Archives pour l'étiquette passionné

Patrick Proust, portrait d’un artiste multifacette passionné d’Histoire et de musiques anciennes

artiste_musiques_anciennes_historiques_spectacles_fetes_animations_medievales_patrick_proustSujet :  musique médiévale, musique ancienne, danse médiévale, portrait, passion, passionné, animations historiques, animations médiévales, musicien, artiste, fêtes médiévales
Epoque :  moyen-âge central et tardif,  et plus largement du XIIe  au XIXe siècle
Artiste,musicien :  Patrick Proust

Bonjour à tous,

Voilà longtemps déjà que nous voulions faire ici le portrait d’un musicien, danseur et comédien passionné d’histoire qui va sur les chemins de France là où le vent de son art le mène, avec une prédilection pour les événements culturels et les grandes fêtes médiévales ou historiques. Nous sommes donc très heureux que cet article nous donne enfin l’occasion de vous le présenter.

Itinéraire d’un vendéen de coeur

M_lettrine_moyen_age_passionusicien professionnel depuis de nombreuses années, Patrick Proust venait d’un tout autre univers musical jusqu’à sa rencontre avec l’auteur, metteur en scène et musicien  Laurent  Tixier, à la fin de l’année 2000. Son parcours artistique s’en trouvera grandement influencé et il fera peu de temps après, grâce à ce dernier, son entrée dans le monde de la musique ancienne. Depuis, il a fait son chemin et est allé chercher bien d’autres formations et savoir-faire pour compléter sa large panoplie artistique et pouvoir donner libre cours à sa créativité.

Pour ouvrir de nouvelles voies dans le monde de l’évocation ou de la reconstitution historique, il faut savoir, en plus d’être créatif, être autodidacte. Mené par sa passion, ce vendéen de naissance et de coeur est ainsi allé Patrick_proust_artiste_musicien_musiques_anciennes_animations_medievales_historiques_passion_moyen-agepuiser directement à la source des manuscrits et documents anciens, ce qu’aucune école ou formation n’aurait pu lui apprendre.

Au sortir de longues années consacrées à son art et à sa passion, entre musiques médiévales, renaissantes  ou baroques, théâtre, contes, humour et farces, et encore danses anciennes, il ne manque décidément aucune corde à l’arc de cet artiste complet et enjoué qui met aussi en scène ses propres spectacles.

Au niveau instrumental, il passe sans problème de la vièle à archet, au rebec, à la cornemuse ou encore à la flûte, sur des instruments fabriqués avec les techniques d’antan et sur mesure par des luthiers vendéens. Depuis quelques années, il étudie également le  violon baroque au conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique de la Roche sur Yon auprès de la célèbre  Zuzana Branciard.

Pour le reste, comme il s’est aussi formé très sérieusement à l’escrime ancienne durant plus de dix ans auprès du maître d’armes Michel Palvadeau ( champion de France et champion du Monde en 2004 ) et a aussi reçu les enseignements du grand maître Claude Carliez, quelque soit l’art qui vous intéresse chez lui, ne vous étonnez pas si « à la fin de l’envoi, il touche ».

Du sur mesure aux spectacles écrits

Une large palette de réjouissances musicales, théâtrales et historiques

D_lettrine_moyen_age_passione ses propres mots « Authenticité, créativité et Histoire patrimoniale » sont les trois piliers qui guide sa démarche artistique. A l’intérieur de ce cadre bien posé, la créativité peut s’exprimer à plein.  De fait, en plus des nombreuses fêtes historiques ou médiévales dans lesquelles il intervient, de nombreuses institutions culturelles et patrimoniales ne s’y sont pas trompés font aussi appel à lui pour leurs événements.

Patrick_proust_artiste_musicien_comedien_musiques_anciennes_animations_historiques_medievales_passion_moyen-age« Veillées d’antan »,  accompagnées de la comédienne Roumégous Stéphanie pour un spectacle, autour des  contes de la Vendée du XVIIIe siècle. « Leçons du Sieur Baldin, musicien notoire , maître à danser chancelant et bretteur de salon » du XVIIIe, autour de  l’initiation aux danses anciennes, la liste est longue des spectacles ou concerts qu’il propose ou a déjà montés.

En dehors de ces « pièces » déjà bien rodées qui laissent toujours place à la surprise et à l’improvisation, Patrick propose aussi des prestations sur mesure que son large répertoire en terme musical et historique, comme en terme de jeu, lui permet de couvrir.

Du moyen-âge historique à un moyen-âge teinté de farces, d’imaginaire et de fantaisie.

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour la partie touchant le moyen-âge qui nous interpelle le plus ici pour des raisons éditoriales, on retiendra, au titre de ses dernières créations, une formation  ayant pour nom DUCTIA, qui met en scène le musicien avec l’artiste, percussionniste, conteuse  et  envoûtante danseuse Caroline Jacquet. Le monde médiéval se teinte ici de fantastique et de féerie dans un duo  qui mêle contes, danses, musiques médiévales ou d’inspiration médiévale et créations.

ductia_musique_danse_contes_spectacle_inspiration_medievale_patrick_proust

Sur une période cette fois plus proche du moyen-âge tardif et de la renaissance, il faut encore mentionner ici les « Bouffonneries Ménestrières ou les Facéties de Maistre Bouzine » (en photo et en costume ci-dessous).

Patrick_proust_artiste_musicien_musiques_anciennes_farces_theatre_animations_medievales_historiques_passion_moyen-agePersonnage  inspiré de Triboulet, le fou de Louis XII, mais aussi des songes de Pantagruel, avec encore une touche  de couleurs prises au bord des toiles de Jérôme Bosch  ou de Brueghel, Maistre Bouzine  est une invitation au voyage dans un univers où se rejoignent musiques anciennes, humour visuel et farces burlesques ou grotesques. Comme son créateur, cet amuseur et jongleur haut en couleur joue de bien des instruments, avec tout de même, une grande prédilection pour la cornemuse. que l’on appelait justement  « Bouzine » dans certaines provinces de France, dans le courant du moyen-âge central.

La passion de transmettre: pédagogie, concerts éducatifs, initiation et ateliers

B_lettrine_moyen_age_passionien sûr, à travers tout cet art qui se livre et se donne à partager, à travers encore toutes ces « histoires » que Patrick Proust nous conte autour de l’Histoire, il est question de divertissement mais aussi de transmission. Il n’est donc pas surprenant que notre passionné et artiste du jour se double d’un pédagogue.  Alors, quand il n’est pas occupé à ravir le public  entre les hauts murs d’un château, dans les salons d’une belle demeure historique, ou encore à l’occasion d’une grande fête médiévale, on peut le retrouver donnant des concerts éducatifs dans les milieux scolaires ou para-scolaires ou même animant des ateliers de « danseries » pour le compte de diverses associations historiques.

Retrouvez tous les liens utiles pour suivre Patrick Proust ici :
Site officiel –  FacebookFB Maistre Bouzine – FB Ductia

En vous souhaitant une belle journée.

Frédéric EFFE.
Pour Moyenagepassion.com
A la découverte du moyen-âge sous toutes ses formes.

Le centre historique médiéval d’Azincourt à la découverte des métiers et artisans du moyen-âge

azincourt_bataille_guerre_de_cent_ans_histoire_medieval_centre_historiqueSujet :  lieu d’intérêt, musée, centre historique, rencontre, artisanat médiéval, métiers du moyen-âge, atelier, démonstration.
Période : moyen-âge central à tardif.
Lieu : Centre Historique Médiéval d’Azincourt
22, rue Charles VI. 62310 Azincourt
Evénement : Artisans et Savoir-Faire du moyen-âge
Date : Samedi 20 mai et Dimanche 21 mai 2017

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionu titre des événements à thème de cette fin de semaine, le très actif Centre historique médiéval d’Azincourt dont nous vous parlions dans un article précédent, organise deux journées à la découverte evenement_artisanat_metiers_moyen-age_centre_historique_medieval_azincourtdes métiers et de l’Artisanat du moyen-âge. Les rencontres auront lieu les samedi 20 et dimanche 21 mai de 10h00 à 17h00.

Sur site, vous pourrez partir à la rencontre de divers artisans passionnés de techniques médiévales : potier, forgeron, ferronnier, tailleur de pierre et il y aura également les représentants de deux professions un peu moins connues : celle de tourneur sur bois, artisan qui, au moyen-âge confectionnait de petits objets allant d’ustensiles de couture ou de cuisine à du petit mobilier et encore celle bien moins connu d’Orfèvre-imagier ou faiseur d’enseignes.

centre_histoire_medievale_azincourt_artisan_medieval_metiers_moyen-age_faiseur_enseigne

Le faiseur d’enseignes ou orphèvre imagier

C_lettrine_moyen_age_passiononcernant ce dernier savoir-faire, il ne s’agit pas d’enseignes d’échoppes ou de tavernes comme on pourrait le penser, à première vue. Le terme désigne en effet  de petites pièces ou motifs ornementaux  principalement à usage vestimentaire en métal (plomb ou étain) : plus que simplement décoratives, ces « enseignes » pouvaient être la marque d’appartenance à une profession, représenter le souvenir d’un pèlerinage, et être encore vecteurs d’autres messages. Dans l’esprit, leurs fonctions signalétiques ou signifiantes pourraient un peu les faire rapprocher de l’équivalent de nos « badges » contemporains. De nature religieuse ou profane, elles sont demeurées très populaires du XIIe jusqu’au XVIe siècle et vous pourrez rencontrer sur place, Nicolas MÉREAU,  artisan et passionné devenu véritable spécialiste de la question et qui se propose de faire revivre ce savoir-faire médiéval.

centre_historique_medieval_azincourt_evenement_atelier_conference_moyen-age

Pour l’ensemble des métiers représentés, des démonstrations et réalisations seront effectuées afin de bien transmettre et faire comprendre toutes les étapes de réalisation. Aussi, si vous vous trouvez dans le Pas-de-Calais, ce week-end, et que vous souhaitez découvrir quelques secrets ou arcanes de l’artisanat médiéval en compagnie de spécialistes de la question, tout se passe du côté du Centre  historique médiéval d’Azincourt.

Pour plus d’information, vous pouvez vous contacter directement le  au numéro de téléphone suivant : 03 21 47 27 53 ou par courriel à l’adresse suivante : courriel_centre_historique_medieval_azincourt_1415_guerre_de_cent_ans

En vous souhaitant une très belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Combats en armure et tournois médiévaux: Sylvain « Tape Dur » et la passion du Behourd

behourd_logo_combat_joute_chevalerie_medieval_reconstitution_historique_passion_monde_medievalSujet: portrait de passionné, combat médiéval, tournoi, joute, chevalerie, histoire vivante, reconstitution historique, art martial
Période: moyen-âge central à tardif
Art martial : Béhourd

Bonjour à tous,

E_lettrine_moyen_age_passionn collaboration avec  la Fédération Française de Béhourd et le site web combatmedieval.com, nous avons le plaisir de vous présenter un peu plus avant cet art martial original qui puise sa pratique et ses racines dans le monde médiéval. Ce sera l’occasion aussi pour nous de vous présenter de temps à autre, des passionnés de cette forme d’affrontement au carrefour du sport de combat et de la reconstitution historique et nous ne sommes pas peu fiers, aujourd’hui, d’ouvrir ces portraits  par un grand champion français de la Discipline : Sylvain LIENARD, Alias « Tape-Dur » (en photo ci-dessous).

L'étoffe d'un champion passionné de combat médiéval
Sylvain LIENARD, Alias Tape-dur, l’étoffe d’un grand champion passionné de Combat Médiéval.

Le Béhourd: un art martial au carrefour de la chevalerie et de l’histoire médiévale

N_lettrine_moyen_age_passionous en avions déjà parlé dans un article,  à l’occasion d’un grand tournoi à Tourcoing, mais pour le cas où vous auriez manqué le début, voici un petit digest sur le Béhourd. Inspiré des antiques tournois du monde médiéval, cet art martial se pratique en armure reconstituée d’époque avec des armes réelles, le tout étant émoussé: aucun tranchant, ni aucune pointe ne sont, en effet, admis.

behourd_chevalerie_tournoi_reconstitution_historique_combat_passion_monde_medieval_moyen-age_central_tardifIl peut prendre plusieurs formes en 1vs1 ou en mêlée de taille variable (5vs5 et jusqu’à 21vs21), avec un système de comptage très réglementé et très élaboré qui va du coup porté à la mise à terre et qui varie en fonction du type d’affrontement pratiqué. En général, en mêlée, la mise à terre est éliminatoire. Techniquement, cette dernière est définie par le toucher du sol par un combattant avec un autre point d’appui que ses deux jambes. La reddition par le genou à terre peut également être demandée par le combattant.

Pour garantir la bonne tenue des affrontements et les classements, tous les combats sont bien entendu arbitrés très précisément. Du point de vue discipline, il s’agit donc bien d’un Art Martial au sens strict, à ceci près que vous y trouverez des passionnés de combat autant que d’Histoire vivante et médiévale.

Organisation et Fédérations

C_lettrine_moyen_age_passionomme tout art martial qui se respecte, le Béhourd a ses licenciés et ses fédérations. Loin d’être uniquement une pratique française, il est présent à l’échelle internationale et encadré par deux ligues la IMCF & HMBIA (Battle of the Nations).

behourd_federation_sport_chevalerie_tournoi_reconstitution_historique_histoire_vivante_sport_art_martial_medievalAu niveau mondial, l’un des tournois  les plus importants et le plus prestigieux de la discipline reste Battle of Nations ou en bon français, la bataille des Nations. Vous pourrez trouver de nombreuses vidéos le concernant en ligne. Pour le reste et en terre de France, de nombreux tournois sont organisés sous la houlette de la Fédération Française de Béhourd qui y encadre la discipline. A ce propos, les qualifications pour le Championnat de France 2017 sont encore ouvertes et les premiers affrontements auront lieux en Mars 2017. Vous trouverez un calendrier de tous ces événements sur combatmedieval.com le site de la fédération.

Sécurité: ça pique ou ça pique pas?

moyen-age_behourd_combat_chevaliers_joute_tournoi_reconstitution_historique_histoire_vivante_sport_art_martial_medieval

C_lettrine_moyen_age_passiononcernant les risques attachés à cette pratique, le Béhourd est indéniablement plus risqué que rester chez soi devant la télévision quoique le danger soit différent dans ce dernier cas. Cela reste bien sûr un art martial et un sport assez viril même si on y trouve aussi des filles qui veulent en découdre, comme nous l’avions déjà mentionné dans notre article précédent.

La plupart des blessures de compétition, quand il y en a, reste toutefois superficielle et des équipes de soigneurs se trouvent toujours sur place. Si vous avez déjà assistés à des championnats d’arts Martiaux quels qu’ils soient ou même à certains matchs de moyenage_behourd_chevalerie_tournoi_chevalier_art_martial_passion_medievalboxe anglaise, vous avez surement pu constater que les blessures surviennent aussi. Quand il est question d’affrontement et de pousser le corps jusqu’à certaines limites, statistiquement cela demeure pratiquement inévitable. Les sports collectifs n’y échappent pas non plus. Pour en donner une idée,  sur le denier tournoi Battle of nations, en dehors de bobos superfi-ciels,  sur quatre cents participants, les blessures de type fractures ou luxures sont restées sous le seuil de 2% et nous parlons d’un Tournoi avec gros enjeu et des pratiquants venus du monde entier.

Si vous voulez creuser la question de manière encore plus précise, je vous conseille cet article: Béhourd et Intégrité physique, mais encore une fois les protections minimisent largement les risques de la discipline et les jurys, arbitres et autres encadrants sont toujours là pour contrôler la régularité des armes et armures employées, autant que la bonne tenue des affrontements..

Portrait de combattant : Sylvain « Tape-Dur », un grand champion venu du nord

Sylvain LIENARD, Alias "Tape dur", un grand champion passionné de Béhourd
Sylvain LIENARD, Alias « Tape dur », un grand champion passionné de Béhourd

C_lettrine_moyen_age_passionhampion français passé maître dans l’Art du Béhourd, Sylvain LIENARD de son surnom « Tape-Dur » pratique le sport de combat depuis l’âge de 13 ans.

A l’âge de 35 ans, du haut de ses 2,10 mètres et de ses 130 kilos, notre champion français, préparateur physique et agent de sécurité dans le civil, s’entraîne plus de vingt heures par semaine dans la discipline. Il est aussi le capitaine et l’entraîneur de la ligue de Hommes du Nord, ainsi que le président de Nord Médiéval Full Contact. (la chaîne Youtube des hommes du Nord est ici).

Du point de vue du gabarit, c’est donc un géant tout en force et ceux qui connaissent Games of Thrones ou le trône de fer ne pourront s’empêcher de le comparer, au niveau de la stature au moins, au champion de la très dangereuse Cerseï Lannister: Gregor Clegane, alias « la Montagne » dans la série télévisée. Pour information, l’acteur, Hafþór Björnsson, qui incarne « la Montagne » dans le trône de fer mesure la même taille que Sylvain, ce dernier n’a donc rien à lui envier en terme de puissance physique. Rassurez-vous, notre champion français est, quant à lui, largement plus sympa quand même, en tout cas, en dehors du champ de tournoi!

Le beau Palmarès d’un passionné
de sport de combat et d’Histoire vivante

Sylvain « Tape Dur », un champion de combat médiéval qui n’a rien à envier à Gregor Clegane, Alias la montagne de Games of Trône de Fer

A_lettrine_moyen_age_passion son palmarès, Sylvain a déjà remporté de nombreux titres avec une prédilection pour l’Epée à deux mains, la sienne porte le doux nom de « tendresse », mais ne vous laissez pas abuser. Du reste,  il apprécie aussi la Tourbillonnante hache à deux mains qui personnellement,  me rappelle toujours le Druss la Légende de David Gemmelbehourd_champion_france_sylvain_chevalier_tournoi_reconstitution_historique_histoire_vivante_combat_sport_art_martial_medievalle garde du corps anglais, devenu célèbre pour ses récits épiques dans l’univers du médiéval-fantaisie.

Sylvain a découvert la pratique du Béhourd, il y a six ans par le biais de Youtube, mais il a été plusieurs fois titré champion de France dans la discipline depuis, en 1vs1 mais aussi en équipe 5vs5 et il a encore à son actif de nombreuses victoires dans divers championnats en France et à l’Etranger.

behourd_chevalerie_tournoi_reconstitution_historique_joute_combat_passion_monde_medieval

Du point de vue discipline, il confesse une préférence marquée pour le 1vs1 et le profight. Le premier consiste en un affrontement 1 contre 1 à armes égales dans lequel le nombre de touches franches est compté et behourd_chevalerie_tournoi_reconstitution_historique_histoire_vivante_sport_art_martial_passion_monde_medievalpermet la délibération. Le pro-fight est la forme ultime du Béhourd puisque c’est un duel en 3 rounds dans lequel l’arme reste à la discrétion du combattant et tous les coups ou presque sont permis. Le comptage s’effectue également en fonction des coups portés. Dans les deux type d’affrontement, la mise à terre compte également bien évidemment.

Concernant sa période de prédilection historique, Sylvain avoue une préférence pour les armures de plates de la fin du XIVe et du début du XVe siècle. Il en possède trois, patiemment reconstituées par ses soins, en étudiant le détail d’enluminures d’époque et ne cache pas, par ailleurs, son intérêt pour le moyen-âge au sens large et les livres historiques. Et pour finir sur le portrait de ce champion, quand nous lui demandons: « si vous deviez donner envie de pratiquer le Béhourd, vous diriez quoi? » Le noble chevalier Tape-dur répond le plus simplement du monde: « Il faut venir le tester. L’essayer c’est l’adopter. »

Dépassement de soi, valeurs chevaleresques et franche camaraderie
Dépassement de soi, valeurs chevaleresques et franche camaraderie

A_lettrine_moyen_age_passionbehourd_chevalerie_tournoi_reconstitution_historique_histoire_vivante_combat_passion_monde_medievalu carrefour de l’idéal chevaleresque, du dépassement de soi et de la passion véritable pour l’histoire martiale et le monde médiéval, il faut ajouter, pour en conclure, que le Béhourd célèbre encore,  au delà de l’effort et de l’affrontement, les valeurs de la franche camaraderie.

Alors si vous êtes intéressés et curieux de vous y essayer et d’enfiler le temps d’un voyage dans le temps une belle armure d’époque pour vous couler dans la peau d’un chevalier et en découdre, n’hésitez pas à consulter le site très complet de la Fédération Française de Béhourd et sachez aussi qu’une fois affilié, vous pourrez débuter cet art martial sans armure et vous en faire prêter une, le temps de peaufiner la vôtre.

En vous souhaitant une belle journée
Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.