Les sept péchés capitaux contre le siècle, une ballade médiévale d’Eustache Deschamps

poesie_ballade_morale_moralite_medievale_Eustache_deschamps_moyen-age_avidite_gloutonnerieSujet : poésie médiévale, littérature médiévale,  ballade médiévale, poésie morale, ballade, moyen-français, poésie satirique, satire, péchés capitaux
Période : moyen-âge tardif, XIVe siècle
Auteur : Eustache Deschamps  (1346-1406)
Titre :  « Onques ne vi si dolereuse gent»
Ouvrage :  Oeuvres complètes d’Eustache Deschamps, Tome I Marquis de Queux Saint-Hilaire, Gaston Raynaud (1893)

Bonjour à tous,

D_lettrine_moyen_age_passionans le courant du Moyen-Age tardif, Eustache Deschamps, officier de cour de petite noblesse, s’entiche de poésie. Il se réclame de Guillaume de Machaut, mais, contrairement à ce dernier, il penchera pour un art poétique, à part entière, entendons, dissocié de toute composition musicale. Du côté des formes, Eustache affectionnera particulièrement la Ballade et en deviendra même l’un des maîtres médiéval. Il en laissera près de mille sur tout sujet et tout propos, même si c’est sans doute dans les formes satiriques qu’il excellera le mieux : ses « Ballades de Moralité ».

Au fil de ses observations et de ses mésaventures, Eustache passera ainsi, son époque au crible, devenant un témoin précieux de la deuxième partie du XIVe siècle, d’autant plus précieux qu’il vivra près de soixante ans ce qui lui laissera le temps de léguer une oeuvre volumineuse. Au cours de cette longue vie, il a connu les campagnes dévastées par la guerre de cent ans, la famine et la peste. Il a croisé les miséreux, abusés et pillés : il a vu l’ambition sans borne des princes, leur convoitise, leurs soudains revirements à la faveur de nouvelles alliances. Il a encore assisté à la vie curiale, sa cruauté, ses eustache_deschamps_poesie_satirique_ballade_medievale_peches_capitaux_moyen-age-tardiffaux conseillers et toute la vacuité de ses jeux et il nous a encore laissé des réflexions plus existentielles sur les âges de la vie.

Au risque de simplifier, le socle satirique est double chez Eustache. Une partie  de son sens critique repose sur des valeurs telles que la loyauté, la fidélité, le sens du service et les attentes que cela suppose. L’autre partie est plus clairement trempée de valeurs morales chrétiennes. C’est le cas de la ballade du jour. Eustache nous rapporte un de ses rêves pour mieux dresser une critique des maux de son siècle ; les terres et les temps y sont ravagés par les Sept péchés capitaux. Ces derniers y règnent en maître, selon l’auteur médiéval et de scander : « Oncques ne vi si dolereuse gens », autrement dit « Jamais je ne vis de gens si malheureux« , ou même plutôt « si triste compagnie » comme nous suggère de la traduire Jean-Patrice Boudet et Hélène Millet dans leur ouvrage : Eustache Deschamps en son temps, (éditions de la Sorbonne, 1999)


Une Ballade médiévale
(Allégorie satirique des sept péchés capitaux)

N’a pas longtemps qu’en une région
Vi en dormant dolereuse assemblée :
Ce fut Orgueil chevauchant le lion ;
Ire  (colère) emprès lui qui se fiert (férir, frapper, transpercer) d’une espée ;
Sur un loup siet Envie la dervée* (folle).
Dessus un chien aloit fort murmurant
Avarice ; gouverne la contrée.
Onques ne vi si dolereuse (1) gent.

Car elle avoit or, joyaulx à foison,
Et languissoit d’acquerre entalentée* (d’acquérir davantage).
Paresce après dormoit une saison ;
En l’an n’a pas sa quenoille fillée.
Sur l’asne siet la povre eschevelée,
Qui en touz lieux est toudis* (toujours) indigent.
Glotonnie fut sur un ours posée :
Onques ne vi si dolereuse gent.

Celle mettoit tout à destruction ;
Pour gourmander avoit la Pence enflée.
Luxure estoit moult près de son giron,
Qui chevauchoit une truie eschaufée* (ardente, excitée) ;
Mirant (s’admirant), pignant (se peignant), saloit (bondissait) comme une fée,
Et attraioit maint homme en regardant :
Mais trop puoit* (de puir, puer) sa trace et son alée* (chemin, route).
Onques ne vi si dolereuse gent.

L’Envoy.

Princes, moult est la terre désertée
Où telz vices sont seigneur et régent.
Règnes s’en pert, et âme en est dampnée :
Onques ne vi si dolereuse gent.

(1) malheureux, souffrant.


En vous souhaitant une excellente journée.

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Agenda : Médiévales en terre de France

agenda_fetes_festival_animations_medievales_moyen-age_festifSujet :  fêtes médiévales,  animations médiévales, compagnies médiévales,  moyen-âge festif, tournoi de chevalerie, marché médiéval
Lieu : Occitanie,  Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Centre-Val de Loire, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté
EvénementMédiévales d’ici et d’ailleurs
Dates: du 30 mai  au 2 juin 2019

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionvec le pont de cette fin de semaine, le week end à venir est sans doute l’un des plus chargé de l’année en fêtes et célébrations médiévales, En voici une large sélection.


Les 24e Médiévales de Monferrand

Lieu : Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes
Dates : du 31 mai au 2 juin 2019

fetes-animetions-medievales-montferrand-2019_Auvergne-Rhone-AlpesDéambulations, musique, théâtre de rue et jonglerie, campements, marché artisanal. Vendredi et samedi soir en nocturne : bal médiéval, défilé aux flambeaux, spectacle de feu, etc..

Compagnies médiévales 

L’alliance des Volcans – L’Arroi des Trois Noues – Les Ecuyers de Marchidial – La ferme du Chaîneau – Harywald – La Petite Flambe – Cie Moriquendi – Le Clan du Livradois – Le Sieur de Montplaisant – Memoriam Crusades – Au fil de la Flamme – Les Estuves de la Dame de Aigues – Marina Lys – Entre chiens et jeux – Skinis – Les tritons ripailleurs – Vire et Volte – Impromagnat – Cie Improvisée

Site officiel Programme détaillé – Notre article sur l’édition 2018


Chartres 1254, fête médiévale

Lieu : Chartres, Eure-et-Loir, Centre-Val de Loire
Dates : du 31 mai au 2 juin 2019

Chartres-1254_fetes-medievales-2019_animations-historiques_histoire-vivante_Centre-Va--de-LoireAu programme de cette 2ème édition : reconstitution et temps forts de la rencontre entre Louis IX et Henri III d’Angleterre sur le site, au XIIIe siècle, parade, marché artisanal. ateliers et camps médiévaux, vie rurale et militaire, combats, engins de siège, spectacles animaliers, musique, contes. Nocturnes, les vendredi et samedi et encore festival du film médiéval.

Compagnies & troupes  participantes

Saboï – Prima Nocta – les Sonneurs de Brann – Sbandieratori e musici di Alba – Cie Clair Obscur – Maladonne – Le Chant de l’épée – Les Bâtards d’Occitanie – Machina Silente – La Cailleterie – Lez Accros- APFHV – Cie des Blancs Manteaux – L’atelier du Renart Vert – Les forges d’Autricum – Les Bâtisseurs Médiévaux – Bérangier le Bâtisseur – Berch’Pierre – Hoël le Janglëur – Le Manoir aux Histoires – Bohemian – Karavan – Lévriers Barzoïs : les Princes de Laroslav – Arc Club de la Vallée de l’Eure – Lous Cans de Tchancayres – Vol en Scène – Cie Arvak – Pyronix Production -Les Milites de Dun – Les Guerriers du Moyen-Âge – L’Instrumentarium – La Geste de l’Hurepoix – Animo’show – Cie des Mâche-Laitue -Les Gargouilles Ludophiles – La Ferme du Chaîneau – Dog trainer –  Ludotium – Les Colporteurs de Couleurs – Ecuries du Val de l’Eure – Service de l’archéologie de la ville de Chartres

Facebook de l’événement  –  Programme détaillé de la fête


Les Médiévales de Bapaume

Lieu : Bapaume, Pas-de-Calais, Hauts-de-France
Dates ; du 30 mai au 2 juin 2019

Medievales-2019_Bapaume_Pas-de-Calais_Hauts-de-FranceCélébration historique du mariage d’Isabelle-de-Hainaut et de Philippe-Auguste: Village médiéval animé, banquet et spectacle sons et lumière en soirée.

Troupes et Mesnies invitées : Le Savoir d’Antan – La Confrérie des Gueux – Unicorn Legends – Torolfir – Oratores et Bellatores – La Cie du Loup Sombre – Les Frères d’Armes de Saint-Guinefort – Samaro Bellum  –  Cie de Ur – Fauconnerie di Penta Marco – Corvus Flandria

Facebook de l’événement  – Programme sur le site de l’organisateur


Les Fêtes Johanniques de Reims

Lieu : Reims, Marne, Grand-Est.
Dates : du 1er  au 2 juin 2019

fetes_johanniques_animations-historiques-medievales_Rems_Grand_EstTout au long du week end, une grande célébration  autour du Sacre de Reims et de Jeanne d’Arc. Sur place, village médiéval et marché animé avec plus de 100 exposants, animations  variées, nocturne avec sons et lumieres

Compagnies Médiévales

Cie Rhésus-Positif – Les bateleurs de sire Jean – Maître Cornelius – La Cie du Lion des Flandres – Cie Belli Mercator – La Maisnie des Grandgousiers – Soligalgos – Au cœur d’un grimoire – Cie Sorga – Dar An’ lys -Fauconnerie Marche – Lilamayi – Escape Time – Association Derwid – Les chasseurs de Dragons – Les Couloirs du Temps Champenois – Cie Arduenna Silva – Les Têtes en L’Air –  Animal Instinct

Site de l’événement – Programme  – Article sur l’édition 2018


 La 4e fête médiévale de Bourges

Lieu : Bourges, Cher, Centre-Val de Loire
Dates : 1er et 2 juin 2019

animations-fetes_medievales_bourges_2019_centre-val-de-loireAutour du personnage du roi Charles VII, animations variées, Spectacles équestres, initiation à l’archerie, banquet animé, marché médiéval et bourg du XVe siècle

Associations historiques de Bourges – La Maisnie du Mont Ferrand – L’Atelier de Julie – Minimalis – Ouroboros et ses musiciens – Dog Trainer – La Maestrie du Berry – Vozalta – La Nef des Fous – Les Mandalas – Al’ Varez – Entr’Act – Pipe Band d’Aubigny – Compagnie Philémon – Compagnie des Quidams 

Facebook de l’événementProgramme détaillé – Edition 2018


Percheval 2019

Lieu : Nogent le Rotrou, Eure-et-Loir, Centre-Val de Loire
Dates : 1er et  2 juin 2019

fetes-medievales_percheval-2019_nogent-le-rotrou_Centre-Val-de-LoireLa fête du Percheron revient pour la 18ème fois à Nogent-le-Rotrou. Au château et ses abords, parade équestre, village d’artisans, combats en armure, engin de siège, musique et danses médiévales, contes du moyen-âge, nocturne avec son et lumières, .

Troupes : Trébuca – Féodis – Les Chiens de Guerre – Capriole – Les Archers du Perche – La Ferme des Murs – Tormis – Ballarom

Facebook  – Programme détaillé – Voir l’article sur l’édition 2018


La 23e Médiévale de Dourdan

Lieu : Dourdan, Essonne, Île-de-France
Dates  : 1er et 2 juin 2019

dourdan-fete-medievale-2019_fauconnerie-spectacles-animations_Île-de-FranceA l’occasion de cette 23e édition, animations, campements, spectacles de fauconnerie, spectacles de feu, grande nocturne, le samedi. Marché médiéval de près de 50 exposants.

Compagnies médiévales invitées
La Ghilde des sangliers du ferrain – Ethnomus – Sembadelle – Facia Fusta – Vol en scène – Il était une fois – Unicorn Legends – Zoolians – D’Art de Lame – Tornals – Les Compagnons philippiens – 

Facebook de l’événement  –  Site de l’organisateur


La 20e Médiévale de Guérande

Lieu : Guérande, Loire-Atlantique, Pays de la Loire
Dates : le 1er et le 2 juin 2019

fete_foire_medievale_guerande_Pays_de_la_LoireUne 20e édition sous le signe des « fous ». 2000 personnes en costume, grandes parades, animations musicales et théâtrales, spectacles équestres, concours de fous, foire médiévale.

Compagnies médiévales : La Volte Gaillarde – Waraok – Turdion – Pegase prod – Merwenn – Le théâtre de 33 – Gueule de Loup – Cie Sonjeveyes – Cie Karabas – Cie du Chaland – Les Carlisons – Al Cantara

Site officielFB de l’événement


La Fête des gueux de Verneuil sur Avre

Lieu : Verneuil-sur-Avre, Eure, Normandie
Dates : 1er et 2 juin 2019

medievales-2019_Normandie_Fetes-des-gueux_villeneuve-sur-Avre_tournoi-animations14e édition de cette médiévale qui gravitera autour du XVe siècle et de la Guerre de Cent ans. Au programme, musiciens, saltimbanques et jongleurs, marché médiéval, banquet et ripailles, camp de mercenaires écossais, fauconnerie, mais encore tournoi de chevalerie France – Angleterre et le dimanche, en fin d’après-midi,  concert de Luc Arbogast

FB de l’événement –  Programme 


La médiévale de La Penne-sur-Huveaune

Lieu : La Penne-sur-Huveaune,  Bouches-du-Rhône, PACA
Dates : les 1er et 2 juin 2019

medievale_tournoi_marche_animetions_La-Penne-sur-Huveaune_Provence-Alpes-Cote-d-Azur

Il s’agit du 11e anniversaire de cette médiévale. Elle sera cette année le théâtre d’une nouvelle étape du Tournoi du Ceinturon d’Argent (voir article). Nombre de divertissements  y sont prévus en plus des lices et affrontements :  musiciens, jongleurs, fauconnerie, spectacles équestres, ateliers et camps d’époque, et encore un marché médiéval. Banquet le samedi soir, sur réservation

Facebook de l’événement


Autres fêtes et animations

feerika_2019_festival-medieval-fantastique_cosplay_sollies-pont

Féérika La légende du château
Lieu
:  Solliès-Pont, Var, PACA
Dates : 1 et 2 juin 2019

Festival médiéval-fantastique
Animations, concerts, concours cosplay, marché artisanal
Site officiel Facebook

les_medievales_laon_2019_Hauts-de-France

Les Fêtes Médiévales de Laon
Lieu :
Aisne, Hauts-de-France.
Dates :
1 et 2 juin 2019

Déambulations, théâtre de rue,
tournoi de chevalerie, spectacles
campements,marché artisanal
Site  de l’organisateur

fetes_animations_medievales_murols_occitanie

 Les Médiévales de Murol
Lieu : Aveyron, Occitanie
Dates : 31 mai, 1er juin

Musique, danse, combats, campement, marché artisanal
Facebook de l’événement

tournoi_joutes_animations-medievales_forteresse-de-berze_Bourgogne-franche-comte

Tournoi international de Joutes
Lieu :
 Berzé le Chatel, Bourgogne
Dates : du 30 mai au 2 juin 2019

Joutes, jeux de guerre, atelier
armes  et armures, initiation
Site du château Facebook

En vous souhaitant une belle journée.

Fred

Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

Poésie satirique : pièges de l’avidité et apologie du contentement avec le roman de la Rose

enluminure_roman-de-la-rose_poesie-medievale-satirique_moyen-age_XIIIe-siecle_manuscrit-francais-24392Sujet : poésie médiévale, littérature médiévale, pauvreté, richesse, poésie morale, poèsie satirique, vieux français, langue d’Oïl. manuscrit ancien, enluminure, miniatures.
Période : Moyen-âge central, XIIIe siècle.
Titre : Le Roman de la Rose
Auteur :  Guillaume De Lorris et Jean De Meung

Bonjour à tous,

L_lettrine_moyen_age_passion‘adage ne date pas d’hier : « L’argent ne fait pas le bonheur ». Au XIIIe siècle, l’un des plus célèbres écrit médiéval, le Roman de la Rose, abordait déjà la question des pièges liés à la course interminable aux richesses et aux avoirs. Contre l’avidité, l’avarice, et leur corollaire : la convoitise du bien d’autrui, l’ouvrage prenait ici un tour satirique, en allant jusqu’à montrer du doigt certaines classes de la société particulièrement propices, selon lui, à choir dans ces travers : marchands, usuriers et autres « lombards« , mais encore avocats et médecins.

Eloge de la pauvreté
ou Apologie du contentement ?

poesie-satirique-medievale_roman-de-la-rose_Guillaume-De-Lorris_Jean-De-Meung_Moyen-Age_XIIIe-siecle« Le Roman de la Rose »
G de Lorris et J de Meung,
Français 24392  (XVe siècle)  BnF,  
(à consulter ici)

L’extrait proposé ici et sa traduction en français moderne, (revisitée quelque peu) sont tirés d’un ouvrage de Louis Petit de Julleville : Morceaux choisis des auteurs français, Moyen Age et Seizième siècle (1881). Le normalien et professeur d’université du XIXe siècle, spécialiste de littérature médiévale, disait alors voir entre ces lignes, un « Éloge de la pauvreté »On pourrait tout autant y percevoir une mise en garde contre la démesure et l’avidité: « Pour autant qu’on ouvre grand la bouche, on ne peut boire toute l’eau en Seine »Sur le terrain moral de la lutte entre « avoir » ou « être », en littérature et poésies médiévales, c’est souvent ce dernier qui ressort victorieux, plus encore quand la poursuite de l’acquis prend la forme de l’obsession. S’il y a éloge, ici, plus que de pauvreté, c’est sans doute plutôt celle du contentement et d’un contentement finalement plus lié à une disposition d’esprit – une « attitude psychologique », dirait-on aujourd’hui -, qu’à des conditions matérielles :  « Nul n’est misérable, s’il ne croit l’être, qu’il soit roi, chevalier, ou ribaud. »

En relisant ces lignes du moyen-âge central, il est utile de se souvenir aussi, qu‘entre l’idéal christique du dépouillement et les excès des marchands du temple, les valeurs spirituelles chrétiennes du monde médiéval ont ménagé une bonne place à la voix du milieu : « Benoit est qui tient le moyen », nous dira  Eustache Deschamps, un peu plus d’un siècle après le Roman deco_medievale_enluminures_moine_moyen-agede la Rose, en marchant sur les traces d’Horace.

Si la pauvreté se trouve « glorifiée », par endroits dans les lettres, en dehors de certaines voies monastiques, elle n’est pas non plus souhaitée ou considérée comme un idéal à atteindre, loin s’en faut. La misère véritable ferait même plutôt peur à nombre de clercs et auteurs médiévaux qui, encore au XIIIe siècle, sont presque toujours issus d’une certaine noblesse ou bourgeoisie, fut-elle modeste. Du reste, pour coller à cette thématique de classes, dans la deuxième partie de cet extrait, au sujet de ces ribauds de la place de grève que Rutebeuf a su également si bien mettre en vers, on pourrait être tenté, de ressentir une pointe de condescendance même si, sans doute un tel jugement demeure subjectif, en plus d’être à contretemps. L’auteur semble, en effet, sincère et il met même l’accent sur une certaine « exemplarité » de ces classes déshéritées. Toutefois, en l’imaginant vivant lui-même dans une certaine aisance, quand il nous explique « regardez comme ils sont heureux, s’ils n’ont rien il s’en passe, sinon on les fait porter à l’Hotel Dieu, etc..« ,  un certain sens critique (sociologique et moderne) pourrait  avoir tendance à nous aiguillonner. Finalement, la bonne vieille question « D’où parlez-vous ? » n’en finit jamais d’être posée, même si elle se complique d’autant, quand de nombreux siècles nous séparent de celui qui porte la plume.


« Éloge de la Pauvreté ».
(Extrait du Roman de la Rose.)

Si ne fait pas richesce riche
Celi qui en trésor la fiche :
Car sofîsance solement
Fait homme vivre richement :
Car tex n’a pas vaillant dous miches
Qui est plus aese et plus riches
Que tex a cent muis de froment.
Si te puis bien dire comment
(…) Et si r’est voirs, cui qu’il desplese,
Nus marcheant ne vit aese :
Car son cuer a mis en tel guerre
Qu’il art tous jors de plus aquerre;
Ne ja n’aura assés aquis
Si crient perdre l’avoir aquis,
Et queurt après le remenant
Dont ja ne se verra tenant,
Car de riens desirier n’a tel
Comme d’aquerre autrui cbatel.
Emprise a merveilleuse peine,
Il bee a boivre toute Saine,
Dont ja tant boivre ne porra,
Que tous jors plus en demorra.
C’est la destresce, c’est l’ardure,
C’est l’angoisse qui tous jors dure;
C’est la dolor, c’est la bataille
Qui li destrenche la coraille,
Et le destraint en tel défaut,
Cum plus aquiert et plus li faut.
Advocat et phisicien
Sunt tuit lié de cest lien ;
Cil por deniers science vendent,
Trestuit a ceste hart se pendent :
Tanl ont le gaaing dous et sade,
Que cil vodroit por un malade
Qu’il a, qu’il en eust quarente,
Et cil pour une cause, trente,
Voire deus cens, voire deus mile,
Tant les art convoitise et guile !..

Non, richesse ne rend pas riche
Celui qui la place en trésors.
Car seul le contentement
Fait vivre l’homme richement.
Car tel n’a pas vaillant deux miches
Qui est plus à l’aise et plus riche
Que tel avec cent muids (1) de froment.
Je te puis bien dire comment.
Et, il est vrai, à quiconque en déplaise
Nul marchand ne vit à l’aise ;
Car son cœur, a mis en telle guerre
Qu’il brûle toujours d’acquérir plus :
Et il n’aura jamais assez de biens 
S’il craint de perdre ceux qu’il détient,
Et court après ce qui lui manque,
Et qui  jamais ne sera sien.
Car tel, il ne désire rien 
Que d’acquérir d’autrui, les biens.
Son entreprise a grande peine ;
Il bée pour boire toute la Seine,
Quand jamais tant boire ne pourra , 
Car toujours, il en demeurera.
C’est la détresse, c’est la brûlure,
C’est l’angoisse qui toujours dure ;
C’est la douleur, c’est la bataille
Qui lui déchire le cœur 
Et l’étreint en tels tourments
Que plus acquiert et plus lui manque.
Avocats et médecins
Sont tous liés par ce lien.
Ceux-là pour deniers vendent science;
Et tous à cette corde se pendent,
Gain leur est doux et agréable;
Si bien que l’un, pour un malade
Qu’il a,  en voudrait quarante;
Et l’autre pour une cause, trente,
Voire deux cents, voire deux mille;
Tant les brûlent convoitise vile.

Mais li autre qui ne se lie
Ne mes qu’il ait au jor la vie,
Et li soflit ce qu’il gaaingne,
Quant il se vit de sa gaaingne,
Ne ne cuide que riens li faille,
Tout n’ait il vaillant une maille,
Mes bien voit qu’il gaaingnera
Por mangier quant mestiers sera,
Et por recovrer chauceiire
Et convenable vesteiire ;
Ou s’il avient qu’il soit malades,
Et truist toutes viandes fades,
Si se porpense il toute voie
Por soi getier de maie voie,
Et por issir hors de dangier,
Qu’il n’aura mestier de mangier ;
Ou que de petit de vilaille
Se passera, comment qu’il aille,
Ou iert a l’Ostel Dieu portés,
La sera moult reconfortés;
Ou, espoir, il ne pense point
Qu’il ja puist venir en ce point
Ou s’il croit que ce li aviengne,
Pense il, ains que li maus li tiengno»
Que tout a tens espargnera
Pour soi chevir quant la sera;
Ou se d’espargnier ne li cliaut,
Ains viengnent li froit et li chaut
Ou la fain qui morir le face,
Pense il, espoir, et s’i solace,
Que quant plus tost definera,
Plus tost en paradis ira…
Car, si corne dit nostre mestre,
Nus n’est chetis s’il ne l’cuide eslre,
Soit rois, chevaliers ou ribaus.

Mais cet autre qui ne se lie
Qu’à chaque jour gagner sa vie
Et à qui suffit ce qu’il gagne,
Quand il peut vivre de son gain ;
Il ne craint que rien ne lui faille,
Bien qu’il n’ait vaillant une maille.
Mais il voit bien qu’il gagnera
à manger, quand besoin aura
De quoi se procurer des chaussures
et un vêtement convenable.
Ou s’il advient qu’il soit malade,
Et trouve toutes viandes fades,
Il réfléchit à toute voie,
Pour se sortir du mauvais pas
Et pour échapper au danger,
Qu’il n’ait pas besoin de manger,
Ou que la moindre victuaille
Lui suffise, vaille que vaille;
Ou à l’Hôtel-Dieu, se fera porter
Où sera bien réconforté.
Ou peut-être ne pense-t-il point
Qu’il puisse en venir à ce point.
Ou s’il craint que tel lui advienne,
Il pense, avant que mal le prenne,
Qu’il aura le temps d’épargner
Quand il lui faudra se soigner,
Et s’il ne se soucie d’épargner,
Viendront alors le froid, le chaud
Ou la faim, qui l’emporteront,
 Peut-être, pense-t-il, et s’en console,
Que tant plus tôt il finira,
Plus tôt en paradis ira.
Ainsi, comme dit notre maître,
Nul n’est misérable, s’il ne croit l’être,
Qu’il soit roi, chevalier, ou ribaud.

Maint ribaus ont les cuers si baus,
Portans sas de charbon en Grieve ;
Que la poine riens ne lor grieve :
Qu’il en pacience travaillent
Et baient et tripent et saillent,
Et vont a saint Marcel as tripes,
Ne ne prisent trésor deus pipes *;
Ains despendent en la taverne
Tout lor gaaing et lor espergne,
Puis revont porter les fardiaus
Par leesce, non pas par diaus,
Et loiaument lor pain gaaignent,
Quant embler ne tolir ne l’daignent;
Tuit cil sunt riche en habondance
S’il cuident avoir soffisance ;
Plus (ce set Diex li droituriers)
Que s’il estoient usuriers !…

Maints ribauds ont les cœurs si vaillants,
Portant sacs de charbon en Grève* (la place de Grève),
Que la peine en rien ne leur pèse;
Mais ils travaillent patiemment,
Et dansent, et gambadent, et sautent;
Et vont à Saint-Marceau  aux tripes* (en acheter),
Et ne prisent trésor deux pipes;
Mais dépensent en la taverne
Tout leur gain et toute leur épargne ;
Puis retournent à leurs fardeaux,
Avec joie et sans en gémir,
Ils  gagnent leur pain avec loyauté,
Et ne daignent  ravir, ni voler;
Tous ceux-là sont riches en abondance,
S’ils pensent avoir leur suffisance,
Plus riches (Dieu le juste le sait)
Que s’ils étaient usuriers ! …

(1) Unité de mesure ancienne.


En vous souhaitant une excellente journée.
Fred
pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-âge sous toutes ses formes

Le monde médiéval au Festival de l’Histoire de l’Art de Fontainebleau

evenement-festival-histoire-de-l-art-patrimoine-FHA-2019_conferences-documentaires_monde-medievalSujet : festival, conférences, film-documentaires, histoire de l’art, Salon du Livre, monde médiéval, patrimoine, ministère de la Culture.
Evénement : Festival de l’Histoire de l’Art
Lieu : Château de Fontainebleau,
Seine-et-Marne, Île-de-France
Dates : du 7 au 9 juin 2019

Bonjour à tous,

L_lettrine_moyen_age_passiones 7, 8 et 8 juin prochain, le  Festival de l’Histoire de l’Art se tiendra à nouveau à Fontainebleau. Il s’agira de la 9ème édition de ce grand événement, organisé par le ministère de la Culture, l’Institut National d’Histoire de l’Art et le château de Fontainebleau.

Un festival d’exception
autour de l’Histoire de l’art et du patrimoine

festival-histoire-de-l'art_FHA-2019_Fontainebleau_conferences_documentaire_monde-medieval_patrimoineLe programme de cette mouture 2019  proposera près de 300 manifestations autour de l’Art et de son histoire : spectacles, expositions, visites guidées grand salon du Livre d’art réunissant plus de 80 éditeurs, mais encore projections de films documentaires, ainsi que conférences et tables rondes. En plus des nombreux chercheurs et experts en Histoire de l’Art ou issus de disciplines diverses (sciences de la nature, sciences humaines, etc …) on pourra y échanger avec des artistes, écrivains, cinéastes, réalisateurs, comédiens, musiciens, o encore architectes.

Cette année, c’est le thème du Peuple qui a été choisi et les pays du nord de l’Europe y seront particulièrement à l’honneur puisqu’ils  font partie des invités de choix du festival.

Visitez le site officiel du FHA 2019 – Page Facebook officiel

Le Moyen-Age au FHA 2019

On l’aura compris, l’événement est en soi d’un grand intérêt, mais sur le sujet plus particulier du moyen-âge, vous y trouverez des conférences et projections réunissant des intervenants de grande qualité.  En voici un digest.


 Les Vikings  entre archéologies et mythes

Conférence sur le monde matériel et spirituel Viking. Rapprochement des modes de vies et croyances de ces peuples nordiques avec celles des peuples d’Europe et du Moyen-Orient, du haut Moyen Âge.

Isabelle Bardiès  Musée de Cluny
Jeanette Varburg  Musée National de Danemark
Vendredi  7 juin de 14h à  15h – Château de Fontainebleau
Fresque; La Dormition, Abbaye d'Abou Gosh, XIIe siècle, Jerusalem, Moyen-Age central
Fresque; La Dormition, Abbaye d’Abou Gosh, XIIe siècle, Jerusalem, Moyen-Age central

L’église d’Abu Gosh et ses peintures du Moyen-âge central

Au XIIe siècle, une église fut élevée sur le lieu reconnu comme celui de la rencontre d’Emmaüs. Conférence sur ses fresques, réalisées par des artistes byzantins, à destination de fidèles hétéroclites (pèlerins, locaux, moines guerrier, etc…)

Jean-Baptiste Delzant (Université d’Aix- Marseille)
Samedi 8  juin de 10h à  11h – Château de Fontainebleau

La tapisserie de Bayeux : mondes vikings et  tradition tardo-antique et carolingienne.

Une conférence autour de cette tapisserie de choix pour comprendre l’héritage et les coutumes vikings en Normandie, mais aussi la vie des XIe et XIIe, ainsi que les décors des demeures civiles les plus prestigieuses. 

Xavier Barral i Altet, Universités de Rennes et de Venise
Samedi 8  juin de 11h à  12h
– Château de Fontainebleau


Les Chansons de troubadours  par Yvette Guilbert

Conférence sur Yvette Guilbert, chanteuse de la fin des XIXe/XXe siècle, qui a fait revivre les mélodies et chansons médiévales en les adaptant à la scène pour créer un répertoire hybride propre à séduire le grand public. 

Isabelle Ragnard musicologue, maître  de conférence Sorbonne
Samedi 8  juin de 17h30 à  18h30 – Château de Fontainebleau
Conférence sur la tapisserie de Bayeux, Moyen-Age
Conférence sur la tapisserie de Bayeux, Moyen-Age

Vie quotidienne, calendriers runiques et fresques d’églises

Au Xe siècle, les Islandais introduisent un calendrier de 52 semaines et 364 jours. Avec le Christianisme, l’Église lui substituera le calendrier Julien. Une conférence sur les systèmes calendaires et runes scandinaves préservés en France, et sur les fresques des églises scandinaves.

Jens Ulff-Meller Colombia University
Dimanche 9 juin de 10h à 11h – Hôtel Aigle noir – Fontainebleau

Film documentaire :  Bazin roman 

Un peu avant sa mort, le cofondateur des Cahiers du Cinéma, André Bazin entreprit un tournage autour des églises romanes de la Saintonge. Ce documentaire suit les pas du critique et son projet inachevé tout en abordant l’histoire, l’art roman et les paysages.

Projection, suivi d’un, échange en présence des réalisateurs.
Marianne Dautrey et Hervé Joubert-Laurencin
Dimanche 9 juin de 14h15 à 16h15
–  Cinéma Ermitage


Film documentaire : À la recherche de Vaubeton

documentaire_monde-medieval_archeologie-architecture_girart-de-roussillon_moyen-ageSur les traces de Girart de Roussillon et la bataille de Vaubeton, Michelle Gales parcoure le pays bourguignon et le questionne. La Fête des moissons, les vestiges archéologiques, les pratiques locales peuvent-elles évoquer l’histoire et se réapproprier les légendes ?   (voir notre article sur ce documentaire).

Le film sera suivi d’un échange avec Michelle Gales, réalisatrice, et Isabelle Ragnard musicologue,  maître de conférence à la Sorbonne

Dimanche 9 juin de 16h15 à 19h00
Cinéma Ermitage, Fontainebleau


En vous souhaitant une très belle journée.

Frédéric EFFE
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Monde Médiéval sous toutes ses formes.

Roman « Frères devant Dieu ou la Tentation de l’alchimiste » : vu sur Netgalley

roman_freres-devant-dieu_medecin_alchimie_medieval_moyen-age_chretienSujet : roman, aventure,  médecine médiévale, alchimie, monde chrétien, science médiévale.
Période : Moyen-âge central, XIIIe siècle
Auteur : Frédéric EFFE
Titre : Frères devant Dieu ou la Tentation…
Date de parution :  mars 2019



« Philosophie , médecine, religion, croyances et vie médiévale font de ce roman un agréable moment de lecture. Le narrateur est soit omniscient, soit ce sont les personnages tour à tour et c’est ce qui permet d’impliquer le lecteur encore plus dans l’histoire. J’aime beaucoup les romans historiques et celui ci m’a beaucoup plu. » 

Isabelle. Lectrice sur Netgalley.


Trouver ce roman en ligne –  Voir article détaillé à son sujet