour qu’ils tiennent debout!

EN BREF

S_lettrine_moyen_age_passioni vous êtes de ceux qui sont restés sur leur faim sur les jeux de la série Stronghold, sortis il y a maintenant quelques années, attendant vainement qu’un autre jeu graphiquement acceptable donne le change, Medieval Engineers devrait vous combler.

Reproduction de château Montbrun à l'aide de Medieval engineers
Reproduction de château Montbrun à l’aide de Medieval engineers

Bien que ce jeu vidéo soit encore en Alpha, ce qui a l’avantage de le rendre accessible à petit prix et le désagrément de devoir un peu essuyer les plâtres par moments, la société Keen Software l’actualise chaque semaine avec des nouveautés ou des corrections. La communauté autour du jeu est aussi relativement active pour un titre qui n’a que quelques mois. Pour les fans de « modding »*, il y a donc aussi de quoi s’amuser. Il faut dire que Keen Sotfware a déjà, à son actif, le jeu vidéo Space Engineers qui a rencontré un grand succès; une partie de cette communauté faisant déjà confiance à la petite société d’édition tchèque a, naturellement, accordé sa confiance à Medieval Engineers.

forteresse_medievale_moyen_age_medieval_engineers

Esthétiquement, l’environnement est convaincant, gère les modes jour/nuit, le brouillard, mais pas encore le climat, et même si l’on aimerait quelques blocs en plus mais aussi voir l’eau « procédurale » débarquer dans le jeu (elle n’est pas encore disponible et il faut se contenter pour l’instant d’eau statique), on parvient à passer des heures agréables en explorant les modes créatifs ou survie pour des forteresses qui, au final, peuvent être très réussies pour peu qu’on y passe un peu de temps.

medieval_engineers_catapulte_engin_siege_moyen_age

En plus des blocs statiques de pierre ou de bois (planches, toits, murailles, créneaux, arches, portes et fenêtres, etc…), le jeu vous propose également des outils dynamiques permettant de faire des pièces mécaniques assez élaborées :  rotors, poulies, rouleaux de corde, ressorts, roues, crochets, pales de moulin, etc… Avec tout cela, vous pourrez créer sans problème, pont-levis et autres mécaniques ou engins de levage mais aussi, bien entendu, engins de siège, catapulte etc… Bonne nouvelle, les trébuchets et leur force de propulsion impressionnante sont aussi disponibles.

Bon jeu donc!

Fred
moyenagepassion.com

* Modding :  le modding consiste à installer en plus du noyau d’un jeu videos de petits programmes additionnels (les « mods »)visant à l’améliorer, voir même le modifier. Dans le cas de médiéval engineers, comme dans le cas de nombreux autres jeux vidéos, les mods sont développés par la communauté de joueurs gravitant autour du jeu.