Archives pour l'étiquette charles VII

Célébration historique: le 3 mars, Jeanne d’Arc de retour à Chinon

blason_armoiries_medievale_chinon_jeanne-d-arcSujet : fêtes historiques, célébration, Jeanne d’Arc, Guerre de cent ans, animations médiévales, Charles VII,
Période : XVe, moyen-âge tardif
Evénement : La chevauchée de Jeanne
Dates : le Dimanche 3 mars 2019
Lieu : Chinon, Indre-et-Loire, Centre-Val de Loire

Bonjour à tous,

L_lettrine_moyen_age_passione 3 mars prochain, l’Association Jeanne en Lumière  de Chinon proposera sa 4e édition de  La Chevauchée de Jeanne. Depuis 4 ans, l’événement célèbre l’entrevue historique entre Jeanne d’Arc  et Charles VII à Chinon et la pucelle d’Orléans y est invitée à arpenter, de nouveau, les rues de la Cité, à la rencontre de sa grande destinée.

« Gentil Dauphin, j’ai nom Jeanne la Pucelle et vous mande le Roi des cieux, par moi, que vous serez sacré et couronné dans la ville de Reims »
Jeanne d’Arc à Charles VII

C’était il y a tout juste 590 ans, en février 1429, et l’étonnant échange entre la jeune fille encore adolescente et le dauphin allait changer le cours de l’Histoire. Les anglais allaient être boutés hors de France et la pucelle aiderait par ses exploits à faire consacrer le fetes-historiques_animations-medievales_chevauchee_jeanne-d-arc_charles-VII_chinonroi. Quelquefois, au milieu du chaos, un être improbable, animé de sa seule foi et que nul n’attend plus, se dresse contre ce que l’on pensait être une fatalité. Cette page de l’Histoire française qui débute et se poursuit comme un mythe pour s’achever tristement dans l’injustice et les flammes, continue de figurer comme une de plus surprenantes de notre récit national et pour nombre d’esprits, si les miracles existent, celui-ci en fut un.

Au programme de la chevauchée de Jeanne

Pour fêter dignement l’événement, les organisateurs de cette chevauchée en hommage à l’héroïne médiévale proposent une marche qui partira des dehors de Chinon pour accompagner Jeanne d’Arc et ses chevaliers jusque dans les murs de la cité. Une fois sur place et après la remise de l’étendard, suivront un défilé en costumes d’époque, ainsi que des animations médiévales sous la houlette du trépident et très actif Patrick Proust. Avant de clore cette journée par quelques agapes autour d’un verre de l’amitié, toute cette joyeuse troupe devrait accompagner Jeanne en cortège jusqu’à la forteresse.

Pour plus d’informations, voir le Facebook de l’événement

En vous souhaitant une belle journée.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du Moyen-âge sous toutes ses formes.

Les Flamboyantes de Cusset 2017, une grande fête médiévale teintée de fantastique en Auvergne

geek_culture_medieval_fantastique_fantaisie_dragonSujet : fêtes médiévales, festival, marché, compagnie, animation médiévale, agenda.
Période  : moyen-âge fantastique et XVe
Lieu : Cusset (Allier)
Evénements: les Flamboyantes 3e édition
Dates : les vendredi 19, samedi 20 & dimanche 21 mai 2017

Bonjour à tous,

I_lettrine_moyen_age_passion copial nous trottait dans la tête depuis hier, de faire un add on du côté de l’agenda de ce weekend, et comme nous avons cette fâcheuse tendance à fete_festival_medieval_fantastique_reconstitution_evocation_moyen-age_2017_cusset_les_flamboyantestoujours suivre le fil de notre passion, ce sera chose faite avec cet article.

Pour ceux qui se tienne en Allier ou dans les parages, nous voulions en effet revenir ici sur un festival original qui s’y tient durant trois jours cette fin de semaine : il s’agit de la 3ème édition des Flamboyantes de la ville de Cusset.

Un événement médiéval-fantastique
de taille en Rhône-Alpes Auvergne

I_lettrine_moyen_age_passion copial faut avouer que cet événement est tentant à bien des points de vue. Qu’on considère un peu les chiffres pour en prendre la mesure, la deuxième édition a rallié sur 3 jours près de 15 000 visiteurs. Nous parlons donc d’un rassemblement de taille.

fetes_medievales_festival_moyen-age_fantastique_fantaisie_agenda_sorties_cusset_flamboyantes_2017Le programme est de choix et la ville de Cusset, autant que les Associations impliquées se sont encore drapées, cette année, de leurs plus belles toilettes pour vous emporter loin des vicissitudes de notre monde moderne sur des terres qui, mêleront le moyen-âge réaliste et historique avec le médiéval fantastique et une grande parade sur ce thême.

De nombreuses troupes et compagnies y sont attendues, près de quinze associations sont partie prenante de l’événement, et des centaines comédiens ou d’exposants viendront animer les rues de Cusset, pour les transporter dans le temps, vers le XVe siècle et du moyen-âge tardif mais aussi en direction d’un moyen-âge plus imaginaire et magique, celui de la fantaisie médiévale.

fetes_compagnie_medievales_gueule_de_loup_festival_moyen-age_fantastique_agenda_cusset_flamboyantes_2017

Le programme des Flamboyantes

A_lettrine_moyen_age_passionrtisans et marché médiéval, scénette et théâtre de rues, musique et troubadours,, spectacle de fauconnerie, campement médiéval, défilés et parades déambulatoires et grand spectacle d’ouverture, rien n’y manquera et tout le centre ville sera à la fête pendant deux journées complètes. Cette année, la thématique générale de ces Flamboyantes sera « l’Ouverture sur le monde » et en voici le programme détaillé :

fetes_animation_festival_medieval_fantastique_cusset_flamboyantes_2017_agenda_moyen-age

Plus de détails sur les compagnies médiévales présentes,  ici

Un peu de l’Histoire médiévale de Cusset

Q_lettrine_moyen_age_passionue l’on ne s’y trompe pas, pour autant que la fête s’aventure sur les terres d’un moyen-âge littéraire et imaginaire, il y aura aussi des compagnies plus axées sur la restitution d’un moyen-âge historique et réaliste, et à travers cet heureux mélange et ce grand événement festif , la municipalité de Cusset ne cache pas sa volonté de valoriser, à travers ces grandes réjouissances, son patrimoine historique. Disons ici un mot de ce riche passé.

blason_armoirie_cusset_fetes_medieval_moyen-age_flamboyantesSans même parler de son histoire gauloise et gallo-romaine et de son oppidum, attestés par la découverte de vestiges archéologiques et qui fait remonter l’occupation du site au IVe siècle avant J-C, l’histoire médiévale de la ville de Cusset commence, avant la fin du Xe siècle, avec l’établissement sur place d’une abbaye de soeurs bénédictines. Cette dernière favorisa le développement de la région et s’imposa bientôt par sa puissance économique. Ainsi, au XIIe siècle, Cusset deviendra une ville royale et sera consacrée comme une cité avec laquelle il faudra désormais compter en Auvergne.

Les meneurs de la Praguerie, enluminure médiévale, XVe, Martial d'Auvergne
Les meneurs de la Praguerie, enluminure médiévale, XVe, Martial d’Auvergne

blason_armoirie_heraldique_cusset_fetes_medievale_moyen-ageLe XIIIe siècle y verra s’édifier des remparts, à la demande de l’abbaye et avec l’autorisation de Philippe le Bel mais la ville connaîtra durant le guerre de cent ans une période troublée. Ses fortifications seront d’ailleurs détruites et les compagnies de mercenaires qui sillonnent alors les terres de France lui feront la vie dure. Pour mettre fin à ces compagnies de mercenaires, autant que pour lutter contre l’ennemi anglais, dans le courant du XVe, en 1439, Charles VII entendra lancer la création d’une véritable armée royale permanente mais certains princes et vassaux, craignant d’y voir leur pouvoir égratigné, se soulèveront contre lui donnant lieu à des révoltes  que l’on appellera plus tard : la Praguerie. Le dauphin, Louis XI, fils du roi prendra lui-même le partie des révoltés contre son père mais Charles VII tiendra bon face à ses vassaux et à son fils.

La révolte sera durement réprimée et un traité de paix sera signé en 1440 à Cusset même. Quelques années plus tard, la Praguerie connaîtra  de nouveaux soubresauts mais ceci est une autre histoire qui nous éloignerait un peu de notre propos.

Cusset, les remparts du XVe, très belle maquette en provenance du site www.paysdauvergne.fr
Cusset, les remparts du XVe, très belle maquette en provenance du site www.paysdauvergne.fr

Concernant les défenses militaires de la ville, il faudra attendre le cusset_histoire_medievale_remparts_XVe_tour_prisonniere_Louis_XIXVe et le roi Louis XI pour que de nouveaux remparts y soient édifiés dans les règles de l’art, avec quatre grandes portes et des tours flanquées (photo ci-dessus). On dit que le roi lui-même dit à leur propos qu’ils étaient  « les plus beaux remparts de France ». Le temps a hélas fait son affaire et les fortifications furent détruites graduellement. Il n’en reste aujourd’hui presque rien, qu’une tour qui fut un temps une prison et des souterrains.

________________________

Voilà donc pour un bref survol de l’histoire de la ville de Cusset qui se propose, cette fin de semaine, de vous accueillir à l’ombre de ses murs pour un festival médiéval, teinté de fantastique et haut en couleurs.

En vous souhaitant une merveilleuse journée et un très beau week end.

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes

vidéo-documentaire: la guerre de cent ans en 30 minutes chrono

video_documentaire_monde_medieval_moyen-ageSujet : Guerre de cent ans, Bataille  Crecy, Azincourt, Edouard III, Philippe le Bel, Jeanne d’Arc, Charles VII.
Période : moyen-âge central à tardif (1337 – 1453)
Média : Vidéo-documentaire, France 3
Distribution :  Des Racines &t des ailes

« Le royaume de France est si noble qu’il ne peut aller à femelle. »
Chroniques  de Jean Froissart (mot prononcé aux états généraux du 2 février 1317 invoquant la loi salique)

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionujourd’hui, nous publions un vidéo-documentaire télévisuel produit par la très bonne émission Des Racines et des ailes de France 3 et ayant pour sujet ce conflit incontournable du moyen-âge que fut la guerre de Cent ans. C’est donc un cours de rappel pour ceux qui connaissent l’histoire sur le bout des doigts, et un cours de rattrapage pour les autres.

video_documentaire_moyen-age_monde_medieval_guerre_cent_ansBien sûr, comme il s’agit d’un survol de trente minutes, vulgarisation historique oblige, seules les grandes dates et batailles charnières y sont abordées. Quelques raccourcis historiques sont encore imposés par le format, notamment concernant le déclenchement du conflit, l’impasse sur certains dommages collatéraux, etc…, mais on ne peut traiter de manière exhaustive un sujet aussi complexe en un temps aussi court, sans faire des choix, aussi cela reste un bon documentaire pour reprendre les bases.

video_documentaire_moyen-age_guerre_cent_ans_azincourt_crecy_monde_medieval_bases_chronologiques

video_documentaire_guerre_cent_ans_arc_long_anglaisUne parenthèse y est même ménagée pour y visiter la belle cathédrale de Bourges et nous avons encore le point de vue de deux historiens, un du côté anglais et l’autre du côté français tout au long du reportage, pour bien montrer que l’Histoire a fini par panser les blessures des deux côtés: les français ayant oublié l’outrecuidance et la barbarie sanguinaire des anglais qui combattaient même le dimanche, autant que l’assassinat sauvage et injuste de la plupart des nobles de France lors d’Azincourt et de Jeanne d’Arc, plus tard, et de leur côté, ces derniers se sont finalement consolés de leur cuisante défaite en repensant à la nullité des français à Crecy et à Azincourt, qu’ils continuent de venir commémorer en autobus (qu’on imagine anglais, bien sûr) ou en relisant ce gros menteur de Shakespeare qui n’a fait rien qu’exagérer le tout pour leur mettre la grosse tête. Bon, mais ça va, je plaisante là!

T_lettrine_moyen_age_passionout de même au sortir de tout cela, niveau stratégie militaire, il reste un constat un peu gênant: mettre près de cent ans pour se rendre compte que l’arc long ça pique et qu’il faut s’en méfier, ça fait quand même un peu long même s’il est vrai, comme le fait remarquer l’historien Olivier Naulleau (est-il cousin de Eric et surtout est-ce vraiment une question pertinente dans le cadre de cet article?) que la foi dans la chevalerie et ses valeurs avaient alors une grande place dans l’idée de la gloire et de la guerre du côté français. Cela ne peut tout expliquer. Il y a peut-être encore des histoires de discipline militaire, mais aussi certainement quand même des bons et des mauvais chefs de guerre dans toute cette histoire. Crécy (1346), Azincourt (1415), après les nombreuses guerres de croisades, les armées royales des XIVe et XVe siècles sont tout de même censées être un peu plus professionnalisées et disciplinées que celles des siècles précédents.

video_documentaire_moyen-age_guerre_cent_ans_monde_medieval_bases_chronologiques

Côté réalisation, le reportage est, comme toujours dans le cadre de ce programme, impeccable avec de très belles idées notamment pour les scènes de reconstitution des batailles et un mélange de miniatures d’époque en 2D, traitées dans une profondeur 3D très réussi. Dit comme ça, ça à l’air un peu compliqué mais une fois devant, vous comprendrez.

Au passage, nous en profitons d’ailleurs pour reposter ici, une  illustration très sérieuse que ce conflit nous avait déjà inspirée.

humour_histoire_medieval_guerre_cent_ans_philippe_de_valois_edouard_III_moyen-age_passion

En vous souhaitant une très belle journée!
Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Le grand spectacle de la bataille de Castillon : une occasion unique de revivre la fin de la guerre de cent ans

castillon_la_bataille_heraldique_guerre_de_cent_ans_festivites_medievalesSujet : festivités médiévales, grand spectacle, reconstitution historique, guerre de cent ans, idées week-end.
Evénement : Spectacle historique, La Bataille de Castillon
Période : moyen-âge tardif, Juillet 1453,
Lieu : Castillon la Bataille (Aquitaine)
Dates: Samedi 19 et dimanche 20 août.

Bonjour à tous,

C_lettrine_moyen_age_passion‘est cette fois-ci en Aquitaine et dans le bordelais que nous vous invitons pour une sortie week end de qualité et d’exception. Elle vous transportera au XVe siècle pour vous y faire  revivre un des moments décisifs de la guerre de cent ans: la bataille de Castillon.

La bataille de Castillon: un spectacle unique pour se replonger au coeur du monde médiéval et de la guerre de cent ans.
La bataille de Castillon: un spectacle unique pour se replonger au coeur du monde médiéval et de la guerre de cent ans.

La bataille de Castillon
et la fin de la guerre de Cent ans

A_lettrine_moyen_age_passionu mois de Juillet 1453, il ne reste que peu de possessions anglaises sur les terres de France.  Trois ans auparavant, la Normandie a été soustraite des mains des anglais, Bordeaux, à son tour, un an plus tard, sera pourtant reprise, par le général anglais John TALBOT, mais bien que déjà tombée presque entièrement aux mains de la couronne de France, la Guyenne (l’Aquitaine charles_VII_roi_de_france_monde_medieval_bas_moyen_aged’aujourd’hui)  se soulève encore, formant un dernier obstacle aux ambitions du roi Charles VII.

(ci-contre portrait de Charles VII par Jean Fouquet, 1450,1455)

En cette deuxième moitié de XVe siècle, se prépare donc un moment historique décisif puisque la bataille qui se déroulera à Castillon scellera définitivement le sort de la guerre de cent ans et en marquera la fin. Elle opposera, au bord de la Dordogne et sur la plaine de Colle, les armées du royaume de France appuyées par les cavaliers du duché de Bretagne, face aux  armées d’Henri VI d’Angleterre, soutenues de leur côté par celles du duché de Gascogne.

Bataille de Castillon, mort de Talbot sur le champ de bataille, par Larivière Charles Philippe, XIXe siècle.
Bataille de Castillon, mort de Talbot sur le champ de bataille, par Larivière Charles Philippe, XIXe siècle.

B_lettrine_moyen_age_passionien qu’il y ait un château sur le site même de Castillon, c’est en champ ouvert que se dérouleront les affrontements. Menés par le célèbre et redouté John TALBOT, comte de Shrewsbury et de Waterford, les renforts anglais, venus en soutien depuis Bordeaux pour arrêter les armées du roi de France, y tomberont dans un piège mortel. Déterminé à ne pas laisser l’avantage aux français, Talbot dirigera, en effet, son attaque directement vers le camp retranché français.  Il s’y heurtera bientôt avec ses troupes à une force d’artillerie française écrasante qui ne lui laissera aucune chance. Les anglais tomberont par centaines sous les boulets de fonte du camp français et bientôt pris sur le flanc par la cavalerie bretonne, ils finiront décimés.

bataille_medievale_castillon_guerre_cent_ans_moyen-age_tardif

TALBOT périra sur le champ de bataille, l’épée à la main et âgé de 80 ans, et avec lui des milliers d’hommes. Les prisonniers se compteront aussi en nombre et les anglais en déroute ayant eu le temps de fuir pour se réfugier au château rendront les armes quelques jours après, sans y tenir de siège. En bref, la victoire de l’ost royale de Charles VII s’avérera totale et sans appel. Elle marquera la fin de la domination anglaise en Aquitaine. Bordeaux sera reprise peu après et il ne restera plus dès lors que Calais pour demeurer dans les mains anglaises; la guerre de cent ans sera scellée.

bataille_de_castillon_spectacle_medieval_sortie_culturelle_aquitaine_guerre_de_cent_ans

Revivre la Bataille de Castillon sur site

A_lettrine_moyen_age_passion Castillon la Bataille, on ne badine pas avec l’Histoire et bien qu’une courte interruption ait eu lieu en 2015, on célèbre sur le site la bataille de 1453 depuis bientôt plus de quarante ans. Il s’agit donc d’y faire revivre au public les moments forts de ces affrontements historiques et, en cette année 2016, la célébration est plus ambitieuse que jamais.  Vous pourrez, en effet,  retrouver plus de 570 acteurs et figurants, entre lesquels plus de 40 cavaliers, des effets pyrotechniques, sonores et lumineux à couper le souffle, le tout à l’occasion d’un grand spectacle en nocturne, d’une durée de plus d’une heure trente.

Des centaines d'acteurs et de figurants, son, lumière et émotions au rendez-vous d'un grand spectacle
Des centaines d’acteurs et de figurants, son, lumière et émotions au rendez-vous d’un grand spectacle

La représentation commence donc à la nuit tombée, autour de 21h30 mais n’hésitez pas à arriver bien avant. Outre le charme incomparable de la région et de ses vignobles que vous pourrez appréciez en chemin, une fois arrivés sur place et sur le site de Castegens, le village médiéval d’Aliénor vous ouvre ses portes, dés la fin d’après-midi. Des animations y sont organisées pour vous divertir et vous mettre dans l’ambiance, autant que pour vous sustenter: joutes et combats médiévaux, scénettes d’époque, présentation de métiers anciens, dégustation de vins des Côtes de Castillon, stands de gourmandises et de ravitaillement pour les fringales et pour ne pas vous laisser surprendre en pleine bataille bataille_castillon_spectacle_medieval_reconstitution_historiqueavec le ventre qui gargouille. Au menu des ripailles, vient également s’ajouter la grande auberge Aliénor ouverte dès le midi (réservation conseillée la concernant sur le site web de la bataille) et au chapitre des divertissements, il y aura encore des animations spéciales pour le loisir des plus petits sous formes des jeux anciens et traditionnels.

Concernant l’opportunité d’assister à ce grand spectacle, sachez aussi que pour cette saison juillet/août 2016, ce week end qui arrive vous offre la toute dernière chance d’y assister; le 19 et le 20 août sont, en effet, à ce jour, les dernières dates officielles de représentations pour l’été 2016.

En vous souhaitant une excellente journée et un très beau spectacle si vous vous y rendez.

Frédéric EFFE.
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval sous toutes ses formes.

Divertissement télévisuel et documentaire historique : les visiteurs de l’Histoire à la fin du moyen-âge

chateau_crevecoeur_medieval_documentaire_moyen-ageSujet : documentaire moyen-âge, divertissement, lieux d’intérêt, Châteaux, reconstitution historique.
Titre : les visiteurs de l’Histoire à la fin du moyen-âge
Période : bas moyen-âge, XVe siècle, année 1450france_5_les_visiteurs_de_histoire_documentaire_moyen-age
Lieu : Château de Crèvecoeur, Normandie
Média : vidéo, série télévisée
Chaîne de télévision : France 5  Année : 2012

Les visiteurs de l’Histoire en 1450

Un voyage dans les couloirs du temps

Bonjour à tous,

A_lettrine_moyen_age_passionujourd’hui, nous postons un petit documentaire vidéo, léger et divertissant. Il concerne, bien entendu, le monde médiéval et nous propose un voyage dans le temps, à la fin du XVe siècle,  en 1450.

Ce programme télévisuel fait partie  de la série « les visiteurs de l’Histoire » diffusée par la chaîne de télévision France 5, dans le courant de l’année 2012. Dans cette série, nous suivons Arnaud Poivre d’Arvor, innocent (et presque ingénu) visiteur de l’Histoire, à la découverte de différentes périodes du passé. En l’occurrence dans cet épisode, il part explorer le château de Crèvecoeur en Auge, en Normandie, lieu d’attraction et d’intérêt historique qu’un petit groupe de passionnés a décidé d’animer et de faire revivre (photo ci-dessous). Rebaptisé, pour l’occasion,  château_crevecoeur_histoire_medievale_visiteurs_moyen-ageArnaud « de passage », Arnaud Poivre d’Arvor investira les lieux, le temps de deux journées,  en se glissant dans la peau d’un paysan du XVe siècle.

L’ingénu et l’historien 

O_accent_lettrine_moyen_age_passion chers puristes amateurs, historiens affranchis, ou passionnés d’Histoire, à la recherche du détail pointu et peut-être même, de la qualité académique, ne voyez dans ce programme télévisuel qu’un divertissement et jugez-le, s’il vous est possible, sans élitisme, et pour ce qu’il est.

visiteur_histoire_medievale_arnaud_poivre_arvor_a_crevecoeurBien sûr, nous même aurions, sans doute, aimer voir un Arnaud Poivre d’Arvor moins innocent sur la période qu’il visite, pour qu’il aille plus loin dans la pertinence de ses questions et de son observation, mais tout le concept est là justement, qui consiste à opposer la « naïveté » de ce « visiteur de l’Histoire », au monde et à l’époque dans lesquels il se retrouve transporté. L’émission entend donc garder un ton léger et tirer partie de cette distance entre celui qui ne sait pas et l’univers auquel il se confronte. Elle se destine, à l’évidence, à une audience large et qui connait peu ces sujets, et entend aussi englober le public jeune dans ses visées; il s’agit donc, bien entendu, d’un positionnement voulu. Les réactions innocentes « face camera » de ce « Arnaud de passage », lui permettent, ainsi, de poser les questions que chacun pourrait se poser. Un peu moins d’innocence aurait, sans doute, permis de mieux creuser ce monde médiéval dans lequel ce programme nous invite et de mieux satisfaire notre curiosité insatiable pour le moyen-âge, mais il en visiteurs_histoire_medievale_documentaire_historique_moyen-age_passionfaut pour tous les goûts. Le double objectif du ludique et du divertissement est, en tout cas, atteint, puisque l’ensemble se révèle, à la fois, drôle et instructif. (ci-contre photo de Arnaud Poivre d’Arvor à la paille et à la charrette)

A la décharge de notre innocent visiteur, on s’attend peut-être, aussi, face au nom qu’il porte, à une filiation plus marquée d’un point de vue journalistique, mais il faut bien qu’il s’en démarque. Injustice de l’héritage qu’il faut porter, quelquefois, malgré soi, à brûle- pourpoint, sans doute, serions-nous tenter d’en exiger moins d’un parfait inconnu, mais comment l’en rendre comptable? Il joue ici au visiteur, découvreur de l’histoire, pas au journaliste averti. Pour juger ce programme sur les ambitions qu’il affiche – une émission « ludique et instructive » de divertissement et de sensibilisation sur des thèmes historiques -, il faut bien reconnaître que la drôlerie naît justement de cette ingénuité étonnée qu’Arnaud Poivre d’Arvor nous livre, autant dans ses gestes que dans ses questions, face aux choses qu’il découvre. Au fond, cette humilité et cette candeur nous le rendent aussi drôle et sympathique et on finit par passer un bon moment en sa compagnie (et celle de son chapeau).

serge_tigneres_visiteurs_histoire_medieval_moyen_age_passionDerrière l’émission, il faut encore rendre tribut à Serge Tignères, son auteur, par ailleurs journaliste, écrivain, réalisateur et Docteur en Histoire, pour les garanties  qu’il nous offre dans son approche des sujets et des contextes historiques. Si le visiteur de passage est innocent, les mondes dans lesquels ce passionné d’Histoire nous transporte sont approchés avec beaucoup de sérieux et très bien documentés.

Sur la pertinence historique

D_lettrine_moyen_age_passion‘un point de vue historique on pourra toujours ergoter sur certains menus détails, mais ce documentaire souligne, tout de même, certains points pertinents qui sont fidèles à ce que l’Histoire médiévale récente nous enseigne.

Fin de la guerre de Cent ans, dépopulation et émancipation relative des paysans

paysan_moyen_age_histoire_medievale_documentaireDurant cette période médiévale, une forme de dépopulation, née de la guerre de cent ans, est en train de changer la donne entre paysans et seigneurs. C’est un phénomène qui n’est pas du qu’à la guerre de cent ans mais qui a aussi émergé avec les épidémies de grande peste du XIVe siècles et les énormes ravages occasionnés sur les populations. D’après les données historiques actuelles, on  considère qu’entre le XIVe et le XVe siècles durant laquelle la peste sévit, entre trente et cinquante pour cent de la population aurait été décimée. Dans le siècle qui va de 1340 à 1440 seulement, on mentionne, dans certaines sources, une dépopulation de la France supérieure à 40%. Entre la guerre de cent ans et cette terrible pandémie, les morts sont donc nombreux et les bras se font rares. En position de force, les serfs et les vilains renégocient alors leur statut et commencent à s’émanciper, quand ils ne désertent pas simplement les domaines pour aller travailler chez le seigneur le plus offrant; il y a eu aussi, en effet, dans ce contexte, une forme de surenchère du côté des Seigneuries pour acquérir, à prix fort, cette main d’oeuvre qui faisait cruellement défaut. Comme l’aborde ce documentaire, ce déséquilibre de l’offre et de la demande sera favorable aux paysans de l’époque qui en profiteront pour tirer leurs épingles du jeu.

Les notions d’hygiène au moyen-âge réhabilitées

histoire_hygiene_medecine_medievale_moyen_age_passion
miniature du manuscrit « Dits de Watriquet de Couvin », début du XIVe siècle

P_lettrine_moyen_age_passion copiaour avoir fait quelques recherches sur la question, je suis heureux de voir que la réhabilitation des notions d’hygiène, autant que l’importance du bain, sont présentes dans ce documentaire et à Crèvecoeur. Pour être très honnête, je ne sais pas à quel point les vilains et les serfs pouvaient bénéficier des étuves en se voyant, en plus, entourés de jolies damoiselles au temps du bain, et j’en aurais plutôt quelques doutes; que cela ait été réservé aux notables, aux gens d’armes ayant quelques pièces ou aux encore aux riches marchands me semble tout de même plus probable. Cela ne veut, bien sûr, pas dire qu’on ne se lavait pas dans les Campagnes. Les traités d’hygiène du moyen-âge sont, souvent, fortement appuyés et relayés par une médecine médiévale bien présente et qui rayonne depuis les universités de Montpellier, de Toulouse ou de Salerne depuis près de trois siècles au moment où nous transporte ce documentaire. Nul doute que via les médecins d’alors dont la profession s’émancipe de plus en plus, déjà dès le XIIIe, XIVe siècles, mais aussi via les moines, ces traités et cette conscience de l’importance de la propreté corporelle et de l’hygiène ont eu des incidences sur le comportement desjacquouille_la_fripouille_les_visiteurs_hygiene_medievale_moyen_age_passion populations au sens large. Plus personne n’en doute aujourd’hui et c’est encore une idée reçue sur le moyen-âge qu’il convient de revisiter, au risque de décevoir les fans de Jacquouille la Fripouille, celui des visiteurs, le film, celui de Jean-Marie Poiré avec Christian Clavier et Jean Réno, cette fois-ci. L’hygiène est bien présente au moyen-âge et on sait se laver.

Un moyen-âge profondément chrétien

moyen_age_chretien_sainte_mere_monde_medievalDurant le moyen-âge, la question de Dieu n’est pas posée et même la poésie satirique d’un Rutebeuf à l’égard des curés ou des moines mendiants ne questionne jamais l’existence de la Sainte Mère (Vierge Marie) ou du Christ (ci-contre oeuvre du début du XVe siècle, Gentile da Fabriano, Vierge à l’enfant, 1404). La religion est une évidence ancrée dans les pratiques et quand on questionne ou qu’on critique les religieux, ou même l’église, à cette époque, on le fait dans une perspective de croyant qui questionne la foi véritable et la motivation réelle de l’Institution au regard de Dieu. On questionne peu ou pas l’existence de Dieu lui-même. Cette dimension est parfaitement retraduite dans ces visiteurs de l’Histoire en 1450, au château de Crèvecoeur. Le moyen-âge est religieux et chrétien et  jusque le temps des cuissons du four banal s’y compte en prières.

Centralisme  du pouvoir royal de Droit Divin

T_lettrine_moyen_age_passionout au long du bas moyen-âge, le pouvoir fort et centralisé que Charlemagne avait conquis et mis en place, et que ses héritiers avaient ensuite perdus, des siècles auparavant, se restructurera graduellement autour du roi. Avec ce phénomène, la féodalité sera, peu à peu, en perte de vitesse et, avec elle, le pouvoir des seigneurs. On a vu les incidences de cela sur la construction des châteaux forts et cette tendance se confirmera au fil des siècles. Pour affirmer leur pouvoir, autant que pour assurer la cohésion du territoire et se prémunir d’alliances charles_VII_roi_de_france_monde_medieval_bas_moyen_ageintérieures douteuses contre leur propre couronne, nul doute que les rois eurent aussi  intérêt à diminuer le pouvoir de seigneurs. Ci-dessus, un portrait du roi Charles VII (1403-1461) qui était au pouvoir en 1450. Cette toile, signée de Jean Fouquet, date elle-même de 1445, soit seulement cinq ans avant la date supposée de notre documentaire.

Faire revivre le moyen-âge avec passion

moyen_age_reconstitutions_historique_chateau_crevecoeur_moyen-age_passion

A_lettrine_moyen_age_passionu château de Crèvecoeur et dans ces visiteurs de l’Histoire sur la fin du moyen-âge, on sent aussi que les gens du château déploient des efforts louables  et sérieux pour faire revivre, avec coeur, cette période du bas moyen-âge. Leur immersion est certaine et leur étonnement spontané face à certaines questions de leur innocent visiteur de passage – sur les cochons roses, sur la religion ou sur d’autres sujets -, le marque bien. Sur la question du jeu des « comédiens » et « acteurs » de ce château reconstitué. « Surjouent-ils par instant? » « Jouent-ils faux? » La civilisation de l’image nous a tous élevé dans un certain sens critique, mais il faut garder de l’indulgence envers les protagonistes de ce documentaire et la troupe qui anime le château de Crèvecoeur. Ce sont des passionnés d’histoire qui n’ont peut-être pas fait  Actor Studio mais qui réécrivent un peu d’histoire médiévale sans texte et avec festival_medievale_chateau_crevecoeur_moyen-age_passioncoeur. Par ailleurs, immergé en situation réelle, la perception est toujours différente de la distance que l’on peut prendre devant sa télévision ou un écran. J’ajoute pour le saluer au passage, que le personnage du maître paysan laboureur, autant que son implication dans son travail et son époque, sonnent très justes.

Réjouissances médiévales au château

documentaire_chateau_crevecoeur_animations_festival_medievale_reconstitution_moyen-age
La magie médiévale du Château Normand de Crèvecoeur

N_lettrine_moyen_age_passionous présenterons certainement le château de Crèvecoeur en Auge de manière plus détaillé et dans un autre article, mais nous voulons déjà donner, ici, quelques éléments sur ce joli lieu qui fait revivre le monde médiéval.

Il est ouvert une bonne partie de l’année et il s’y organise aussi des festivals, des animations, des fêtes, des reconstitutions historiques, et même des « médiévales » qui durent plusieurs jours. Alors, si vous souhaitez, le temps d’une journée, vous glisser vous aussi dans la peau d’un Arnaud de Passage pour aller y célébrer le moyen-âge, n’hésitez pas à visiter le site web du château de Crèvecoeur pour plus de détails.

Une excellente journée à tous!

Fred
Pour moyenagepassion.com
A la découverte du monde médiéval et du moyen-âge sous toutes leurs formes.