Archives par mot-clé : Jehan de Lescurel

« Amours , trop vous doi cherir » et la belle courtoisie de Jehannot de Lescurel

manuscrit-enluminure-medievale-roman-de-fauvel-francais-146-moyen-ageSujet :   musique médiévale, chanson médiévale, amour courtois, trouvère, compositeur médiéval,     français 146, vieux -français, langue d’oïl,
Période :   moyen-âge, XIIIe, XIVe siècle
Auteur : 
   Jehannot   (Jehan)   de Lescurel
Interprètes    : Ensemble  Gilles Binchois
Album  :   Fontaine de Grace,  , Virgin Classics 1991/92.

Bonjour à tous,

N_lettrine_moyen_age_passionous partageons, à nouveau, aujourd’hui, un peu de la poésie courtoise du trouvère   Jehan de Lescurel. On se souvient que cet auteur-compositeur médiéval n’a laissé comme legs qu’un peu plus d’une trentaine de pièces, toutes centrées sur l’amour courtois.   chanson-medievale-amour-courtois-jeannot-de-lescurel-moyen-age-central-manuscrit-ancien-sOn les a retrouvées annexées à un manuscrit  daté des débuts du XVe siècle et  contenant une copie du roman de Fauvel.

Référencé MS français 146, l’ouvrage est conservé à la Bnf  et consultable en ligne ici sur Gallica. On peut aussi retrouver ces  chansons médiévales retranscrites dans  une graphie plus moderne, dans un livre de 1855, signé d’Anatole de Montaiglon :   Chansons, ballades et rondeaux de Jehannot de Lescurel, poète du XIVe siècle.  L’ouvrage papier a été réédité en 2010 chez Nabu Press.

Du point de vue de leur écriture musicale, les compositions de Jehannot de Lescurel le placent à la transition des dernières trouvères et des premiers compositeurs de l’Ars Nova.

L’Ensemble Gilles Binchois  à la découverte de Jehan de Lescurel

Jehan de Lescurel – Fontaine de Grace (Ballades, virelais et rondeaux)

En 1991, sous la direction de Dominique Vellard, l’Ensemble médiéval Gilles Binchois  enregistrait un album entièrement consacré à   l’œuvre de Jehan de Lescurel.   Pas moins de vingt pièces du trouvère y étaient ainsi proposées, entre lesquelles on pouvait  découvrir deux versions de la chanson du jour : une vocale  et instrumentale (présentée ci-dessus) et une autre uniquement instrumentale.

jehan-lescurel-amour-courtois-moyen-age-chanson-medievale-gilles-binchois-albumPour en savoir plus sur cet album, nous vous invitons à consulter la page qui lui est dédiée sur Amazon. Il s’y trouve, en effet,  toujours à  la vente, mais en plus du format CD, le format MP3 est aussi disponible ce qui offre l’avantage de pouvoir pré-écouter les pièces pour s’en faire une idée. A toutes fins utiles, en voici le lien : Jehan de Lescurel – Fontaine de Grace (Ballades, virelais et rondeaux)

« Amours, trop vous doi cherir »
dans le vieux français de Jehan de Lescurel

Bien qu’en langue d’oïl, la pièce du jour ne présente pas de grandes difficultés de compréhension. Nous ne vous donnons donc que quelques clés de vocabulaire qui devraient suffire à l’appréhender. Du point de vue du contenu, c’est donc une pièce courte d’amour courtois qui s’occupe à mettre en valeur l’éternelle contradiction dans laquelle le fin amant courtois se tient pris, entre espoir et inconfort, ou encore entre joie et tristesse.


Amours , trop vous doi cherir
Et haïr com anemie ;
Souvent me faites palir
Et fremir par vo mestrie (1) :
Puis, par promesse d’aïe   (2),
Me rapaiez (3)   en pou d’eure :
Aussi souvent chans et pleure.

(1)   mestrie : maistrie, autorité, puissance  –   (2)   aïe :  de aidier, aide, secours –   (3)   rapaier : apaiser


En vous souhaitant une  belle journée.

Frédéric EFFE.
Pour Moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-âge sous toutes ses formes