Tous les articles par Frédéric EFFE

L’histoire des couleurs par Michel Pastoureau: du Vert empoisonné au Vert salvateur

conference_monde_medieval_couleurs_du_moyen-age_vert_michel_pastoureauSujet : couleur, symbolique, anthropologie, histoire médiévale, histoire des couleurs.
Période : de l’antiquité à nos jours
Livre : « Vert, Histoire d’une Couleur » (2013)
Auteur : Michel Pastoureau
Média : émission radio, livre, « conférence »
Titre : « Des goûts et des couleurs : le vert»
Radio : France Culture, « Hors Champs », Laure Adler

Bonjour à tous,

N_lettrine_moyen_age_passionous reprenons aujourd’hui le fil du cycle d’entretiens proposés par France-Culture et Laure Adler, autour de Michel Pastoureau et son histoire des couleurs. Après le bleu, le rouge et le noir, c’est donc au tour du vert d’être passé au crible par l’Historien, couleur dont il confesse, par ailleurs, qu’elle est depuis toujours sa préférée. Là encore et à son habitude, l’historien dépassera de loin la dimension sensorielle et perceptive de son objet d’étude – Le vert -pour le mieux cerner dans sa dimension historique et l’approcher de manière culturelle, symbolique et anthropologique.

« La couleur n’est pas seulement un phénomène physique et perceptif ; c’est aussi une construction culturelle complexe, rebelle à toute histoire_couleur_vert_michel_pastoureau_historien_medieviste_conference_programme_radio_interviewgénéralisation, sinon à toute analyse. Elle met en jeu des problèmes nombreux et difficiles. (…) La couleur est d’abord un fait de société. Il n’y a pas de vérité transculturelle de la couleur, comme voudraient le faire croire certains livres appuyés sur un savoir neurobiologique mal digéré ou – pire – versant dans une psychologie ésotérisante de pacotille. »
Michel Pastoureau, Communication 2005, Académie des Beaux-Arts

Stigmates : d’une instabilité chimique
à une ambivalence symbolique

Couleur emblématique et sacrée de l’Islam, il semble que le vert ait connu un destin plus houleux et moins consensuel du côté de l’occident antique et médiéval. Est-ce la présence dans le colorant dont on use pour la produire d’un poison, le vert de gris, qui histoire_couleurs_vert_michel_pastoureau_livres_conferences_videosl’explique ou même  les difficultés en teinture, une fois le vert obtenu, de le maintenir et de le faire durer? Sans doute cela a-t-il pu y contribuer.

Même si le fait n’épuise pas, à lui seul, l’Histoire symbolique de cette couleur à travers les âges et les réserves qu’on a pu émettre sur son usage, notamment dans le champ du textile et du vêtement, il demeure fascinant de penser que la difficulté de le fixer chimiquement ait pu en faire une couleur dont on s’est souvent défié et qui semble, du même coup, résister à se laisser figer, une fois pour toute, dans des symboles clairs. Selon Michel Pastoureau, elle reste en effet, à travers l’Histoire la couleur de l’instabilité, de l’ambivalence, du changement et les premiers tâtonnements chimiques pour la maîtriser, autant que sa nature « empoisonnée » l’ont chargés, pour longtemps, de superstitions tenaces.

D_lettrine_verte_moyen_age_passionurant des siècles, on a également cru que le vert portait malheur, car, pour le fabriquer, on a utilisé des produits extrêmement dangereux. (…) Autrefois, comme on avait du mal à teindre les tissus en vert, on portait des vêtements peints avec du vert-de-gris et selon une tradition qui n’a pas été vérifiée, Molière aurait rendu l’âme un jour où il était habillé de vert, les vapeurs de vert-de-gris pouvant entraîner la mort.  Michel Pastoureau, Vert : Histoire d’une couleur.

Molière ? Peut-être même Napoléon, emporté par le vert et l’arsenic contenu dans les murs qu’il avait fait repeindre de la couleur qui lui était si chère? Vert empoisonné, vert turbulent et rebelle, vert de la fortune comme des « revers » du sort, elle sera encore, au moyen-âge tardif, la histoire_couleurs_vert_michel_pastoureau_livres_conferences_videoscouleur des démons et des diables tapis dans l’ombre, peut-être encore celle des forêts profondes et mystérieuses et des êtres magiques qui s’y nichent.

Du vert considéré comme la couleur du « barbare » chez les romains, elle connaîtra tout de même quelques succès dans la chevalerie et la littérature courtoise au moyen-âge central, pour perdre à nouveau quelques galons du XIVe au XVIe en devant la couleur attitrée du Diable. On se souvient encore qu’elle sera le symbole de l’inconstance et de la femme facile, comme nous en avions parlé à l’occasion de l’article sur la célèbre chanson anglaise GreenSleeves. Elle aura tout de même, entre temps, conquis les fonds marins et le monde aquatique dans les représentations picturales et graphiques, avant de reprendre, à travers le temps, sa marche symbolique hasardeuse, faite de dénigrement et de « tièdes » promotions.

michel_pastoureau_historien_medieviste_histoire_couleurs_vert_conference_programme_radio_entretien

Du dénigrement à la promotion :
Le Vert pour sauver le monde

« On lui a donné le feu vert, et même confié une mission de taille : sauver la planète ! C’est devenu une idéologie : l’écologie  »
Michel Pastoureau, Entretien, Telerama, Propos recueillis par Juliette Cerf

C_lettrine_moyen_age_passionomme il demeure étonnant de penser, en suivant les pas de Michel Pastoureau, que la nature ait pu attendre le XVIIIe siècle pour devenir « verte », démontrant bien, là encore, la dimension culturelle et symbolique des couleurs. Aujourd’hui couleur hygiéniste et sanitaire – le vert de la nature, le vert de la propreté – elle est aussi pratiquement confisquée politiquement, comme le rouge le fut (et l’est peut-être encore sûrement d’ailleurs), dans les esprits. Il souffle aussi sur le vert un vent de liberté reconquise, mais peut-être là encore, contient-il ce vent là, une touche d »anticonformisme, une liberté en forme de retour à la nature, hors histoire_couleurs_vert_michel_pastoureau_livres_conferences_videosdu social et hors des villes. La belle couleur indomptable essaierait-elle encore d’échapper par ce biais aux sociétés et aux cultures qui prétendent la saisir et l’instrumentaliser, en gardant son double tranchant?

Au final, on suivra là encore avec intérêt et fascination le projet entrepris par Michel Pastoureau pour faire des couleurs un véritable objet d’étude historique. Peut-être fallait-il qu’il compte dans sa famille trois oncles peintres, un père passionné d’art qui le mène tout jeune au musée, et qu’il se soit lui-même essayé quelques temps aux toiles et aux pinceaux. pour devenir, pour notre plus grand plaisir, d’un historien passionné, un chasseur de couleurs ?

Le vert : plus qu’un beau livre d’Histoire,
un beau livre d’Art

Au delà du programme radio et de l’article que nous présentons ici, il faut vraiment souligner la grande qualité des ouvrages de Michel Pastoureau sur les couleurs, dans leur  édition originale ( au Seuil ). Au delà de sa nature informative et académique, cette histoire de la couleur verte est un superbe objet qui se situe, à mi chemin entre le livre d’Histoire et le livre d’art. Vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous pour en avoir un aperçu.

michel_pastoureau_historien_vert_histoire_couleur_beaux_livres_entretien_conferences

L’ouvrage est toujours disponible à la vente en ligne, dans son édition originale; en voici le lien : Vert. Histoire d’une couleur (relié). Pour les bourses plus modestes, il est aussi paru dans un format poche, chez Points :Vert – Histoire d’une couleur.

En vous souhaitant une très belle journée.

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Le château bourguignon des Bordes fête ses médiévales en grand

agenda_fetes_compagnies_medievales_sorties_historique_chateau_des_bordes_bourgogneSujet :  fêtes, animations, médiévales, mesnies et compagnies médiévales, marché médiéval, joute, tournoi de chevaliers, escrime ancienne, archerie.
Lieu : Château des Bordes, Urzy, Nièvre, Bourgogne-Franche-Comté
Evénement : Les médiévales du château des Bordes
Dates : samedi 23 & dimanche 24 septembre 2017

Bonjour à tous,

Q_lettrine_moyen_age_passionuand une historienne de l’art, attachée au Musée du Louvre et un architecte du patrimoine, nécessairement férus d’Histoire, se piquent de passion pour les vieilles pierres d’un château et décident de le restaurer, quand, en plus, pour accompagner cet ambitieux projet, débuté en 2014, le couple décide d’organiser des événements à thème de haute qualité, alors nous ne pouvons que leur rendre deux fois grâce fetes_animations_medievales_chateau_des_bordes_bourgogne_nievreet vous inviter, du même coup, à vous pencher de plus près sur leur programme d’activités et notamment sur celle qu’ils ont concoctée pour cette fin de semaine.

Situé dans la Nièvre, à quelques lieues au nord de Nevers et à quelques encablures à l’est de Bourges,  le château des Bordes, car c’est de lui qu’il s’agit, vous propose donc ce week-end une belle fête médiévale de deux jours pleins. Il s’agit d’une première mais ne vous y trompez pas, les choses ont été faites en grand et cet événement s’annonce déjà comme un de ceux sur lesquels il faudra désormais compter en Bourgogne-Franche-Comté.

fetes_agenda_animations_medievales_chateau_des_bordes_bourgogne_nievre

Un programme d’exception

N_lettrine_moyen_age_passionombre de campements à la découverte de la vie au moyen-âge et à la rencontre des passionnés d’histoire vivante venus se joindre à la fête, marché artisanal et médiéval avec près de quarante cinq échoppes,  il y aura encore, ce week end, au château des Bordes, un village d’artisanat ancien spécialement reconstitué pour l’occasion, avec force démonstrations de savoir-faire, en provenance du moyen-âge :  calligraphie, enluminure, ferronnerie, taille de pierre, poterie, tourneur sur bois et de nombreux autres encore.  On comptera également, dans ce village médiéval, sur la présence d’une authentique ferme d’époque qui saura, à coup sûr, ravir les enfants !

De nombreuses compagnies médiévales, artistes et mesnies pour animer la fête 

Du point de vue des spectacles et des animations, rien ne manque et la liste est même replète :  championnat national de joutes à pied, tournoi d’archerie, tournoi de chevalerie, tournoi et combats à la façon viking, spectacles de fauconnerie, bateleurs, jongleurs, saltimbanques, ménestrels, danseurs et agenda_fetes_compagnies_medievales_spectacle_feu_fokus_chateau_des_bordes_bourgogneconteurs, il y aura même des jeux en provenance d’Ecosse et du lancer de troncs !

La Seigneurie de Lisle – la Mesnie du lion et de l’hermine – la Mesnie du Gruchet – Saor Alba – la Mesnie du Renard – les Rôdeurs de l’Odan – l’Amici d’Orbais – Steamedvik – Bernard Legris – le Village en torchis – Noël Vernois – la Cie de Saint-Ouen – la Milice marchande du Bugey – le Chardon écossais – la Horde des Mondes oubliés – Cie Fokus – Les R’montemps, –  La Cie du Rohan –  les Archers de Saint-Martin – Managarm Vikingar – Armoria et le Hérisson à plumes – Dagobert –  Thomas Fradin  vieilliste – Olivier Stojmirovic

Temps fort de ces médiévales, un grand banquet animé sera donné le samedi soir, suivi d’un spectacle pyrotechnique et équestre.

Ripailles et  fête de la Gastronomie 2017

Ajoutons encore que du côté des ripailles, Les Médiévales du château des Bordes comptent parmi les célébrations retenues au titre de la fête de la Gastronomie 2017, lancée à l’initiative du Ministère de la Culture. Entre le banquet du samedi soir, le pain cuit à l’ancienne au four (récemment restauré) du château et les près de dix échoppes du marché qui vous proposeront des recettes aux saveurs médiévales, il y aura, à l’évidence, sur place, largement de quoi vous régaler en quantité mais aussi en qualité!

Le Château des Bordes, du château-fort médiéval au palais renaissant du XVIIe

« Dans la riante vallée de la Nièvre, et sur le sommet d’un coteau, qui domine à l’est le paisible village d’Urzy, situé à deux lieues de Nevers, s’élève l’ancien château des Bordes, l’un des plus beaux du Nivernais. Ses tours aux créneaux et aux mâchicoulis sans nombre, aux toits d’ardoises orgueilleusement jetés dans l’espace, ses tourelles et sa coquette vigie, en un mot l’ensemble et l’aspect de ses constructions offrent un spectacle imposant pour une imagination, lorsque venant de Nevers, soit par le Pont-Saint-Ours, soit par les bois d’Urzy, il se découvre grandiose et majestueux aux yeux étonnés du voyageur. »
Le château de Bordes et ses seigneurs, Adrien Bonvallet, 1869

C_lettrine_moyen_age_passionomment servir une meilleure introduction à ce beau monument historique classé depuis 1946 que ces quelques lignes que l’historien et archéologue Adrien Bonvallet lui dédiait au XIXe siècle ? A l’aube du moyen-âge central, le site qui domine depuis ses hauteurs la plaine de la Nièvre et garde un oeil sur la route de Bourgogne, est occupé par une famille alors puissante, les Bordes. Un premier château-fort y sera érigé, prés du milieu du  XIe siècle (en 1041) par Jehan de Bordes, chambellan de France. L’édifice restera aux mains de cette maison jusqu’au XVe siècle.

heraldique_blason_armoirie_Bourdillon_de_la_Platiere_chateau_bordesDétruit en grande partie durant la guerre de cent ans, il ne subsistera guère de la première forteresse que la tour Jeanne d’Arc et le château fera l’objet d’une reconstruction à la fin du XVe, sur ordonnance de Charles VIII. On y édifiera alors tours et donjon, pont-levis, fossés et poterne en lui conservant, à l’évidence, sa dimension défensive. Au milieu du XVIe, de nouveaux travaux y seront entrepris donnant cette fois au bâtiment, de fières allures de palais renaissant. Le site sera alors passé par les jeux de dots et d’héritages aux mains de la puissante famille des La Platière (voir armoiries ci-dessus), proches à la fois de la couronne de France et du Duc d’Orléans.

Un siècle plus tard,  Louis II d’Ancienville, conseiller royal, ayant à son tour hérité du château par son père et par le jeu des lignages et des épousailles, apportera sa touche personnelle à l’édifice  avec  de nombreux aménagements parmi lesquels on pourra compter, entre autres, de grands Marie_Casimire_Sobieski_reine_de_polognevergers et potagers, quelques édifices et dépendances supplémentaires et, encore, de grandes écuries. Il dotera également les plus belles pièces du château de somptueuses décorations entre cheminées monumentales, peintures murales et belles faïences.  C’est dans le courant de ce même siècle que la petite fille de ce dernier, Marie de La Grange d’Arquian, ajoutera au château une galerie de portraits de souverains polonais, et agrandira aussi les écuries, en leur donnant leur dimension royale, pour y accueillir l’équipage de sa soeur, devenue reine de Pologne, Marie-Casimire Sobieski (portrait ci-contre de Jean Tricius, 1676)

Aux siècles suivants, l’édifice, comme tant d’autres dans le courant des XVIIIe et XIXe, changera plusieurs fois de propriétaires sans que son entretien soit vraiment assuré. Il faudra attendre le milieu du XXe pour qu’il soit classé et notamment, les propriétaires actuels, Monsieur et Madame Matthieu Joulie pour que des sérieuses campagnes de restauration y soient engagées, Vous pouvez valablement consulter cette page pour en savoir plus sur les travaux qu’ils y  ont engagés : campagne actuelle de restauration du château des Bordes.

Il va de soi qu’en vous rendant à ces belles médiévales, qui encore une fois, s’annoncent comme une fête de taille et de qualité, vous ferez en quelque sorte coup double, en partageant un peu de leur passion et en les soutenant dans ce grand projet qu’ils ont décidé d’entreprendre.

Avant de vous laisser, j’ajoute que sur place, vous pourrez visiter l’exposition des superbes maquettes médiévales de Pascale Lainé.

En vous souhaitant une excellente journée.

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Senlis, haut lieu historique, revient au temps du Chancelier Guérin

senlis_histoire_medievale_blason_heraldique_armoirieSujet : agenda, animation, fêtes médiévales, sorties historiques, lieu d’intérêt, foires, marché médiéval.
Lieu : Senlis, Oise, Hauts-De-France
Evénement ; 4e foire médiévale de Senlis, « au temps du chancelier Guérin »
Date : 23 et 24 septembre 2017

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionu titre de l’agenda médiéval de cette fin de semaine, nous dédions un premier article à la 4eme Foire médiévale de la cité de Senlis, haut lieu d’intérêt patrimonial et historique qui nous fournira l’occasion d’une petite plongée au coeur de son moyen-âge.

fetes_foire_animations_medievale_agenda_sortie_historique_senlis_oise_

Foire médiévale de Senlis : le programme

Organisée par l’Association locale les Figurants de l’Histoire, en collaboration avec l’Association Cité d’Antan pour la partie reconstitution historique, l’événement entend célébrer une des nombreuses personnalités que Senlis a connu au cours de son Histoire, en l’occurrence médiévale, ce qui tombe bien. Il s’agit d’un personnage du XIIIe siècle connu sous le nom de Guérin, ou encore Frère Guérin (1157-1227). L’homme, que l’on dit alors proche et ami du roi Philippe-Auguste fut garde des sceaux, évêque de Senlis et même chevalier. Il contribua d’ailleurs à la victoire remportée par la couronne française à la célèbre bataille de Bouvines. Plus tard, en 1223, il recevra même l’insigne honneur d’être nommé Chancelier de France.

foire_fetes_animations_medievales_agenda_sortie_historique_senlis_chancelier_guerin_moyen-age_centralEn hommage donc au Chancelier Guerin (ou Garin), Senlis vous propose cette fin de semaine et sur les deux jours du week end, un voyage retour au XIIIe siècle et à son passé médiéval glorieux,

Au programme, défilés de troupes et parades, mêlée et combats « courtois » entre chevaliers et guerriers, et encore  conteurs médiévaux, scénettes, spectacle de fauconnerie, et bien sûr, animation musicale d’époque.

Troupes médiévales, mesnies et reconstituteurs du XIIIe siècle

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour la partie reconstitution historique, les nombreuses troupes invitées sur place par les passionnés de Cité D’antan, seront toutes spécialisées dans le XIIIe siècle. En plus des combats et démonstrations, elles y tiendront de nombreux camps thématiques sur la vie civile et militaire au XIIIe siècle : hygiène, médecine, gastronomie, art du costumes civil et militaire, etc… En tout, près de 80 reconstituteurs seront présents sur le site.

Cité Antan – Fief et Chevalerie – Les compagnons de Bohémond – La Guilde Médiévale – La Mesnie de la Fortelle – Les Pérégrins – Les citains – Die Brandenburgunder (Allemagne) 

Pour le reste, en plus des exposants et commerçants de la foire qui se tiendra dans la cour du château et sur la place de la cathédrale, de nombreux artisans seront aussi sur place pour présenter les métiers anciens et en faire des démonstrations au public. Bien sûr, côté ripailles aux saveurs médiévales, tout a été prévu pour vous sustenter sur place, dans le parc du château royal.

Ajoutons que la célébration se veut familiale et que les enfants n’ont pas été oubliés. De nombreux animations leur sont, en effet, tout entières consacrées, entre spectacle de marionnettes, animaux de la ferme ou encore ateliers à thème.

Voir le programme détaillé de la 4e foire médiévale de Senlis

Avant d’en terminer sur le programme mentionnons encore pour ceux qui seront déjà sur place vendredi, une soirée spéciale organisée par l’Association Cité D’Antan autour de la découverte sensorielle du XIIIe siècle (saveurs, textures, couleurs, teintures, tissu, etc…). Voir l’événement FB ici

Senlis, haut lieu d’Histoire médiévale

D_lettrine_moyen_age_passione ses premiers vestiges gallo-romains, aux premiers siècles de notre ère, jusqu’à ses édifices religieux et ses fortifications du moyen-âge central, le site anciennement baptisé Augustomagus, fut évangélisé par Saint Rieul, premier évêque de Senlis, autour du IVe siècle. Devenu, dans le courant du IXe siècle, le comté de Senlis,  la cité n’a pas tardé à connaître des heures prestigieuses dont elle conserve encore aujourd’hui les traces dans son crosse_eveque_senlis_chancelier_guerin_bataille_bouvines_moyen-age_central_XIIIepatrimoine et ses monuments d’exception.

ci-contre crosse réputée avoir appartenu au chancelier Guérin, évêque de Senlis et qu’il troqua contre une épée à l’occasion de la bataille de Bouvines
(Musée de Senlis)

Nantie, dès les IIIe et IVe siècles, de fortifications solides et de tours impressionnantes, ayant encore hérité de sa période romaine d’arènes et de bains, et de quelques autres monuments dont il ne subsiste plus de vestiges, la ville se dotera d’un château royal, au IXe siècle. Un peu plus tard, aux portes de l’an mil, elle verra couronner entre ses murs, le premier roi français capétien Hugues Capet. Résidence de choix des monarques, elle demeurera du reste à la main de cette lignée au cours des siècles suivants, et bénéficiera, de diverses manières, de la manne royale et de ses largesses.

Marque indéniable de son développement et de son rayonnement économique et religieux, dans le courant des XIe et XIIe siècles, Senlis verra s’ériger une cathédrale, trois abbayes ainsi que trois cathedrale_notre_dame_senlis_histoire_medievale_monument_classes_patrimoine_moyen-age_centralautres églises paroissiales. Vers la fin du XIIe siècle, elle deviendra  le siège d’une commanderie de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, qui y édifiera encore une église supplémentaire et un hôpital.

Quelques temps après, en 1173 Louis VII affranchira les habitants de la cité, en consacrant l’importance de cette dernière, autant que ses privilèges auprès de la couronne. Plus tard, marquant encore l’intérêt des rois pour Senlis, Philippe-Auguste y fera entreprendre la construction d’une nouvelle enceinte, oeuvre que Saint-Louis poursuivra également dans ses aménagements du château royal, aux côtés desquels il lancera encore la construction d’un prieuré dédié à Saint-Maurice et ses reliques (voir photo ci-dessous).

Vignobles, laine, cuir, fourrures, draperie et grandes foires, au XIIIe siècle, la ville connaîtra un fort développement économique et urbain pour atteindre une taille qui n’aura alors rien à envier à celle de la capitale. Au milieu de ce même siècle, le bailliage de Senlis sera créé, qui sera confié, nos lecteurs s’en souviennent, près d’un siècle plus tard et pour un temps, au poète Eustache Deschamps.

senlis_cite_historique_histoire_medievale_Prieure_saint_mauriceLa guerre de cent ans et les épidémies de peste du XIVe siècle viendront hélas, en ce lieu comme en tant d’autres, troubler l’âge d’or de Senlis. La ville mettra du temps à s’en relever et ne montrera des premiers signes de redressement qu’au XVe. Durant ce même siècle, elle connaîtra à nouveau quelques épisodes mouvementés et se retrouvera en porte-à-faux dans les conflits entre bourguignons et armagnacs, et sera même rançonnée, un peu plus tard, par les anglais; autant d’événements qui la fragiliseront à nouveau et la conduiront à  la ruine.

Il faudra attendre 1475 et le traité de Senlis entre Louis XI et François II de Bretagne pour qu’une paix relative s’y installe à nouveau. On renforcera alors ses ouvrages défensifs et, une fois de plus, la cité se relèvera peu à peu. Las! le XVIe siècle et la renaissance la verront aux prises avec les guerres de religion mais, surtout, avec de nouvelles épidémies de peste. La ville connaîtra alors une dépopulation et un lent déclin, perdant un peu de ses gloires médiévales passées. Les temps auront changé, le moyen-âge appartiendra déjà au passé.

En 1962, l’ensemble du patrimoine et des monuments de la cité, quelque peu malmenés durant les siècles précédents, ont fait, fort abbaye_saint_vincent_senlis_histoire_medievale_monument_classes_patrimoine_moyen-age_centralheureusement, l’objet d’une mesure de préservation. Au sortir de cette judicieuse politique de conservation, Senlis possède à ce jour plus de 33 monuments inscrits ou classés, auxquels on peut encore ajouter une bonne dizaine d’autres monuments ou d’édifices dignes d’intérêt historique mais ne faisant pas l’objet d’une inscription ou d’une classification.

L’empreinte des rois de France, une glorieuse histoire médiévale et de beaux restes patrimoniaux, voilà d’excellentes raisons de vous rendre à Senlis, cette fin de semaine, à la faveur de cette grande foire médiévale.

En vous souhaitant une très belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Trois extraits des lunettes des princes de Jehan Meschinot

manuscrit_24314_jean_Meschinot_poete_breton_medieval_poesie_politique_satirique_moyen-age_tardifSujet : poésie satirique, politique, morale, poésie médiévale, poète breton. exercice du pouvoir
Période : moyen-âge tardif, XVe siècle
Auteur : Jean (Jehan) Meschinot (1420 – 1491)
Manuscrit ancien : MS français 24314 bnf
Ouvrage : Les lunettes des Princes.

Bonjour à tous,

P_lettrine_moyen_age_passion copiadeco_medieval_bretagneour faire suite à notre portrait de Jean Meschinot, poète médiéval et  gentilhomme d’armes  breton et nantais du XVe siècle, nous livrons ici encore trois strophes extraites de ses Lunettes de princes et de sa poésie politique et satirique.

Sans ménagement, notre auteur du moyen-âge tardif commande encore ici aux princes sagesse et morale dans l’exercice du pouvoir et leur rappelle très justement qu’il s’agit là d’un exercice du service et du don de soi. Compassion, tempérance et sens des responsabilités doivent donc y commander. Autant de choses qui demeurent encore évidentes et auxquelles on ne peut qu’adhérer, quelques 600 ans après ces vers et ce, que  les princes soient ou non réputés désignés par Dieu,


poesie_medievale_jean_meschinot_poete_breton_moyen-age_tardif_devoir_prince_pouvoir


« Seigneur, qui as souverain regne,

Gouverne tes subjectz en paix,
Fay que justice sur eulx regne,
D’amour et equité les paistz,
Aussi de pitié les repaistz
Quant ils auront vers toy sailly (1),
Le fort doit support au failly. »


poesie_medievale_jean_meschinot_poete_breton_moyen-age_tardif_lunettes_devoir_prince_pouvoir


« Croy tu que Dieu t’ayt mis à prince

Pour plaisir faire à ta personne ?
Las! je ne sçay se as aprins ce (2),
Mais le vray bien autre part sonne,
Et ton nom à l’effect consonne,
Le roy gouverne et le duc main,
Servans à créature humaine. »


poesie_medievale_politique_satirique_jean_meschinot_poete_breton_moyen-age_tardif_lunettes_princes_pouvoir


« O prince, je te supply, traicte

Tes subjectz en grant amytié,
Soit à l’entrer ou à la traicte;
Le pasteur doit plus de moytié
Avoir de ses brebis pitié
Qu’ung mercenaire ou estrangier
En ce monde a tousjours dangier. »


Notes
(1) quand ils se présenteront devant toi
(2) Las! je ne sais si c’est que tu as appris

En vous souhaitant une belle journée.

Frédéric EFFE.
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Un « mystère » autour de Hildegarde de Bingen avec l’ensemble médiéval Vox in Rama

hildegarde_de_bingen_sainte_visions_mystique_chretienne_moyen-age_central_enluminureSujet : musique médiévale, chants mystique chrétienne, visions,  moyen-âge chrétien. médecine médiévale.
Période :
moyen-âge central, XIIe 
Auteur :
 Hildegarde de Bingen (1098-1179)
Ensemble: Vox in rama
Evénement : Vox Sanguinis
, mystère médiéval sur la vie, les visions & les chants d’Hildegarde 
Dates :
 
les 17, 18 et 19 novembre 2017, Paris 5e, et Longpont-sur-Orge

Bonjour à tous,

R_lettrine_moyen_age_passionetraduire au plus près de leur authenticité originelle la musique et les chants médiévaux relève souvent de la gageure, mais que dire quand les oeuvres en question ont été composées par une grande mystique, sinon la plus grande du moyen-âge central, Hildegarde de Bingen et quand, en plus, on entend bien, à travers une restitution contemporaine,  tenter de transmettre et de faire sentir toute la richesse de l’expérience mystique et des visions de la musique_medievale_chant_voxinrama_mystere_sainte_hildegarde_bingen_moyen-age_centralsainte du XIIe siècle?

C’est pourtant là le pari noble et ambitieux relevé par l’ensemble vocal médiéval Vox in rama, dans un spectacle vivant qui puise à la fois dans le répertoire des chants et musiques sacrés de l’abbesse bénédictine mais encore dans d’autres de ses écrits auto-biographiques, religieux, visionnaires ou même issus de ses traités de médecine.

Un Mystère médiéval sur la vie, les visions et les chants d’Hildegarde de Bingen

« Ouvre la clôture des mystères, car par timidité, les gens les ont gardés inutiles et enfermés dans un champ caché. »
Sainte Hildegarde Von Bingen (1098-1179)

A_lettrine_moyen_age_passionu service de cette restitution, l’ensemble Vox in Rama sera entouré d’instrumentistes et de compositeurs, mais aussi d’une comédienne qui aura en charge de faire revivre la Sainte médiévale au travers des lectures. Avant le spectacle, un atelier/conférence fournira également quelques clés pour mieux entrer dans l’univers de la Sainte.

A travers ce mystère et ce drame musical qui se veut résolument ouvert à tous, il est résolument question d’interpeller notre modernité. Les visions de la Sainte autant que les idées qui en émanent, notamment en matière de médecine, semblent en effet résonner, par endroits, d’une étrange avance sur leur temps. On pense notamment à sa vision du macrocosme/microcosme qu’un Paracelse, bien des siècles plus tard, sainte_hildegarde_de_bingen_visions_mystiques_medecine_holistique_spirituelle_medievale_enluminuresn’aurait sans doute pas désavoué, mais aussi à cette médecine qui intègre le corps, la dimension spirituelle et l’âme dans une même dynamique et qui pourrait presque déjà nous rappeler certaines médecines « holistiques » plus modernes.

En se souvenant encore des vertus thérapeutiques qu’Hildegarde de Bingen pouvait prêter aux chants et aux sons, de l’importance aussi qu’elle pouvait accorder aux gemmes et aux cristaux (on la trouve même citée ici ou là sur des sites web actuels traitant de lithothérapie), ou même de la place qu’elle attribuait aux éléments et à leur équilibre dans ses théories toutes à la fois médicales et spirituelles, on pourrait même être tenté de faire quelques rapprochements avec certaines idées en vogue du côté du « New Age ».  Dans un interview radio du 2 mai 2017, accordé  à Radio Notre Dame. Frédéric Rantières, fondateur et directeur artistique et musical de l’ensemble Vox In Rama,  ne manque d’ailleurs pas de le soulever tout en demeurant très clair sur ce point : ce raccourci ou cet « écueil » un peu rapide – dont  on pourrait presque craindre (et ceci est à notre compte), qu’il « stigmatise » ou réduise  la Sainte et ses visions, en les faisant entrer à la hâte et sans ménagement dans une certaine ère du Verseau – ne saurait être, pour lui, une raison suffisante pour reléguer dans l’oubli le  legs médical et spirituel  de la mystique bénédictine. Il faut, au contraire, l’aborder « fraîchement » dans son entier et dans sa modernité, en faisant face sereinement aux questions qu’il peut soulever.

Dates et lieux du mystère:  les 17 et 18 novembre 2017 à 18 heures à l’Eglise évangélique Saint-Marcel, Paris 5e, le 19 novembre  à 14 heures à la Basilique de  Longpont-sur-Orge.

Pour plus d’informations (tarifs, détails pratiques, etc…) veuillez-vous reporter au site web officiel de l’ensemble Vox in rama ou à leur page Facebook.

Vox in Rama : ensemble vocal médiéval

F_lettrine_moyen_age_passion-copiaondée en 2006 par Frédéric Rantières, à la fois chanteur, directeur de choeur, mais aussi chercheur versé en anthropologue religieuse, la formation Vox in Rama se propose d’explorer les  premières traditions vocales de l’Occident médiéval. Empruntant essentiellement au répertoire des chants sacrés, son ambition est de se situer au carrefour du moyen-âge et du XXI siècle pour  « revisiter les traditions musicales anciennes en tant que patrimoine vivant, dont le germe et le contenu participent à la création contemporaine. »

vox_in_rama_ensemble_vocal_chant_musique_medievale_ancienne_chant_gregorien

A ce jour, l’ensemble compte trois CD’s à son actif que vous pourrez retrouver sur leur site web, ainsi qu’un certain nombre de pièces disponibles à la libre écoute. En plus des productions musicales et des prestations scéniques de Vox in Rama, Frédéric Rantières propose aussi des stages de chant grégorien et médiéval, allant de l’initiation à des niveaux plus avancés  et, encore, diverses conférences sur des thèmes connexes. Vous pourrez en trouver le détail sur son propre site web.

Extrait musical d’une des productions de Vox In Rama,
Tiré de l’album Lignum Vitae.

En vous souhaitant une excellente journée.

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Clément MAROT, épigramme: De soy-mesme & d’un riche ignorant

portrait_clement_marot_poesie_medievaleSujet :  poésie renaissante, moyen-âge tardif,  satirique, poète, épigramme, poésies courtes.
Période : fin du moyen-âge, début renaissance
Auteur :  Clément MAROT (1496-1544)
Titre : « Epigramme  de soy-mesme et d’un riche ignorant »
Ouvrage : oeuvres complètes de Clément MAROT, par Pierre JANNET, Tome 3 (1876)

Bonjour à tous,

N_lettrine_moyen_age_passionous vous proposons un début de semaine en compagnie de Clément MAROT, et d’une de ses nombreuses épigrammes « vitriolées », comme il a pu en adresser à ses détracteurs de tous bords: créanciers, poètes, avocats, maîtresses, etc…, il n’en a, en effet, pas été avare. En l’occurrence, il s’agit ici d’une réponse faite à  « un riche ignorant ».

Dans ses réparties rimées et courtes, le tranchant de MAROT pouvait s’avérer impitoyable, avec son sens unique de la chute et du verbe qui tombent comme des couperets. En voici donc un exemple de plus. Réflexion caustique à souhait, teintée d’un brin de vanité, jolie parabole aussi sur l’être contre l’avoir, cette épigramme résonne encore comme un legs prophétique de l’auteur – déjà si certain de son fait – sur sa propre postérité; elle le lui rendra bien, du reste. Le riche ignorant dont il est question ici, restera, quant à lui, consigné à jamais derrière les portes de l’oubli.

Epigramme : de soy-mesme et d'un riche ignorant
Epigramme : de soy-mesme et d’un riche ignorant

L’édition des oeuvres de Clément Marot
par Pierre Jannet

La pléthore d’éditions des oeuvres du célèbre poète renaissant disponible en ligne permet de butiner allègrement de l’une à l’autre. Ainsi, nous tirons cette épigramme d’une ré-édition en quatre tomes des oeuvres de MAROT  « revues d’après les éditions originales » par Pierre JANNET, éditeur, biographe et libraire parisien du XIXe siècle, d’origine girondine.

Basée sur trois des premières éditions des oeuvres de MAROT datant du milieu du XVe siècle et de son vivant, l’oeuvre, précédée d’une biographie du poète, est peu commentée, mais offre l’avantage d’une lecture très claire et sans artifice. La classification des oeuvres, par genre et qui respecte celle des origines, est par ailleurs très pratique. Pour les amateurs de poésies courtes, le tome 3 est tout entier consacré aux épigrammes.

De soy mesme et d’un riche ignorant

« Riche ne suis, certes, je le confesse,
Bien né pourtant, et nourri noblement ;
Mais je suis leu du peuple et gentillesse
Par tout le monde, et dict on : « C’est Clement.»
Maintz vivront peu, moy eternellement ;
Et toy tu as prez, fontaines et puits,
Bois, champs, chasteaux, rentes et gros appuis :
C’est de nous deux la différence et l’estre.
Mais tu ne peux estre ce que je suis ;
Ce que tu es, un chascun le peult estre. »
Clément MAROT – Epigrammes

En vous souhaitant une excellente journée dans la joie !

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes

Complément agenda : fêtes et animations médiévales d’ici et d’ailleurs

agenda_sortie_historique_festivals_fetes_ripailles_week_end_theme_medieval_moyen-ageSujet : agenda, fêtes médiévales, animations, compagnies, médiévales, marché médiéval, journées européennes du patrimoine
Lieu : Calvados, Var, Bas-Rhin, Pyrénées Atlantique
Evénement: Fêtes, festival et animations médiévales d’ici et d’ailleurs, 
Dates : les 16 & 17 septembre 2017

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionu titre de l’agenda médiéval du week-end, les événements célébrant le moyen-âge historique ou même imaginaire, sont d’autant plus nombreux que les dates coïncident avec les journées européennes du patrimoine. Il en résulte qu’il est tout simplement impossible de dédier un article détaillé à chacun d’eux.

Pour cette fin de semaine, nous vous avons déjà présenté dans le détail un bel événement autour des hommes d’armes du XVe siècle à Azincourt, et encore le grand festival médiéval fantastique normand Cidre & Dragon, voici donc quelques autres événements d’intérêt triés sur le volet. Notons tout de même que les deux week-end à venir, celui-ci et le suivant, sont parmi les derniers de l’année à consacrer autant de fêtes historiques et médiévales. A la venue de l’automne et de la saison froide, le rythme se ralentira ensuite considérablement pour laisser la place à quelques marchés médiévaux autour de Noel.

___________________________

Les XVIIe Mystères de la cité
béarnaise de Lescar

Lieu : Lescar, Pyrénées Atlantiques, Nouvelle Aquitaine
Dates :  16 & 17 septembre 2017

C’est en 2001, inspirée par les mystères médiévaux – ces grandes oeuvres théâtrales sacrées ou profanes du moyen-âge – que la cité béarnaise de Lescar a décidé d’organiser, tous les mois de septembre, un grand week end  pour plonger ses rues dans une féérie médiévale matinée de fantastique et valoriser ainsi son patrimoine historique.

fetes_animations_medievales_mysteres_cite_Lescar_pyrenees_bearn

Cette année consacre donc la XVIIe édition de ces mystères de la cité. Au programme, marché médiéval avec plus de 50 exposants, parades déambulatoires, animations festives et médiévales , fables et contes, musique, danses et arts de rue en continue, et encore spectacle son et lumières fantastique le samedi soir. L’événement accueille encore un salon du livre thématique et plus de 25 auteurs et maisons d’édition y seront présents.

Compagnies médiévales, troupes et animations présentes

Quem Biarnes  – Compagnie Sikinis – Les Meneurs de Loups – Les Ribauds de Pacois – Les Lames du Soleil – Les Conquérants de Majorque – La Herpaille – La Guilde Bâtarde – Cercle de Feu – Compagnie Alchymère – Compagnie Karnavires – Cradem Aventure – Compagnie Faï – Tan Elleil – Cirque Pouce – Troupe Menurah – Compagnie Pesca Luna – Compagnie Febusiana – Aux Rôlistes Perchés – Les Mutins de Lescar – L’atelier du GN – Compagnie La Main – Chœur Exultate – Ecole municipale de Musique et  de Danse – Cirque Acrofolies

Facebook des mystères de la cité de Lescar
Consultez le programme détaillé des médiévales

___________________________

Les Médiévales « Contes & Légendes »
du château de Wangenbourg-Engenthal

Lieu : Wangenbourg-Engenthal, Bas Rhin, Alsace
Dates :  16 & 17 septembre 2017

Sur la route des châteaux forts d’Alsace, la cité de Wangenbourg-Engenthal  propose cette fin de semaine ses 5e médiévales, au pied de son château. Classé monument historique à la fin du XIXe siècle, l’édifice, fetes_medievales_chateau_Wangenbourg_Engenthal_alsace_Bas-Rhin_5e_medievalesaujourd’hui à l’état de vestiges, date de la fin du XIIIe et comprend des éléments bâtis jusque dans le courant du XVIe.

Au programme vous pourrez retrouvez un village médiéval, des parades costumées, des animations sur le thème du moyen-âge mais aussi des spectacles de feu, ainsi qu’un banquet, suivi d’un bal médiéval, le samedi en soirée.

Compagnies médiévales présentes

La dancerie des Ribeaupierre – Hauvoy –  Argentorato Fabri  – L’Ost du Hibou – Nymphes et Turlupins  – Les cavaliers de la Mossig – L’atelier de Gandelfe – Les Vignerons de la Couronne d’Or  –  Le Cercle Saint Laurent de Wasselonne – Les Templiers de Schleithal

Programme des médiévales de Wangenbourg-Engenthal
Site officiel du COWAFE organisateur de l’événement

___________________________

Ornavik, week end portes ouvertes pour un village viking au coeur de la Normandie

Lieu : Hérouville Saint-Clair, Calvados, Normandie
Dates :  16 & 17 septembre 2017

Fondé autour de l’année 2010, le parc historique et village Viking d’Ornavik, au nord de Caen, ouvre grand ses portes cette fin de semaine, à l’occasion des journées européennes du patrimoine.

village_medieval_viking_normandie_ornavik_archeosite_chantier_historique_histoire_vivante_moyen-age_centralCampement viking, village carolingien reconstruit sur la base des fouilles effectuées dans la région de Caen, construction future d’un chantier naval et d’un château à mottes, le projet, impulsé et mené par l’association Les vikings, an 911  relève du défi et s’annonce aussi ambitieux que passionnant.

Dans l’esprit – les techniques en usage, le souhait de restitution historique – il s’agit là d »un projet semblable à celui conduit à Château Guédelon, mais sur le sol normand. C’est d’ailleurs une visite sur le site de Guédelon qui inspira à Christian Sebire, l’initiateur du projet, l’idée de fonder un parc historique, didactique et pédagogique, ouvert au public, autour de l’Histoire normande de l’an 1000. Les constructions, faites dans le respect  de l’Histoire  et de l’archéologie s’étaleront sur 10 ans. Pour les passionnés de cette période aux origines de la Normandie, cette fin de semaine fournira une excellent occasion de partir à la rencontre d’authentiques spécialistes de la question.

Visiter le web site officiel d’Ornavik  – Page Facebook d’Ornavik

___________________________

Le Festival Feerika, une fête médiévale fantastique et steampunk dans le Var

Lieu : Puget Ville, Var, Provence Côte d’Azur.
Dates : 16 & 17 septembre 2017

fetes_agenda_animation_medieval_fantastique_festival_feerika_puget_ville_varSi vous êtes du côté du Sud de France et que l’univers médiéval fantastique, mâtiné de Steampunk est de votre goût, nous faisons mention ici d’un autre festival sur ce thème qui se tient à Puget-Ville  dans le Var. Comme l’événement est relativement récent, c’est même une première, il est assez difficile de s’en faire une idée, mais si vous êtes dans le secteur proche peut-être vous laisserez-vous tenter.
FB du festival Feerika 

En vous souhaitant un merveilleux week end quelque soit l’endroit où vous guident vos pas.

Fred
Pour moyenagepassion.com
« Pardonnez-moi, Prince, si je suis foutrement moyenâgeux. »
Georges Brasssens – Le moyenâgeux –  1966

Kaamelott au cinéma : Détente, humour et concours cover Facebook

kaamelott_serie_televisee_humour_alexandre_astier_roi_arthur_episode_inedit_detournement_fan_artSujet : humour, Kaamelott, Alexandre Astier, série télévisée, série culte, Saint-Graal,   légendes arthuriennes, roi Arthur. comédie, médiévalisme,
Période : moyen-âge central pour le roman arthurien, haut moyen-âge pour la légende.
Auteur : Alexandre  Astier
Distribution :   CALT production, M6
Médias : détournement, humour, cover Facebook
Groupe Facebook : Kaamelott au Cinema

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionu titre de nos facéties infographiques et/ou humoristiques autour de la série Kaamelott, nous avons le plaisir ici d’annoncer que le groupe Kaamelott au Cinéma, qui est, à ce jour, sur Facebook, le plus grand groupe de fans de la série télévisée culte d’Alexandre Astier, arbore désormais une nouvelle cover de notre crû, que voici :

kaamelott_serie_tele_trilogie_cinema_Alexandre_Astier_cover_facebook

Un concours avait, en effet, été lancé dans le courant du mois de juillet pour élire la cover facebook qui rencontrerait le plus de succès auprès des membres et c’est donc (sûrement sous l’effet de la boisson) une de nos créations qui à été choisie. Nous en sommes, pour tout dire, ravis et en profitons donc pour la partager ici et pour vous indiquer aussi, au passage, les adresses utiles pour rejoindre ce groupe sur  Facebook  et même récemment sur Twitter.

Kaamelott au Cinéma sur Facebook – sur Twitter

Qu’est-ce que c’est encore
que cette co…rie d’oeufs mimosa?

minuteConcernant l’allusion aux oeufs mimosa présente sur la cover et pour donner quelques clés à ceux qui seraient passés à côté de l’info, autour de la mi-juin, Alexandre Astier répondait sur son twitter à un fan qui se disait impatient de voir la suite (très attendu) de Kaamelott  au Cinéma:  « Minute, ça  se fait pas comme des oeufs mimosas ». (voir image ci-contre)

Dans un souci d’information, nous avions, à cette occasion, relayé l’information sur notre page FB Autour de Kaamelott et même rédigé un billet spécial pour décortiquer la nouvelle. Vous allez peut-être me dire « y en a qui n’ont vraiment pas grand chose à gratter! » et je vous répondrai que, sans tout à fait être en mesure de vous donner tort, j’ai vu de mes yeux vus des journalistes d’organes de presse officiels et de renom user de l’encre pour bien moins que ça.

Quelques autres créas autour de Kaamelott

Dans la foulée et pour rester dans le sujet, nous vous présentons quelques autres covers que nous avions réalisées à l’occasion de ce concours.

Kaamelott_trilogie_cinema_alexandre_astier_facebook_actualite_arthur_morgane_meneagant_lancelot

Arthur_logres_excalibur_alexandre_astier_kaamelott_au_cinema

Kaamelott_trilogie_cinema_alexandre_astier_facebook_actualite_

kaamelott_cinema_alexandre_astier_cover_facebook   kaamelott_cinema_legendes_arthur_graal_alexandre_astier

kaamelott_trilogie_dates_actualite_cinema_sortie_alexandre_astier_arthur

kaamelott_cinema_serie_tele_actualite_trilogie_alexandre_astier_escalibur_roi_arthur

kamelott_au_cinema_actualites_alexandre_astier_cover_facebook

Et encore deux de plus pour le fun.

kaamelott_trilogie_cinema_humour_sortie_actualite

kaamelott_cinema_cover_humour_facebook_actualite

Pour retrouver tous nos articles sur la série kaamelott c’est ici.

En vous souhaitant une belle fin de semaine!

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes